Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

6 août 2017

Rêveries…

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Martine @ 10 h 44 min

Le regard folâtre 

Se balance

Plonge dans un carré de soie azur

Barbote

Puis

S’accroche  à la queue d’un nuage

Reflet dans un miroir

Où ondoie la réalité…

Jeu mirage

Jeu voyage

Le songe s’évade

Cabriole à la cime d’un pin

Dévale sa peau craquelée

Grisé par son essence piquante

Joue à attrape-moi avec  Écureuil…

Enfançon capricieux

Se lasse

Invente un nouveau conte

Celui

Bleu mouvant

Que troue l’irrévélé

Mots aux bulles sonores

S’esquivant du fantastique…

Changeant, un rien l’attire

Faim sucrée interdite

Volée aux gorges neigeuses

De quelques yuccas…

Virevolte enfantine

Envie soudaine

Donner corps au rêve

Construire un château

Celui périssable

Pétri de merveilleux…

.

MMR ( tous droits réservés)

BLOG EN ROUE LIBRE

 

 

 

 

25 Comments »

  1. Bonjour chère Martine,
    J’ai la primeur d’un commentaire sur cette page qui me fait rêver des choses simples qui nous entourent mais qu’il faut savoir capter !
    MERCI !
    Bon dimanche et bisous.
    Annie

    Commentaire by annie — 6 août 2017 @ 10 h 49 min

  2. Coucou Martine. Des coucous comme ça j’en veux bien plus souvent. Je suis partie rêver avec toi… et en plus je vois du sable, la mer, tout ce qui me manque. Bon dimanche à et bientôt.

    Commentaire by La musique des mots — 6 août 2017 @ 11 h 33 min

  3. Bonjour Martine, les écureuils sont malicieux et joueurs… je lui laisse son arbre et je prends ta plage, bises

    Commentaire by jill bill — 6 août 2017 @ 11 h 40 min

  4. Je suis partie folâtré dans tes mots, je suis joueuse, je te suis et me laisse porter par tes mots comme le ressac qui monte à l’assaut du château de sable. C’est un oment fort agréable que celui-là.

    Sois en roue libre…Profite bien de tes vacances studieuses.

    A bientôt§

    Je t’embrasse

    EvaJoe

    Commentaire by EvaJoe — 6 août 2017 @ 11 h 53 min

  5. Des choses toutes simples que l’on voit paresseusement, et puis qui enchantent notre journée sans s’être invitées, s’étant faufilées à notre insu, pour nous revenir dans toute leur beauté..

    Merci et bon dimanche aussi!

    Commentaire by Edmée De Xhavée — 6 août 2017 @ 12 h 30 min

  6. Roue libre
    et châteaux de sable
    mes vagues de l’été
    sont maison pleine
    cris et joie
    tendresse
    un petit tour
    vers le bleu des tiennes
    et puis m’en vais
    au souffle
    du temps qui file

    Bises amicales

    Commentaire by abécé — 6 août 2017 @ 12 h 41 min

  7. Ce poeme respire les vacances paresseuses, libres, qui meditent sur la nature et les joies simples qu’elle nous offre. On s’evade avec les mots, puis avec le dernier vers on se retrouve paisible et regenere. Bon Dimanche. 😉 Gros bisous 🙂

    Commentaire by Anne K — 6 août 2017 @ 14 h 09 min

  8. l’intemporalité, c’est ce que je ressens en lisant ton poème ; cela va et vient; merci pour ce poème estival. Bises.

    Commentaire by durgalola — 6 août 2017 @ 14 h 33 min

  9. impressions d’été paresseuses , tendres et délicates

    Commentaire by emma — 6 août 2017 @ 14 h 55 min

  10. bonjour Martine
    qui y a t il sur la 2e photo ?

    fait tellement chaud que j’aurais bien plongé dans Ta mer moi !

    je crois que je vais récupérer une vielle baignoire et je me la remplirai au jardin lorsque j’arrose et je pourrai me rafraîchir
    en attendant je m’arrose avec mon tuyau d’arrosage
    j’en peux plus de cette chaleur hier 40° Heureusement qu’à partir de demain ça redevient plus normal

    bisous bon dimanche

    Commentaire by cathline — 6 août 2017 @ 14 h 59 min

  11. Magnifique, ce texte en cascade et ces immenses photographies dans lesquelles on plonge avec délices… Merci Martine. Bon dimanche après-midi.

    Commentaire by Aloysia — 6 août 2017 @ 15 h 03 min

  12. Bonsoir Martine, les châteaux de sable sont éphémères comme certains papillons. Joli texte qui accompagne ces photos.
    Bonne soirée, bises.

    Commentaire by Cephalantera — 6 août 2017 @ 18 h 21 min

  13. De ravissantes rêveries, Martine inspirées des beautés de notre si belle nature ! C’est super ! Bonne fin de ce dimanche et agréable semaine à venir ! Bisous♥

    Commentaire by colettedc — 6 août 2017 @ 20 h 17 min

  14. Bonsoir Martine. Merci de partager avec nous tes jolis mots et tes photos. Bisous

    Commentaire by écureuil bleu — 6 août 2017 @ 21 h 38 min

  15. De beaux poèmes qui nous font rêver …
    Amitiés – Bisous.

    Commentaire by Serny — 7 août 2017 @ 2 h 51 min

  16. Une bien sympathique et reposante vision de l’été

    Commentaire by Rebecca — 7 août 2017 @ 8 h 54 min

  17. Merci pour ce moment d’évasion ; une méditation poétique !

    Commentaire by Carmen — 7 août 2017 @ 12 h 48 min

  18. Un été en pente douce auquel on s’abandonne avec indolence. Merci, Martine.

    Commentaire by Catheau — 7 août 2017 @ 16 h 43 min

  19. Un poème qui coule et chatoie comme une eau d’été.

    Commentaire by Carole — 7 août 2017 @ 23 h 14 min

  20. de bien jolies photos, qui me font envie d’aller à la plage….douce journée

    Commentaire by moqueplet — 8 août 2017 @ 18 h 00 min

  21. rêveries iodées, vive les vacances!
    muxu Martine

    Commentaire by eki eder — 8 août 2017 @ 18 h 38 min

  22. Coucou chère Martine !
    J’aime beaucoup, texte et photos !!!
    Nous verrons plus tard pour ton recueil, car Paul ne va pas bien du tout et je suis très inquiète. De plus, plein d’autres problèmes viennent se greffer et je ne sais plus où donner de la tête et quoi faire.
    Je ne sais pas si je vais pouvoir entretenir mon blog, J’aimerais bien ne pas devoir le mettre en pause, car cela me détend de m’en occuper. L’avenir le dira…
    Gros bisous chère Martine et bonne fin de semaine !
    Florence

    Commentaire by Florence — 9 août 2017 @ 22 h 29 min

  23. Bonjour martine,
    toujours la plume inspirée, j’aime.
    Bises, Jean-Claude

    Commentaire by Jean-Claude — 10 août 2017 @ 10 h 30 min

  24. bonjour Martine je passe lire et voir tes photos bisous

    Commentaire by peintrefiguratif — 10 août 2017 @ 12 h 21 min

  25. J’aime énormément ta rêverie…
    Merci, Martine.
    Bisous et douce soirée.

    Commentaire by Quichottine — 16 août 2017 @ 19 h 08 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Powered by WordPress