Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

27 octobre 2015

Hantise

Filed under: l'herbier de poésie — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 5 h 03 min

D’après  une récréanote de l’Herbier de poésie d’Adamante  ICI

.ob_f7aeed_2015-10-23-12-05-46.png

A la nuit, à la nuit
Lorsque tout dort dans les chaumières
Que les chats grimpent aux gouttières
Poil hirsute, œil de chasseur.

A la nuit, à la nuit
Lorsque nos rêves se déguisent
Que les heures coulent sans courage
Masques blafards, hantises amères.

A la nuit, à la nuit
Spectre éploré cherche Dame Blanche
Lumière confuse à sa lanterne
Phantasme bleu, sourire granit.

A la nuit, à la nuit
Les mots se désagrègent
Sur les chemins abandonnés
Confettis hâves, fumet terreux…

.

MMR ( tous droits réservés)

32 Comments »

  1. A la nuit quand tous les chats sont gris !!!!!!…….
    Ça sent halloween chez toi:))
    Bon mardi. Bizzzzz.

    Effectivement. 🙂
    Merci Bri
    Bises

    ;)

    Commentaire par Bricabrocamoi — 27 octobre 2015 @ 7 h 31 min

  2. Bravo à toi
    La nuit déguise le paysage
    Mais l’âme de l’écrivain
    Est en éveil
    Bonne journée

    Merci Rose
    Toujours avoir l’oeil qui traine ou l’oreille, à l’affût d’une inspiration

    😉

    Commentaire par Rose63 — 27 octobre 2015 @ 7 h 46 min

  3. Bon jour Martine,
    Superbe poème en hommage à la nuit. Souvent, pour certains elle devient hantise en effet.
    J’aime pourtant ce moment de la vie.
    Je te souhaite une belle journée. bises

    Bonjour Pascale,
    Merci.
    La nuit est douce ou cruelle. Cela dépend de son humeur. De toutes les manières, elle est une grande source d’inspiration
    Bises

    ;)

    Commentaire par Pascale MD — 27 octobre 2015 @ 7 h 49 min

  4. Tu es la Muse de la poésie !!!!!

    C’est trop gentil. 🙂
    Merci Linda
    Bises

    😉

    Commentaire par linda Bastide — 27 octobre 2015 @ 9 h 54 min

  5. La fameuse dame blanche que beaucoup ont vue certaines nuits, à des carrefours dangereux ? ou la dame blanche, l’oiseau qui est plutôt sur l’image ? qu’importe, la nuit tout est vision déformée et/ou fantasmée.
    Belle journée à toi, ici, c’est le cas, il fait beau et doux.

    Je fais référence au fantome.
    L’image était riche d’inspiration. le jeu m’a bien plu
    Bonne journée à toi Clara

    ;)

    Commentaire par clara65 — 27 octobre 2015 @ 10 h 00 min

  6. Le mystère de la nuit saisi par la magie de l’image et des mots blêmes.

    La récréanote d’Adamante était très inspirante

    😉

    Commentaire par Catheau — 27 octobre 2015 @ 10 h 04 min

  7. Bonjour Martine. Les spectres de la nuit sont multiples et tu nous en as captés au moins deux dans ton superbe poème, parlante légende à la toile choisie par Adamante. Ceux qui n’en sont pas sont les chats qui grimpent sur les toits et je chasse les spectres et je retiens ceux-là, éléments stables quand le réel se fait confus ! Gros bisous.

    Bonjour Lenaïg,
    Très sensible à ton compliment et au fait que je t’ai donné envie de participer. C’est super!
    Merci
    Gros bisous

    😉

    Commentaire par Lenaïg — 27 octobre 2015 @ 10 h 15 min

  8. Magie de tes mots qui illuminent la nuit ! J’aime bcp,bcp !
    Bises

    Merci Luciole
    Très touchée par ton  » beaucoup, beaucoup »
    Bises

    😉

    Commentaire par luciole 83 — 27 octobre 2015 @ 12 h 07 min

  9. Encore une reussite! Ecrit pendant ta nuit blanche? 😉
    Toujours la pointe d’humour qui apparait, « Que les chats grimpent aux gouttières Poil hirsute, œil de chasseur. »
    Poesie des images : »Lorsque nos rêves se déguisent Que les heures coulent sans courage Masques blafards, hantises amères. »
    « Lumière confuse à sa lanterne Phantasme bleu, sourire granit. »
    « Les mots se désagrègent Sur les chemins abandonnés Confettis hâves, fumet terreux…  »
    Qui illustrent parfaitement la photo/peinture. Un moment d’evasion dans ton monde poetique. Bonne journee a toi Martine. 😉 Gros bisous 🙂

    Merci ma chère Anne
    On peut dire ça, oui. Je suis dans ma période insommnies!
    Je suis heureuse que tu aies aimé le résutat de mes cogitations poétiques. 🙂
    Gros bisous

    😉

    Commentaire par Anne K — 27 octobre 2015 @ 13 h 14 min

  10. Bravo Martine, c’est vraiment super ! Bonne et belle poursuite de ce mardi ! Bisous♥

    Merci Colette
    Bisous

    😉

    Commentaire par colettedc — 27 octobre 2015 @ 16 h 16 min

  11. Une nuit un peu effrayante, d’automne, Hallowe’en n’est guère loin, le chat hérissé pousse des cris qu’on ne comprend pas… Et sur la lune dentelée, une dame blanche ricane un peu trop fort… Bravo pour ce poème!

    Merci Edmée

    😉

    Commentaire par Edmée — 27 octobre 2015 @ 16 h 55 min

  12. comme j’aime tes mots sur cette peinture…

    Merci Josette

    😉

    Commentaire par Josette — 27 octobre 2015 @ 18 h 13 min

  13. Un rêve fantastique sous forme de poésie, bravo Martine.

    Merci Gérard

    😉

    Commentaire par Gérard Méry — 27 octobre 2015 @ 23 h 59 min

  14. Ce visage bizarre a donné lieu a des interprétations bien différentes, et c’est super Martine, bisous du jour

    Commentaire par marine D — 28 octobre 2015 @ 14 h 34 min

  15. La nuit en automne à un petit quelque chose de particulier, on le sent dans tes mots.

    Commentaire par Solange — 28 octobre 2015 @ 18 h 03 min

  16. Halloween se profile entre peur et poésie chez toi, un beau mélange!

    Commentaire par mansfield — 28 octobre 2015 @ 19 h 28 min

  17. tu explores magnifiquement le côté sombre de la nuit
    allez je t’envoie une pluie d’étoiles pour écouter le rossignol 😉
    bises

    merci Martine
    Je prends les étoiles, les trilles de l’oiseau et je souris à la nuit
    Bises

    😉

    Commentaire par Martine — 28 octobre 2015 @ 20 h 15 min

  18. Un petit côté Tristan Corbière dans ce bel hommage à la nuit. Bravo !

    Oh! merci Carole,
    J’ai cherché des renseignements sur cet auteur. Un seul recueil  » Les amours jaunes ». Poète maudit décédé à 29 ans. Grâce à toi, je découvre

    😉

    Commentaire par Carole — 28 octobre 2015 @ 21 h 44 min

  19. La nuit, derrière l’obscur, fête nocturne et confettis !
    Très bien vu, et décrit !

    Merci Carmen

    😉

    Commentaire par Erin (Carmen P.) — 29 octobre 2015 @ 14 h 42 min

  20. Bonjour Martine ,

    Si le jour se glisse vite entre la couverture de velours
    ne laissant filtrer que quelques rais d’argent , volés
    à Madame Lune , un monde silencieux s’échappe du donjon
    là-bas au loin dans la forêt , des ombres se délitent
    en fumerolles , des chuchottis , des frôlements , un
    hululement … monde mystérieux de la nuit …
    Je t’embrasse

    Bonjour Alcina,
    Et un nouveau conte se profile, se glisse entre les ombres violettes et le sourire argent lunaire
    Bises

    😉

    Commentaire par alcina — 29 octobre 2015 @ 20 h 51 min

  21. Bonjour Martine,

    Je suis hanté par ton antienne angoissée  » A la nuit,à la nuit » au fond du lit »les heures coulent sans courage » ,jolie image, la Dame blanche ,éternelle fascination de notre inconscient .Peur blanche , errante ,se lamente ,sur qui ? sur elle ? ou sur le reflet blafard de nos rêves brisés?
    Bises!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Bonjour Serge,
    A chacun sa nuit, folle ou paisible. A l’approche de la Toussaint, la nuit se colore de mystère
    Bises

    😉

    Commentaire par Serge — 30 octobre 2015 @ 7 h 30 min

  22. Une belle poésie à l’approche d’Halloween.
    Je l’ai lue trois fois. J’aime beaucouo et le sens et la musique de cette poésie. Je me suis laissée bercer.

    Merci Dalva.
    Je suis très touchée par ton enthousiasme.
    A bientôt sur d’autres partages

    😉

    Commentaire par Dalva — 30 octobre 2015 @ 12 h 47 min

  23. La plus belle image pour moi, ce sont les rêves qui se déguisent.

    Merci Dalva

    😉

    Commentaire par Dalva — 30 octobre 2015 @ 12 h 48 min

  24. Bravo Martine pour cette poésie. Tu nous tiens toujours en haleine, en attente de mots bien à propos. Toujours un plaisir de te lire. Bises

    Merci Brigitte
    Un registre où je ne me hasarde pas souvent. Aussi, je suis vraiment contente que cela ait plu à toi et à 27 autres lecteurs
    Bises

    😉

    Commentaire par Brigitte Botsen — 30 octobre 2015 @ 17 h 05 min

  25. Bouuuuuuuh…..il ne manque qu’une chouette venant sangloter sur l’épaule d’un vieil arbre décharné !

    Magnifique, MA GNI FI QUE ce mystère suave que tu es parvenue à faire planer ici …..J’aime infiniment ce sourire granit et ce fumet terreux !
    Tes mots sont comme des fantômes qui jaillissent de terre, laissant dans une brume violette des odeurs de soufre …..Ouah !!!!

    Sacrément fouuuuuuuuuuuuuu …..Bisou.

    ah!ah!ah!
    J’aime tes mots bondissants si divertissants
    Bisous ma chère sabine

    😉

    Commentaire par sabine la pèlerine — 30 octobre 2015 @ 19 h 24 min

  26. Un poème de circonstance, qui fait frémir comme il se doit…

    Un jeu qui m’a bien plu

    😉

    Commentaire par Aloysia — 31 octobre 2015 @ 9 h 16 min

  27. Ta nuit est plus belle que mes jours….

    Ah bon?

    😉

    Commentaire par ulysse — 31 octobre 2015 @ 10 h 47 min

  28. j’aime beaucoup,

    Merci Reinette

    😉

    Commentaire par BATAILLOU — 31 octobre 2015 @ 22 h 19 min

  29. Bonjour, Martine,
    Un essai tourné vers la poésie plus classique ?Plutôt réussi : la nuit en profite !
    Gros bisous
    Denise

    Bonjour Denise,
    Pas vraiment classique. Les mots sortent à leur guise, un chouïa de rimes et puis le naturel revient au galop… de la hantise 🙂
    Merci chère Denise pour ta visite qui fait très plaisir
    gros bisous

    😉

    Commentaire par Denise Doderisse — 1 novembre 2015 @ 10 h 35 min

  30. La nuit où tout est permis !!! Bises Martine

    la nuit et ses secrets
    Bises

    😉

    Commentaire par PARADISLIA — 2 novembre 2015 @ 11 h 23 min

  31. La nuit, comme la brume, donne un aspect mystérieux au paysage : petit fantôme armé d’une lanterne. Bisous

    Oui, on peut faire dire ce que l’on veut à la nuit. J’aime bien ton fantôme
    Bisous

    😉

    Commentaire par écureuil bleu — 20 novembre 2015 @ 20 h 04 min

  32. …et, comme les bleus, j’aime aussi les dégradés de rouge des couchers de soleil !
    Bises, Jean-Claude

    Commentaire par JCP — 15 décembre 2015 @ 9 h 22 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Powered by WordPress