Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

22 janvier 2013

De profil

Filed under: entre ombre et lumière — Étiquettes : , , , , , , , — Martine @ 7 h 37 min

Nouveau thème ce mardi pour « Entre ombre et lumière », ICI , communauté de Hauteclaire:  de profil  IMG_2952_v1

 Un coq,

Pestait contre l’hiver , qui, sans manière, lui gelait les ergots.

« Ce soleil est trop terne!

Il délave ma crête,

Affadit mon costume,

Flétrit ma férule! »

Chanteclair râlait, présentant, dérisoire, ce profil de médaille à nul autre pareil…

« Chante beau merle! Fais ton dindon! Roule des mécaniques! C’est celui qui parle le moins qui prend la meilleure part! »

Le laissant pérorer, prendre à témoin tout ce qui vole ou court du sort indigne fait à sa majesté… la Noiraude s’empiffrait, se goinfrait, de mille délices…

IMG_3224_v1

MMR ( tous droits réservés)

37 Comments »

  1. Bonjour Martine ! Ah les hommes tjs à se plaindre !!! Emmene-le au marché !!! Sourire ! Bises de jill et belle journée !!!

    Commentaire par jill bill — 22 janvier 2013 @ 8 h 35 min

  2. mimi cette volaille

    Merci. Je transmettrai à ma sœur qui en parlera au coq. Déjà qu’il est fier, là, on ne va plus pouvoir le tenir!

    🙂 🙂

    Commentaire par l'Angevine — 22 janvier 2013 @ 8 h 36 min

  3. Ben dis donc Martine, ce coq ne me fait pas trop confiance, il a une tête de lard je trouve, ça doit être un rebelle çui là…jolies tes photos…bise et bonne journée…

    Il n’est pas agressif. Il se contente de tenir à l’œil son harem. Il est vrai qu’il a un regard qui tue sur ce cliché! 🙂
    Merci
    Bise de bonne journée Pierrot


    😉

    Commentaire par le Pierrot — 22 janvier 2013 @ 8 h 44 min

  4. un coq fier comme un pou ! la poule ne s’en laisse pas conter !
    il est bien beau ce coq Martine

    La poule en à rien à faire des états d’âme de monsieur. Elle se remplit le gosier. C’est vrai qu’il est beau! Sa collerette est naturellement ébouriffée. Une de ses poules est entièrement ainsi. C’est amusant

    🙂

    Commentaire par Josette — 22 janvier 2013 @ 10 h 50 min

  5. Il m’a l’air bien courroucé ce coq…. d’ici qu’il se mire dans une flaque d’eau… on est pas loin :)) ne s’appellerai-t-il pas Narcisse ……Gros bisous et belle journée

    Son œil jaune , en amande, le donne à penser. D’où l’idée de l’histoire. Pour la flaque d’eau , tu brûles. 🙂 J’ai laissé de côté un début d’histoire où je me sers de cet élément. Ce sera pour plus tard.
    Gros bisous de douce journée chère Chronique. Merci


    😉

    Commentaire par chronique — 22 janvier 2013 @ 12 h 41 min

  6. de beaux profils en effet. J’ai ouï dire samedi dernier que si les oiseaux mâles étaient parés de plus beaux atours que leurs femelles, c’était pour attirer sur eux les prédateurs et ainsi protéger leur « dame ».
    belle journée

    Ta remarque est intéressante Jeanne. Je pensais que c’était surtout pour séduire, affirmer sa supériorité sur les concurrents.
    Aussi, j’ai trouvé un article à ce sujet chez Wikipédia:

    Lien

    Bonne journée

    😉

    Commentaire par Jeanne Fadosi — 22 janvier 2013 @ 13 h 01 min

  7. Que ce coq semble sévère et en colère !!!

    Il a l’air mais pas la chanson. 🙂 Ses plumes sont en permanence ébouriffées

    😉

    Commentaire par ABC — 22 janvier 2013 @ 14 h 09 min

  8. Ohhhhh Mdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr…
    quel profil ce coq, en colère après sa poule !… :))
    Magnifique article.
    Bon mardi. bizzz)

    Il m’a inspirée ce coq!
    Merci Bri
    Bisous!!!!!!!!


    🙂

    Commentaire par bricabrocamoi — 22 janvier 2013 @ 15 h 10 min

  9. On voit qu’il est irrité ce coq, mais la poule va tout manger.

    Pas folle la guêpe. Elle ne perd pas de temps à l’écouter. D’ailleurs  » ventre affamé n’a pas d’oreille » dit le proverbe bien connu.

    🙂

    Commentaire par Solange — 22 janvier 2013 @ 19 h 02 min

  10. Bonsoir ma très chère martine
    Magnifique poême à la Jean de La Fontaine !rire Bravo j’adore
    Le coq ne supporte pas l’indifférence de la poule….Viens pou poule viens…
    Bonne soirée ma douce amie
    Gros bisous
    Méline

    Bonjour ma chère Méline,
    Je me suis bien amusée à écrire sur ce coq!
    Merci.
    Gros bisous


    😉

    Commentaire par mel-and-tof — 22 janvier 2013 @ 20 h 16 min

  11. Bonsoir Martine,
    un profil … de roi … pas très malin 🙂
    Cette jolie poulette fait bien de ne pas s’occuper des désagréments de ce coq quelque peu prétentieux.
    Le style en mode La Fontaine te réussi particulièrement bien .
    Merci pour ce très bon et très gai moment de lecture
    Et de gros bisous de belle matinée

    Bonjour Hauteclaire,
    Un beau parleur qui aime à plaire.
    Merci. Je suis bien contente que tu aies apprécié ma participation
    Gros bisous


    😉

    Commentaire par Hauteclaire — 23 janvier 2013 @ 3 h 08 min

  12. Original et très joli !
    Amicalement,
    Jasmina.
    http://foto2001.canalblog.com

    Merci Jasmina

    😉

    Commentaire par Jasmina S. — 23 janvier 2013 @ 6 h 16 min

  13. J’ai bien ri avec le corbeau et le renard revisité à ta façon. Bisous

    Merci Martine pour ton rire
    Bisous


    🙂

    Commentaire par Martine Eglantine — 23 janvier 2013 @ 6 h 40 min

  14. Bonjour Martine.
    En voilà un coq,bien fier…En général,ils ont un harem,lui,se trouvant seul avec une jolie poulette,n’a pas de quoi jouer les gros bras…hi !!hi !!
    Bisous et douce journée.Aimée

    Bonjour Aimée,
    En fait, il a trois autres concubines. Mais, seule la noiraude présentait son profil , thème du jour chez Hauteclaire
    Merci pour ton rire
    Bisous de bonne journée

    🙂

    Commentaire par Aimée — 23 janvier 2013 @ 9 h 18 min

  15. bonjour, j’adore!! c’est pas avec les températures annoncées que ce pauvre chanteclair va ravigoter ses ergots!!bonne journée bisous

    Bonjour Francine,
    Ça, c’est certain! 🙂 Il a plus de risque de s’enrouer par le froid qui fait!
    Bisous de bonne journée


    😉

    Commentaire par francine — 23 janvier 2013 @ 12 h 46 min

  16. Bonjour
    C’est toujours comme ça!
    La poule a faim et le coq parade
    Hum Picore noiraude, pendant qu’il se soucie de sa crête
    Bonne journée
    Frieda

    Bonjour,
    La noiraude ne s’en laisse pas compter. Seul son estomac, pardon, son gésier compte!
    Bonne journée


    😉

    Commentaire par Frieda — 23 janvier 2013 @ 12 h 54 min

  17. Merci pour ce moment d’humour et de fantaisie!
    Arrogant, « il se croit »; dédaigné le coq ? bien fait!

    Mais de rien. L’important, c’est cette richesse d’échanges! Le coq parle au vide. ces dames s’en moquent comme del eur premier duvet!
    Merci Mimi


    🙂

    Commentaire par Mimi des Plaisirs — 23 janvier 2013 @ 15 h 19 min

  18. Ah! ah! ah! chère Martine. Ton poème me met en joie. Il est bien enlevé et fait la nique à ce coq grincheux. Solidarité de…femelles, j’embrasse la Noiraude. A bientôt, Martine.

    Merci Malou pour ton sourire et ton compliment.
    Je transmettrai à la noiraude lorsque je la verrai. 🙂
    A bientôt Malou


    😉

    Commentaire par Malou — 23 janvier 2013 @ 15 h 40 min

  19. Le geignard perd son point de mire quand soleil fait profil bas. Pour Noiraude, la vie est belle et sa panse nourrit son plaisir. Belle démonstration qui porte sur l’art de bien vivre son bonheur. Bises amicales.

    Monsieur a besoin de la lumière pour briller. Le ciel lui joue un sale tour! 🙂
    Bien manger est un plaisir qui n’est pas à dédaigner ( cela ne veut pas dire gloutonnerie).
    Merci Marie-Louve
    Bises amicales d’à bientôt


    😉

    Commentaire par Marie Louve — 23 janvier 2013 @ 16 h 21 min

  20. Ce coq là est sûrement frustré de ne pas pouvoir pondre d’oeuf !!

    Ah ça! Qui peut savoir?

    😉

    Commentaire par ulysse — 23 janvier 2013 @ 17 h 56 min

  21. il est déplumé ,ce coq !!! (rires)
    merci pour mes choux-mandarins
    Eliane

    Déplumé? Non! Il en a beaucoup au contraire. Mais son prédécesseur l’était lui. C’était un cou nu.
    Mais je t’en prie.
    Merci pour ta visite Éliane


    😉

    Commentaire par eliane — 23 janvier 2013 @ 18 h 27 min

  22. Que de leçons dans cette fable.
    « C’est celui qui parle le moins qui prend la meilleure part! » Euh, faudrait-t-il que je me taise ?

    Quant aux commentaires Jeanne Fadosi a écrit que les oiseaux mâles étaient parés de plus beaux atours que leurs femelles pour protéger leur «dame». C’était sans doute un mec qui avait fait le reportage animalier qu’elle cite. Tu parles, les mâles se protègent avec leurs couleurs violentes ; femelles et petits ne sont pas les préoccupations premières des mâles.
    J’ai souri en lisant la fable.
    Bonne soirée et à bientôt.

    Noooon! Tu peux parler tout ton saoul . J’adore!!:)
    Il y a de quoi de dire sur les comportements et les tenues vestimentaires de ces messiers à poils, à plumes ou à peaux! 🙂
    Merci Françoise pour ton sourire
    Bises de bonne journée

    😉

    Commentaire par Françoise — 23 janvier 2013 @ 20 h 10 min

  23. Les plumes sont bien ébouriffées 😉
    Bonne soirée !

    C’est son look habituel. Deux de ses poules sont entièrement ébouriffées naturellement. c’est rigolo!
    Bonne journée Aude


    😉

    Commentaire par Aude Terrienne — 23 janvier 2013 @ 20 h 19 min

  24. Deux choses sont sures chère Martine, le coq est splendide et tu as admirablement conté en La Fontaine.

    les mâles en fonctions des races d’animaux adoptent des comportements différent et je dirai à Françoise, que le coq, n’a pas besoin de ses couleurs violentes, pour se protéger et avant tout protéger sa basse-cour et même s’il est très fier, il laissera toujours manger ses poules avant lui, en les appelant et leur indiquant le plus souvent où se trouve la nourriture, bien entendu, pour la petite histoire, il profitera au passage de ses largesses, pour couvrir une de ses poules (rire)
    Pour les bêtes à plumes, les couleurs vives sur le mâle servent le plus souvent à la séduction.

    Belle fable, félicitations

    Bisous et douce nuit

    Le Noctamplume

    Merci Alain. Je suis très touchée par ton compliment car je me hasarde peu dans ce genre littéraire.
    j’ai aussi entendu dire que c’était pour attirer les femelles.
    Merci encore.
    Bisous de bonne journée


    😉

    Commentaire par Le Noctamplume — 24 janvier 2013 @ 0 h 35 min

  25. de bien jolis volatiles….chez nous ils auraient les pattes dans la neige….doux jeudi

    Merci Moqueplet.
    Je pense qu’en ce moment, c’est aussi le cas pour ce coq.
    Bonne journée à toi


    😉

    Commentaire par moqueplet — 24 janvier 2013 @ 6 h 25 min

  26. Que ta journée soit douce Martine et propice à la créativité. Bises

    Comme c’est gentil. Merci Martine
    Bises de bonne journée

    😉

    Commentaire par Martine Eglantine — 24 janvier 2013 @ 7 h 04 min

  27. J’aime les poules et Chanteclair, si photogéniques !
    Ton texte m’a bien amusée, on dirait une fable de La Fontaine !
    Plein de bisous Martine amie
    Marine

    Certains sont extraordinaires. Ces jolis volatiles appartiennent à ma sœur la céramiste.
    Merci marine pour ton sourire. Je me suis bien amusée également à l’écrire
    de gros bisous ma chère Marine
    A bientôt


    😉

    Commentaire par marine D — 24 janvier 2013 @ 8 h 51 min

  28. Très beau moment… J’ai bien aimé ta façon de passer de l’un à l’autre. Joli !!!

    Merci pour cette magnifique fable et ces deux beaux portraits en image.

    Bisous et douce journée à toi.

    C’est moi qui te remercie de ton gentil commentaire.
    Bisous de bon dimanche ma chère Quichottine


    😉

    Commentaire par Quichottine — 24 janvier 2013 @ 11 h 15 min

  29. Très beau poème!!!!! bravo!

    Merci Gootchaï

    😉

    Commentaire par gootchai — 24 janvier 2013 @ 14 h 22 min

  30. Bonsoir Martine, ta petite fable est amusante, et tes photos superbes, ce pauvre coq est bien ébouriffé!
    bises

    Bonjour Caroline,

    C’est la race qui veut ça. 🙂
    Merci. Cela change de mon registre habituel. Ravie que tu aies apprécié.
    Bises

    😉

    Commentaire par Caroline PC — 24 janvier 2013 @ 18 h 12 min

  31. Bonsoir Martine,
    Ben moi je suis comme Chanteclair, je peste, je râle, je crie, je hurle : je n’aima pas l’hiver, voilà et cette plaisanterie a assez duré, rendez nous, nos fleurs, nos papillons et notre soleil, voilà !
    Passe une bonne soirée, amitiés, Véronique

    Bonjour Véronique,
    L’hiver ( mis à part ceux qui vont aux sports d’hiver) nous fait le teint un peu pâlichon. Tout le petit monde du jardin se cache dans la terre, sous les pierres et les branches mortes. Il faut s’armer de patience en attendant le retour des beaux jours, se réjouir les yeux avec nos photos
    Bonne journée Véronique

    😉

    Commentaire par TititeParisienne — 24 janvier 2013 @ 18 h 53 min

  32. Arrrgghhh j’ai la phobie des coqs :-O

    Certains sont agressifs. Mais pas celui-ci, contrairement à ce que son regard laisserait supposer.

    😉

    Commentaire par Kri — 24 janvier 2013 @ 20 h 28 min

  33. De beaux profils dans la basse-cour, un sens de l’observation aigu!

    Commentaire par mansfield — 24 janvier 2013 @ 22 h 19 min

  34. Belle petite histoire en forme de fable. . Chanteclair jette un regard furibond à sa poule parce qu’ elle lui a dit:  » écoute Chanteclair , lâche- moi un peu , tu es toujours derrière mes plumes à m’agacer , va gratter sur le fumier , tu trouveras quelques petits vers  » . Il en est encore tout hérissé de colère ! .

    Voilà un coq qui ne laisse personne indifférent. C’est très gratifiant.
    Merci… pour tout Jacques. 😉
    Bise


    😉

    Commentaire par Jacques — 26 janvier 2013 @ 11 h 51 min

  35. Tout ebouriffe le coq! Je n’en avais jamais vu ainsi. On dirait qu’il a essuye la colere de la Tramontane ou du Mistral. 😀 La poule est tres mignonne dans ses atours noirs et semble oublier le monde qui l’entoure en s’occupant de rassasier sa faim. Tres bien racontee ton histoire sur les volailles d’Hélène? En a-t-elle beaucoup? Gros bisous 🙂

    Il est marrant, n’est-ce-pas? Effectivement, c’est l’impression qu’il donne ; deux autres poules sont entièrement ébouriffées.
    Non, seulement quatre ou cinq. A une époque, il y en avait des naines, adorables.
    Gros bisous!!!!!!!!!


    😉

    Commentaire par anne k — 26 janvier 2013 @ 16 h 43 min

  36. Un vrai La Fontaine, Martine…Et ce coq à travers les siècles n’a rien perdu de son orgueil…..VITA

    Un amusement
    Merci pour ton sourire Vita
    Bise<
    /strong>

    😉

    Commentaire par vita — 28 janvier 2013 @ 8 h 57 min

  37. De l’humour parfaitement ciselé pour ce texte qui m’a bien fait sourire.
    Bises à toi Martine

    Merci Oxy
    Bisous


    😉

    Commentaire par Oxygène — 28 février 2013 @ 13 h 57 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Powered by WordPress