Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

11 juillet 2010

Le murmure d’une brise si légère

Filed under: littérature,mes oeuvres — Martine @ 5 h 12 min

Une rencontre poétique… un sourire… une appréciation mutuelle… et le courant passe. C’est aussi simple que ça entre Christine Clairmont et moi.

A la fin d’une de ses conférences, Christine me demanda s’il était possible de voir mes œuvres. J’acceptais bien sûr, avec grand plaisir. Ce sont surtout les figuratifs qui l’ont attirée, plus particulièrement les jardins d’iris. La lumière, les couleurs extraordinaires du Pastel sec, l’ont séduite au point… de me commander un paysage pour illustrer la couverture de son prochain livre. Un recueil de poèmes de spiritualité.

Ce fût agréable de réfléchir à une ambiance calme, paisible, reflétant nos décors du Sud: oliviers, fleurs des champs… Les Pyrénées au loin… Le « bébé » est enfin né. Le voici:

Citation de la quatrième de couverture du livre:

« L’aventure spirituelle est un long fleuve qui coule au milieu des obstacles du quotidien, qui se nourrit de rencontres privilégiées et de tout ce que l’Esprit souffle mystérieusement dans les profondeurs de l’être.

En quatre recueils:SUR UN AIR D’ETERNITE (1986), L’ARBRE BLEU ( 1995), BONSAÏ (1998) et LA FLAMME EN FLEUR  (2002), les épreuves subies suscitent chez l’auteur des questions, des messages, des méditations.

Le premier poème de ce recueil révèle le thème essentiel: » Il y a dans le monde ».

Le poète promène son regard sur ceux qui entendent et sur ceux qui n’entendent pas. LE MURMURE D’UNE BRISE SI LÉGÈRE. Ce murmure est, pour Christine Clairmont, l’objet d’une recherche: la Bible, le Coran, le Boudhisme, Confucius, Upanishads et Védas, Lao-Tseu. Plus près de nous l’œuvre d’Olivier Clément, de Simone Pacot.

Cette sagesse ouvre de multiples portes: celle de l’indulgence, du pardon, de l’empathie même si parfois

« Nous demeurons à la frontière

Du pays des malheurs d’autrui ».

L’optimisme de l’auteur apparaît dans le dernier poème comme un signe d’espoir, de foi en l’être humain.

 » Sur le chemin du temps

Il est des actes qui marchent

Sans bruit

Et personne ne les remarque. »

Seul l’esprit qui veille les perçoit. »

Laissons-nous entraîner dans ce sillage fait de joie et d’espoir!

Christine Clairmont est née dans la Montagne Noire (Aude), de parents fonctionnaires. Elle fait ses études secondaires au lycée de jeunes filles de Carcassonne, ses études supérieures à l’université de Toulouse. Licenciée en espagnol et certifiée de Lettres, elle choisit d’enseigner les Lettres. Elle a publié cinquante ouvrages: recueils de poèmes, romans, nouvelles, récits ( souvent traduits en espagnol, allemand, anglais et russe). Officier dans l’Ordre des Palmes académiques, elle a reçu soixante récompenses littéraires et a été proposée pour le Nobel de Littérature par l’Académie internationale des Poètes.

Elle fait partie de l’association  » Lire et faire lire », parrainée par l’écrivain Alexandre Jardin. »

Un livre qui m’a conquise par la richesse de ses images, la clarté de son expression, une lumière aux accents de garrigue et de Tramontane… Au fil des mots l’esprit parcourt le monde… s’attarde sur un pays… une ville… un tableau… un personnage célèbre… apaisé, termine en écoutant  » le murmure d’une brise si légère »

Martine MADELAINE-RICHARD ( tous droits réservés)

10 Comments »

  1. je me sens toute petite à côté de cette dame.;((
    mais j’adore ta narration et surtout la couverture, ton dessin, de son recueil.
    je n’ai malheureusement plus beaucoup le loisir de lire, et je le regrette, sinon c’est avec un immense plaisir que je me serais plongée dans un de ses recueils.

    bisous sagittaire et dominicaux.;))

    Commentaire par chantal — 11 juillet 2010 @ 11 h 12 min

  2. Une rencontre féconde, et une couverture magnifique, écrin d’un livre précieux .
    Bravo à toutes deux pour cette oeuvre
    Bisous Martine

    Commentaire par Hauteclaire — 11 juillet 2010 @ 18 h 28 min

  3. Bonjour Chantal,

    Christine est une « grande dame ». 😉 J’aime beaucoup son style.
    Une belle expérience, une première pour moi. Je suis contente que cela te plaise
    Merci pour tes mots 😉
    Bisous sagittaire

    Commentaire par Martine — 12 juillet 2010 @ 5 h 51 min

  4. bonjour Hauteclaire,

    Depuis le temps que je t’en parle, hein! Et voilà. Il est enfin né.
    Merci pour tes mots toujours encourageants!

    Bisous de bonne journée!;)
    A bientôt

    Commentaire par Martine — 12 juillet 2010 @ 5 h 56 min

  5. Très belle couverture pour ce livre ! Bonne soiée !

    Commentaire par écureuil bleu — 12 juillet 2010 @ 21 h 46 min

  6. Merci Brigitte.

    Ravie que ça te plaise 😉

    A bientôt
    Amitiés

    Commentaire par Martine — 13 juillet 2010 @ 2 h 48 min

  7. Bravo pour ce travail en commun! jolie couverture en effet elle a bien choisi!

    Commentaire par fanfan — 13 juillet 2010 @ 17 h 23 min

  8. Bonjour fanfan,

    Une expérience enrichissante et sympathique. j’y prends goût! 🙂
    Très touchée par tes mots, merci

    A bientôt 😉

    Commentaire par Martine — 14 juillet 2010 @ 6 h 11 min

  9. Un très bel article Martine, merci de me l’avoir signalé ! Et la couverture du livre est très belle, tu me donnes envie de le lire.
    C’est toi à côté d’elle ? Belle rencontre !
    je t’embrasses

    Commentaire par Marine D — 11 février 2011 @ 9 h 10 min

  10. Bonjour Marine,

    C’est vrai que je ne pratique pas souvent cet exercice. Il me faudra recommencer. Ravie de t’avoir donné cette envie. J’aime les livres de Christine.
    Oui, c’est moi, portant un souvenir du Cap Ferret. 🙂
    Bisous de bon weekend Marine
    😉

    Commentaire par Martine — 12 février 2011 @ 7 h 59 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Powered by WordPress