Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

23 février 2014

Mes orchidées ( haïbun)

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Martine @ 9 h 56 min

L’orchidée. Quel joli thème pour ce nouveau rendez-vous avec « Le coucou du haïku », géré par Marie-Alice

IMG_3865_v1L’orchidée , mainte fois admirée dans les jardineries, chez les fleuristes , est une reine dans son genre. Que dis-je, une impératrice

.

Aux floralies

elle aimantait les regards

l’orchidée neigeuse

.

Une fleur extraordinaire, captivante, sophistiquée à souhait. Tropicale ou équatoriale, elle a des millions d’admirateurs, de passionnés….IMG_3795_v1

Mais, pour ma part, je préfère nos petites beautés indigènes.

.

Parmi mes pâquerettes

Une invasion travestie-

Ophrys araignée

.

D’année en année, à force d’attention, de protection, elles se multiplient en toute quiétude.

Avril voit crépiter l’or d’une petite ensorceleuse: l’ophrys lutea.IMG_6997_v1

Tout d’abord cantonnée à l’étendoir, son aire de répartition s’étend sous l’olivier ainsi que vers l’arbre de Judée. Mais nulle part ailleurs. Elle semble préférer une zone plutôt sèche, type garrigue.

.

Ophrys lutea-

Son or veut rivaliser

avec le soleil

.IMG_1558_v1

Leurs couronnes vertes se dressent déjà. Pourtant il faudra attendre le mois de mai pour admirer les sérapias sanguins.

.

Au miroir

d’une goutte de rosée

Sérapias pique un fard

.

La suit de très près une colonie IMG_7633_v1qui prend de l’ampleur. C’est la douceur rose bonbon de l’anacamptis pyramidalis.  Elle se plaît partout dans le jardin:  au soleil, à l’ombre, au sec, à l’humide. Rien de la rebute.

.

Mai généreux-

Un troupeau de pucerons

se gave de sève

L’ophrys tout charme dehors

abri de l’araignée-crabeIMG_1540_v1

.

Et puis… et puis, une petite friponne, capricieuse d’un printemps à l’autre : ophrys apifera, nommée également orphrys abeille. Je lui trouve un air de lutin farceur. Elle semble rire à pleine gorge sous son bonnet phrygien.

.

Zéphyr complice

disperse une invitation

Amour garanti

Ophrys abeille se ritIMG_9402_v1

du faux-bourdon mystifié

.

Juin éclaire l’avant dernière orchidée  à s’épanouir: l’orchys-bouc. La plus grande de toutes. Dans de bonnes conditions, elle peut atteindre un mètre de haut. Son nom vient de sa réputation extrêmement nauséabonde. Chez moi, elles ne sentent rien. (ouf! Heureusement:) )

.

Sans un bêlement

Chèvre-feuille et orchys-boucIMG_0409_v1

Entente cordiale

.

Voici enfin la dernière. Fin septembre, début octobre : spiranthe spiralis

.

Un parfum vanillé

s’élève des herbes sèches-

Orchidée d’automne

.

MMR ( tous droits réserves)

Cliquez sur les photos pour agrandir svp, merci

54 Comments »

  1. j’en ai eu une mais elle n’a pas aimé la douceur de mon appart…

    Moi pareil. On m’en a offerte une jour. elle n’a pas résisté
    celles-ci, les indigènes, aucun problème. Que du bonheur


    🙂

    Commentaire par l'angevine — 2 mars 2014 @ 8 h 00 min

  2. Un petit avant-goût de printemps qui fait du bien.

    Merci Alex pour ta curiosité pour mon petit univers. c’est très sympa de ta part
    A bientôt sur d’autres partages


    😉

    Commentaire par Alex-Mot-à-Mots — 11 mars 2014 @ 17 h 56 min

  3. Merci de ta visite chez moi, Martine.
    Tes mots rendent un bel hommage à une des plus belles fleurs qui existent. Comment as tu fait pour en avoir dans ton jardin?
    Pour le moment je me contente de celles qui sont à l’intérieur.
    Bon week end à toi

    Mais je t’en prie. C’est un plaisir!
    je n’ai rien fait . c’est le vent qui doit apporter leurs graines minuscules. Le sol contient ce champignon indispensable à leur vie.
    Je me contente de ne plus passer la tondeuse. Je me les chouchoute
    Bonne fin de semaine


    😉

    Commentaire par pyrausta — 22 mars 2014 @ 13 h 12 min

  4. Tu as une bien belle collection d’orchidées sauvages dans ton jardin ! Je suis admirative. Bisous

    Commentaire par écureuil bleu — 29 mars 2014 @ 10 h 09 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Powered by WordPress