Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

18 juin 2017

Crôaaa!

Filed under: animaux, insectes...,mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , , — Martine @ 2 h 59 min

Crôaaa!

Au soleil aquatique

Vaporisant l’été

Je coasse l’instant

En bulles mordorées.

.

Crôaaa!

Notes monocordes

Mon bagou batracien

Joue à la marelle

Sur feuilles nymphéa.

.

MMR ( tous droits réservés)

 

 

49 Comments »

  1. Bonjour Martine, il est beau ton gondolier loin de Venise… 😉 Merci Martine, super ton texte, bon dimanche, bises

    Commentaire par jill bill — 18 juin 2017 @ 3 h 46 min

  2. Bonjour Martine. Tu as raison, en ce moment on en vient à envier les grenouilles d’être toujours dans l’eau. Bon ça va être plus difficile pour nous de tenir sur une feuille de nénuphar mais dans l’eau… tiens je me sens déjà rafraîchie. Bises et bon dimanche

    Commentaire par Marie Le Corre — 18 juin 2017 @ 4 h 45 min

  3. J’aime les nymphéas. J’en ai quelques uns dans mon bassin à Cergy. Bisous.

    Commentaire par Martine 85 — 18 juin 2017 @ 5 h 05 min

  4. Merci Martine, un peu de fraîcheur fait du bien.
    Bises et bon dimanche

    Commentaire par ZAZA RAMBETTE — 18 juin 2017 @ 6 h 39 min

  5. magnifique! On dirait un capitaine de frégate qui surveille l’horizon
    bises

    Commentaire par Azalaïs — 18 juin 2017 @ 7 h 03 min

  6. Dans ce beau paradis
    De feuilles en fleurs
    Je me lâche …
    De temps en temps
    Coassons-nous la vie
    Chantons la joie
    D’être toujours-là
    Pour les présents
    Pour les muets
    Pour les bons moments
    …en Partage
    @+ Bon dimanche 🙂

    Commentaire par Rose63 — 18 juin 2017 @ 7 h 07 min

  7. j’adore les nymphéas sur la route de Sophia Antipolis il y a un étang qui en est rempli c’est magnifique

    http://le-jardin-de-cathline.eklablog.com/les-lotus-a-l-etang-de-font-merle-06-a88085527

    http://le-jardin-de-cathline.eklablog.com/les-lotus-de-l-etang-de-font-merle-06-a97060973

    je n’ai pas encore retrouvé le lien pour les iris je cherche je cherche

    je pars voter et je file au jardin

    bon dimanche bises Cathline

    Commentaire par cathline — 18 juin 2017 @ 7 h 31 min

  8. Crôaaa !
    J’imagine déjà
    le splendide tableau que tu ferais de cette grande photo là :-))))

    Commentaire par abécé — 18 juin 2017 @ 7 h 59 min

  9. J’adore! J’adore les nénuphars, les grenouilles, les étangs, et le chant rauque et craquant des batraciens. Tu sais qu’en Wallonie on appelle les amoureux Le crapaud et la crapaude?

    Bon dimanche!

    Commentaire par Edmée De Xhavée — 18 juin 2017 @ 8 h 10 min

  10. Crôa c’est pour le corbeau ! Je me demandais bien ce qu’ils venaient faire en ce printemps. Les grenouilles font
    « kè kè kè kè kek ! » (voir Colette dans l’Enfant et les Sortilèges !) Mais ta photo est magnifique, vraiment.

    Commentaire par Aloysia — 18 juin 2017 @ 8 h 12 min

  11. quelle belle image cette reinette qui joue à la marelle sur les nénuphars…voilà un jeu rafraîchissant pour ce dimanche caniculaire !
    bonne semaine Martine

    Commentaire par Josette — 18 juin 2017 @ 8 h 25 min

  12. Ton clin d’oeil matinal me donne l’idée de fermer l’ordi, fermer les volets préparer un casse croûte et en route , à la rencontre des croâa…des ké ké ké ..au bord de la rivière AU FRAIS….Bon dimanche Bises
    Régine

    Commentaire par regine — 18 juin 2017 @ 8 h 44 min

  13. Cela me fait penser à la petite grenouille que j’ai entendue puis vue dernièrement, au milieu de nénuphars. Maintenant, avec ton poème, je sais enfin ce qu’elle a dit. Sur le moment, je ne comprenais pas, je ne sais pas parler grenouille. Heureusement que tu es une bonne traductrice.

    Commentaire par Dalva — 18 juin 2017 @ 9 h 11 min

  14. merci pour la fraicheur et immanquablement on pense à Monet… Je viens d’aller écouter les chants de batraciens sur les videos du web, il y en a qui crient comme des bébés ou miaulent..

    Commentaire par emma — 18 juin 2017 @ 9 h 27 min

  15. ah, les coassements de la grenouille, l’appel des amours !
    Les pattes a frais, bien sûr, pour ne pas brûler de désir…

    Commentaire par blineau sylviane — 18 juin 2017 @ 10 h 05 min

  16. Il a de la chance de pouvoir coasser l’été sur l’eau, on aimerai en faire autant!
    Bises et belle journée

    Commentaire par Livia — 18 juin 2017 @ 10 h 29 min

  17. Bonjour Martine, le beau chant de la grenouille, grâce à tes mots, dans son décor rafraîchissant ! Gros bisous.

    Commentaire par Lenaïg — 18 juin 2017 @ 11 h 40 min

  18. elle est toute petite à coté de la fleur
    bises

    Commentaire par peintrefiguratif — 18 juin 2017 @ 14 h 16 min

  19. Quand j’ai emménagé dans mon domicile actuel, il y avait des grenouilles dans la mare et s’il était pratiquement impossible de les voir du moins nous les entendions bien le soir. Il y a longtemps qu’elles se sont tues et les libellules aussi ont disparu.
    Belles photos sur lesquelles sont posés des mots sensibles

    Commentaire par Jeanne Fadosi — 18 juin 2017 @ 15 h 23 min

  20. Bonjour et bon dimanche chère Martine,
    La fraîcheur de la photo et de tes mots me font le plus grand bien…
    Le mien d’appareil m’a lâchée en route dans les Alpes de Haute Provence… !
    Je t’embrasse.
    Annie

    Commentaire par annie — 18 juin 2017 @ 16 h 01 min

  21. Toujours très mignon !
    Bisous

    Commentaire par Pierre — 18 juin 2017 @ 16 h 04 min

  22. Bonsoir Martine, les grenouilles ont la vie belle en ce moment, mais c’est pas toujours le cas. L’eau est froide parfois.
    Bonne semaine et bises de grenouille…… lol….

    Commentaire par Cephalantera — 18 juin 2017 @ 17 h 12 min

  23. sous ma peau de crapaud se cache un prince charmant et les mouches s’y laissent prendre !

    Commentaire par ulysse — 18 juin 2017 @ 17 h 25 min

  24. Il m’a bien amusee ton petit poeme. 😀 Une grenouille, tres mignonne, jouant a la marelle sur les feuilles de nenuphars! 😉 Tres rafraichissantes tes photos; nous en avons bien besoin ici de la fraicheur. Merci et bonne soiree. Gros bisous 🙂

    Commentaire par Anne K — 18 juin 2017 @ 19 h 05 min

  25. Cela me rappelle furieusement les batraciens qui orchestrent les soirées dans mon jardin!
    Très sympathiquement écrit, et les photos sont superbes.

    Commentaire par Rebecca — 18 juin 2017 @ 19 h 47 min

  26. Super, Martine, c’est tout léger et tout beau ! Bon début de semaine ! Bisous♥

    Commentaire par colettedc — 19 juin 2017 @ 2 h 16 min

  27. Crois, crois au nénuphar
    Martine crée l’embellie
    Crois, crois à son regard
    Crapaud devient Ophélie.

    Commentaire par Suzâme — 19 juin 2017 @ 4 h 07 min

  28. Je l’ai vue quelque part cette grenouille, et entendue aussi !

    Commentaire par Berman — 19 juin 2017 @ 7 h 03 min

  29. Superbe !
    Merci pour ce joli poème, Martine, et pour ces images qui rafraîchissent.
    Il y a des moments où je voudrais bien être grenouille. 🙂
    Gros bisous et douce journée.

    Commentaire par Quichottine — 19 juin 2017 @ 7 h 18 min

  30. Coucou Martine,
    Me voilà de retour après une « espacade » bien spéciale cette année.
    Jolies tes photos de garnouilles, comme toi je les adore, et joli poésie pour les accompagner sur tes pages.
    Bisous et bonne journée

    Commentaire par Pascale MD — 19 juin 2017 @ 7 h 36 min

  31. Le corbeau croasse, la grenouille coasse mais le poète chante comme il l’entend !

    Commentaire par Catheau — 19 juin 2017 @ 8 h 57 min

  32. Les batraciens sont au frais.
    Bises, Jean-Claude

    Commentaire par Jean-Claude — 19 juin 2017 @ 13 h 42 min

  33. Bonsoir chère Martine, merci pour ce joli poème et ta photo est magnifique. J’ai presque la même mais avec des canards 🙂
    Douce soirée avec mes bisous ♥

    Commentaire par Denise — 19 juin 2017 @ 19 h 46 min

  34. Un doux coassement ici .

    Commentaire par Hécate — 19 juin 2017 @ 21 h 37 min

  35. Tellement exotique ta dame grenouille sur le nymphéa, il va falloir enlever ici des lentilles d’eau qui empêchent la lumière de passer dans la mare… qui baisse à vue d’oeil…
    Bisous Martine

    Commentaire par marine D — 20 juin 2017 @ 6 h 41 min

  36. ah les batraciens, toujours captivants ; dommage que pas mal d’espèces soient en voie de disparition … bises

    Commentaire par durgalola — 20 juin 2017 @ 20 h 28 min

  37. une bien jolie grenouille, j’aimerai faire comme elle trempette dans un piscine….douce soirée

    Commentaire par moqueplet — 21 juin 2017 @ 18 h 12 min

  38. Croa, sympa le texte, croaaaaaaa VITAAAA

    Commentaire par vita — 23 juin 2017 @ 9 h 21 min

  39. Joli texte, et j’adore la photo, elle me font craquer ces petites Garnouilles.
    Bisous et bonne journée Martine

    Commentaire par Pascale MD — 23 juin 2017 @ 12 h 44 min

  40. Whouaohhh très joli ton poème Martine et j’adore ta photo. On a bien besoin d’un peu de fraîcheur… bonne fin de semaine et bises tout plein
    chatou

    Commentaire par chatou11 — 23 juin 2017 @ 12 h 49 min

  41. la fraicheur revenue je reviens sur les blogs
    bisous

    Commentaire par peintrefiguratif — 24 juin 2017 @ 14 h 55 min

  42. Merci pour ce joli partage . Tes mots vont à ravir avec cette belle photo . J’ai chez moi un petit bassin avec des poissons et des nénuphars . mais pas de grenouilles . Les libellules et les insectes viennent s’y mirer . Bises ensoleillées.

    Commentaire par Roselyne — 26 juin 2017 @ 16 h 44 min

  43. j’adore ton bagou batracien…LOL
    et la belle est formidablement bien installée sur sa feuille çà coté d’une si belle fleur….
    bisous
    patricia

    Commentaire par chemindetables — 28 juin 2017 @ 17 h 40 min

  44. Le ciel est triste
    Le croâ des grenouilles
    Est un sourdine
    Comme l’ondulation du triton
    Sous les nénuphars
    Et le vol des libellules
    Qui ziguent
    Qui zaguent
    Qui divaguent
    Le ciel a mis fin
    Provisoirement
    A ces jeux aquatiques
    La vie grouillanbte du bassin
    Est désertée
    Provisoirement…

    Ici aussi orages et pluie, le jardin renaîtra et tout ce petit monde que nous aimons tant !
    Elle est trop belle ta grenouille pensive…
    Gros bisous mon amie

    J’ai posté pour l’Herbier, peut-être fallait-il attendre ?

    Merci Marine pour ce beau poème si riche de vie.
    Je n’ai pas trouvé l’inspiration pour un haïbun sur le hêtre… J’ai bien aimé le tien
    Gros bisous
    😉

    Commentaire par marine D — 30 juin 2017 @ 8 h 30 min

  45. les petites grenouilles sont à la noce en ce moment avec la pluie qui vient les arroser
    bisous

    Commentaire par peintrefiguratif — 30 juin 2017 @ 10 h 51 min

  46. Coucou, Martine

    J’aime ton « bagou batracien » et ta magnifique photo!

    Sur l’étang miroitant
    une grenouille barbote
    – oh!les crôaa, crôaa!

    Bisous
    Claudie

    Un merci heureux pour ce ravissant haïku. J’aime
    Gros bisous ma chère Claudie

    😉

    Commentaire par claudie — 1 juillet 2017 @ 13 h 42 min

  47. wow , elle fait du paddle! superbe prise et mots
    muxu Martine

    Commentaire par eki eder — 1 juillet 2017 @ 14 h 06 min

  48. bonsoir Marine, que j’ adore entendre le croassement des grenouilles , avec quelques vers tu as su reproduire leurs effets, mes amitiés

    Commentaire par iris-véronique henry — 2 juillet 2017 @ 20 h 21 min

  49. Coucou chère Martine !
    Les rainettes de Martine sont d’éternelles enfants, qui, grâce aux nénuphars, jouent toute leur vie à la marelle !
    J’aime texte et photos !
    Merci pour tes gentils mots chez moi !
    Je vais voir plus loin !
    Florence

    Il le faut ma chère Florence. En dépit de tout ce que la vie nous réserve, il faut garder un petit coin de paradis, un petit coin pour se ressourcer, pour reprendre souffle.
    j’espère offrir cet instant là.
    Gros bisous

    😉

    Commentaire par Florence — 7 juillet 2017 @ 8 h 13 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Powered by WordPress