Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

10 juillet 2011

Stylish Blogger Award

Filed under: Méli-Mélo — Étiquettes : , , , , — Martine @ 9 h 00 min

Lorsque j’ai commencé à parcourir les blogs, parfois je voyais écrit : « Pas de tags, merci ». ???? C’était quoi ce tag? Et puis voilà que ça m’arrive aussi.:) Merci pour ce titre honorifique chère Koka , ici , je vais donc jouer le jeu à mon tour et livrer 7 secrets.  Mais tu as raison Koka.  Bien que très flattée, je suis comme une poule qui aurait trouvé un couteau. 🙂

Secret 1:

Tout comme cette splendide sauterelle, j’aime les tomates. Mais surtout, lorsqu’elles sont farcies. La recette de ma mère, qui la tient de ma  grand-mère maternelle, est succulente. Je ne peux me raisonner.Tant qu’il y en a , j’en mange. Quitte à me passer de dessert, je reviens au plat. Une gourmandise qui m’a souvent valu des moqueries du reste de ma fratrie. L’age m’a calmée. Mais… quoique, si je reste trop longtemps sans en cuisiner…. qui sait? 🙂

Secret 2:

J’ai toujours été un peu casse-cou, un vrai garçon manqué. Mon sport préféré? Grimper dans les arbres. J’adorais me cacher dans leurs branches, comme dans une grotte au vert changeant, y construire des cabanes et rêver d’aventures extraordinaires… Un jour cela m’a valu une punition. Un figuier n’a pas apprécié le poids léger de mes 14 ans et patatras! J’ai cassé son bois. Mes fesses ont chauffé jusqu’au soir… mais pas de la chute!

Secret 3:

Lorsque nous étions mômes, comme bien des enfants, à moment donné, nous avons demandé à notre mère quel était son âge. Elle nous répondit:

 » J’ai entre 29 et 30! » avec un grand sourire.

Et nous l’avons cru pendant des années!

Secret 4:

J’aime par dessus tout, lire! Impossible d’imaginer la vie sans un bouquin à portée de main et d’envie. Et cela depuis toute petite. La nuit, sous mes draps, je dévorais jusqu’à pas d’heure ma collection bibliothèque rose éclairée grâce à la lampe de poche chipée à la cuisine. Si mon père l’avait su…. privée de lecture Martine. Terrible punition!

Secret 5:

A cours de nos pérégrinations, nous avons vécu dans une maison avec un grand jardin. Au fond, celui-ci était protégé par une haie. Mais nos yeux curieux avaient repéré un petit trou. Passage vers l’aventure, le mystère , les herbes folles d’un terrain abandonné. En courant après les papillons, les grillons et sauterelles, nous découvrîmes un vieux carré de fraises. Un peu attaquées par les escargots et autres limaces, qu’importe, nous nous régalâmes avec des mines de conspirateur. Ces fraises là étaient bien meilleures que celles  que notre  mère  sarclait, désherbait, bichonnait avec amour…

Secret 6:

J’ai passé deux ans en pension. Cela fait le plus grand bien de quitter le cocon familial. On l’apprécie davantage ensuite. Avec le dortoir des troisième, nous dormions bien paisiblement lorsqu’un bruit suspect nous réveilla. Frottements contre le mur du couloir, grincements de porte… brrrrr. Une camarade, à ma droite, murmura, chevrotante:  » il y a des voleurs ». Ni une, ni deux, je sautai du lit et fonçai vers la porte. Puis je retins de toutes mes forces la poignée. « ils n’entreront pas ! » soufflai-je , très sûre de moi. Je sentis quelqu’un forcer un peu de l’autre côté, puis des pas précautionneux s’éloignèrent. Au bout d’un très long moment, je retournai me coucher. La nuit s’acheva tranquille. Plus tard, nous apprîmes qu’une élève de dernière année, avait invité son petit copain. Une porte restée ouverte? Une clef volée? Nous n’avons rien su . Mais quelle trouille, que nous avons gardée pour nous .

Secret 7:

Une soirée de Juillet, au Festival de la vieille Cité , à Carcassonne, je contemple, éblouie,  Patrick Dupond. Être danseuse, une passion étouffée dans l’œuf. Il m’en reste le plaisir sans borne à admirer un danseur étoile tel que lui. La soirée est chaude. Le Grand Théâtre de la Cité est fabuleux. La lune nous sourit… gommée, un peu avant la fin du spectacle par une courte averse. Arrêt, séchage de la scène, reprise   . Patrick virevolte, mime inspiré, saute à des hauteurs, si léger, comme en apesanteur, pour terminer sous un tonnerre d’applaudissements! J’étais au quatrième rang, pile face à lui. Quel bonheur! Vlam! Soudain le ciel  laisse dégringoler une vraie cataracte. En deux secondes, ma petite robe blanche, si fine , me colle sa transparence à la peau.  Patrick me regarde en souriant . Mes dessous cachent le minimum!:)  La bousculade m’a sauvée d’un embarras rougissant…

MMR ( tous droits réservés)

Comme le veut la tradition je passe le relais à … choix très difficile…libre à eux de refuser ou continuer :

Flower , Denise ,Véronique , Caroline , Marine D Tony-Yves , Ulysse

62 Comments »

  1. Bonjour Martine. Je me suis laissée embarquer par tes souvenirs et j’ai passé un agréable moment. Bises !

    Commentaire par Lenaïg — 13 juillet 2011 @ 10 h 03 min

  2. Bonsoir Martine… Ta page me rappelle par certains points la même enfance, un peu garçon manqué, casse-cou, à la maraude… J’ai pris plaisir à lire quelques uns de tes secrets en ton jardin Bien amicalement jill

    Commentaire par jill bill — 13 juillet 2011 @ 21 h 20 min

  3. Tu t’es vraiment dévoilée dans ce tag, martine ! Bonne soirée et bisous

    Commentaire par écureuil bleu — 13 juillet 2011 @ 22 h 15 min

  4. Est-ce ma Martine qui s’est tant devoilee? Elle qui est si secrete. Tu as fait-la un beau cadeau! 😉 Un veritable bonheur ces 7 secrets qui ont reveilles mes souvenirs. C’est vrai que Maman disait « j’ai entre 29 et 30 ans » : la coquine! Et nous avions avale ce petit mensonge (white lie disent les Americains). Veritable petit singe toute en muscle tu etais. C’etait surement la main dure et frappante du paternel qui a brulee ton posterieur. Hummmm Je me demande qui avait eu l’idee de prendre notre gouter sur le toit du garage, un bel apres-midi d’ete, grace a l’escalade d’un des pruniers dont les branches caressaient les tuiles… 😀 Le petit frere qui pleurait car il ne pouvait nous rejoindre, le pauvre! Les tomates farcies de Maman… j’en ai l’eau a la bouche. Tu aimais la pension dans ce joli coin de Provence en compagnie de tant de copines et qui te permettait d’etre loin de la « tribu ». 😉 La lecture a la lampe de poche au creux du lit dans la nuit, je l’ai faite egalement. Mais je me suis punie toute seule car harassee de fatigue, je me suis endormie pendant l’etude -un prof absent-. Je parie que Patrick Dupond n’en a pas cru sa chance! 😀 Une si belle fille! 😉 La personne celebre rencontree en intimite (si je puis dire car il y avait au moins une dizaine d’hommes -gardes du corps et autres-), c’est Diana, la Princesse de Galles, en Floride dans une jolie ville du Golfe du Mexique. Un souvenir qui a resurgit tout recemment. Merci pour ce voyage dans le passe. 😉 Bisous! 🙂

    Commentaire par Anne K — 13 juillet 2011 @ 23 h 24 min

  5. Bonsoir Martine,
    une belle occasion d’en savoir plus sur toi ! Je me retrouve dans la petite -et moins petite – fille qui lisait sous les draps !
    Et tu rêvais de danse ! ça j’ignorais. J’ai souvent vu danser Dupond, en cours aussi et je suis bien de ton avis, un danseur superbe ..
    Gros bisous de bonne nuit, avec un grand sourire 🙂

    Commentaire par Hauteclaire — 14 juillet 2011 @ 0 h 06 min

  6. Coucou Hauteclaire,

    J’ai l’impression que nous sommes nombreux à avoir lu à la lampe de poche. 🙂
    Et oui, je rêvais de danse ainsi que de gymnastique rythmique . J’avais toujours d’excellentes notes à mes enchainements. J’ai appris certaines danses folkloriques dont la farandole. Mon mollet droit en a été hypertrophié m’empêchant d’enfiler mes bottes. Avec l’arrêt de cet art si agréable, il a retrouvé sa rondeur normale.
    Merci pour ce ressenti en partage
    Gros bisous de bonne journée
    😉

    Commentaire par Martine — 16 juillet 2011 @ 4 h 17 min

  7. Coucou Anne,

    Dévoilée? Si peu… 🙂
    Une maman si jeune de caractère et d’allure. Lorsque j’avais 13 ans, on la prenait pour ma sœur ainée. 🙂
    Les fessées étaient très rares…aussi une simple menace pour nos postérieurs était suffisante. :). C’est vrai que je grimpais partout . Et je ne me suis jamais rien cassé. :). Patick Dupond m’a souri car je devais avoir l’air fine , dégoulinant d’eau, style concours tee-shirt mouillé. 🙂
    Merci pour ta confidence. La princesse Diana? rien que ça. Mazette, ça ne s’oublie pas cela.
    Gros bisous de bonne journée
    😉

    Commentaire par Martine — 16 juillet 2011 @ 4 h 28 min

  8. Coucou Écureuil,

    Juste un peu chère Brigitte, juste un tout petit peu. 🙂
    Bisous de bonne journée
    😉

    Commentaire par Martine — 16 juillet 2011 @ 4 h 29 min

  9. Bonjour Jill,

    Nous avons toutes et tous des points communs d’enfance. Des petits secrets sont bien légers. 🙂
    Merci pour ta gentille visite

    Belle journée à toi Jill
    A bientôt
    😉

    Commentaire par Martine — 16 juillet 2011 @ 4 h 36 min

  10. Coucou Lenaïg,

    Ta visite et ton ressenti sont très appréciés. Merci beaucoup 🙂

    Je te souhaite une bonne journée
    Bises Lenaïg
    😉

    Commentaire par Martine — 16 juillet 2011 @ 4 h 41 min

  11. secrets qui n’ en sont plus, pas de regrets?

    Commentaire par eva48 — 20 juillet 2011 @ 23 h 16 min

  12. Bonjour Éva,

    Non, pas de regrets. Ce ne sont de petits secrets. 🙂
    Bonne journée à toi Éva.
    😉

    Commentaire par Martine — 22 juillet 2011 @ 7 h 37 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Powered by WordPress