Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

17 décembre 2010

Raconte-moi un conte

Pour le rendez-vous du « Coucou du haïku » et son petit défi du vendredi:

lien

.

Lorsque nous étions petits, et particulièrement sages, ma grand-mère nous racontait des histoires. L’une d’elles nous fascina: « La Reine des Neiges » de Hans Christian Andersen. Un conte en sept histoires.

1ère histoire qui traite d’un miroir et de ses morceaux.

Un jour un méchant sorcier créa un miroir spécial. Le bon et le beau se réduisaient à presque rien. Mais tout ce qui était mauvais apparaissait et empirait encore.

Miroir déformant-

La belle se voit laideron

Vérité s’envole

.

Les apprentis sorciers ricanaient et applaudissaient. Ils volèrent vers le ciel pour se moquer des anges et du Seigneur.

Le miroir frémit-

S’arrache aux mains et se brise

Éclats maléfiques

.

La Terre entière en fût recouverte!

2ème histoire: Un petit garçon et une petite fille

Deux enfants pauvres, Kay et Gerda, s’aimaient comme frère et sœur. L’été, les roses embaumaient au dessus de leurs jeux. L’hiver, la neige tourbillonnait .

Mille abeilles blanches-

Leur reine au regard cristal

Fige toute vie

.

« Elle n’a qu’à venir dit le petit garçon, je la mettrai sur le poêle brûlant et elle fondra aussitôt. » Le soir, il vit un flocon grandir… grandir.. jusqu’à devenir une belle dame vêtue de blanc. Elle secoua sa tête, fit un geste vers l’enfant , le terrifia.

L’été vint et fleurirent les roses.  » Aie! Quelque chose m’a piqué au cœur et une poussière m’est entré dans l’œil! » se plaignit Kay. Son caractère changea. Il se moqua de son amie, arracha les roses les trouvant affreuses.

Baiser sur le front-

Cœur glacé et sans mémoire

L’enfant suit la Reine

.

3ème histoire: Le jardin de la magicienne

Gerda pleura longtemps son ami disparu. Puis décida de partir à sa recherche. Elle questionna la rivière, lui offrit ses beaux souliers rouges…  Puis  monta dans une barque que le courant entraîna loin… loin…

Petite fille pleure-

Jolie maison sur la berge

D’où sort une vieille

.

La femme sauva Gerda, la nourrit , puis effaça sa mémoire en la coiffant.  Faisant disparaitre ses rosiers, la magicienne espéra que la petite oublierait Kay. Mais , une rose échappa à sa vigilance: celle sur son chapeau.

Gerda se souvient-

Elle questionne la jacinthe

Puis le bouton d’or

.

4ème histoire: Prince et princesse.

La petite reprit la route. Une corneille lui parla d’un garçon qui pourrait être Kay. Il vivait auprès d’une princesse.  La nuit venue, Gerda , pleine d’espoir,  suivit l’oiseau au château.  Elle s’approcha des dormeurs.

Deux lits fleur de lys-

Gerda reconnait la nuque

Mais ce n’est pas Kay

.

En pleurs , elle raconta sa triste histoire au prince et à la princesse. Ceux-ci la réconfortèrent l’invitant à rester. Face à son refus, ils lui offrirent des vêtements et des friandises et un carrosse d’or pur.  La quête reprit.

5ème histoire: la petite fille des brigands

Le carrosse fût attaqué . Postillons, cocher et laquais furent occis. Une vieille brigande trouva Gerda très appétissante. Elle allait la tuer . Mais sa fille , en la mordant, l’obligea à lâcher son couteau.

Une amie curieuse-

Mariant sourires et menaces

Terrifie Gerda

.

Des pigeons chuchotèrent qu’ils avaient vu le garçon dans le traîneau de la Reine des Neiges. Ils allaient là où les cristaux sont  éternels.  La fille de la brigande aida sa nouvelle amie à s’enfuir en lui donnant  les grosses moufles de sa mère,  pain, jambon et son renne préféré . Celui-ci courut… courut… vers le pays des aurores boréales….

6ème histoire: La femme lapone et la finnoise

Ils s’arrêtèrent près d’une maison très misérable où vivait une vieille solitaire. Elle écouta, réchauffa la fillette gelée et affamée. » Pauvres de vous! Encore au moins cent lieux pour pénétrer au Finmark! La finnoise vous renseignera mieux que moi! »

La femme lapone-

Donne un mot sur morue sèche

Indique la route

.

Les voici repartis à brides abattues. Ils débarquèrent près d’ une  maison-étuve.

Souillon presque nue-

Lit par trois fois le message

Puis cuit la morue

.

« Toi qui sais attacher tous les vents du monde avec un simple fil à coudre, dit le renne, ne peux -tu offrir à cette mignonne une boisson lui donnant la force de douze hommes et lui permettre de vaincre la Reine des Neiges? »

Va pour la boisson-

Seule l’innocence vaincra

L’affreux sortilège

.

Le renne déposa la petite et l’attendit près d’un buisson aux baies rouges. La jeunette courut , mains et pieds nus…

Les flocons attaquent-

Gerda prie avec ferveur

Des anges apparaissent

.

7ème histoire: Ce qui s’était passé au château de la Reine des Neiges et ce qui eut lieu par la suite.

Enfin, la voici à destination. Les murs du château étaient faits de neige pulvérisée, les fenêtres et portes de vents coupants…

Ni fêtes ni joie-

Kay doit deviner un mot

Clef de liberté

.

Gerda l’aperçut . Ivre de bonheur, elle embrassa un Kay insensible, amnésique, presque noir de froid. Effondrée…

Blottie contre kay-

Ses larmes fondent la glace

Le garçon renaît

.

Il la reconnut , fondant en sanglots. Ce qui chassa la poussière de givre de son œil. Ils riaient de plaisir! 

Sous les pas de danse-

Les glaçons écrivent le mot

C’est: éternité

.

Le gamin redevenait son maître et gagnait une paire de patins neufs.

Les enfants s’enfuient-

Retour vers la chaleur douce

Finnoise puis lapone

.

Les rennes ramenèrent les deux rescapés à la frontière brodée d’émeraude.

Retour au printemps-

La grand-mère les accueille

Ce sont des adultes

.

Les deux amis se regardèrent les yeux dans les yeux. Ils étaient restés enfants par le cœur. Que la vie était bonne.

MRR( tous droits réservés)

59 Comments »

  1. Merci Anaïs. Tes mots font plaisir.
    bisous
    😉

    Commentaire par Martine — 21 décembre 2010 @ 6 h 39 min

  2. Merci Katara
    Je te souhaite la même chose
    A bientôt
    😉

    Commentaire par Martine — 21 décembre 2010 @ 6 h 42 min

  3. merci de ta visite et de tes coms.
    En quelques lignes tu as résumé toute une série de contes! je n’en connaissais qu’une partie de ceux-là.
    J’adorais lire les contes mais souvent ils me terrifiaient, et j’en faisais des cauchemars!
    bonne journée, bises

    Commentaire par Caroline PC — 21 décembre 2010 @ 15 h 33 min

  4. Bonjour Caroline,

    Oui, un sacré morceau. En m’y attelant, je ne me doutais pas que ce serait si long.
    Tout comme toi, certains m’ont fait très peur. J’ai toujours fait attention pour ma fille. Pourtant, un jour, elle a été terrifiée , au cinéma, entre son père et moi: c’était Taram et le chaudron magique. Le vilain Radigan en a été la cause. Comme quoi, parfois…
    merci pour ta visite
    Bises de bonne journée Caroline
    😉

    Commentaire par Martine — 22 décembre 2010 @ 8 h 18 min

  5. Lire et relire, toujours avec le même plaisir..Bises du jour

    Commentaire par mamylilou — 23 décembre 2010 @ 9 h 03 min

  6. Merci Martine pour ta belle variation sur « La Reine des Neiges » que j’ai adoré enfant
    Je te souhaite un Bon Noël empli de paix et de joie
    Bisou et Bonnes Fêtes

    Commentaire par Ondine — 24 décembre 2010 @ 11 h 27 min

  7. Bonjour Ondine,

    Cela me réjouit que tu apprécies ma version de ce conte. Merci . 🙂
    Un Noël tranquille, en famille. J’espère qu’il en a été de même pour toi.
    Je te souhaite une bonne fin d’année
    Bisous
    😉

    Commentaire par Martine — 30 décembre 2010 @ 7 h 18 min

  8. Bonsoir Martine
    Une façon très aérée et plaisante de raconter ce joli conte aux parfums d’enfance
    Je te souhaite une très bonne année, une année de bonheur et en bonne santé

    Commentaire par Tony Yves — 3 janvier 2011 @ 21 h 27 min

  9. Bonjour Tony-Yves,

    Ce petit défi du vendredi me pousse à toujours me surpasser. Parfois je rame, parfois ça marche comme sur ce conte. Peut-être un peu trop long à composer. Mais vos réactions à tous font chaud au cœur.
    Merci Tony pour tes voeux
    Bises de bonne journée
    😉

    Commentaire par Martine — 4 janvier 2011 @ 6 h 36 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Powered by WordPress