Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

16 février 2020

Des intruses si jolies

Filed under: au Jardin: fleurs, arbres... — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 7 h 33 min

Au détour d’un nuage

Poussière et pollen

Tramontane dépose

La vie en cuir et soie.

Inattendue

Parfois sans gêne

Une intruse se glisse

Dans le lit de la menthe

La blessure du trottoir .

 

Chaque année, je furète, scrute,  attentive à ce renouveau printanier  généreux en surprises. Certaines sont malvenues et terminent au composteur. Mais d’autres sont préservées, chouchoutées tel que ce cirse ébouriffé de piquants.  Très aimé des abeilles, il a rempli son rôle nourricier.

Une autre fleur m’a intriguée, identifiée grâce à Foise  ICI. Il s’agit de l’œillet prolifère- Petrorhagia prolifera. Une petite fleur solitaire au bout d’une tige grêle. Son feuillage est bien celui d’un œillet. Cette plante pousse  dans les endroits très secs, bords de chemin, vignes. Et effectivement, notre maison a été construite sur un ancien vignoble.

Fin septembre/ début octobre, un puissant parfum  vanillé flotte chaque année sur la partie laissée sauvage du jardin. C’est la saison d’une très jolie envahisseuse. Il s’agit de la dernière orchidée de l’année à fleurir :la spiranthe d’automne- spiranthe spiralis.  J’en ai compté plus ou moins 88 en 2019. Elle se plaît et commence à contourner la maison. J’en ai vues deux pousser sous l’étendoir. C’est un lieu qui décidément attire ces belles indigènes. Au printemps y poussent : l’ophrys araignée ( verdâtre et marron), l’ophrys lutea ( jaune et marron),  l’ophrys abeille ( rose et marron),  l’orchis pyramidal ( rose fuchsia),  un sérapias ( rouge sang de bœuf), l’orchis-bouc ( blanc verdâtre). De merveilleuses intruses dont j’ai déjà parlé Ici et  Ici

Merci au vent semeur pour toutes ces petites merveilles.

.

 

.

MMR ( tous droits réservés)

Merci pour tous vos commentaires que je lis avec un immense plaisir.

36 Comments »

  1. N’étant pas savante comme toi, je me contente d’admirer ce que nous donne la nature et c’est souvent un régal, surtout quand je vais en montagne.
    Bon dimanche et amitié.

    Je m’y intéresse depuis mon enfance. J’ai des livres. Puis, il y eut l’arrivée d’internet. Ce qui m’a offert l’opportunité de me renseigner davantage. J’adore ça Clara.
    Merci à toi. Bon dimanche
    Amitié
    😉

    Commentaire par Clara65 — 16 février 2020 @ 7 h 50 min

  2. Bonjour Martine,
    Ancien vignoble ton terrain offre de très jolis cadeaux floraux!Pour les voir il nous faut sortir de notre jardin aux fleurs moins sophistiquées telles que les Ophrys et les Orchis.
    La Spiranthe est superbe.Toutes ces invitées entraînent des insectes souvent spécialisés dans leur sillage. Le printemps qui s’annonce à nos portes nous apportera sans doute de nouvelles surprises.

    Bonjour Lucie,
    Il y en a tant qui s’invitent dans mon jardin et que je n’ai pas encore identifiées. Certaines le sont maintenant grâce à Foise. Pour d’autre il faudra que je les photographie sous toutes les coutures pour que ce soit possible. C’est souvent assez compliqué. Mais j’aime ça. Tous les ans j’espère découvrir une nouvelle fleur, de nouveaux insectes.
    Merci. A bientôt Lucie.
    😉

    Commentaire par Lucie — 16 février 2020 @ 7 h 52 min

  3. Merci Martine pour ce vent semeur botanique et poétique… Bon dimanche et une belle semaine de senteurs et de fleurs… printanières
    Bises ❤️

    Commentaire par Bruno ROBERT — 16 février 2020 @ 8 h 02 min

  4. Non seulement c’est un grand plaisir de lire tes vers et voir tes superbes photos mais en plus j’ai appris en découvrant certaines fleurs que je ne connaissais pas. Merci beaucoup et bon dimanche

    Commentaire par Martine Martin — 16 février 2020 @ 8 h 12 min

  5. Ton billet est si romantique
    Comme tel ce matin
    Mon ciel héroïque
    Couleurs en fusion
    Ainsi font font
    Les exploits du toit …
    Du monde enchanté
    Autour de mon jardin
    🙂 Bon dimanche @ toi

    Commentaire par Golondrina63Auv — 16 février 2020 @ 8 h 14 min

  6. J’admire cette blanche et gracieuse orchidée, je ne l’ai jamais vue, mais voyons nous tout ce qui pousse au jardin ou dans le pré ? Jolie page Martine, merci

    Commentaire par marine D — 16 février 2020 @ 8 h 26 min

  7. Bonjour Martine.
    Comme tu parles bien de ces intruses qui fleurissent si joliment ton jardin…
    Ce matin j’ai aussi pris le temps d’aller « Ici et ici » en cliquant sur les liens et toutes ces belles, sauvages ou non, m’ont ravie.
    Ton jardin est un vrai paradis.
    Bon dimanche, Martine et gros bisous à toi

    Commentaire par Sylvie (Oxygène) — 16 février 2020 @ 8 h 43 min

  8. bonjour Martine j’ai acheté un pot d’orchidée vivace l’autre jour à leroy merlin 1 euro je crois bien que c’est la spiranthe zut le pot est dans la voiture je ne peux pas vérifier je comptais aller au jardin aujourd’hui les chardons sont très mellifères et je les trouve jolis intrus est ce un frelon qui butine ?
    BON DIAMNCHES BISES CATHLINE

    Commentaire par Cathline — 16 février 2020 @ 8 h 47 min

  9. Merci pour cette symphonie vernale. Tu me donnes le goût de restaurer mes humbles connaissances botaniques. Et il y a du boulot…
    Il est devenu indispensable de visiter nos jardins des merveilles dès ce printemps.
    Amitiés
    Thierry

    Commentaire par Thierry — 16 février 2020 @ 9 h 01 min

  10. Bonjour Martine, des merveilles en effet dans ton jardin.
    Je peux pas en dire autant, malgré mon soin attentif à tondre l’herbe le moins souvent possible.Il y a bien sûr violettes et boutons d’or en ce moment.
    J’ai bien une touffe d’orchidées roses dites « de jardin », déjà ancienne et qui a pris une belle ampleur.
    Le plus rare que je pense avoir est de l’ophiopogon vert (herbe aux turquoises, japonaise) qui fait de tout petits fruits d’un bleu métallique surprenant. La touffe (herbe persistante) a plus de 30 ans.
    Bises

    Commentaire par Jean-Claude — 16 février 2020 @ 9 h 01 min

  11. Martine,
    Qu’elles sont jolies ces orchidées sauvages ! Merci d’avoir commenté mon billet sur le livre Ô orchidées, de Pascale de Trazegnie.

    Commentaire par Catheau — 16 février 2020 @ 9 h 42 min

  12. Coucou ma chère Martine !
    Là, je ne sais ce que monsieur vent va nous apporter. Toi tu es à la campagne et il t’apporte de tout, c’est bien ! Je regrette parfois ma campagne castelbriantaise et mon beau jardin, mais ainsi va la vie…
    Mais quand le temps est clément, je suis si bien à Etel.
    Merci pour ton joli texte et tes photos qui vont si bien avec, c’est presqu’une suite au loirs.
    Bises bretonnes mon amie et… Kenavo !
    Florence

    Commentaire par Florence — 16 février 2020 @ 10 h 05 min

  13. Coucou Martine,
    Pourquoi intruses ? Tu les arraches ces jolies fleurs ?
    Je les aime beaucoup ces petites sauvageonnes.
    Bises et bonne journée

    Commentaire par Pascale MD — 16 février 2020 @ 10 h 06 min

  14. Bonjour
    J’aime énormément cette fleur sur la dernière photos! Elle est magnifique!
    Bisous

    Commentaire par wolfe — 16 février 2020 @ 14 h 13 min

  15. Dans ma cour, il n’y a que des pots, ce qui n’empêche pas que quelques sauvageonnes viennent y élire domicile et que je laisse prendre leurs aises pour mon plus grand plaisir.

    Commentaire par koukou42 — 16 février 2020 @ 14 h 31 min

  16. Encore une jolie balade en ton jardin, Mais pour le moment à Nantes, le vent ne sème point il emporte tout et casse les branches des arbres et les boutons des tulipiers du boulevard, je me demande si cette année nous aurons des fleurs ?
    Bises de dimanche

    Commentaire par Livia — 16 février 2020 @ 14 h 50 min

  17. la nature commence bien tôt en espérant que le gel ne vienne pas tout massacrer

    Commentaire par peintrefiguratif — 16 février 2020 @ 14 h 59 min

  18. Il est genereux ton vent semeur plein de surprises que tu partages avec nous pour notre plus grand plaisir. Ton poeme aux images si poetiques introduit bien ton sujet et incite a continuer la lecture. Passe une bonne fin de journee. 😉 Gros bisous 🙂

    Commentaire par Anne K — 16 février 2020 @ 15 h 04 min

  19. et cette année, on n’a pas senti l’hiver ! aujourd’hui on a 17 °, je préfère de beaucoup l’hiver en hiver ! gisous

    Commentaire par VéroniqueBM — 16 février 2020 @ 15 h 28 min

  20. Bravo pour cette spiranthe magnifique ! Quelle chance de l’avoir à sa porte

    Commentaire par Foise — 16 février 2020 @ 15 h 37 min

  21. Quelles belles semailles du vent… et déjà presque un vrai printemps. Etrange année où on n’a pas eu d’hiver… on dira que les moustiques et les mouches en auront profité pour ne pas mourir…

    Commentaire par Edmée De Xhavée — 16 février 2020 @ 16 h 41 min

  22. Il est de belles intruses que l’on accueillent volontiers
    la brise les a prévenues que chez toi elles sont toujours bienvenues !
    bon dimanche Martine

    Commentaire par Josette — 16 février 2020 @ 16 h 56 min

  23. Désolée, je crois ne pas t’avoir répondu la semaine passée, mais c’est le jour où Mon fils Pierre viens déjeuner (celui qui tient maintenant le « Restaurant Chez Fred »)et les dimanches il ferme…et c’est moi qui prépare le déjeùner…
    Ca explique mes oublis…
    J’aime beaucoup tes histoires…Et là on pouvait aller sur plein de choses c’est super,merci beaucoup…
    Les intruses que l’on accueille volontier et chez toi elles sont bien acceuillies…Merci Martine

    Commentaire par CHANTAL BURET — 16 février 2020 @ 17 h 35 min

  24. Bonsoir chère Martine,
    Tu es un puits de connaissances « fleurales » et nous nous régalons ! Bravo et bisous dans le vent violent…
    Annie

    Commentaire par annie — 16 février 2020 @ 19 h 12 min

  25. merci pour le poème, les photos et les belles orchidées vivant dans ton jardin. Ici je ne les verrai pas avant fin mai. Bises

    Commentaire par Durgalola — 16 février 2020 @ 20 h 17 min

  26. Oh ! Martine !!! Merci pour cette merveilleuse page de merveilles (toutes, elles sont si jolies ) !
    Bonne soirée et agréable semaine,
    Bisous♥

    Commentaire par colettedc — 16 février 2020 @ 22 h 05 min

  27. Comme toi je trie mes « mauvaises herbes » qui sont parfois des fleurs magnifiques venues s’installer dans mon petit jardin. Comme je ne les connais pas toutes je les laisse fleurir pour les déterminer. On a souvent de jolies surprises. Merci pour ce partage et le poème qui accompagne ta jolie présentation de ces si jolies intruses. Bises

    Commentaire par manou — 17 février 2020 @ 9 h 47 min

  28. Chez nous la renaissance est plus tardive, mais comme toi je scrute à chacune de mes promenades…
    Bonne semaine !

    Commentaire par ABC — 17 février 2020 @ 10 h 08 min

  29. merci pour ces observations et mots.
    Bonne soirée Martine, muxu

    Commentaire par eki eder — 17 février 2020 @ 18 h 58 min

  30. Coucou Martine, mais ton jardin recèle des trésors une chance que tu aies autant d’orchidées. Je ne connaissais pas l’oeillet prolifère (Foise de Haute-Savoie a de grandes connaissances botaniques) Merci pour ces belles photos, elles sont réjouissantes car il faut toujours bien regarder autour de soi.
    De jolies mots tiennent compagnies à ces jolies plantes.
    Bel après-midi et des bises tout plein
    chatou

    Commentaire par chatou11 — 18 février 2020 @ 13 h 37 min

  31. Bonjour Martine
    C’est vrai que certaines sont indésirables mais d’autres heureusement préservées et pour beaucoup font le bonheur des abeilles, je découvre les noms grâce à toi et toujours de magnifiques photos, très bel article avec toujours une ravissante poésie, que j’aime tes mots.
    C’est avec quelques citations du net que je viens te remercier de ton gentil passage chez moi et te souhaiter une belle journée remplie de douceur et de soleil.

    « Le bonheur est un papillon. Si nous le chassons, il nous échappe ; mais si nous nous asseyons tranquillement, il vient voleter au-dessus de vos têtes. »
    « La joie est pareille à un fleuve ; rien n’arrête son cours.  »
    « Du silence naît tout ce qui vit et dure, car c’est le silence qui nous relie à l’univers, à l’infini ; il est la racine de l’existence et par là l’équilibre de la vie. »
    « Ne te hâte pas, ne t’inquiète pas. Tu n’es ici-bas que pour une courte visite. N’oublie pas de t’arrêter pour respirer les fleurs. »

    Je te fais de gros bisous d’amitié.

    Commentaire par Françoise (Réunion) — 19 février 2020 @ 8 h 17 min

  32. Bonjour Martine. Quelle chance d’avoir des orchidées sauvages dans son jardin ! Bisous

    Commentaire par écureuil bleu — 19 février 2020 @ 14 h 00 min

  33. Une halte bien agréable ce matin chez toi, bonne journée 🙂

    Commentaire par Joëlle — 20 février 2020 @ 9 h 11 min

  34. J’adore ces vers.
    La vie en cuir et soie…
    Formidable !

    Commentaire par Dalva — 22 février 2020 @ 10 h 17 min

  35. beaucoup de tristesse aujourd’hui l’ami Pierre Denis s’en est allé ….

    Commentaire par Cathline — 22 février 2020 @ 23 h 40 min

  36. J’aime le vent semeur… surtout quand il nous réserve de si belles surprises.
    Merci pour cette page, Martine.

    Et question vent, ici, nous sommes servis! 🙂 le bon côté, c’est qu’il nous offre parfois des graines de belles surprises.
    Bisous
    😉

    Commentaire par Quichottine — 15 mars 2020 @ 12 h 15 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Powered by WordPress