Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

3 août 2012

Epouvantails

Voici de petits épouvantails photographiés au parc ornithologique du Teich, près du Bassin d’Arcachon.Ils surveillaient un jardin potager en friche.

.

V des oies sauvages-

L’épouvantail nargué

ne chasse que du vent

.

Une fin septembre où le soleil brûlait délicieusement la peau. Un petit oiseau invisible chantait, indifférent aux gardiens du jardin abandonné. A deux pas, derrière le rideau des arbres, les disputes des foulques nous suivaient sur les ailes d’un zéphyr à peine perceptible. Une cigogne contemplait les touristes…

.

Sur son nid de pie-

Épouvantail ou vigie?

Cigogne pigeonne*

.

pigeonner: abuser, berner, mystifier …

 

 

MMR ( tous droits réservés

cliquer sur les photos pour agrandir, merci.

28 Comments »

  1. Bonjour, Martine

    Tes épouvantails sont superbes…je te signale qu’il manque un « d » à niD….

    J’aime beaucoup tes haïku avec un bonus pour le 2ième! et tes photos sont magnifiques…comme d’hab!

    Merci d’être passée chez Mamylilou!

    Bon vendredi coucou!
    Bisous
    Claudie

    Coucou Claudie,
    Je viens de m’en apercevoir. Merci Claudie. 🙂 Ah! Je fatigue. J’accumule les fautes de frappe en ce moment.
    Vos haïkus à toutes sont magnifiques. J’avoue que moi, j’ai énormément de mal à en écrire. Je perds les réflexes.
    Je t’envoie de gros bisous ensoleillés

    😉

    Commentaire par claudie — 3 août 2012 @ 8 h 27 min

  2. Une patience et un beau sens de l’observation pour des haïkus dont les mots font mouche!

    Merci Mansfield

    😉

    Commentaire par mansfield — 3 août 2012 @ 14 h 40 min

  3. Ces images ensoleillées sont bien douces et font chaud au coeur et… au corps… Toujours peu de soleil chez nous mais heureusement les oiseaux chantent et dès qu’il y a un petit rayon pour réchauffer l’atmosphère les hirondelles nous offrent de formidables ballets agrémentés de leurs jolis cris que j’adore. (j’avoue que parfois je crains qu’elles se réunissent déjà pour repartir vers le sud)

    Bisous Martine et bravo pour tes haïku dont tu peux être fière. Tu es trop modeste, vraiment.

    J’adore le soleil, la chaleur. Tous ceux qui me lisent le savent. Mais, un orage de temps en temps, une journée de pluie pour le jardin, seraient les bienvenus. Alors j’aimerais bien échanger avec toi un peu de ton eau avec ma belle lumière brûlante et crépitante. 🙂
    Les hirondelles sont si gaies. J’aime aussi.
    Pour les haïkus, j’aimerais progresser. Mais je n’ai pas la tête à ça depuis des semaines.
    Merci pour ton gentille indulgence Oxy
    Gros bisous

    😉

    Commentaire par Oxygène — 3 août 2012 @ 21 h 13 min

  4. rigolos ces épouvantails ! j’aime bien leur allure.. et ces jardins aussi.. tout se passe bien pour ton expo j’espère.. passe un beau WE par chez toi.. bisous Martine..

    Une petite expo personnelle terminée. La collective continue jusqu’à fin août. Pas de nouvelle. Ce qui signifie pas de vente. tant pis.
    Oui, ces épouvantails m’avaient amusée.
    Bisous de bon dimanche Marceline

    😉

    Commentaire par marceline — 4 août 2012 @ 7 h 21 min

  5. Martine ton épouvantail a un charme fou et plaît beaucoup à Louna !

    Chic! C’est sympa ça! Merci Ulysse et bise à Louna

    🙂

    Commentaire par ulysse — 4 août 2012 @ 13 h 13 min

  6. Je me régale de ces mots et de ses images qui restituent ces impressions que tu as du ressentir Martine, merci, il s’agit d’une région où nous allions à l’époque et qui me plaît toujours bien sûr…
    Je t’embrasse bien fort

    Il y a toujours quelque chose d’intéressant à voir tout autour du Bassin. Je suis contente de réveiller de bons souvenirs chez toi Marine.
    Je te souhaite un bon dimanche
    Gros bisous

    😉

    Commentaire par Marine D — 4 août 2012 @ 19 h 06 min

  7. Bonjour Martine,

    J’arrive de chez Quichottine et je découvre votre blog charmant et aux multiples talents.
    Le joli mot de Tarentelle me fait immanquablement penser à la chanson de Yves Duteil, dont la présence parcourt mon blog de loin en loin.
    Ces 3 syllabes me font aussi penser à mes origines italiennes et son évocation donne immédiatement envie de danser.

    Je souhaite acquérir votre livre, mais sotte que je suis, je n’ai pas bien saisi comment je dois m’y prendre, ni quel montant avec frais d’envoi je dois vous faire parvenir, ni même où…
    Une petite dédicace au nom d’eMmA me ferait plaisir…
    Voulez-vous m’envoyer un mail à mon adresse personnelle ?

    J’ai hâte de vous lire.

    Bon diMAnche,
    eMmA

    Bonjour eMmA,
    L’article chez Quichottine me vaut de très belles visites et découvertes de magnifiques blogs.
    Merci eMmA pour cet enthousiasme très agréable . J’aime beaucoup moi aussi Yves Duteil. Pourtant je n’ai pas pensé à lui en trouvant le titre. Je cherchais un synonyme à farandole déjà pris pour le livre de poésie d’une copinaute.
    Vous avez trouvé la clef sans problème. 🙂 Je vais vous envoyer le livre dédicacé.
    Merci pour votre intérêt, cette curiosité si encourageante.
    En attendant votre ressenti sur le recueil, je vous dis à très bientôt
    Bonne journée à vous

    😉

    Commentaire par eMmA — 5 août 2012 @ 8 h 37 min

  8. Bonsoir Martine. Ces épouvantails sortent de l’ordinaire. Merci pour la balade au Teich et bisous

    Coucou Brigitte,
    Oui n’est-ce-pas? Ils étaient de petite taille. J’ai failli ne pas les voir dans toute cette exubérance hirsute.
    Bisous de bonne journée

    😉

    Commentaire par écureuil bleu — 5 août 2012 @ 21 h 05 min

  9. bravo pour les haïkus. Epouvantail plutôt vigie que repoussoir et plutôt perchoir aussi
    bises et belle fin de dimanche

    les épouvantails n’ont pas l’air très efficaces. 🙂
    Merci pour ta visite Jeanne.
    Bises de bonne journée
    A bientôt

    😉

    Commentaire par Jeanne Fadosi — 5 août 2012 @ 21 h 32 min

  10. Bonjour Martine ,
    Bien dérisoire souvent dans les jardins et malmenés
    par le vent et la pluie ils sont le refuge des petits
    oiseaux ,mais que me raconte la pie ,cette bavarde ?
    qu’une cigogne veille sur un petit monde…emplumé !
    Je t’embrasse

    Bonjour Françoise,
    les pies sont bavardes. C’est bien connu. 🙂 Si tu as l’occasion, un jour, de descendre près d’Arcachon, je te recommande le parc ornithologique du Teich. A marée haute. C’est là que tu auras l’occasion de voir le plus d’oiseaux marins. Ils viennent se nourrir.
    Bisous de bonne journée Françoise

    😉

    Commentaire par françoisedu80 — 5 août 2012 @ 22 h 59 min

  11. Bonjour Martine,
    Après un weekend bien chargé me voici sur ton joli blog. Tes épouvantails sont magnifiques !!
    Quel temps fait il chez toi ? A Paris la pluie est de retour !
    Bonne journée, amitiés, Véronique.

    Bonjour Véronique,
    Ils sont amusants n’est-ce-pas?
    Hier soir nous avons , ENFIN, eu un peu d’orage. Sa traine a bien arrosé le jardin. Il était temps car tout grille. Mais ce sera sûrement insuffisant vu le degré de sècheresse.
    Bonne journée Véronique
    Amitiés
    A bientôt

    😉

    Commentaire par TititeParisienne — 6 août 2012 @ 1 h 52 min

  12. Bonsoir Martine

    tu dis que tu as bien du mal avec les haïkus et bien moi, si je comprends les tiens, je ne comprends toujours pas comment les écrire
    Merci de ce doux partage, j’adore les oiseaux
    Bisous et douce nuit
    Le Noctamplume

    Coucou Noctamplume,
    Oui. Plus j’étudie ces petits poèmes, plus je trouve ça difficile. C’est comme tout. Il faut s’y mettre. Hors depuis plusieurs mois, je peins beaucoup. L’écriture s’en ressent. Ma muse paresse au profit de celle de la peinture.
    Merci pour tes mots très appréciés
    Bisous de bonne journée

    😉

    Commentaire par Le Noctamplume — 6 août 2012 @ 2 h 04 min

  13. Le Teich, j’y suis allé en son temps.
    J’aime l’idée de l’épouvantail qui ne chasse que vent !
    Bises, Jean-Claude

    Je ne me lasse pas de m’y promener une fois tous les… x temps… 🙂
    Merci Jean-Claude
    Bises de bonne journée

    😉

    Commentaire par JCP — 6 août 2012 @ 8 h 29 min

  14. Quelle idée originale… Cela en donne pour par exemple pour chasser les hordes d’étourneaux qui attaquent parfois les autres bêtes ou même me plongent dessus quand je jardine sous leurs nids… Jolies photos!

    Dis-donc, tu nous racontes du Alfred Hitchcock là! Oh la! la! Ça ne rigole pas au pays de tes étourneaux! Les miens sont plus cool.
    Merci Viviane

    😉

    Commentaire par Viviane — 6 août 2012 @ 9 h 25 min

  15. Bonjour Martine ! Au champ il se fait rare, la faute au canon effraie moineau ! Sont zolis les tiens ! Merci et bonne semaine à toi, bises de jill

    Bonjour Jill,
    La faute à la modernité alors? Pffft! La poésie se perd. 🙂
    Merci Jill
    Bisous de bonne journée

    😉

    Commentaire par jill bill — 6 août 2012 @ 9 h 27 min

  16. J’aime beaucoup cette vision d’épouvantails surveillant un jardin abandonné, dans l’indifférence des oiseaux migrateurs.

    Merci Carole. Je vois peu d’épouvantails lors de nos balades. Je suis contente d’avoir ces 2 clichés .
    Bonne journée

    😉

    Commentaire par Carole — 6 août 2012 @ 12 h 01 min

  17. Bonjour Martine,
    charmants épouvantails à l’écoute du chant des oiseaux. Finalement, ne sont-ils pas plus heureux comme cela ? Sans faire peur mais peut-être en étant des amis?
    Merci, un grand merci pour ce moment dans ce jardin enchanté.
    Gros bisous de belle journée 🙂

    Coucou Hauteclaire,
    Nous rentrions et étions pressés. Aussi je n’ai pu faire que deux clichés. Mais il y en avait un bon nombre distribués un peu partout dans ce jardin écologique. Ils étaient marrants et tous très différents les uns des autres.
    ravie que tu aies aimé. Merci
    Gros bisous de bonne journée

    😉

    Commentaire par Hauteclaire — 6 août 2012 @ 12 h 30 min

  18. Jolis épouvantails. Pas sûre qu’ils épouvantent les oiseaux, mais bon, ils animent le jardin. Peut-être sont-ce eux qui intriguent la cigogne !!! Bises et douce journée. Titane

    Va savoir. 🙂
    Bises de bonne journée Titane

    😉

    Commentaire par titane — 6 août 2012 @ 14 h 03 min

  19. charmants épouvantails
    qui n’épouvantent personne ?
    belle fin de journée

    Merci Jeanne
    Bonne journée. A bientôt

    😉

    Commentaire par jeanne — 6 août 2012 @ 15 h 14 min

  20. Ce sont de très beaux et élaborés épouvantails!
    Mais qui épouvantent-ils ? Sûrement pas les oiseaux, qui ont je crois compris, que ce n’était que du… vent!
    Ils m’ont mangé beaucoup de cerises, alors que l’on m’avait assuré, qu’avec les CD pendus dans l’arbre cela leur ferait peur!
    Tu parles! Ils sont de leur époque, et les CD ils connaissent!
    A bientôt et félicitations pour textes et photos
    Chantal

    Ils sont très drôles. En Ariège, il y a un village où tu vois des épouvantails un peu partout dans le village: dans les arbres, au coin d’une porte ou d’une fenêtre, dans le rond point, près d’un portail… plein. Dommage, je ne me souviens plus du nom de ce joli coin. Peut-être une fête annuelle de l’épouvantail avec concours?
    Les CD n’ont pas l’air efficaces ici non plus. Par contre, les bandes de papier alu qui se tortillent avec un petit bruit, peut-être. J’ai vu la partie inférieure d’une cerisier épargnée grâce à eux. Au-dessus, plus une cerise. 🙂
    Merci .
    Bonne journée Chantal
    A bientôt

    😉

    Commentaire par Chantal Defraisne — 6 août 2012 @ 18 h 24 min

  21. ah les cigognes qui préfèrent être ailleurs qu’en alsace !!! bises

    Oui. Les traditions se perdent… Ah la!la! 🙂
    Bises de bonne journée Andrée

    😉

    Commentaire par andrée — 6 août 2012 @ 19 h 26 min

  22. L’épouvantail, voilà un mot qui me plaît bien pour le haïku . J’en avais écris un dans l’atelier , il est resté dans les oubliettes ( çà clochait)J’en avais vu un beau au début du printemps , habillé avec une chemise blanche, nickel, comme pour une sortie de noces.Sous le vent, la chemise troussée, j’y voyais un unijambiste…Je l’ai abandonné avec sa jambe de bois .Bisous

    Je la trouve très intéressante ton idée d’unijambiste. Ce serait dommage de laisser tomber.
    Bisous de bonne journée Mamylilou

    😉

    Commentaire par mamylilou — 6 août 2012 @ 19 h 47 min

  23. Très drôles ces épouvantails surtout pour un jardin en friche…
    Belle soirée
    Michèle

    Ils m’avaient faite sourire.Merci pour tes mots Michelle
    Très bonne journée
    A bientôt chez toi

    😉

    Commentaire par de fil en pinceau — 6 août 2012 @ 20 h 25 min

  24. Bonjour Marine,
    Me voilà revenue de « chez moi » …. et j’ai le spleen comme à chaque fois d’autant plus que les enfants (et petits-enfants) étaient avec nous et nous ont suivis dans ma r
    égion d’adoption pour quelques jours !! ils sont tous partis dimanche me laissant un peu tristounette !! je vais, juste, me remettre tout doucement ….. mais sûrement !!
    je les trouve « rigolos » tes épouvantails mais je me demande toujours s’ils sont efficaces ces gardiens de jardins ?? Etonnant ….nous sommes devenues la région où il y a le plus de cigognes (on aurait détrôné l’Alsace ??). Elle se plaisent bien sur nos pylônes électriques entre autres et je n’arrête pas de les admirer au passage.
    je te souhaite une bonne journée Martine et te fais la bise. A bientôt.

    Bonjour Channing,
    Je comprends ton spleen. C’est bien normal. Je connais aussi ce sentiment « d’après » que laisse ce vide.
    Les épouvantails, à mon humble avis, ne servent pas à grand chose. Les oiseaux sont trop rusés. par contre, quel régal d’admirer certains qui font montre d’une grande imagination, d’une belle belle créativité. Le bonheur des enfants et des photographes. 🙂
    Finalement, petit à petit, j’apprends que l’on trouve des cigognes dans bien des endroits en France. Même en moyenne montagne.
    Bises de bonne journée Channing

    😉

    Commentaire par channig — 7 août 2012 @ 7 h 47 min

  25. Bonjour Martine et merci pour cette agréable promenade!
    Je viens de revoir aussi les cigales!!!
    Bisous.

    C’est moi qui te remercie pour tes gentilles visites Annie
    Passe une bonne journée
    Bisous

    😉

    Commentaire par annie — 7 août 2012 @ 8 h 18 min

  26. Bonjour Martine , je recommence doucement à faire le tour des blogs,c’est pas encore la grande forme,
    les épouvantails servent de perchoir!les oiseaux ne sont pas si farouches, ils s’habituent aux humains surtout quand on leur met des graines!
    bonne expo, bises

    Bonjour Caroline,
    Je sais que c’est long et qu’il faut de la patience.
    Ce sont de petits malins ces oiseaux! Merci pour les encouragements
    Bises

    😉

    Commentaire par Caroline PC — 7 août 2012 @ 8 h 37 min

  27. Martine, connaissez-vous « L’Epouvantail » de Jean Tardieu ? C’est un texte que j’avais mis en scène et qui vous plairait. Amitiés estivales.

    Je n’ai pas souvenir de ce nom Catheau. J’irai voir. Merci
    Bonne journée à vous
    Amitiés ensoleillées

    😉

    Commentaire par Catheau — 7 août 2012 @ 14 h 22 min

  28. Coucou Martine par cette fin de soirée vraiment estivale !
    Après une journée harassante, je viens chez toi pour une petite détente !
    Super ces épouvantails à moineaux, et c’est normal qu’ils ne fassent pas peur aux oies sauvages, puisqu’elles ne sont pas moineaux !!!
    J’aime ta cigogne qui joue les coucous en allant dans un nid de pie ! Mais qui est le pigeonné dans l’affaire ? L’épouvantail, la pie ou la cignogne ? A moins que ce ne soit l’oie ?
    En tous les cas, textes et photos sont bien agréables à lire et à regarder !!!
    Je vais voir la suite Martine !
    Florence

    Commentaire par Florence — 9 août 2012 @ 20 h 24 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Powered by WordPress