Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

25 février 2024

Il y a eau et eau!

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon,Poèmes — Étiquettes : , , , — Martine @ 6 h 28 min

 

Flic ! Floc !

La chanson de la pluie ondoie sur mon ennui…

Flic ! Floc !

L’eau chante ses voyages

Par-delà les nuages

De mes songes engourdis…

Flic ! Floc !

Où donc est le soleil ?

Cette orange saline

Brûlant le sable ivoire

Se moulant à mes courbes ?

Flic ! Floc !

Tous ces diamants liquides

Ruissellent inlassables

Filant, je l’imagine,

Vers la bouche d’Océan.

Flic ! Floc !

J’aspire à d’autres perles,

Celles gaînant ma soie,

Étincelles aqueuses

Distillées par l’azur…

.

.

MMR ( tous droits réservés)

14 janvier 2024

Il rit!

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon,Poèmes — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 7 h 42 min

Il rit  à pleines dents

Au bon mot du passant,

Se croyant spirituel

Au bras de sa donzelle.

.

Il rit ( c’est agaçant)

Ce benêt hennissant

Trouvant qu’une poubelle

Est d’ l’art conceptuel.

 

Il rit, tout son content,

Intimidant le vent,

La mouette et l’hirondelle

Rétifs aux décibels.

.

Il rit ce bon géant,

De grand cœur, tout le temps,

Au point qu’ dans la ruelle

C’est l’ rire ascensionnel!

.

MMR ( tous droits réservés)

J’ai été inspirée par cette sculpture, décorant l’entrée d’un restaurant ostréicole au village de l’Herbe, sur la presqu’île du Cap-Ferret (Gironde). 

Merci pour tous vos commentaires qui me réjouissent chaque semaine!

29 octobre 2023

Au pays du matin calme

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon,Poèmes — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 3 h 30 min

.

Silhouettes graciles,

Sculptées par la lumière

De Phébus indolent,

Les aigrettes valsent.

.

Les notes légères

Du vent dans la pinède,

Du Bassin s’ébrouant,

Chorégraphient leurs pas.

.

Galbes angéliques

Marchant, sautant, volant,

Interprètent la vie

Poétique et légère.

.

.

.

MMR (tous droits réservés)

Merci pour tous vos commentaires très appréciés et motivants.

🙂

1 octobre 2023

Impressions automnales

Filed under: Poèmes — Étiquettes : , , , , — Martine @ 5 h 21 min

Arôme vanille

Des eleagnus

Douceur

Tendresse

S’élevant dans le soir.

.

Teint rose dragée

La lune  de septembre

A maquillé ses joues

Pour son amour solaire

En retard d’un sourire…

.

MMR ( tous droits réservés)

20 août 2023

La montagnarde

Filed under: Poèmes — Étiquettes : , , , , , , , , — Martine @ 5 h 53 min

Voici le souvenir d’une amie très chère. Elle nous le raconta, avec force mime et accent chantant audois. Elle possédait le don de nous faire rire, de remonter le moral à tout le monde! C’était une femme extraordinaire! Je l’aimais beaucoup.

Écrit le 14/07/2008

.

Lucette, jeune provinciale,

Fraîchement débarquée à Paris,

Un jour, prise d’une fringale,

Se rendit à l’épicerie.

« Bonjour gentille demoiselle!

Que puis-je pour votre service? »

Intimidée, peu sûre d’elle, 

Lucette se tortilla, au supplice.

« Il me faudlait du sucle en glains. »

L’homme la regarda, décontenancé.

« Un kilo de sucre en morceaux, hein? »

La pauvre fille persista.

« Je veux du…du…sucle en … en…glains.»

« Du sucre cristal ou en poudre? »

Se dandinant, pas rassurée,

Elle répéta d’une voix sourde.

«  Beeen… Je voudlais du sucle en glains. »

L’épicier examina la gourde

Ne sachant plus quel saint prier!

Exaspéré, le pauvre homme

Montra poudre, morceaux, cristallisé.

Puis jurant, grommelant tout bas,

« Voici kilo ou petits morceaux. »

Lucette, ravie, pointa le doigt:

« Ben voilà! Du sucle en glains! »

Ouf! D’habitude, au village,

On comprenait ce qu’elle voulait.

Économe, en fille sage,

Elle achetait à pas comptés.

L’épicier s’exclama, de rage:

« Ici, on est civilisés!

Mais d’où sort donc cette sauvage?»

Mœurs et accents sont étrangers.

Serrant fort, le sucre, dans son poing,

Lucette, rougissante, s’enfuit!

Il faudra apprendre avec soin

A parler, à mimer les gens d’ici!

.

MMR ( tous droits réservés)

13 août 2023

Parcs à huîtres

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon,Poèmes — Étiquettes : , , , — Martine @ 7 h 08 min

Identités perdues,

Feuillages algues vertes,

Forêts brûlées au sel,

Que de vies sur ces bois.

 

Bivalves farouches,

Cormorans détrempés,

S’approprient les perchoirs

Où chantait la mésange.

 

Vigie immaculée,

Regard vrille saphir,

La mouette, guette l’argent

D’écailles imprudentes.

.

MMR (tous droits réservés)

Merci à vos commentaires très très appréciés, en cette période estivale où il fait si chaud!

😉

30 juillet 2023

Impressions d’Arcachon

Les yeux embrumés,

J’entends l ‘appel de la plage.

.

Aimable invitation,

Comment résister

A tant de beauté sauvage.

.

Sentier résineux,

Portail vermoulu,

J’émerge de mon cirage.

.

Un claquement de voiles,

Une haleine saline,

Le Bassin me salut.

.

Rires querelleurs des mouettes,

Pour un festin infime

Disputé aux aigrettes.

.

Mon cœur s’imprègne,

Contemple émerveillé,

Ce tableau immuable:

Pyla et Cap-Ferret,

L’île aux oiseaux bleuâtre,

Sa ceinture parcs à huîtres.

.

L’air cristallin renvoie

L’écho lourd du teuf-teuf

D’une pinasse poussive.

.

Les pieds nus dans le sable,

Mon esprit l’accompagne

Sur des ailes argentées …

.

MMR (tous droits réservés)

poème écrit le 22/11/2008

12 février 2023

Dans le sillage d’Henri de Monfreid*

Certains mots flottent,

Irrésistibles,

Sur le rivage

De ma mémoire.

.

Certains mots flottent,

Légers esquifs,

Parlent voyages,

Rêves de gloire.

.

Certains mots flottent

Vers Djibouti,

Lent cabotage,

Lumière ivoire.

.

Certains mots flottent,

Guerrier Dankali,**

Perles sauvages,

Pilleurs d’épaves.

.

Mon âme flotte,

S’ livre au roulis,

Récits sans age,

Mer rouge ou noire.

.

MMR ( tous droits réservés)

*Henri de Monfreid: pour en savoir plus sur la vie extraordinaire de cet homme, voici ce lien: ICI

**Dankali: Les Afars sont appelés Adal (ge’ez: ኣዳል) en Éthiopie, reprenant le nom d’une entité politique du XVIe siècle (Adal), et Dankali (arabe : دنكل) en arabe (Danakil au pluriel). Les Afars (ge’ez: አፋር) sont des habitants de la Corne de l’Afrique.  [Renseignements Wikipedia ]

Poème écrit le 10/07/2009 

Le pastel a été peint en mars 2018

 

 

 

5 février 2023

Été aixois

Filed under: Poèmes — Étiquettes : , , , , , , , , , , — Martine @ 4 h 24 min

Une douceur passée

Baigne ce souvenir,

L’enveloppe,

Le protège,

D’un papier de soie grège.

.

Lavandes et oliviers,

A l’accent Provençal,

Crépitent,

Étincellent

De senteurs argentées.

.

Séduisante,

Mystérieuse,

Une chatte au soleil,

Sainte Victoire, là-bas,

Étire sa colonne.

.

Foulant thyms et sarriettes

Sur son flanc chaotique,

Insouciantes,

Vaporeuses,

Mes pensées dansent de joie,

S’envolent vers l’azur

De cet été Aixois,

Tourbillons,

Farandoles,

Fifres et tambourins…

.

MMR ( tous droits réservés)

Poème écrit le 29/12/2008

La Sainte Victoire: pastel réalisé en février 2007

22 janvier 2023

Le visiteur

Filed under: animaux, insectes...,Poèmes — Étiquettes : , , — Martine @ 6 h 06 min

Ce petit animal, fort sympathique, a été vu à seulement trois reprises dans notre jardin. Il m’avait inspiré ces quelques vers il a plusieurs années de cela.

.

Quatorze juillet!

J’admire au loin l’embrasement de la Cité.

Lorsque soudain,

Un bruit suspect,

Inattendu,

M’intrigue.

Un vrai raffut!

Craquements,

Bruissements.

Voici les herbes qui ondulent sous la lune.

Ça souffle,

Ça grogne,

Surgit enfin le p’tit malin!

Une boule de piquants,

Blanche et grise,

Vaque tranquille à ses affaires,

Comblant sa faim en escargots et vers de terre.

Voici l’auteur de tant d’alarmes?

Un hérisson!

Cette scène de charme nourrit ma nuit

De doux frissons de poésies!

.

MMR ( tous droits réservés)

Older Posts »

Powered by WordPress