Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

29 mai 2014

Les Servants

Filed under: Les Passeurs de mots — Étiquettes : , , , — Martine @ 6 h 41 min

Thème du mois de mai pour la communauté d’Evajoe « Les passeurs de mots »: qu’évoque pour vous cette photo?

.Défi-Evajoe

Écho du silence

Sous un ciel d’émail

Pas un mouton

Pas un oiseau

Seul le vent répond à mon hou!hou!

La  Terre ondule ses beiges et ses verts

Quelques pieux blanchis par les ans

Piquent de points d’interrogation le paysage.

Isolées, perdues, une ferme et sa bergerie semblent oubliées des hommes

Écho du silence

Le Temps a replié ses ailes

Au pays des Servants

Mon imagination esquisse un entrechat

Voit au delà de l’image

Confondue aux herbes

La ronde des lutins…

.

MMR ( tous droits réservés)

10 Comments »

  1. J’apprends ce matin ce nouveau nom pour des lutins…
    merci Martine pour ce poème
    bonne journée

    Un nouveau nom que j’ai découvert également.
    c’est moi qui te remercie pour ton sourire Josette
    bise de bon dimanche


    😉

    Commentaire par josette — 29 mai 2014 @ 9 h 14 min

  2. Tes mots sont en parfait écho avec cette photo où le calme et la solitude semblent régner en maîtres. J’ai suivi ton lien et ai découvert avec beaucoup de plaisir la légende des servants. Je n’en avais jamais entendu parler alors que ma fille aînée vit en Haute-Savoie. J’aime beaucoup les légendes et cela fait plaisir d’entendre parler de petits lutins sympas. Je raconterai ça à ma petite-fille, je suis sûre qu’elle adorera….
    Gros bisous Martine 🙂

    Intéressant, n’est-ce-pas? J’ignorais tout de ces gentils lutins montagnards. Contente qu tu aies aimé.
    Merci pour ton sourire Oxy
    Gros bisous


    😉

    Commentaire par Oxygène — 29 mai 2014 @ 17 h 47 min

  3. Joli! Un paysage sublimé par des mots de poétesse!

    C’est gentil. Merci Mansfield

    😉

    Commentaire par mansfield — 29 mai 2014 @ 20 h 44 min

  4. Coucou Martine !
    Tu as su tirer parti de cette photo, en restant sereine, bravo ! Les Servants t’y ont aidé et maintenant, ils se régalent de toutes les bonnes choses que tu leurs as apportées. Moi aussi je les vois, hauts comme trois pommes cachés derrière les piquets blanchis par tous les étés brûlants et tous les hivers glacés qu’ils ont connus. Je pense que bientôt, le berger et ses moutons reviendront, car les servants ont besoin des hommes autant que les hommes ont besoin des servants ! Si non, derrière la colline, un petit hameau les recevra bien, car les gens sont toujours ravis de les voir arriver, ils sont si serviables ces petits lutins et se contentent de si peu !
    C’est dommage qu’ils ne viennent pas dans les villes, et je les comprends bien car c’est si moche une ville, mais j’aimerais les accueillir chez moi !
    Gros bisous chère Martine bonne nuit et sans doute à dimanche !
    Florence

    Coucou Florence,
    merci. j’ai fait chauffer les neurones. 🙂
    j’aime bien les lutins. En cherchant, j’ai découvert le nom de ceux-ci. Ce sont de gentils lutins toujours prêts à rendre service aux humains.
    Merci Florence
    a tout à l’heure
    gros bisous


    😉

    Commentaire par Florence — 29 mai 2014 @ 22 h 05 min

  5. C’est vrai que ce lieu est désertique… faut aimer y vivre loin de tout ! Voilà que tu as su sublimer le paysage, bien amicalement, jill… Bises

    Un défi que j’ai hésité à relever. Quel désert , presque monochrome
    Merci pour t viste Jill
    Bises


    😉

    Commentaire par jill bill — 30 mai 2014 @ 20 h 44 min

  6. Dans ce pays des servants
    Méfie toi du vent
    Qui te fait les poches !

    Ah ça! Merci Ulysse ! J’ouvrirai l’œil

    🙂

    Commentaire par ulysse — 30 mai 2014 @ 22 h 11 min

  7. Un autre monde, si près du nôtre !

    oui, très près à qui sait le regarder

    😉

    Commentaire par Carole — 31 mai 2014 @ 0 h 12 min

  8. Bonsoir Martine
    Beau texte inspiré par une photo qui me fait penser à un vieux buron en auvergne.
    Bon diamche

    Bonsoir Henri,
    Beaucoup de coins montagneux se ressemblent… Un âne est peut-être juste, là, derrière ce petit relief… qui sait,
    Bon dimanche Henri


    😉

    Commentaire par rouergat — 31 mai 2014 @ 14 h 52 min

  9. Quel adorable poème !
    Grâce à toi, j’ai appris ce que sont les servants.
    Ta photo colle parfaitement avec le mystère qui les entourent.
    Merci pour ton passage chez moi.
    Bravo et bon dimanche,
    eMmA

    Coucou eMmA,
    Cette photo n’est pas la mienne mais celle d’Evajoe. Je trouve difficile de poser mes mots sur le cliché de quelqu’un d’autre. parfois, ça vient tout seul. parfois cela demande plus de temps..
    ravie que tu aies aimé
    merci pour ta gentille visite eMmA
    Passe une bonne journée


    😉

    Commentaire par eMmA — 1 juin 2014 @ 6 h 36 min

  10. Je viens de découvrir l’existence des Servans. Il faut dire qu’ils sont si petits, cachés dans les hautes herbes, que j’aurais pu marcher dessus sans me rendre compte qu’ils étaient là. Délicieux petit détour par un folklore dont j’ignorais tout jusqu’à la lecture de ton texte. Un bon après-midi à toi Martine, merci de ton passage chez moi 🙂

    Nos contes et légendes sont si riches . Je ne connaissais pas non plus. Comme quoi, un sujet imposé peut déboucher sur tant de choses
    Merci à toi Thaddée
    Bonne journée et à bientôt sur d’autres partages


    😉

    Commentaire par thaddée — 1 juin 2014 @ 13 h 35 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Powered by WordPress