Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

20 juin 2021

A la fête aux fourmis

Filed under: animaux, insectes... — Étiquettes : , , , , — Martine @ 4 h 45 min

Il faut que je vous raconte quelque chose que je n’avais jamais vu.

Cette semaine, par trois fois, en fin de journée, des fourmis noires se sont mises à circuler en tout  sens, très excitées, sous et autour de la porte fenêtre de notre salle de séjour.  Des petites, des moyennes, des grosses; et des très grosses ailées. J’ai pensé à un essaimage.  Pour le moment, rien que de très banal me direz-vous.

Toute cette agitation, cette exubérance, a attiré  un lézard, puis un second, plus petit. Là aussi, rien d’extraordinaire. Au même endroit, l’an dernier, j’avais déjà remarqué  la fête à la fourmi pour ces sympathiques reptiles ( au moins sept ou huit) . Ils avaient fait bombance.

Mais tout ce remue-ménage a retenu l’attention de gros yeux affamés. Et un! Et deux! Et trois geckos  s’invitant sans façon! Plus un quatrième alerté par cette partie de chasse à domicile.

Et je file à droite. Et zou! Je fonce à gauche! Les nouveaux venus ont un appétit d’enfer et semblent vouloir occuper tout l’espace.

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous les lézards ont disparu, sauf un.  Il avance, mine de rien,  espérant capturer un alude* grassouillet à souhait.  Mais les geckos ne sont pas d’accord pour partager cette manne. Mais alors, pas du tout,  du tout!

Ils se dressent lentement sur leurs pattes, bombent le dos et avancent vers le lézard en se tenant de profil.  Je suis désolée de n’avoir pu réussir le cliché où ils sont étirés à leur maximum.  C’était une scène saisissante. Le pauvre lézard n’a pas insisté et a filé vite fait.  Les quatre geckos ont poursuivi leur repas pantagruélique  jusqu’à l’arrivée surprise de quelqu’un qui a mis tout le monde en fuite.

Monsieur Merle!  Le bec encore noir du terreau de mes carrés potagers qu’il fouille sans vergogne.

.

MMR ( tous droits réservés)

* alude: nom donné, en Provence,  aux fourmis ailées .  Marcel Pagnol en a si joliment parlé.

7 juin 2015

Juin!

Filed under: animaux, insectes... — Étiquettes : , , , — Martine @ 5 h 07 min

Juin!

Ah juin,  la peau nue en offrande à PhébusIMG_3870_v1!

Au détour d’une feuille

D’une fragrance anis serpentant sous l’azur

Une belle chenille* repose ses rondeurs

Inconsciente? se moquant ? du premier lézard curieux

De l’oiseau trop gourmand d’exotisme.

Juin!IMG_4209_v1

Juin si étonnant!

A l’orée de mon mur

En équilibre entre deux fuites

Masque préhistorique

Regard fendu de méfiance

Gecko joue les monte en l’air

Repu de mouches saoules de soleilIMG_4207_v1.

Juin!

Juin le surprenant

Affriolants bijoux

Un

Puis deux zygenes s’abreuvent à l’ elixir  verveine

Au sucré d’une valériane.

En toute quiétude, ces deux papillons vaquent à leurs affaires indifférents IMG_4172_v1aux mille dangers qui rodent; ignorant les menaces, sûrs de leur livrée claironnant: « Attention! Attention! Avis aux prédateurs:  je suis un toxique! »*

Juin!

Juin le généreux au jardin des couleurs

MMR ( tous droits réservés)

Cliquez sur les photos pour agrandir svp, merci

 

*: chenille du papillon machaon. Depuis, celle-ci est en nymphose. Trois autres grandissent, chacune sur son pied de fenouil.

*:le gecko: reptile, ordre des squamates, sous ordre sauria-lézard, famille des gekkonidés. Il en existe trois espèces en  France.

* zygene: un papillon, assez petit, dont les couleurs vives rouge et noir  affichent la toxicité: Ce joli lepidoptère sécrète à la base de sa trompe un liquide volatil à base de cyanure. Ses tissus en sont imprégnés. 35 espèces  en France.

…………..

 Chaque année, j’ai la chance d’observer ces belles chenilles machaon se nourissant exclusivement de fenouil. Aussi, je préserve cette plante parfumée venue s’installer en douce des friches  voisines.

Ce n’est que la seconde fois que je vois ce papillon. Et deux de différents, le même matin où j’ai pu observer quelques secondes ce magnifique gecko. Le temps de deux clics et il avait disparu. Depuis, je guette en vain chaque jour sa réapparition. Mais il doit être là, quelque part, d’une discrétion absolue.

 

Merci pour tous vos charmants commentaires. Il me font tant plaisir. Ce sont eux qui font vivre ce blog

Encore merci de tout coeur!

😉

Powered by WordPress