Les voyages immobiles…

21 juin 2015

petite pause

Filed under: animaux, insectes... — Martine @ 7 h 04 min

IMG_5713_v1IMG_5545_v1IMG_5556_v1IMG_5585_v1

Bonjour à toutes et à tous,

Beaucoup de travail.; de solicitations; d’activités  diverses et prenantes.

Je dois mettre mon blog en pause

Je vous laisse face à ces jolies petites bébêtes? Qui sont – elles?

La 1 : une abeille ?

La 2: un papillon?

La 3:  ???

La 4: je pense que c’est un papillon Adale.  Peut-être la verdoyante?

En attendant le prochain article, je passerai vous lire entre deux tâches 😉

.

MMR ( tous droits réservés)

Réponses en commençant par la gauche :

1: chryside enflammée  ( hyménoptère) est une guêpe coucou.

2: scythris- scopolella (  ( lépidoptère) papillon

3: anthaxia ( buprestidae) coleoptère

4: nemophora fasciella- adelidae ( lépidoptère) papillon

.

Pour le 1 et le 3: merci à Pascale – blog ICI

Pour le 2 et le 4: merci à Jean-Louis : Site ICI

14 juin 2015

Pour un peu d’or…

Filed under: au Jardin: fleurs, arbres... — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 6 h 22 min

IMG_5254_v1Là-haut, là-haut

Les nuages folâtrent

Cavalent le dos rond

Jouent à saute-moutons

Sèment leur laine aux quatre vents.

Impérial

PhébusIMG_4846_v1 sourit de tout son or

Offre sa provende au jardin affamé.

Lumière!

Lumière!

Chaque fleur réclame en se haussant du col

Moi! Moi! Non, moi!

Allons, allonsIMG_4960_v1 mesdames!

Tout le monde aura sa part!

Hémérocalle  claironne

Tempête son inaudible à un massif  sourd à la discipline.

C’est la lutte en dentelles

En pétales flamboyants

Chacun, chacune, défroisse ses jupes

Ouvre grand son corsetIMG_5158_v1

Dévoile en ses atours  une manne gourmande.

Soleil de tous les délices

Helichryse  quête celui du ciel

Ce halo de torpeur

Où ondoie ses fragrances

Ce curry enivrant à nul autre pareil.IMG_5049_v1

Coréopsis, muet

Sait lui aussi parler, ne vous déplaise

Quelques mots silencieux

Poésie olfactive qu’écoutent  l’abeille  sauvage, la guêpe en maraude.

Thomise* connaît par coeur son dictionnaire de rimes

Maints verbiages sucrés  où tendre ses filetsIMG_4669_v1.

Pour un peu d’or

Tout le jardin s’emballe

Danse

Immobile

Son menuet enjôleur.

.

MMR ( tous droits réservés)

* Thomise: nommée également araignée crabe en raison de sa pose , pattes avant relevées , comme les crabes. Une redoutable  reine du mimétisme.

Cliquez sur les photos pour agrandir svp, merci

7 juin 2015

Juin!

Filed under: animaux, insectes... — Étiquettes : , , , — Martine @ 5 h 07 min

Juin!

Ah juin,  la peau nue en offrande à PhébusIMG_3870_v1!

Au détour d’une feuille

D’une fragrance anis serpentant sous l’azur

Une belle chenille* repose ses rondeurs

Inconsciente? se moquant ? du premier lézard curieux

De l’oiseau trop gourmand d’exotisme.

Juin!IMG_4209_v1

Juin si étonnant!

A l’orée de mon mur

En équilibre entre deux fuites

Masque préhistorique

Regard fendu de méfiance

Gecko joue les monte en l’air

Repu de mouches saoules de soleilIMG_4207_v1.

Juin!

Juin le surprenant

Affriolants bijoux

Un

Puis deux zygenes s’abreuvent à l’ elixir  verveine

Au sucré d’une valériane.

En toute quiétude, ces deux papillons vaquent à leurs affaires indifférents IMG_4172_v1aux mille dangers qui rodent; ignorant les menaces, sûrs de leur livrée claironnant: « Attention! Attention! Avis aux prédateurs:  je suis un toxique! »*

Juin!

Juin le généreux au jardin des couleurs

MMR ( tous droits réservés)

Cliquez sur les photos pour agrandir svp, merci

 

*: chenille du papillon machaon. Depuis, celle-ci est en nymphose. Trois autres grandissent, chacune sur son pied de fenouil.

*:le gecko: reptile, ordre des squamates, sous ordre sauria-lézard, famille des gekkonidés. Il en existe trois espèces en  France.

* zygene: un papillon, assez petit, dont les couleurs vives rouge et noir  affichent la toxicité: Ce joli lepidoptère sécrète à la base de sa trompe un liquide volatil à base de cyanure. Ses tissus en sont imprégnés. 35 espèces  en France.

…………..

 Chaque année, j’ai la chance d’observer ces belles chenilles machaon se nourissant exclusivement de fenouil. Aussi, je préserve cette plante parfumée venue s’installer en douce des friches  voisines.

Ce n’est que la seconde fois que je vois ce papillon. Et deux de différents, le même matin où j’ai pu observer quelques secondes ce magnifique gecko. Le temps de deux clics et il avait disparu. Depuis, je guette en vain chaque jour sa réapparition. Mais il doit être là, quelque part, d’une discrétion absolue.

 

Merci pour tous vos charmants commentaires. Il me font tant plaisir. Ce sont eux qui font vivre ce blog

Encore merci de tout coeur!

😉

Powered by WordPress