Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

2 avril 2011

Vernissage

Filed under: Expositions — Étiquettes : , , , , , , , , , , , — Martine @ 12 h 11 min

Deux mois de préparation et voilà, c’est fait.  Le vernissage a eu lieu.

Le temps était magnifique. Il faisait presque trop chaud. J’ai même entendu dans l’après-midi ma première hirondelle. Quelle joie que d’écouter son joyeux gazouillis. Mais à 19h00, plus question de pépiements et autres chants d’oiseaux. Mon mari nous a accompagnées Hélène et moi à l’Office du Tourisme ( lien) . Il y avait déjà du monde qui nous attendait. 

Une amie poète ( et sculpteur) patientait depuis 18h15 n’ayant pas remarqué, sur le carton d’invitation,  le changement d’horaire habituel. J’espère qu’elle a pu ensuite arriver à l’heure à son rendez-vous près de la côte. Merci encore ma chère Hélène pour cette patience ourlée  d’amitié.

Poètes, artistes peintres, copains, amis, Trébéens invités par l’Office de Tourisme , arrivèrent petit à petit.  Le brouhaha monta d’un cran. Une tape sur l’épaule, un guili-guili sur le bras, un « coucou » à mi-voix, chacun tentait d’attirer mon attention. Comme c’était sympa tous ces sourires bienveillants. Puis vint le moment du discours.

Madame la présidente de l’Office du Tourisme  fût charmante comme à son habitude. Jetant un coup d’œil rapide de temps en temps sur son texte très documenté, pétillant de gaieté et d’humour. Le public nombreux ( ce que ne montrent pas les photos) a apprécié ses traits d’esprit, sa classe naturelle. Elle fût chaudement applaudie. Puis elle passa le micro à un représentant de la municipalité chargé de la culture. Ce monsieur m’a fait une jolie surprise. En effet, dans son discours, Madame la présidente   avait mentionné le fait que j’écrivais des poèmes et qu’un recueil était en préparation. Donc, Monsieur le représentant à la culture m’a invitée à venir à la bibliothèque municipale pour ma première séance de dédicaces. Ce qui m’a émue et flattée.  Quel bel encouragement à reprendre ce projet laissé de côté pour cause de peinture intensive. 🙂

Puis ce fût le tour de ma sœur de prendre le micro. Pas intimidée, elle expliqua sa démarche  » La création m’a toujours habitée: le dessin, la gouache, l’aquarelle et la peinture à l’huile. Aux Beaux-Arts j’ai découvert les arts académiques mais aussi la liberté de maîtriser un projet de bout en bout et tout le temps pour le réaliser ….. Manipulée depuis l’enfance dans les jardins puis travaillée en atelier modelage-volume aux Beaux Arts , partout elle était présente et attirante. J’ai donc décidé de réaliser des œuvres et d’expérimenter les cuissons et les émaux.

Ce sont des créations très personnelles inspirées de la nature. Faire aboutir des idées que l’on a en soi est formidable; de plus la confrontation à la cuisson est un véritable défi. C’est un plaisir qui n’a pas de fin. »

A la suite de quoi le micro me fût tendu.

J’effleurai le sujet des peintures à l’huile , très connu. Par contre, me revendiquant comme pastelliste, je m’attardai sur cet art pour lequel j’éprouve une vraie passion. . Expliquant le support abrasif qui accroche si bien les particules de craies. Cette façon que j’affectionne d’empâter les couleurs comme en peinture à l’huile. Pas toujours facile de fixer juste ce qu’il faut pour que ça tienne mais sans assombrir le travail. Une contrainte dont nous avons parlé avec un copain pastelliste Michel Bequet  ( ici) . Je terminai, soulagée de n’avoir pas bafouillé. 🙂

Madame la Présidente nous félicita et invita le public à partager le verre de l’amitié.

Un beau vernissage!

MMR ( tous droits réservés)

Un article: ici

Une coquille dans le titre( marrant)  et une erreur sur notre patronyme que je tiens à rectifier:  qui est Madelaine et non pas Richard ( celui de mon mari)

Un second article: ici

« Newer Posts

Powered by WordPress