Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

1 décembre 2019

Les oiseaux du jardin

Au jardin,  certains oiseaux ont été vus une fois, il y a longtemps: la mésange nonette sur mon chèvrefeuille, le troglodyte mignon le long du mur à l’ombre de la haie de cyprès qui a été abattue depuis .  Après, plus de troglodyte. Au pied du prunier, un jour un gros-bec se régala de noyaux . Puis, le pauvre arbre est mort victime d’un champignon. Depuis, plus de gros bec. Une seule fois également, une perruche à collier entre l’étendoir et l’olivier. Effrayée, elle s’est envolée en poussant un assourdissant kék! kék! kék!

Mais beaucoup d’autres boules de plumes viennent régulièrement.

De gauche à droite: le rouge-gorge; la fauvette à tête noire: madame coiffée de roux et monsieur de noir

 

 

 

 

 

 

 

 

Le rouge-queue noir:  la femelle et le mâle peut-être?

 

 

 

 

 

 

 

 

La fauvette mélanocéphale que je trouve très bavarde. Elle se distingue de sa cousine par un contour de l’œil rouge vif. Elle apprécie la discrétion des feuillages denses.

Costumées de sombre, très classes: les pies.  Bavardes? Oh oui! Je me souviens d’un jour où un raffut monumental m’avait attirée dehors: 17 pies sur le toit du voisin et dans son cerisier: un congrès certainement très important. Les échanges étaient vifs et soutenus. D’ailleurs ce trait de leur personnalité m’a inspirée l’introduction à « Paroles de jardin ». Merle et merlette sont là toute l’année. L’espace leur appartient dès la nuit tombée. Monsieur râle si nous sortons trop tôt le matin ou trop tard le soir.

 

 

 

 

 

 

 

 

Aperçu épisodiquement, un tout petit oiseau, très discret et si rapide!  Il ne tient pas en place. D’où son nom je pense: le pouillot véloce

Résidant permanent: l’étourneau sansonnet. Un chanteur merveilleux doublé d’un don d’imitateur extraordinaire: sifflets,  trilles empruntées au merle, grincement du portail, claquements de bec, miaulements, et j’en oublie.  La tourterelle est plus monotone mais si jolie. Le verdier rivalise lui aussi de vocalises.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dès l’installation de la mangeoire, le spectacle fût et demeure  merveilleux. Mésanges bleues, mésanges charbonnières et chardonnerets élégants se partagent ou se disputent âprement le menu. Tout dépend de l’humeur du moment. Ils feront l’objet d’un autre billet.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les martinets noirs. Ah, quel bonheur lorsqu’ils reviennent nous enchanter de leurs cris, vrilles et piqués à couper le souffle. Des petits plaisantins qui aiment nous frôler la tête. Quels acrobates! Hélas, comme les hirondelles, il y en a de moins en moins.

 

Dans le coin, mais qui boudent le jardin depuis deux ans. Peut-être n’apprécient-ils pas nos aménagements devant le garage ?  Ils venaient picorer les graines d’herbes basses. je veux parler du pinçon.  Par contre, un couple de palombes vient dès les beaux jours nicher à côté. Ce qui me vaut la joie de les admirer choisissant avec soin herbes et brindilles.  Début juillet  les huppes fasciées font raisonner leur « Peup! Peup! Peup!  Magnifique oiseau mais qui a la mauvaise idée à chaque fois de se poser sur les antennes tv ou sous un angle impossible.

 

 

 

 

 

 

 

 

Quel n’a pas été mon étonnement d’apprendre que le moineau était lui aussi une espèce menacée. Au printemps, ce petit débrouillard que l’on voit partout  s’égosille au bord du toit de ma voisine… mais ça, c’est avant la venue des martinets noirs. Car après, il l’a ramène moins.  Les deux espèces squattant le même bord de toit. L’hiver, mâles et femelles moineaux domestiques  se régalent des boules de graisses que nous suspendons. Cette année,  j’ai décidé de faire fondre du saindoux et d’y mêler de petites graines. Ce sera certainement meilleur pour leur santé.

 

Pour terminer, je vous présente un oiseau que je n’ai vu qu’une fois. Et vraiment par hasard. Il s’agit de la linote mélodieuse.  Quel beau chant que le sien!

.

MMR ( tous droits réservés)

Merci pour tous vos commentaires . Ces échanges sont d’une richesse qui fait très plaisir.

Depuis cette publication, un pinçon femelle  ainsi que deux verdiers sont venus.

41 Comments »

  1. Bonsoir Martine, que d’oiseaux, que d’oiseaux, joliment observés, quand j’avais la maison et son jardin venaient tourterelles, merles, mésanges, choucas, troglodytes, pies parfois et plus rarement encore du piaf ! Au lointain nous entendions le coucou… Tout ce petit monde ne s’entend pas tjs à merveille… quand nous les nourrissions au bout du jardin ça s’observait avant de prendre part au p’tit festin… ,-) L’hiver est rude pour eux, privés de repas naturels, mangeoire bienvenue ! Merci, bises

    Bonsoir Jill,
    Oui, c’est un spectacle dont on ne se lasse pas mon mari et moi. Surtout celui offert par la mangeoire, placée stratégiquement en face de la salle de séjour.
    Ici aussi, l’été, j’entends un coucou lointain, en même temps que le retour des huppes d’ailleurs. Il était très vivant votre jardin.
    Merci Jill pour cet échange
    Bises de bonne nuit
    😉

    Commentaire by jill bill — 1 décembre 2019 @ 1 h 27 min

  2. Géniale ta collection ! Il y en a du monde, chez toi !

    Merci Pastelle. Oui, j’ai eu l’idée de faire un peu l’inventaire de mes visiteurs à plumes. Et ma foi, cela m’a fait réaliser combien ils sont nombreux et divers.
    je vois que je ne suis pas la seule a être insomniaque! C’est sympa de venir me tenir compagnie.
    Merci
    😉

    Commentaire by Pastelle — 1 décembre 2019 @ 1 h 32 min

  3. C’est une voliere ton jardin! Quelle diversite accueille ce dernier. Il est comprehensible que vous soyiez si contents de leur visite car ils sont beaux tous et leur chant est en effet toujours un plaisir pour les oreille. Les photos et les mots sont comme d’habitude forment de jolies fenetres et une tres agreable lecture. 😉 Gros bisous 🙂

    Ils ne sont pas là tous en même temps. Mais, oui, c’est vrai que ça fait du monde. Un vrai bonheur dont nous sommes conscients.
    Merci Anne pour ton commentaire très apprécié.
    Gros bisous
    😉

    Commentaire by Anne K — 1 décembre 2019 @ 1 h 32 min

  4. Que de beaux oiseaux, Martine !!! Des visiteurs de choix !Tout ce qu’il faut pour une belle chorale !
    Magnifique page !!! Bon dimanche ; le premier de ce mois de décembre !
    Bisous♥

    Commentaire by colettedc — 1 décembre 2019 @ 3 h 17 min

  5. Il y a une grande variété d’oiseaux dans ton jardin. Tes photos sont très belles. Ici en Vendée en bord de mer je n’ai pas beaucoup d’oiseaux à par les goélands et parfois quelques rouge-gorges et mésanges. À Cergy j’en avais beaucoup j’avais même un pic-vert qui venait dans le jardin et je les entendais chanter le matin c’était très agréable. Bon dimanche et bisous

    Commentaire by Martine Martin — 1 décembre 2019 @ 4 h 37 min

  6. Bonjour Martine … c’est magnifique, une grande tendresse émane de ces photos …

    Bisous …

    Commentaire by Pierre — 1 décembre 2019 @ 8 h 29 min

  7. Chez nous aussi, en Anjou, beaucoup d’oiseaux dans notre jardin : troglodytes, rouges-queues, rouges-gorges, mésanges, gros becs, chardonnerets, huppes, et je ne parle pas du concert permanent des tourterelles et du ballet des hirondelles. Merci à vous de célébrer si bien la gent ailée!

    Commentaire by Catheau — 1 décembre 2019 @ 8 h 55 min

  8. Bravo Martine,

    nous profitons de tes observations. J’admire ton savoir,
    enrichi par chaque nouvelle visite.

    Le froid arrive, ils vont venir encore plus nombreux à la
    mangeoire !

    Expérience personnelle : à Nantes nous avions installé sur
    la terrasse une petite balançoire sur laquelle venaient les
    mésanges et seul leur balancement permettait d’atteindre les
    graisses et graines. Nous avons passé de beaux moments à les
    a observer leur incessant manège.

    Sur ce même balcon venaient les pinsons. Madame mangeait nos
    graines, ce qui énervait Monsieur et nous l’avons vu « taper de
    la patte » sur la balustrade, poussant en même temps de petits cris
    d’énervement… ou de protestation.

    Dans une autre vie… oiseau peut-être ?

    Je t’embrasse.

    Commentaire by blineau — 1 décembre 2019 @ 8 h 55 min

  9. bonjour Martine les oiseaux du jardin quel bonheur

    j’en ai aussi mais j’arrive rarement à les photographier (sauf que là j’ai eu un rouge queue femelle d’après mon filleul) elle est sur mon blog

    bon dimanche ici très pluvieux bises Cathline

    Commentaire by Cathline — 1 décembre 2019 @ 9 h 01 min

  10. Bonjour Martine,
    Joli catalogue.
    J’ai les mêmes , pourrai-je dire! Et quelques visiteurs plus occasionnels . La linotte mélodieuse est vraiment une visiteuse rare. J’en ai eu une fois tout un groupe en halte sur le grand chêne.
    La Huppe quant à elle fait un arrêt au printemps et cherchant une âme soeur elle s’en va plus en altitude.
    Les moineaux ne viennent pas dans le jardin , mais davantage en centre-ville, ils ont tort!!En été je vois les martinets à la chasse aux insectes dans le ciel du soir.
    Quel plaisir de voir tous ces visiteurs revenir quand les mangeoires sont installés.
    Bon dimanche en espérant que tu ne sois pas trop arrosée, il paraît que chez nous, nous avons battu des records en novembre!

    Commentaire by lucie — 1 décembre 2019 @ 9 h 12 min

  11. Bonjour Martine, tu as quantité d’oiseaux dans ton jardin.
    Il y en a que je n’ai pas, mais j’ai aussi le roitelet triple bandeau, le pinson, le verdier, le chardonneret, la mésange à tête noire, à longue queue, le pic épeiche de temps à autre.
    Je mets aussi tournesol et graisse.
    Bises

    Commentaire by Jean-Claude — 1 décembre 2019 @ 9 h 43 min

  12. …ah oui, le verdier tu as aussi.

    Commentaire by Jean-Claude — 1 décembre 2019 @ 9 h 44 min

  13. jolies jolies ces boules de poésie, quelle charmante série… est ce que la mésange bleue a surmonté le virus qui l’a décimée l’an dernier, ainsi que le merle ? Ici, si tu veux, j’ai ajouté leurs chants https://www.youtube.com/watch?v=At4cpL0M9rg&pbjreload=10

    Commentaire by emma — 1 décembre 2019 @ 10 h 00 min

  14. Coucou Martine,
    Tu est vraiment chanceuse avec tous ces visiteurs du jardin, et même une Huppe fasciée, mais c’est que du bonheur.
    Je dois bien dire qu’en ville, j’ai beaucoup moins d’espèces différentes.
    C’est la fête tous les jours pour toi du coup 😉
    Merci du joli partage.
    Bises et bonne journée

    Commentaire by Pascale MD — 1 décembre 2019 @ 10 h 11 min

  15. si doux
    si colorés
    si gourmands
    Ils nous offrent de si bons moments
    Bonne journée dominicale

    Commentaire by Golondrina63Au — 1 décembre 2019 @ 10 h 11 min

  16. Érudition, observation, description, émotions, j’admire ton talent et ta sensibilité pour nous faire partager la vie de tout ce petit monde qui peuple encore nos jardins mais pour combien de temps… Bon dimanche et bonne semaine.
    Bises Martine

    Commentaire by Bruno ROBERT — 1 décembre 2019 @ 10 h 34 min

  17. Dès que les boules de graisses « poussent » dans la deutzia et que le mangeoire se rempli de graines c’est un ballet constant !hélas je ne sait pas bien les distinguer les uns des autres et parfois ils se chamaillent.
    merci pour ce beau partage…musical Martine
    je te souhaite un bon dimanche
    bises

    Commentaire by Josette — 1 décembre 2019 @ 10 h 54 min

  18. COUCOU MARTINE,

    Coucou MARTINE,
    les oiseaux sont des sources d’inspiration trop romantiques…
    Bises

    L’Oiseau de Paradis

    Écoute-le chanter par la fenêtre ouverte
    Ce Phénix animé d’un soleil radieux
    Pour qui brûle ton âme à tout jamais offerte
    Et qui t’emportera sur la route des Cieux !
    Et quand se penchera ton âme sur mon âme,
    Nos cœurs se vautreront dans tous les interdits,
    Pour ensemble brûler avec cette oriflamme,
    Que trille a cappella ‘L’Oiseau de Paradis…

    Commentaire by mur.yves — 1 décembre 2019 @ 12 h 07 min

  19. C’est une merveille que ce jardin aux oiseaux, chez nous c’est le même ballet mais je ne connais pas toujours les noms de ceux que j’admire !

    Commentaire by ABC — 1 décembre 2019 @ 14 h 22 min

  20. Bonjour et bon dimanche chère Martine,
    Quand on aime autant les oiseaux que toi on ne peut qu’aimer aussi les gens ! C’est pour cela que nous aimons ton joli blog !
    Merci pour toute cette générosité offerte à tes visiteurs.
    Amitiés et gros bisous.
    Annie
    PS : Je reçois Myriam !

    Commentaire by annie — 1 décembre 2019 @ 15 h 25 min

  21. Bonjour Martine,

    Beaucoup moins de passage en ma cour, hormis les mésanges charbonnières, rouges-gorges, merles, troglodytes car aillant une paroi rocheuse et quelques rares moineaux viennent me faire l’honneur de leurs visites et c’est toujours un enchantement.

    Sinon, le long de la rivière devant l’immeuble, c’est canards, cormorans, hérons et martins pêcheurs.

    Commentaire by koukou42 — 1 décembre 2019 @ 16 h 57 min

  22. Merveilleuses photos et superbe introduction à la gent ailée locale de par chez toi.Merci Martine pour ce sourire dû à la beauté présentée.
    Gros bisous.
    Cath

    Commentaire by Catherine Mascrès — 1 décembre 2019 @ 17 h 22 min

  23. Bonsoir Martine, trop jolis ces petits zozios. Bonne semaine, bises.

    Commentaire by Cephalantera — 1 décembre 2019 @ 18 h 23 min

  24. Coucou amie Martine en ce beau soir dominical !
    Pour moi qui reviens du port, ton article a un air campagnard bien plaisant.
    Ta dernière photo est pour moi la plus jolie : ta « tête » de linotte s’harmonise parfaitement bien avec son perchoir. Quelle belle palette ! Merci chère Martine !
    Mes meilleures bises bretonnes, bon mois de décembre et… Kenavo !
    Florence

    Commentaire by Florence — 1 décembre 2019 @ 18 h 26 min

  25. Nous avons aussi énormément d’oiseaux mais je gros souci, c’est le gaspillage que nous ne savons pas trop comment gérer. Les mésanges font la queue mais pour une graine de tournesol emportée dix tombent à terre. Nous avons tenté plusieurs endroits pour les mangeoires, la plupart de temps les graines tombées à terre germent, sont perdues et quel travail au printemps, ou bien ce sont les rats et les souris qui en profitent la nuit. Nous avions tenté de mettre les mangeoires au dessus d’un vieux lavoir en nous disant que les graines tombées à l’intérieur resteraient saines mais avec la pluie elles germent aussi. Pour l’instant nous tentons des planches sur le lavoir, une grande variété de moineaux fait le ménage. Nous avons aussi eu des nonettes mais je pense qu’elles sont de passage. Elles restent deux trois jours et puis repartent.en tous les cas, quel spectacle et quelle joie! bises

    Commentaire by Azalaïs — 1 décembre 2019 @ 19 h 23 min

  26. Merci Martine, pour cette jolie balade en si aimable compagnie emplumée, j’ai beaucoup apprécié!
    Bises

    Commentaire by Livia — 1 décembre 2019 @ 20 h 12 min

  27. que de monde! tous plus beaux les uns que les autres! bonne semaine…

    Commentaire by lucius nadia — 2 décembre 2019 @ 7 h 28 min

  28. ils sont superbes tous ces oiseaux et bravo de connaitre tous les noms de ces petites boules de poils de toutes les couleurs
    bonne semaine

    Commentaire by peintrefiguratif — 2 décembre 2019 @ 13 h 12 min

  29. Toute une population…Bien identifiée chez toi. Chez moi, des rouges-gorges, pies, corbeaux, mésanges et quant aux autres, je me contente de les admirer. Bises VITA

    Commentaire by vita — 2 décembre 2019 @ 20 h 59 min

  30. Comme tu as de magnifiques compagnons de chant, de vie, de promenades. En réalité avec de tels amis, tu ne dois jamais te sentir seule!

    Commentaire by mansfield — 2 décembre 2019 @ 21 h 40 min

  31. Tu en as beaucoup… ici, les pies font fuir les autres oiseaux.
    Mais, parfois, un rouge-gorge picore à côté de mon époux quand il jardine.
    et il arrive que j’entende un pic-vert ou que des pigeons se posent dans les arbres.
    Une tourterelle est morte en se prenant pour le Père Noël… la cheminée n’était pas à sa taille… hélas !
    Bisous et douce journée. Merci pour ce beau partage.

    Commentaire by Quichottine — 3 décembre 2019 @ 7 h 41 min

  32. très sympa tous ces visiteurs bien captés.
    Bonne soirée Martine, muxu

    Commentaire by eki eder — 3 décembre 2019 @ 20 h 11 min

  33. Bonjour Martine
    J’admire tes beaux écrits c’est si joliment dit et que j’aime tous ces beaux oiseaux et tu en as beaucoup, tu as fais de superbes photos, que c’est triste de penser que certains oiseaux sont des espèces menacées !
    En tous les cas tes ravissants oiseaux sont très bien chez toi et ils ont de quoi se nourrir.
    En ce moment chez moi çà chante aussi, entre les oiseaux rouges (cardinal), oiseaux jaunes (tisserin), les merles de Maurice, les moineaux, les pigeons…. ils ont de la chance ils ont la chaleur et cherchent de l’ombre dans nos arbres (manguiers etc….).
    Je viens te souhaiter une belle journée qui je l’espère sera douce et ensoleillée, chez moi le soleil commence déjà à chauffer et la chaleur à se faire sentir et je te souffle un peu de chaud pour te réchauffer si besoin est.
    Du haut de mon ti rocher je t’envoie à plus de 10.000 kms de grosses bises d’amitié.

    Commentaire by Françoise (Réunion) — 4 décembre 2019 @ 4 h 57 min

  34. Bravo, une belle série. J’attends les fleurs annoncées

    Merci Foise. Je vais préparer un sujet.
    A bientôt
    😉

    Commentaire by Foise — 4 décembre 2019 @ 8 h 49 min

  35. Je n’ai jamais vu de linotte et mon jardin est très peu visité par des fauvettes je ne sais pas pourquoi ! Tu as fait de bien belles photos. Nous avons eu tellement de pluie que je n’ai pas beaucoup fait de photos de mes visiteurs cette année, mais ça viendra. Merci pour ce joli inventaire de tes hôtes. Bises

    Ici aussi , beaucoup de pluies. Et on nous en promet encore pour la semaine prochaine. Il va nous pousser des nageoires!
    Merci pour ton compliment et tes mots Manou
    Bises
    😉

    Commentaire by manou — 4 décembre 2019 @ 15 h 39 min

  36. Bonsoir Martine. Tu es une spécialiste de ces jolis oiseaux du jardin, qui apprécient ton jardin. Chez moi il y a surtout des moineaux, et quelques rouge-gorge, bergeronnettes grises, sittelles et mésanges charbonnières et bleues. Bonne soirée et bisous

    Bonjour Brigitte,
    Je ne suis pas une spécialiste. 🙂 Mais depuis des années que je les observe, j’ai appris à les reconnaître. de plus j’ai un vieux livre sur les oiseaux. Cela aide.
    Gros bisous
    😉

    Commentaire by écureuil bleu — 4 décembre 2019 @ 19 h 37 min

  37. tu as une belle diversité d’oiseaux !
    belle soirée à toi, bisous

    Oui, nous sommes gâtés
    Bon dimanche
    bisous
    😉

    Commentaire by VéroniqueBM — 4 décembre 2019 @ 19 h 44 min

  38. Bonjour!
    Tu as de bien beaux visiteurs qui viennent te voir dans ton jardin!
    Bisous

    Bonjour,
    Oui, c’est vrai. Nous avons conscience de notre chance.
    Bisous
    😉

    Commentaire by wolfe — 5 décembre 2019 @ 13 h 21 min

  39. Coucou Martine c’est tellement merveilleux d’observer ces petits plumeux. Merci pour ces belles photos mais je vois que tu as de la variété dans votre jardin… pour l’instant je ne vois que les moineaux et mes Vincent. Cela fait deux ans que je n’ai pas vu un rouge-gorge! je suis désespérée.. profitez bien de la chance que vous avez.
    Belle fin de semaine et bises tout plein
    chatou

    Coucou Chatou,
    Oui, c’est une telle joie que de les observer et de les entendre.
    Depuis la publication du billet, une femelle pinçon est venue ainsi que deux verdiers.
    Qu’appelles-tu Vincent?
    gros bisous
    😉

    Commentaire by chatou11 — 5 décembre 2019 @ 13 h 32 min

  40. Oupsss.. c’est tellement merveilleux d’observer….

    Commentaire by chatou11 — 5 décembre 2019 @ 13 h 33 min

  41. bonjour martine , c’est une véritable volière et c’est tant mieux , merci de tes belles photos sur dame nature , j’ adore , mes amitiés

    Bonjour Véronique,
    Il est vrai que toute l’année, le jardin est animé par les chants et les disputes des boules de plumes. Ravie que tu aies apprécié.
    Amitiés
    😉

    Commentaire by véronique henry — 6 décembre 2019 @ 14 h 56 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Powered by WordPress