Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

17 février 2019

En attendant…

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Martine @ 3 h 12 min

Le Temps d’un souffle; du vol nacré de la mouette, là-bas, au ras des flots

Son cœur s’accorde à celui, lent, du Bassin.

En attendant…  Quoi? Du romanesque? Du merveilleux?

Ce matin, en fouillant sa poche à la recherche de quelques pièces, Audric a trouvé un billet plié en quatre. D’où sortait ce bout de papier? Il était sûr  de ne pas l’avoir placé là. Intrigué il le déplia. Juste une phrase à l’écriture fine et élégante: Rendez-vous à 15h00 « Aux deux fauteuils ». Rien d’autre. Juste la vague trace d’un parfum fruité.

En attendant… Quoi? Une superbe brune aux prunelles brûlantes? Une blonde sirène au sourire mystérieux?

Audric n’a rien d’un rêveur. Bien de sa personne,  épanoui dans son métier d’architecte naval, sûr de lui, tout lui sourit. Tout? Non, peut-être pas tout finalement. L’amour avec un A semble le fuir. Bah, qu’est-ce qu’il en a faire après tout? Mais alors… Pourquoi est-il là?

En attendant… cet athlète, crinière mordorée indisciplinée,  regard vert tempête, trompe le temps en hypothèses  fantaisistes dignes d’un gamin de 15ans. Que lui arrive-t’il?  Pour la troisième fois, il jette un coup d’œil agacé à sa montre. 15h 05. Il ou elle a déjà 5mn de retard. Audric n’a pas l’habitude de faire le pied de grue. 15h10. On s’est assez payé sa tête. Rageur, il tourne le dos au beau miroir scintillant du Bassin et…. se fige, stupéfait.  Elle est là, la tête légèrement penchée sur le côté, visiblement amusée par son exaspération.  Cette belle inconnue coiffée à la garçonne  lui arrive tout juste au menton. Éclatant de rire celle-ci lui tend la main : » Bonjour très cher. Tu ne me reconnais pas? » Pour la  première fois de sa vie, Audric, reste coi. « Allons, un effort. Tu ne vois pas? » « … » Noyé dans le bleu azuré de ses yeux, Audric  se sent fondre d’allégresse.  » Non…. oui…je … » « Eve Gillard. Pourtant, tu avais juré ne jamais m’oublier!. Me voici de retour et, susurre-t-elle près de sa bouche, pour toujours si tu le veux. » Le Bonheur a la couleur du ciel estival et le goût de la pêche de vigne.

MMR ( tous droits réservés)

33 Comments »

  1. Bonsoir Martine, ah ce que femme veut, elle arrive à ses fins… 😉 et lui n’est pas contre, visiblement, bon dimanche, bises

    Commentaire by jill bill — 17 février 2019 @ 3 h 17 min

  2. Une petite nouvelle romantique, digne de la Saint Valentin !
    Tout y est beau, le décor et la scène.
    Passe un bon dimanche printanier.

    Commentaire by Clara65 — 17 février 2019 @ 6 h 45 min

  3. Ce n’est pas souvent que tu écris de la prose. J’ai pris beaucoup de plaisir à te lire. Il y a des amours qu’on n’oublie pas. J’aime beaucoup la phrase de la fin . Bisous

    Commentaire by Martine Martin — 17 février 2019 @ 6 h 48 min

  4. Ah la charmante histoire, la belle rencontre face au bassin et devant les bateaux qui dansent ! Et la suite ? Je crois que je la connais petite coquine !
    Bisous Martine

    Commentaire by marine D — 17 février 2019 @ 8 h 19 min

  5. Une bien jolie histoire qui m’est arrivée (pas tout à fait semblable, et par mail) après trente années.
    Comme quoi la vie réserve toujours des surprises.
    Bel endroit aussi sur la photo.
    Bises et bonne journée Martine

    Commentaire by Pascale MD — 17 février 2019 @ 8 h 22 min

  6. J’ai aimé ton charmant petit conte qui se termine noyé dans l’azur des yeux de la Dame et du ciel…
    Bises et belle journée

    Commentaire by Livia — 17 février 2019 @ 8 h 55 min

  7. oh là là, quelle belle histoire pour la saint Valentin avec « cet athlète, crinière mordorée indisciplinée, regard vert tempête » qui oublie sa dulcinée !! Je ne sais pas si je lui aurais pardonné !! Bises et bonne journée

    Commentaire by Azalaïs — 17 février 2019 @ 9 h 17 min

  8. Bon dimanche Martine
    Merci pour cet écrit
    @ Bientôt

    Commentaire by Rose63 — 17 février 2019 @ 9 h 28 min

  9. C’est la Saint Valentin ou le printemps trop précoce qui t’a inspirée ? En tous cas une belle histoire dans un très beau décor.
    Elle est restée cachée dans un coin de son cœur puisqu’il est toujours seul.
    Bon dimanche Martine

    Commentaire by pimprenelle — 17 février 2019 @ 9 h 40 min

  10. Est-ce un hasard ou aurais-tu devancer l’appel ???
    En attendant ton texte est très bien mené, et l’impatience d’Audric fait monter la nôtre de connaître qui sera là pour le surprendre…

    Commentaire by ABC — 17 février 2019 @ 9 h 50 min

  11. Amour que l’on croit perdu et qui revient, comme ça sur la plage, devant le regard attentif du lagagnon et le balancement lent de la pinasse…
    Le bonheur quand on s’y attend le moins…
    Bises, Jean-Claude

    Commentaire by Jean-Claude — 17 février 2019 @ 9 h 52 min

  12. bon dimanche martine, merci de nous faire voyager au bord de l’ air marin et de nous conter une belle histoire , mes amitiés

    Commentaire by véronique henry — 17 février 2019 @ 10 h 13 min

  13. Commentaire by M.mamzelle jeanne — 17 février 2019 @ 12 h 00 min

  14. Tendre et romantique à souhait… merci pour ce joli moment partagé.
    Bisous et douce journée Martine.

    Commentaire by Quichottine — 17 février 2019 @ 12 h 50 min

  15. une aventure digne de la Saint Valentin les yeux verts vont se noyer dans le bleu
    bon dimanche Martine

    Commentaire by Josette — 17 février 2019 @ 13 h 44 min

  16. bonjour, je te souhaite un beau dimanche sous le ciel bleu ! bisous

    Commentaire by VéroniqueBM — 17 février 2019 @ 13 h 59 min

  17. Quel joli rendez-vous mysterieux! Ta prose est alerte et poetique a souhait! On piaffe d’impatience en meme temps que cet homme afin de decouvrir la mysterieuse personne du rendez-vous. Tres bien amene et termine en beaute dans le bleu des yeux de la belle, du ciel et du bassin. Comme toujours un tres agreable moment passe en ta compagnie. On en redemande!!! ;D Passe un bon Dimanche. Gros bisous. 🙂

    Commentaire by Anne K — 17 février 2019 @ 14 h 03 min

  18. charmante histoire bleue comme ton décor

    Commentaire by emma — 17 février 2019 @ 14 h 08 min

  19. Un joli petit texte romantique, tout à fait différent de celui de Samuel Beckett, en attendant godot lol

    Commentaire by Pierre — 17 février 2019 @ 15 h 12 min

  20. Coucou amie Martine !
    Un papillon de nacre et voilà :
    Deux, qui en se refermant, n’en formeront plus qu’un, puis les deux fauteuils deviendront un canapé pour les accueillir, tandis que, tout la haut, la mouette rieuse leur souhaitera bonne chance !
    Merci pour ce charmant et tendre rendez-vous dominical !
    Je te souhaite une bonne fin de journée avec un aussi beau soleil qu’à Etel !
    Je ’embrasse bien fort chère Martine ! Kenavo !
    Florence

    Commentaire by Florence — 17 février 2019 @ 15 h 30 min

  21. Oui la saint Valentin , l’amour , les promesses , la jeunesse , le bonheur d’être à deux …
    Mais parfois bien plus tard la déception , l’abandon , les tromperies et la solitude …
    Ah ! L’amour comme il fait souffrir aussi !!!!!!
    Mais restons sur ce joli texte romantique .
    Bises .
    Hélène

    Commentaire by hélène — 17 février 2019 @ 15 h 50 min

  22. J’ai pris plaisir à te lire, Martine !
    Comme c’est BON !
    Bonne semaine,
    Bisous♥

    Commentaire by colettedc — 17 février 2019 @ 17 h 20 min

  23. Bonjour Martine,

    En attendant…
    L’attente peut parfois paraître longue avec à la clef une belle rencontre.

    Philippe.

    Commentaire by koukou42 — 17 février 2019 @ 23 h 02 min

  24. Léger comme un printemps balbutiant et prometteur!

    Commentaire by mansfield — 18 février 2019 @ 9 h 48 min

  25. belle histoire pour la St Valentin
    Bonne soirée Martine, muxu

    Commentaire by eki eder — 18 février 2019 @ 18 h 29 min

  26. Il ne manque qu’une brise iodée pour accompagner ce texte. OUi, il y a bien longtemps que je n’ai respiré l’air marin et ça me manque !!!
    Par contre nous avons un soleil magnifique qui chasse les idées sombres alors que, si j’en crois la météo vous êtes dans les brumes

    Commentaire by Foise — 20 février 2019 @ 9 h 47 min

  27. Excellent début de la nouvelle que tu vas nous écrire. J’adore.

    Commentaire by OLIVIER — 21 février 2019 @ 19 h 19 min

  28. un joli petit conte de vacances

    Commentaire by Gérard Méry — 22 février 2019 @ 19 h 53 min

  29. merci pour cette petit histoire
    bon weekend
    bisous

    Commentaire by peintrefiguratif — 23 février 2019 @ 13 h 50 min

  30. Très mystérieux ce petit texte… Est-ce le début d »une histoire, une nouvelle, j’aimerais bien en savoir davantage… Je t’ai suivie avec beaucoup de plaisirs, tu as su éveiller ma curiosité.

    Beau weekend, j’ai beaucoup de retard dans mes visites.

    Bisous

    EvaJoe

    Commentaire by EvaJoe — 23 février 2019 @ 16 h 56 min

  31. Très joli texte, plein de mystère et d’espoir…. J’aime!
    Très bon week-end Martine
    Bises

    Commentaire by Aliselle — 24 février 2019 @ 8 h 18 min

  32. Oui le bonheur a le goût de la pêche de vigne !

    Commentaire by ulysse — 24 février 2019 @ 10 h 10 min

  33. Une rencontre inattendue! VITA

    C’est ce qui fait la richesse de la vie
    😉

    Commentaire by vita — 10 mars 2019 @ 21 h 14 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Powered by WordPress