Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

26 novembre 2017

Allez! Ne prenez la mouche avec les mouches!

De janvier à décembre

Soleil ou pas soleil, elles sont là

LES MOUCHES! ( à droite : Lucilla caesar peut-être? )

.

Sur la piste d’envol

De mon gigot au miel

Aspirant goulûment

Confiture et sirop

Elle agace, exaspère

S’invitant sans vergogne

A chaque pique-nique.

Pourtant

Toutes les mouches ne sont pas à jeter dans le même panier. En réalité, aucune mouche d’ailleurs. Car toutes ont un rôle essentiel à jouer dans la nature. La mouche domestique, les mouches vertes et bleues qui lorgnent sur notre nourriture: je suis la première à m’énerver et à les chasser. Allez! Ouste! Du balai! Mais, au jardin, alors là, quel enchantement que de les observer,  d’apprendre à les connaître.

.

 

 

 

.

Étrange et amusante avec ces brosses aux pattes: « La mouche à pattes emplumées »  Trichopoda pennipes appartient à la grande famille des tachinaires.  Aide précieuse pour le jardinier. En effet, elles parasitent des punaises du genre coréidae et pentatomidae . Dont la punaise verte qui pue si fort pour nous ( seulement si on la menace et la touche) ; mais irrésistibles fragrances pour ces diptères. Il me semble avoir lu quelque part qu’elles seraient utilisées en lutte biologique.

.

 

« Volucella zonaria » , volucelle zonée.  Cette grosse mère est très souvent confondue avec un frelon. Miel et chocolat,  livrée velours, cette belle n’a été aperçue qu’une fois  à l’enclos de mes murs, le 14 août 2010, vers 13h. Un diptère de la famille des syrphes, grand butineur.

.

 

Au soleil d’avril, robe bleue à pois  noirs, étanchant sa soif aux lèvres d’une euphorbe, voici  « la mouche des pluies » Anthomya pluvialis. Ce diptère participe à la décomposition des matières animales. Elle n’a pas dû danser beaucoup cette année vu la sécheresse .

.

Ceriana vespiformis,  autre membre de la famille des syrphes . Mimétisme presque parfait avec une guêpe. Mais regardez ses antennes, sa trompe et ses gros yeux. Si l’oiseau se laisse abuser, l’amateur entomologique saura faire la différence.

.

Voici  une minuscule mouche bleu tendre. Si intéressante qu’elle est utilisée en lutte biologique. Leucopis bellula.  les jardiniers peuvent lui dirent merci! Des explications passionnantes sur cette mouche incroyable ICI 

.

Encore un syrphe: Merodon equestris ou mouche des narcisses. Dodu, et quelle fourrure! Un vrai nounours.  Roux, ou encore gris et brun, ces zonzonneurs sont très souvent observés en avril et mai sur le thym, la sarriette, le géranium vivace, ou encore euphorbes et œillets de mon petit jardin. De grands butineurs mais dont les larves se régalent des bulbes de narcisses.  Nul n’est parfait. Pourtant, en dépit de leur présence,  mes narcisses renaissent chaque printemps.

.

« T’as d’beaux yeux tu sais! » Voilà une réplique de Jean Gabin que l’on pourrait servir à cet éristale. Eristalinus taeniops, lui aussi est un syrphe mimant un peu l’abeille, mis à part ses yeux rayés assez fascinants. Seul syrphe européen aux yeux rayés.  Photographié en août 2016 et décembre 2015.

.

Pour clore cette série ( mais il y aura d’autres billets car le sujet est vaste) voici la plus corpulente tachinaire d’Europe: Tachina grossa.  ( comparez avec la guêpe!) Les larves de cette mouche parasitent de nombreuses  chenilles limitant ainsi leur prolifération. Ce précieux auxiliaire du jardinier est également une grande butineuse. Corps et yeux noirs, très poilu, tête jaune d’or, vol très bruyant.

.

MMR ( tous droits réservés)

Bien que j’ai pris mes renseignements sur divers  sites tels que:

Galerie insecte-insecte.org ICI

insectes: ICI

 

Il m’arrive également de lire et consulter le merveilleux blog de Lucie ICI  

Également celui de Pierre-Jean BERNARD ICI

Des erreurs sont toujours possibles.  Si vous en voyez, merci de me le signaler pour correction.

41 Comments »

  1. Merci de nous les montrer sous leur « beau jour » (d’été). J’essaierai d’être plus patiente avec elles…

    Commentaire par Carole — 26 novembre 2017 @ 1 h 48 min

  2. C’est tout à fait intéressant, Martine ! Maintenant, je leur porterai une plus grande attention, à ces dames ! Bon dimanche et belle semaine ! Bisous♥

    Commentaire par colettedc — 26 novembre 2017 @ 2 h 27 min

  3. Elles m’énervent tellement que je n’ai pas pris le temps de les observer au jardin mais j’admire tes photos. Bravo. Pour les faire fuir de la maison sans les tuer à la tapette ou à l’insecticide il faut mettre un citron vert coupé dans la pulpe duquel on pique des clous de girofle. Elles détestent l’odeur dégagée.

    Commentaire par Martine85 — 26 novembre 2017 @ 6 h 48 min

  4. Oui elles ont toujours un terrain d’atterrissage
    Elles ne sont pas désirées
    Mais pour si si pour une photo
    Bon dimanche 🙂

    Commentaire par Rose63 — 26 novembre 2017 @ 7 h 13 min

  5. J’ai aimé tes mouches et ce tour au jardin encore bien vivant, hier j’ai trouvé une sorte de guêpe ou frelon comme je n’y entend pas grand chose je la montrerai…
    Je t’embrasse et te dis bon dimanche Martine

    Commentaire par marine D — 26 novembre 2017 @ 7 h 23 min

  6. Bonjour Martine, ah les tous petits de dame nature qu’on aime pas forcément… piquent ou agacent, mais ils ont leur rôle dans le paysage, quand on pense que certains en mangent, des insectes… merci, bises, jill

    Commentaire par jill bill — 26 novembre 2017 @ 7 h 31 min

  7. Je reconnais que je déteste les mouches depuis toujours et que j’apprécie lorsque mes chats leur font la chasse…
    En ce moment, elles sont revenues, accompagnées des moustiques.
    Bon, je sais que ces insectes font partie du grand équilibre de la nature, mais je manque de patience avec ceux-là en particulier (mais je n’utilise pas de bombes pour les chasser…)
    Bon dimanche à tous,
    eMmA

    Commentaire par eMmA MessanA — 26 novembre 2017 @ 8 h 17 min

  8. J’ai l’impression que tu vas arriver à nous les faire aimer et pourtant !!!!

    Commentaire par abécé — 26 novembre 2017 @ 9 h 21 min

  9. Que tu les connais bien! Magnifique…

    Moi elles ne m’ennuient pas, je les chasse bien entendu mais sans animosité. Petite je croyais que « la mouche » de la salle à manger était toujours la même, qu’elle m’aimait bien aussi je l’avais appelée Suzette (qui était aussi le nom de « la poule » blanche à taches noires que je croyais toujours la même). Je faisais zzzzzzzzzzzzzzz zzzzzzzzzzzzz zzzzzzzzzzzz et comme elle « répondait », je me disais que le dialogue marchait très bien…

    Commentaire par Edmée De Xhavée — 26 novembre 2017 @ 9 h 39 min

  10. Tu as mille fois raison Martine ! hors de la cuisine « sale bête » va donc voir dans le jardin tu trouveras pitance…
    toutes tes photos sont du bonheur
    tout à fait par hasard j’en ai vu une sur la photo d’un pavot pris en novembre..;tu me donnes l’idée de la publier dans un instant !
    bonne semaine sans zonzon autour du gigot au miel (miam)

    Commentaire par Josette — 26 novembre 2017 @ 9 h 56 min

  11. Chère Martine
    Toujours là, ne savant pas où se poser, de mouche en mouches elles dessinent les mouvements de la vie.

    Je me délecte des commentaires qui, de bouche en bouches vous sont adressés en forme de félicitations
    et de mise en valeur des spectacles émouvants que vous nous offrez régulièrement.

    Un grand merci
    Paule et Jean-Claude

    Commentaire par Jean claude HUYGHE — 26 novembre 2017 @ 10 h 03 min

  12. Tu es entomologiste on dirait ? Quelle précision tant dans les termes, que dans les images sublimes ! Mais on voit que tu es au sud ; ici il y a eu des mouches jusqu’à la Toussait mais maintenant c’est fini, elles sont gelées…

    Commentaire par Aloysia* — 26 novembre 2017 @ 10 h 07 min

  13. Josette t’a répondu chez elle… 🙂
    En tout cas, magnifique série de portraits de mouches, je crois bien en connaître bien moins que toi.
    Bravo et merci pour cette page, Martine.
    Gros bisous et douce journée.

    Commentaire par Quichottine — 26 novembre 2017 @ 10 h 31 min

  14. Tous les insectes sont utiles, j’écoutais l’autre jour une émission sur France inter qui racontait combien il est stupide de vouloir chasser les araignées de nos maisons et je trouve vraiment bêtas ceux qui classent les animaux en utiles et en nuisibles car le plus grand nuisible de la nature, c’est l’homme
    bises et bonne journée

    Commentaire par Azalaïs — 26 novembre 2017 @ 10 h 47 min

  15. bonjour Martine
    en général, je n’aime pas les mouches bon faut bien nourir les araignées que je n’aime pas plus que ça hihihi
    bon dimanche bises Cathline

    Commentaire par cathline — 26 novembre 2017 @ 10 h 48 min

  16. pas trop ma tasse de thé avec les mouches
    mais tu sais les mettre en valeur avec écrit et photos
    bises

    Commentaire par peintrefiguratif — 26 novembre 2017 @ 15 h 42 min

  17. J’admire ton savoir sur ces « bebetes ». Toutes ces informations sont fascinantes. La decouverte de la beaute de ces mouches est vraiment une surprise et comme d’habitude tes photos sont superbes. Bravo! 😉 Gros bisous 🙂

    Commentaire par Anne K — 26 novembre 2017 @ 15 h 49 min

  18. Bonsoir Martine, le terme mouche englobe beaucoup d’insectes en effet. Pour moi, elles ont toutes leur place et je les respecte autant que les papillons.
    Bonne soirée, bises.

    Commentaire par Cephalantera — 26 novembre 2017 @ 17 h 23 min

  19. Grâce à toi j’ai appris des choses intéressantes sur cet insecte et quelle patience pour réussir d’aussi belles photos ! On s’aperçoit que l’on ne prend pas assez le temps de découvrir la nature dans toute sa complexité. Bravo à toi et merci pour ces découvertes. Bises.

    Commentaire par Brigitte B — 26 novembre 2017 @ 17 h 47 min

  20. De belles photos. Comme quoi, on peut regarder toute chose ou tout être d’un oeil différent !
    Merci pour cet article si bien documenté et qui ne manque pas de poésie !

    Commentaire par Carmen — 26 novembre 2017 @ 19 h 50 min

  21. chouette revue de ces insectes pas d’une beauté sidérante, pas tellement aimés, mais utiles

    Commentaire par emma — 26 novembre 2017 @ 20 h 13 min

  22. Chère Martine, j’ai passé la soirée à « nettoyer » mon ordi, mais je ne voulais pas que dimanche s’achève sans venir te faire un petit coucou pour notre rendez-vous dominical. Je reviendrai à un autre moment pour moucher (°V°)tes ptites bêbêtes !
    4 bises bretonnes mon amie et bonne nuit !
    Florence

    Commentaire par Florence — 26 novembre 2017 @ 22 h 35 min

  23. Merci, Martine, pour cette magnifique réhabilitation de la mouche !
    En écho : http://ex-libris.over-blog.com/article-une-fable-de-septembre-la-mante-et-la-mouche-85017192.html

    Commentaire par Catheau — 27 novembre 2017 @ 9 h 05 min

  24. Bonjour chère Martine,
    Ça ce sont des photos ! Et de surcroît tu es un professeur merveilleux ! ( pardon professeure aujourd’hui nous sommes en train d’acquérir ce droit… A condition que le E serbe vraiment à l’égalité et au respect…)
    Je regarderai les mouches désormais avec un autre œil car moi aussi elles m’agacent, les pauvres.
    Je te laisse car si je n’avais pas eu mal la première fois, là je trinque mais on me refait le second pansement tantôt donc j’ai espoir cette fois-ci…
    Merci d’être passée de nouveau chez moi, je suis touchée.
    Je t’embrasse.
    Annie

    Commentaire par annie — 27 novembre 2017 @ 9 h 31 min

  25. Bon jour Martine,
    Un très beau billet et un magnifique plaidoyer pour nos mouches qui sont tellement utiles et dans bien des domaines.
    Agaçantes parfois certes, mais, si elles n’étaient pas là…
    Bises et bonne journée

    Commentaire par Pascale MD — 27 novembre 2017 @ 9 h 39 min

  26. Bonjour Martine, je n’aime pas trop les mouches mais là, en photo sur les fleurs, c’est magnifique 🙂
    Bisous

    Commentaire par Denise — 27 novembre 2017 @ 16 h 01 min

  27. Ah c’est vrai que dans le gigot au miel gggrrr ça agace lol
    Mais comme tu le dis si bien, certaines sont superbes !
    Bonne soirée Martine

    Commentaire par Nath — 27 novembre 2017 @ 18 h 00 min

  28. ton billet butinant fait du bien en ce jour froid ! bonne soirée Martine, muxu

    Commentaire par eki eder — 27 novembre 2017 @ 18 h 28 min

  29. Bonjour martine
    Moi aussi je chasse les mouches d’un revers de main bien souvent , mais pas de vraie surprise quand tu nous dis qu’elle est la bienvenue dans nos jardins ..
    je pense que chaque insecte a sa place dans notre univers et qu’ils sont très utiles !!
    Merci pour tes photos superbes et explications
    Bonne soirée à toi
    Bises

    Commentaire par Claudine/canelle — 27 novembre 2017 @ 19 h 53 min

  30. Pas sûre que cela suffise pour me réconcilier avec les mouches… 🙂
    Quoique…
    Les mouches cela me fait aussi penser à l’été, au Sud, à mon grand-père et aux rubans qui pendaient dans la cuisine et contre lesquels les mouches venaient se coller. Un souvenir d’enfance comme un autre… 🙂

    Commentaire par Dalva — 27 novembre 2017 @ 22 h 13 min

  31. Bonjour Martine .
    Bravo a toi tu sembles avoir beaucoup plus de patience que moi envers les mouches .
    Tu as raison car en les observant on apprend quelque chose .
    Merci douce amie pour cette humble leçon …
    Je te souhaite une très bonne semaine .
    A bientot amie lointaine ..
    Amitié des US ..
    Nicole .

    Commentaire par loneci — 28 novembre 2017 @ 3 h 11 min

  32. Coucou Martine
    Tu vas faire le bonheur de mon mari apiculteur tjrs en recherche concernant les insectes… Un grand merci donc !
    Tes photos sont magnifiques.. et merci pour toutes tes recherches qui nous ont permis un si bel article !
    Bisous

    Commentaire par luciole 83 — 28 novembre 2017 @ 16 h 00 min

  33. Bonjour Martine,
    Merci pour cette page , je n’avais aucune idée de toutes ces variétés de mouches , aussi parce qu’elles ne ressemblent pas toujours à la mouche que je connais, grâce aux photos et aux commentaires, j’ai une meilleure approche et serais plus attentive dans le jardin.
    Bises
    Alice

    Commentaire par Alice — 28 novembre 2017 @ 17 h 32 min

  34. Tes photos sont très jolies, même si je ne suis pas fan des mouches.

    Commentaire par Solange — 28 novembre 2017 @ 22 h 56 min

  35. Bonjour Martine. Tu es une experte dans ce domaine. Et tes photos sont superbes. Bonne journée et bisous

    Commentaire par écureuil bleu — 29 novembre 2017 @ 13 h 19 min

  36. Si différentes parfois les mouches qu’on peut les prendre pour des abeilles ou des guêpes ! Maintenant le froid est arrivé en avance, même ici dans l’ouest ! bisous

    Commentaire par VéroniqueBM — 30 novembre 2017 @ 17 h 21 min

  37. de très belles photos pour accompagner ton très riche et instructif article
    mais malgré tout….. même si elles sont utiles, elles ont bien sur un rôle et une place définie dans la chaîne alimentaire et le monde végétal….je ne les aime pas et les élimine autant que possible, la tapette à d’ailleurs fonctionné ces derniers jours car il y en a eu encore …..
    bisous
    patricia

    Commentaire par chemindetables — 30 novembre 2017 @ 21 h 02 min

  38. Et bien voilà un article qui me réconcilie avec les mouches mais après tout ce n’est que justice car toute espèce contribue à la biodiversité

    Commentaire par ulysse — 4 décembre 2017 @ 14 h 48 min

  39. A chacun son territoire!Na!
    Très belles photos qui me rendent les mouches plus sympathiques! VITA

    Commentaire par vita — 6 décembre 2017 @ 14 h 15 min

  40. Bonjour Martine ,

    Un rayon de soleil est entré chez moi
    accompagné d’un doux bruissement celui
    d’une visiteuse curieuse à la trompe
    butineuse , une mouche ? une guêpe?
    aucune idée , mais j’admire la livrée
    si soignée de ces demoiselles ailées
    çà & là quelques fleurs persistent à affronter
    les frimas , elles inclinent la corolle
    minaudent du col pour se faire caresser
    embrasser , vibrer , sous les pattes curieuses
    des mouches gourmandes !
    Je t’embrasse ♥
    ( bravo pour ce bel article )

    Commentaire par alcina — 6 décembre 2017 @ 15 h 19 min

  41. Comment vas-tu Martine ? Pas de nouvelles de toi mais sans doute as-tu trop d’occupations en ce moment
    Je te fais de gros bisous d’amitié
    Marine

    Commentaire par marine D — 7 décembre 2017 @ 8 h 24 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Powered by WordPress