Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

24 mai 2020

Les lavandes

Filed under: au Jardin: fleurs, arbres... — Étiquettes : , , , — Martine @ 3 h 04 min

 

Regard perdu d’ailleurs

J’abandonne  à l’heure blonde

Mon envie de paresse.

Douceur du laisser vivre

Caresse ensoleillée

Sur mon hâle affamé.

Ensorcelantes

Les lavandes

Exagèrent leurs fragrances.

Un frêle papillon*

Succombant  à l’ivresse

Pompe l’affolant nectar.

Les yeux dans les yeux

Nous communions, discrets

Sur la saveur suave

Du parme liquoreux.

Ballet bourdonnant,

Abeilles et insectes

S’invitent sans façon

Aux agapes lilas.

.

.MMR ( tous droits réservés)

* ce papillon  Vanessa Cardui: la vanesse des chardons , nommé également Belle-Dame

29 Comments »

  1. Comme chaque dimanche, un petit bonheur ton article et aujourd’hui j’ai même l’impression de sentir les lavandes. Bon dimanche. Bises

    Commentaire par Martine Martin — 24 mai 2020 @ 3 h 56 min

  2. Magnifique, que ça sent bon !
    Grosses bises

    Commentaire par Pierre-Jean BERNARD — 24 mai 2020 @ 4 h 11 min

  3. Bonjour Martine, ah les lavandes, leur parfum à mettre en sachet, dans les armoires à linge, ce papillon n’a su y résister ! Bon dimanche aussi, bises

    Commentaire par jill bill — 24 mai 2020 @ 6 h 00 min

  4. Bonjour Martine,
    Les lavandes en fleurs, c’est l’été! La Belle Dame porte bien son nom, c’est mon papillon »symbole », celui de la beauté, de l’endurance par sa migration pour certains, sa présence me rassure année après année!
    Belle semaine entre lavandes et papillons!

    Commentaire par Lucie — 24 mai 2020 @ 6 h 21 min

  5. Jolie célébration olfactive et sensitive des dames bleutées dont les vagues commencent à frémir dans mon jardin angevin.

    Commentaire par Catheau — 24 mai 2020 @ 6 h 45 min

  6. Coucou ma chère amie Martine !
    que c’est bon de se réveiller dans le parfum des lavandes. Une bonne humeur assurée pour la journée ! Ta photo est très belle et ton texte charmant et un peu enivrant.
    J’en ai aussi dans mon cloître, mais encore en boutons (elle est à l’hombre). J’ai taillé les vieilles branches, et bientôt les insectes vont pouvoir venir. Pour le moment, ils sont dans l’acacia. Il fait beau, et les gens ont envahis mon territoire. Ils sont trop nombreux… je n’ose sortir sans masque et par ce temps ce n’est pas agréable d’être masquée !
    ça fait tout drôle tout ce monde, je n’avais plus l’habitude !
    Je te souhaite une bonne semaine mon amie, gros bisous et… Kénavo !
    Florence

    Commentaire par Florence — 24 mai 2020 @ 7 h 25 min

  7. Bonjour et bon dimanche Martine !
    Ah les lavandes ! Rien ne pouvait me faire plus plaisir !
    Je t’embrasse.
    Annie

    Commentaire par annie — 24 mai 2020 @ 8 h 31 min

  8. L’espoir pousse en tige
    les fleurs se maquillent
    patience
    la lavande se toilette
    avec les naines roses
    en voisine
    ensemble elles défileront
    elles seules
    choisissent l’heure
    l’attente est envie

    demain peut-être
    la fragrance ???

    (tes lavantes ont ouvert la porte aux papillons, les nôtres aiment à se faire attendre…)

    Commentaire par ABC — 24 mai 2020 @ 8 h 39 min

  9. Ton joli texte sent l’été Martine !
    A vrai dire il y a tant de travail dans le jardin que je n’ai pas le temps de me poser, ni de sortir la chaise longue, la balancelle est déchirée, le vent l’avait trop secouée dans les branches du cerisier…
    J’ai repiqué des fraisiers de Xavier et j’ai encore deux tubercules de dahlias à planter, les limaces ont mangé deux pétunias, la chaleur les fera s’enterrer sous pots et pierres… Je traque les abeilles j’aime tant les entendre bourdonner…
    Bisous Martine, merci

    Commentaire par marine D — 24 mai 2020 @ 8 h 55 min

  10. Merci pour ce petit bonheur couleurs lilas, parfumé à la lavande en ton précieux jardin.
    Bises ensoleillées

    Commentaire par Livia — 24 mai 2020 @ 9 h 22 min

  11. Douceurs et saveurs de la lavande se révèlent grâce au secret poétique
    qui vous appartient. Merci Martine

    Commentaire par HUYGHE Jean Claude — 24 mai 2020 @ 9 h 37 min

  12. Comme chaque dimanche quel plaisir de vous lire! En plus j’adore la lavande merci bises Nadia.

    Commentaire par lucius nadia — 24 mai 2020 @ 10 h 14 min

  13. J’aime bien ta façon de céder à l’appel de la paresse pendant que tout bourdonne autour de toi! bises et bon dimanche

    Commentaire par Azalaïs — 24 mai 2020 @ 10 h 27 min

  14. Bravo pour ta photo ! Quel beau tête à tête avec ce papillon gourmet !
    Bises dominicales .
    Je vais mieux ,mais pas encore la sérénité retrouvée avant cette opération , malgré la présence de mon myélome mis en silence, je me sentais en relative forme , je ne peux en dire autant actuellement à cause de ce maudit toubib .
    Hélène

    Commentaire par hélène nesti — 24 mai 2020 @ 13 h 00 min

  15. Très beau !
    J’en profite pour te souhaiter un bel après-midi.
    Bisous.
    Bernadette.

    Commentaire par Binchy — 24 mai 2020 @ 13 h 19 min

  16. Ce poeme me rappelle l’ivresse du parfum des lavandes qui fleurissent a foison dans les champs provencaux : souvenirs « d’en France ». Qu’il est mignon ce papillon! On dirait qu’il te sourit d’un air complice tout en se delectant de son breuvage. Tu as le chic pour te trouver au bon endroit et au bon moment que tu captures avec brio! 😉 Gros bisous 😉

    Commentaire par Anne K — 24 mai 2020 @ 13 h 51 min

  17. Merci pour ce moment !

    Commentaire par M'moiselle Jeanne — 24 mai 2020 @ 15 h 19 min

  18. Bonjour Martine et merci pour ce texte
    et les sensations qu’il suscite.
    J’adore les lavandes ! Et j’aime aussi
    beaucoup la façon dont tu as saisi la
    face du papillon, son regard ébouriffé.
    Je t’embrasse

    Commentaire par sylviane BLINEAU — 24 mai 2020 @ 16 h 17 min

  19. Bonjour Martine
    Ah, le parfum des lavandes, le parfum de l’été, le bourdonnement des abeilles et les chants des oiseaux…

    Commentaire par Katia SF-M — 24 mai 2020 @ 16 h 41 min

  20. Mon petit pied est en devenir en attendant d’y admirer quelques volants avides de nectar.

    Commentaire par koukou42 — 24 mai 2020 @ 17 h 09 min

  21. Magnifique ! c’est la belle saison des lavandes ! bisous

    Commentaire par VéroniqueBM — 24 mai 2020 @ 17 h 48 min

  22. Tout à fait magnifique, Martine et, que ça sent bon la lavande !!!
    Bonne semaine,
    Bisous♥

    Commentaire par colettedc — 25 mai 2020 @ 3 h 29 min

  23. Merci pour ces jolis mots déposés ici chaque dimanche pour notre plus grand bonheur ! Les lavandes ne sont pas encore en fleurs en Provence mais ça ne saurait tarder cette année où tout est en avance ! Pour l’instant c’est le chèvrefeuille qui attire abeilles et insectes et quelques rares papillons qui ne s’arrêtent qu’un bref instant dans mon jardin mais qui n’ont pas la trompe assez longue pour atteindre le nectar 🙂 Bises et une belle semaine dans les odeurs de lavande

    Commentaire par manou — 25 mai 2020 @ 5 h 39 min

  24. La lavande me fait penser aux sachets de leurs séchées que ma grand mère mettait dans son armoire entre les draps Joli poème !

    Commentaire par Ulysse — 25 mai 2020 @ 11 h 31 min

  25. J’aime bien ce face à face avec un papillon. Et ton poème si riche en mots. Bises

    Commentaire par Durgalola — 25 mai 2020 @ 16 h 27 min

  26. Bonsoir Martine.
    Merci pour cette ode aux lavandes. Très jolie.
    Bises

    Commentaire par Nath — 25 mai 2020 @ 21 h 11 min

  27. Coucou Martine, comme tu sais si bien illustrer cette belle photo de tes mots.. je Suis comme la Belle dame enivrée par le parfum des lavandes.
    Douce semaine et bises tout plein
    chatou

    Commentaire par chatou11 — 26 mai 2020 @ 14 h 58 min

  28. Mes lavandes ne sont pas encore à ce point de la floraison… mais j’aime énormément.
    Merci pour ta page, Martine.
    Bisous et douce journée.

    Commentaire par Quichottine — 28 mai 2020 @ 7 h 33 min

  29. que tes mots sont beaux bravo vraiment
    j’aime beaucoup la lavande et son parme liquoreux je n’avais jamais entendu….
    magnifique photo
    belle journée à toi
    bisous
    patricia

    Merci Patricia. Ton compliment me touche beaucoup.
    Parme liquoreux: je me dis que c’est ainsi que les abeilles et les papillons le ressentent. 🙂 🙂
    Bises de bonne journée également
    😉

    Commentaire par chemindetables — 19 juin 2020 @ 10 h 04 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Powered by WordPress