Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

9 août 2015

Quelle histoire!

Filed under: animaux, insectes... — Étiquettes : , , , — Martine @ 6 h 56 min

Vous êtes certainement nombreux à pouvoir IMG_6333_v1IMG_6331_v1 fredonner ce refrain de la chanson de Georges Brassens « Une jolie fleur »

Un’ jolie fleur dans une peau d’vache,
Un’ jolie vach’ déguisée en fleur,
Qui fait la belle et qui vous attache,
Puis, qui vous mèn’ par le bout du cœur…

.

Cette magnifique touffe de fleurs ( dont j’ignore le nom)  était éblouissante en cette fin juin.   Chaque jour de nouveaux boutons  s’ouvraient à la vie bourdonnante et zonzonnante.

J’admirais la finesse des pétales, leur délicatesse, leur beauté si virginale.  Oui, mais voilà…

Un matin,  début juillet, je découvris un moro sphynx, IMG_6973_v1suspendu par la langue, inerte.   Tristesse.  Ce sont hélas des choses qui arrivent. Peut-être qu’une araignée crabe était là, embusquée?  Peut-être que ce papillon était tombé sur plus rapide que lui?  Depuis des années,  je les regarde voler de lavandes en sauges, de verveines en valérianes; et sur tant d’autres  fleurs. Leur vol stationnaire, à la manière des colibris, est si  facile à identifier. La vie au jardin est semée d’embûches… je passai mon chemin et oubliai le malchanceux…

Mi-juillet, de nouveau, même scène navrante. Par contre, cette fois l’insecte était vivant et se débattait comme un beau diable!

IMG_7157_v1IMG_7924_v1IMG_7923_v1

 

 

Ayant complètement oublié la mésaventure de juin,  je l’observai un moment. Est- ce que cela était normal? Y avait-il là une stratégie de la fleur pour mieux perpétuer ses gènes? La nature montre tant d’imagination de par le monde en ce domaine. On voit ici une abeille, là une mouche, retenues contre leur  gré pendant plusieurs heures, voire une nuit; puis libérées plus tard, sans aucun mal.  Je retournai à mes occupations me promettant de revenir plus tard.

IMG_7996_v1IMG_8040_v1IMG_8033_v1Mon repas étant sur les rails, le plat principal au four, je revins prendre des nouvelles du moro sphynx. Il était toujours là, bel et bien coincé.  Cette fois, à force de se débattre, il s’était entortillé autour de la fleur. Ce n’était pas possible de le laisser ainsi. Tant pis pour les lois de la nature. Je décidai d’y mettre mon grain de sel. Tout d’abord tenter de tirer sur les pétales pour desserrer l’étreinte. Pas facile avec mon  petit héros qui se démènait. J’avais peur de le blesser. De temps à autre, épuisé, il faisait une pause, A force de patience, j’arrivai à déchiqueter le long col de la fleur, à arracher trois des quatre pétales. Enfin, le prisonnier était libre. Pantelant,  il lui fallut quelques minutes pour retrouver ses esprits, réussir à rembobinner sa longue trompe.

En deux jours, j’ai sauvé trois moro sphynx ( je n’ose penser avoir eu affaire au même, par trois fois  ).

moro sphynx 2 _v1La plante continue à fleurir à petite vitesse. Mais plus de petits captifs . Les moro sphynx se tournent dorénavant vers les pérovkias, plus courtois.

MMR ( tous droits réservés)

Cliquez sur les photos pour agrandir svp, merci.

53 Comments »

  1. Bonjour Martine
    Mince alors, quelles scènes extraordinaires. Jamais je n’ai observé ça. Et je viens d’apercevoir le commentaire de Pierre Denis sur la toxicité de cette plante. Oh mince alors 🙂
    Bravo pour les sauvetages et merci pour ce témoignage !!!
    Très bonne soirée.
    Merci de t’être arrêtée chez moi 😉

    Bonjour Nath,
    Et oui! je n’avais jamais vu cela non plus. si je m’attendais à avoir une telle plante chez moi! Je l’ai à l’œil, mais elle a fini de fleurir. On m’a suggéré de placer un filet fin à petites mailles. De façon à ce que le Moro ne puisse plus pomper mais laisser libre passage aux abeilles qui ne craignent rien. A suivre donc.
    Mais avec grand plaisir, à chaque fois que je peux
    A Bientôt Nath

    😉

    Commentaire by Nath — 23 août 2015 @ 18 h 25 min

  2. Bonjour Martine, Encore une fois tu nous tiens en haleine avec tes descriptions si poétiques, douces et tendres. Et à la fin on se dit  »déjà ! ». Continue de nous faire rêver avec ton si beau jardin et tous ses habitants. Je t’embrasse.

    Bonjour Brigitte,
    Merci. tes compliments m’encouragent à continuer. Comme je t’ai dit au tel, un recueil de nouvelles est en préparation. Tu verras ça le moment venu.
    Bises

    😉

    Commentaire by Brigitte Botsen — 24 août 2015 @ 15 h 22 min

  3. pour tout te dire je vais directement sur « les voyages immobiles » et non pas sur quelle histoire…je comprends pourquoi je ne peux te laisser un commentaire …..dorénavant j’y ferai plus attention….toutes mes excuses….et surtout passe une belle journée

    J’espère que tu trouveras la porte pour le prochain billet… et les suivants
    Au plaisir de nos échanges Moqueplet

    🙂

    Commentaire by moqueplet — 27 août 2015 @ 11 h 07 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Powered by WordPress