Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

22 août 2010

Cygnes

Un soir, Nous nous baladions  du côté d’un joli petit coin: Arès, près du Bassin d’Arcachon. C’était il y a quelques années.

Il est presque 19h00. Le temps est magnifique. A peine un zeste de vent. Juste ce qu’il faut pour être agréable. Nous découvrons  et profitons pleinement ces instants d »été finissant. Un groupe de baigneurs particulièrement bruyants nous poussent à rechercher le calme . Un petit chemin longe une étendue d’eau de moyenne importance où nagent, paresseusement, un couple de cygnes. Quelle majesté! Nous restons là, à les contempler, ravis par cette beauté si paisible. Puis, un mouvement brusque attire notre regard. Au loin, sur la droite, nous apercevons des promeneurs. Nous décidons de continuer la visite. Le chemin , visiblement très fréquenté , n’est guère large.  Au bout d’une centaine de mètres, nous apercevons un petit pont en bois brut fort pittoresque. Deux couples de cyclotouristes ont mis pied à terre et regardent, bouche bée … quoi donc? Nous nous approchons, très intrigués, le pas léger, sans parler… La belle surprise! Des centaines de cygnes glissent dans un silence parfait.

Un ballet gracieux de leurs longs cous qui se penchent, montent, descendent, se croisent, se caressent parfois… Instants magiques et précieux. J’ouvre grands les yeux pour graver toutes ces images au fond de moi. Puis, presque engourdie, je songe à saisir mon appareil . Quelques clic et clac discrets avant que, malheureusement, les piles  ne lâchent.  Je n’ai jamais vu cela de ma vie. Les cycliste repartis, nous savourons , gourmands, des minutes qui s’étirent, presque irréelles… Depuis, j’ai cherché à en savoir plus sur ces superbes animaux. Merci wikipédia. Ainsi qu’ à « Faune sauvage: connaissance et gestion des espèces  » Nouvelles données sur le statut du cygne tuberculé dans le Bassin d’Arcachon ( Gironde) » par caroline Piré, Julien Haas et Jésus Veiga.

« Le cygne tuberculé appartient à la famille des anatidès. C’est un bel oiseau de 125 à 155 cm. Envergure De 200 à 235 cm lorsqu’il déploie ses ailes. Les couples se forment à la fin de l’automne ou en hiver. Ils trouvent de vastes étendues d’herbiers aquatiques et nichent sur 7 domaines endigués du Bassin d’Arcachon: Domaine de Certes- île de Malprat- Parc ornithologique du Teich – île de Boucolle- Saint Brice et Piraillan. Les oiseaux semblent se nourrir d’algues vertes flottantes, très abondantes dans la zone du delta de la Leyre , dans laquelle ils sont assez concentrés de juin à octobre.  Sans doute pour des raisons de sécurité et probablement du fait de la présence d’eau douce. Un biotope qui semble correspondre à leurs exigences vitales.

A partir de septembre et octobre, ils sont beaucoup plus dispersés. Le nord du Bassin et l’île aux oiseaux sont davantage visités à cette époque. Cette modification de l’occupation de l’espace est probablement liée à la présence locale de nourriture mais aussi au dérangement humain ( nautisme et ostréiculteurs)… Le mâle débute la construction du nid puis la femelle l’aide à le terminer.  Elle y pondra plusieurs œufs.  Beaucoup de petits sont tués par  les rivalités entre mâles. Une sorte d’autorégulation de la population assez importante. Les petits sont sombres . Certains  naissent blancs. On a longtemps cru à une nouvelle espèce. Mais non, car leur génotype est identique. Peut-être un caractère albinos devenu héréditaire. »

Les cygnes remontent avec la marée vers les près salés. Le hasard nous offre, ce soir là, un merveilleux cadeau …

Soirée opale-

Fin ballet de courbettes

Séduction neige

MMR ( tous droits réservés)

42 Comments »

  1. Un texte qu’on aimerait lire tous les matins. J’aurai une bonne journée aujourd’hui. Merci.
    Excellente journée à toi!

    Bonjour Binh An,
    La magie du cygne t’a apporté un peu de joie. Belle récompense pour moi.
    Merci pour tes mots
    a bientôt 😉

    Commentaire par Binh An — 22 août 2010 @ 8 h 37 min

  2. Magnifique les photos des cygnes !

    Merci Batto. Leur beauté y fait pour beaucoup 😉

    Commentaire par batto — 22 août 2010 @ 12 h 41 min

  3. helloooooooooooo chère Martine
    j’aime ces oiseaux d’une grâce exceptionnelles et d’une beauté exemplaire, ton article est sublime car non seulement il nous fait voyager mais en plus il nous informe sur eux, ces cygnes aux couleurs si pures.
    grosssssssssssssss bisoussssssssssssssssssss et belle soirée

    Bonjour Gourmandine,
    Oui, j’ai fait un petit effort. Il me semblait important de fouiller un peu plus le sujet. Cet un oiseau finalement assez méconnu en dehors de sa beauté.
    Ravie de t’avoir fait plaisir.
    gros bisous de bonne journée 😉

    Commentaire par gourmandine — 22 août 2010 @ 20 h 25 min

  4. Bonsoir Martine.
    Une pareille concentration de cygnes est en effet peu ordinaire et ne peut se concevoir qu’en dehors de la saison de reproduction. A la période des nids, chaque couple s’isole et s’attribue un « territoire » relativement vaste qu’il défend âprement contre ses congénères.
    Bonne soirée. Hugues

    Bonjour Hugues,
    Oui, c’est ce que j’ai appris. Aussi, chacun à sa place et tout va pour le mieux. Suffit de respecter quelques règles que les gardes du littoral sont toujours ravis de transmettre. Merci pour tes mots Hugues.
    Belle journée
    A bientôt 😉

    Commentaire par Hugues — 22 août 2010 @ 21 h 09 min

  5. Quelle fierté et quelle élégance. Mais ce sont des oiseaux qui peuvent parfois être agressifs.
    Tes photos sont très belles. La baie est belle aussi… J’y retournerais volontiers !
    Bonne soirée et très belle semaine !

    Bonjour Naline,
    Effectivement, l’agressivité des mâles est très connu. J’ai un ou deux exemples.
    Il faut attendre la marée montante pour admirer un tel spectacle. J’espère qu’un jour j’aurai de nouveau la joie de les admirer.
    Belle journée
    A bientôt sur d’autres partages 😉

    Commentaire par naline — 22 août 2010 @ 21 h 26 min

  6. Extraordinaire rencontre, je croyais que l’on n’en voyais que dans les parcs !
    Nous nous retrouvons devant la beauté de ce magnifique volatile !
    Et ton haïku est très beau Martine
    Belle soirée et merci pour toutes ces gentillesses que tu me dis à propos de ma fleur bleue…
    Marine

    Bonjour Zip de Zoup,
    Moi aussi, je pensais comme toi. Les rares que j’ai approchés étaient un couple au hasard d’une promenade familiale, dans un parc. Ici, c’était extraordinaire, presque irréel.La sensation de vivre un conte de fée. Forcément j’ai pensé à la mort du cygne devant ces courbes gracieuses… à tous nos contes de princes et princesses.
    J’adore le bleu et ton article lui rend merveilleusement hommage! Très touchée par ta visite, merci
    Belle journée
    A bientôt sur tes lignes 😉

    Commentaire par Zip de Zoup — 22 août 2010 @ 21 h 30 min

  7. Que j’aimerais que ce spectacle me soit offert. Tant de cygnes glissant sur l’eau avec autant de majesté. Quel ballet !
    Tes photos sont magiques sur ce jour finissant.
    Et puis, ton haïkus est de toute beauté
    Belle soirée. Bises

    Coucou Tanira,
    Je pense que l’on peut voir ces cygnes tout au long de l’année. Mais, il faut sûrement connaître les lieux, leurs habitudes. Les gardes du littoral pourront te renseigner.
    Oui, un ballet. c’est tout à fait ça. Ce que la photo ne peut montrer ce sont tous ces cous qui ne cessaient de se courber, s’entrecroisant, lentement, silencieusement. Oui, je crois que c’est ce qui était frappant. Des centaines d’oiseaux et.. pas un cri. Juste le clapotis de l’eau, le cri d’un petit oiseau, le bruit d’une pinasse au loin, très vague… Un moment magique!
    Merci, je suis très irrégulière pour les haïkus mais là, la beauté m’a peut-être inspirée.
    Merci pour tes mots belle photographe
    bises de bon lundi 😉

    Commentaire par Tanira — 22 août 2010 @ 21 h 43 min

  8. Une paisible promenade auprès des cygnes…
    Qui n’aime ces beaux oiseaux?

    Merci de ce partage riche

    Taj

    Bonjour Taj,
    De la pure poésie à admirer. Un merveilleux souvenir.
    Belle journée ami poète
    A bientôt 😉

    Commentaire par Taj — 23 août 2010 @ 2 h 20 min

  9. Avec tes mots le texte glisse doucement comme les cygnes à la surface de ces miroirs d’eau
    Bonne journée

    Bonsoir Alain,
    Merci pour tes mots. Très touchée.
    A bientôt sur d’autres partages 😉

    Commentaire par Alain — 23 août 2010 @ 9 h 23 min

  10. Merci pour cette promenade paisible et la beaute de ces cygnes gracieux. La conclusion du texte orne d’un haiku est parfaite. Bisous

    Merci Anne
    Alors, on va continuer!
    bisous 😉

    Commentaire par Anne K — 25 août 2010 @ 12 h 24 min

  11. Un magnifique partage. J’aime voir ces oiseaux mais en découvrir ainsi une centaine doit être magique.Je pense avoir ressenti la même chose lorsqu’en Camargue j’ai découvert émerveillée une bande de flamants roses. Une image gravée à jamais en moi. je t’embrasse.

    Bonjour Roselyne,
    Ah la Camargue! Un lieu que je connais aussi. Les flamands roses: c’est un spectacle extraordinaire! Tu as raison!
    merci pour ce partage de souvenir
    Bisous 😉

    Commentaire par Roselyne — 25 août 2010 @ 22 h 34 min

  12. Pour avoir admiré aussi ces cygnes à Arès et connaitre très bien le coin dont tu parles je te dis Bravo ! J’ai publié aussi quelques articles sur ces cygnes en février ou mars. Bisous

    Bonjour Brigitte,
    Une chance incroyable que nous ayons décidé de nous poser là… à marée montante. Un détail que nous avons appris par la suite à nos dépens lors de la visite au parc ornithologique du Teich. A marée presque basse, beaucoup d’oiseaux étaient sur le Bassin. Bien que beau, c’était frustrant ces étendues presque vides.
    j’irai découvrir ton article. Je me régale d’avance. merci 😉

    Belle journée
    Bisous

    Commentaire par écureuil bleu — 25 août 2010 @ 23 h 04 min

  13. un seul mot : magnifique ..

    Merci Alice pour ton compliment
    Bonne journée à toi


    😉

    Commentaire par Alice — 11 mars 2011 @ 9 h 18 min

  14. J’ai lu et beaucoup apprécié. « fin ballet de courbettes »
    Mais je me dis que c’était une réunion de famille, une « cousinade » peut-être ?
    Amitiés de fr@nchouette ^!^

    Coucou gentil Délires,
    Des centaines de cygnes sur le Bassin . Ils remontent vers l’intérieur des terres en suivant la marée. C’est fabuleux à contempler.
    Merci pour ta gentille visite
    A bientôt sur tes lignes
    Bises

    Bonne soirée à toi

    Commentaire par Délires en liberté — 12 mars 2011 @ 22 h 06 min

  15. Bonsoir Martine, je découvre tes anciens articles, bonne idée que ce rangement en catégories! Incroyable cette scène sur laquelle tu es tombée, cela semble irréel. Les photos sont superbes. A bientôt 🙂

    Coucou Émilien,
    Oui, ce rangement était plus que nécessaire. Mon blog a évolué dans plusieurs directions.
    Ces cygnes sont un spectacle qui nous a marqués mon mari et moi. Tous ces balancements harmonieux et…. un silence . Seul résonnait le léger clapotis de l’eau. Un instant parfait!
    Je suis heureuse de n’avoir pas ranger pour rien. Merci Émilien pour ta curiosité. Cela fait très plaisir
    A bientôt

    😉

    Commentaire by Martine — 24 mai 2011 @ 3 h 57 min |Modifier

    Commentaire par Emilien — 23 mai 2011 @ 21 h 35 min

  16. C’est un vrai cadeau, une vision de ce genre… Magnifique… inattendu et, comme je le lis… inoubliable

    Merci pour ce bel enthousiasme Edmée
    Bises estivales

    😉

    Commentaire par Edmée — 6 juillet 2014 @ 9 h 43 min

  17. Un post que je relis avec grand plaisir, tu as raison on peut revenir sur des publications anciennes qui méritent le détour, comme celle-ci, et puis moi aussi j’ai besoin de souffler, je vais lever le pied, comme on dit et puis aller faire un petit tour par là…
    Je t’embrasse fort Martine, merci

    Il y en a beaucoup à découvrir. Dommage que personne ne pense à partir à l’aventure ne remontant le cours du blog.
    passe un bon été chère Marine
    Gros bisous

    😉

    Commentaire par marineLou — 6 juillet 2014 @ 9 h 49 min

  18. Coucou Martine !
    Un bien joli rendez-vous dominical avec ce « Lac des cygnes », et sans la musique, c’est encore mieux, car souvent, rien ne vaut le silence !
    Instant magique qui nous ait parfois donné et qu’il faut saisir en ayant soin de toujours avoir l’APN bien chargé avec nous.
    Merci Martine pour ce joli rendez-vous qui fait oublier la pluie pour un moment !
    Bonne pause, il y a des fois où c’est indispensable ! Mes meilleurs bisous pour l’accompagner !
    A bientôt Martine !
    Florence

    Coucou Florence,
    Juste le doux murmure de l’eau, le rire d’une mouette au loin…
    C’est un crève cœur que de mettre le blog en pause… mais tant pis… discipline… discipline…
    Bises estivales

    😉

    Commentaire par Florence — 6 juillet 2014 @ 9 h 54 min

  19. Merci d’avoir partagé cet instant de pur bonheur. J’en ai jamais vu autant à la fois. C’est beau. Bises

    Ah! C’est vraiment à voir! Nous en parlons encore avec mon mari. Il ya parfois des instants de grâce. C’en était un !
    Bises estivales

    😉

    Commentaire par Martine. — 6 juillet 2014 @ 10 h 07 min

  20. Quelle belle idée de faire « signe » à tes billets anciens… merci pour cette page que je n’avais pas lu en son temps Martine, que du bonheur ce dimanche commence très bien grace à toi
    bonnes vacances et belle pause (je vais aussi oublier l’ordinateur pendant qq temps)
    je t’embrasse

    Il était dommage de ne pas découvrir ce spectacle extraordinaire!
    Merci pour tes mots sur mes lignes
    passe un bon été chère Josette
    Bises

    😉

    Commentaire par josette — 6 juillet 2014 @ 10 h 10 min

  21. Bonjour Martine, eh bien, figure-toi que je les ai vus ces cygnes, et je crois bien que c’était aussi à Arès (ou pas loin de là), il y a 6-7 ans.
    Bises, JC

    Ah oui? C’est chouette ce partage de souvenir. nous, nous les avons vus à Arès mais également à Audenge, à Andernos… Il y en avait des centaines…
    Bises

    😉

    Commentaire par JCP — 6 juillet 2014 @ 10 h 30 min

  22. une petite merveille ! tu as bien fait de nous les faire redécouvrir ! 🙂
    bises

    ravie que tu apprécies
    merci Véronique
    Bises

    😉

    Commentaire par Véronique — 6 juillet 2014 @ 11 h 00 min

  23. Ah, merci beaucoup, Martine, de nous rouvrir cette belle page ! Bises.

    Bien contente que tu aimes
    Bises de bon été Lenaïg

    😉

    Commentaire par Lenaïg — 6 juillet 2014 @ 11 h 09 min

  24. Emportée par ce ballet je ferme les yeux et glisse sur l’eau avec eux sur les chemins de l’été…
    bonne pause studieuse, je ne fonctionne plus qu’en pointillés pendant au moins deux mois;
    bises

    J’espère avoir la joie de les voir de nouveau ces superbes oiseaux… de faire de plus belles photos encore…
    Atelier… atelier… c’est le programme de l’été 2014
    Bises de bon été à toi Annick

    😉

    Commentaire par ABC — 6 juillet 2014 @ 11 h 21 min

  25. Superbe un moment de grâce à n’en pas douter . Nous ne sommes pas en bord de mer mais nous avons aussi la chance d’avoir de nombreux cygnes sur la Moselle , un vrai enchantement quand nous les voyons passer aussi bien en vol que sur l’eau
    Bonne pause vacances
    Bises

    être là au bon endroit , au bon moment. Une chance pour nous…
    Une pause studieuse, la famille, les amis…
    Bises de bon été à toi

    😉

    Commentaire par jazzy57 — 6 juillet 2014 @ 12 h 18 min

  26. Quelle belle histoire et quelle belle découverte, il faudrait en importer au lac de Mimizan, ce serait génial de les ajouter à la faune actuelle, c’est un oiseau mythique et magnifique
    mais ici avec las chasseurs, ça craint!!!, c’est comme les pigeons, on n’en voit pas ici , on les rebaptise palombes et on les élève ou on les chasse pour les manger! les pigeons de Bordeaux me manquent!
    bonnes vacances, bises

    Si un jour tu as l’occasion, vas-y. C’est vraiment à voir
    Si tu veux es pigeons, viens dans l’Aude. Ils ne manquent pas. Comme les étourneaux, ils s’installent partout.
    Bises estivales

    😉

    Commentaire par Caroline PC40 — 6 juillet 2014 @ 12 h 42 min

  27. Bonjour Martine,
    Je n’avais pas eu le plaisir de lire cet article sur les cygnes, je venais de créer mon blog et tâtonnais en novice sur la blogosphère!
    Un article délicat sur ces ravissantes créatures, et les photos qui les accompagnent sont très belles.
    Merci pour toute cette beauté que nous offre toujours.
    Bises
    Chantal

    Bonjour Chantal,
    Cela fait tant plaisir de partager et d’en reparler avec vous tous.
    merci pour ton sourire sur ma page
    bises estivales

    😉

    Commentaire par Chantal Defraisen — 6 juillet 2014 @ 13 h 13 min

  28. Et dire que le bébé est un « vilain petit canard » ! Magie de la métamorphose. Une vision inoubliable, j’imagine.

    Oui, c’est vrai. On pense à ce conte en découvrant les jeunes si grisâtres.
    Une magie qui enlace la mémoire de ses soies extraordinaires

    😉

    😉

    Commentaire par Catheau — 6 juillet 2014 @ 14 h 57 min

  29. Extraordinaire moment que tant de cygnes sous les yeux !Un texte que je découvre. A quand tu pourras bien sûr…Amitiés.On ne peut pas être partout à la fois.

    Merci Hécate pour ta compréhension.
    Bon été à toi

    😉

    Commentaire par Hécate — 6 juillet 2014 @ 16 h 42 min

  30. superbes ces photos de cygnes ; bonne soirée

    Merci Danielle
    Bises estivales

    😉

    Commentaire par Eki eder — 6 juillet 2014 @ 20 h 26 min

  31. J’ai vu moi aussi ces groupes de cygnes remontant la Seine, à Corbeil. Mais ce qui m’étonne c’est que tu écrives qu’ils étaient « parfaitement silencieux », car ce qui m’avait frappé, c’était le bruit de leur nage, en parfait unisson, qui contribuait à l’harmonie du spectacle.

    Oui, aucun bruit. Sans doute parce qu’ils se laissaient porter par le courant de la marée montante. Il y avait juste les clapotis de l’eau

    😉

    Commentaire par Carole — 6 juillet 2014 @ 20 h 39 min

  32. je voulais dire, « des » groupes de cygnes, pas les mêmes que ceux de ton article, bien sûr.

    J’avais fait la correction. Pas problème Carole

    🙂

    Commentaire par Carole — 6 juillet 2014 @ 20 h 40 min

  33. Salut Martine,
    Période estivale entraîne une pause des blogs. Je suis moi aussi en pause, pour raison médicale : je subis une intervention à l’épaule suivie de 6 semaines de rééducation à St-Gilles Croix-de-Vie. Je n’ai pas le choix…
    Je te souhaite un bel été, avec toute mon amitié.

    Bonjour Myriam,
    J’espère que tout se passe bien. Bon courage pour la rééducation
    Bises

    😉

    Commentaire par MaiRym — 6 juillet 2014 @ 20 h 51 min

  34. Que de cygnes ! C’est magnifique ! Bises de mes vacances en Charente maritime.

    Merci pour ton petit coucou
    Bises de bonnes vacances

    😉

    Commentaire par Valentine-Martine — 6 juillet 2014 @ 21 h 15 min

  35. Martine, je vois que ta dernière page a suscité beaucoup de commentaires , et je te remercie d’avoir partagé avec nous ce moment unique , comme nous en connaissons parfois, et qui nous font aimer la vie et la Création .

    des instants comme ça sont précieux. On aime à s’en souvenir
    Bises estivales Sylvie

    😉

    Commentaire par Berman — 7 juillet 2014 @ 8 h 26 min

  36. Bonjour Martine,

    Merci pour ce doux moment d’évasion, ces cygnes sont magnifiques !
    Belle journée à toi
    Albiréo

    Coucou Albireo,
    ravie que tu aies aimé
    Bon été à toi

    😉

    Commentaire par albireo — 7 juillet 2014 @ 9 h 26 min

  37. Bonjour Martine
    Moi aussi je serai restée bouche bée devant ce magnifique spectacle… Merci pour ce beau partage..
    Gros bisous et belle journée
    Chronique

    Coucou Chronique,
    J’espère les revoir un jour ces superbes oiseaux.
    Merci pour tes mots
    Bises estivales

    😉

    Commentaire par Chronique — 7 juillet 2014 @ 14 h 42 min

  38. c’est toujours agréable une relecture. Souvent j’y découvre quelque chose de nouveau et je le reçois aussi différemment en fonction des circonstances …
    bel été (besogneux à ce qu’il en est dit ici

    Tout à fait d’accord avec toi. Peu de gens avaient lu ce billet
    oui, gros travail à l’atelier
    Bon été à toi Jeanne

    ;)

    Commentaire par Jeanne Fadosi — 7 juillet 2014 @ 15 h 38 min

  39. Bonne pause estivale Martine. Je suis de retour en Vendée. Je vais en profiter. Bises

    Merci Martine. je préférerai me balader plutôt que d’être enfermée. Mais cette année, c’est comme ça.
    Profite bien de l’été
    bises

    😉

    Commentaire par Martine. — 8 juillet 2014 @ 6 h 10 min

  40. Ton billet est superbe, Martine et je le découvre! tes photos sont sublimes, elles sont toutes de purs joyaux de poésie, quant au haiku, il est vraiment magnifique! Grand merci pour toute cette beauté que tu nous offres généreusement. Bonne pause! Gros bisous

    Claudie

    j’espère revenir un jour contempler ce superbe spectacle et le repartager .
    J’écris si peu de haïkus que je vais me rouiller…
    Merci chère Claudie
    Gros bisous affairés parfumés à la peinture

    😉

    Commentaire par Claudie — 8 juillet 2014 @ 12 h 19 min

  41. Ton billet est superbe.
    Bonne pause estivale, Martine.
    Ce sera une pause bien occupée, je sais bien, mais j’espère de tout coeur que tu y trouveras beaucoup de bonheur.
    Je t’embrasse fort.

    Merci Quichottine,
    Une pause très affairée. Bien plus que prévue. Oui, beaucoup de joie à peindre bien que loin du soleil
    gros bisous

    😉

    Commentaire par Quichottine — 11 juillet 2014 @ 9 h 27 min

  42. Je te souhaite un bel été … et bonne préparation d’exposition. Bises

    Merci Andrée,
    J’avance. pas vite mais j’avance
    Bises estivales

    😉

    Commentaire par durgalola — 15 juillet 2014 @ 19 h 31 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Powered by WordPress