Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

3 novembre 2015

Le mur

Filed under: l'herbier de poésie — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 7 h 36 min

Pour l’Herbier de poésie ,  Adamante,  ICI , nous propose d’écrire en s’inspirant de ce tableau de Susy S

. ob_2b7a3e_26-10-15-1

Au seuil de l’hiver

Gris misère

Bouche close

Regard mort

Le mur

Garde en lui la mémoire du soleil

Celle des vacances où chantent les cigales…

.

MMR ( tous droits réservés)

17 Comments »

  1. les feuilles voltigent
    Les arbres se déshabillent
    Et oui, l’hiver se faufile
    Insidieusement
    Bonne journée Martine

    Chez moi il s’avance tout doux. Il y a encore beaucoup de papillons se promenant au jardin.

    Commentaire par Rose63 — 3 novembre 2015 @ 8 h 26 min

  2. belle légende pour ce mur qui nous regarde encore…

    Merci Josette.
    pas facile pour moi d’écrire sur le gris
    Bises

    😉

    Commentaire par Josette — 3 novembre 2015 @ 9 h 31 min

  3. L’automne s’enflamme encore
    L’hiver pattes de velours
    En approche inexorable
    Sent son heure venir
    la pierre s’entrouvre
    le froid s’approche
    L’œil du temps observe

    Patience
    Chaque saison a sa chance
    D’exister

    C’est magnifique! deux textes sur le même sujet, j’admire! Encore Bravo
    Bisous

    😉

    Commentaire par ABC — 3 novembre 2015 @ 15 h 34 min

  4. Bonjour Martine ..
    Nous avons de gros problèmes en ce moment sur les blogs .
    Mais je te remercie pour ta visite .Cette belle saison d’Automne
    nous inspire pour des promenades et des activités extérieur et
    mes moments devant le pc ne durent pas très longtemps ..
    Bonne journee Dame lointaine..
    Bisous ..
    Nicole

    Bonjour Nicole,
    Il est vrai qu’en ce moment, chez moi également, il y a beaucoup à faire au jardin.
    Tu as raison de prendre l’air avant l’arrivée des grands froids.
    Bisous et à bientôt

    😉

    Commentaire par once upon a time chez Loneci — 3 novembre 2015 @ 16 h 28 min

  5. Un lien vers chez toi demain.
    Bises

    Merci Annick
    Bises

    😉

    Commentaire par ABC — 3 novembre 2015 @ 21 h 13 min

  6. Oui lu chez Adamante… excellent Martine… à la prochaine alors, bises de jill

    Merci Jill. C’est gentil
    Bises de bonne journée et à bientôt sur d’autres partages

    😉

    Commentaire par jill bill — 4 novembre 2015 @ 6 h 41 min

  7. Derrière cette porte
    Un être attend
    Il se tait
    Quel est-il
    Monstre ou victime
    Une âme tourne en rond
    Entends les injures
    Les approximations
    La révolte gronde
    Il ne se plaint plus
    Le mal est partout
    Dans et hors les murs…

    J’ai aimé le chant de tes cigales Martine, on peut y croire, parfois…
    Merci Martine

    Marine

    Merci Marine.
    Cette porte m’a glacée. C’est plus fort que moi. Il me faut positiver!
    Bisous

    😉

    Commentaire par marine D — 4 novembre 2015 @ 8 h 19 min

  8. ..du gris misère au beau N&B, tout est beau Martine.

    Oui, tu as raison Gérard. Mais l’inspiration n’est pas toujours au rendez-vous

    😉

    Commentaire par Gérard Méry — 4 novembre 2015 @ 23 h 45 min

  9. J’aime bcp ce poème, le gris misère est une expression choc VITA

    Merci Vita.
    Je suis contente que ce petit poème t’ait plu
    Bises

    😉

    Commentaire par vita — 5 novembre 2015 @ 9 h 48 min

  10. Coucou Martine, et si c’était vrai ? On ne regarde alors plus l’austère porte du même oeil ! Merci beaucoup, gros bisous.

    Commentaire par Lenaïg — 6 novembre 2015 @ 9 h 02 min

  11. Il doit être content ce mur car en ce moment et même si, l’automne est bien là, el soleil brille. Bises Martine

    Commentaire par Renée — 6 novembre 2015 @ 14 h 11 min

  12. J’aime l’automne c’est une saison qui se prête bien au romantisme jolis tes mots.

    Commentaire par Solange — 6 novembre 2015 @ 16 h 04 min

  13. Coucou Martine .
    Le Weekend s’annonce très doux chez nous et ne resterai pas très longtemps devant le PC .
    Aussi je te souhaite un super et formidable W-E ..
    Amitié des US ..
    Bisous .
    Nicole .

    Commentaire par once upon a time chez Loneci — 7 novembre 2015 @ 5 h 26 min

  14. Au coeur de l’hiver
    Dorment les graines
    Hibernent mes peines
    Patiente la terre…

    Commentaire par ulysse — 7 novembre 2015 @ 12 h 35 min

  15. Bonsoir!
    merci pour ton petit mot déposé chez moi…. Oui, c’est bien un brun du pélargonium… Je n’ai à vrai dire que peu de temps à consacrer à mon blog, du coup, je n’ai pas encore remis à jour tous les articles de l’ancien (hébergé par OB) que j’ai transféré sur celui-ci… Désolée…
    Mais merci pour tes précisons et ton lien…
    Moi, je te demanderais bien ce que représente exactement l’image à droite de ton article… Une forteresse impressionnante en tout cas!…
    Très bonne fin de soirée.
    Amitiés
    Aliselle

    Commentaire par Aliselle — 7 novembre 2015 @ 19 h 38 min

  16. Merci pour ta réponse… je n’arrivais pas à savoir si c’était une photo ou un tableau en fait… Très oppressante cette image!… Pas étonnant qu’elle inspire tant de gens!…
    Je suis allée voir le lien que tu m’as donné et j’ai adoré le poème de Jill Bill… C’est tout à fait ce que j’aurais écrit si j’avais eu son talent!… 😉
    Bises

    Commentaire par Aliselle — 7 novembre 2015 @ 20 h 40 min

  17. Ce mur est impressionnant et peu avenant. Tu en as fait un joli poème, Martine.

    Très austère. J’ai cherché quelque chose de positif à écrire.
    Merci Brigitte
    Bisous

    😉

    Commentaire par écureuil bleu — 20 novembre 2015 @ 19 h 58 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Powered by WordPress