Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

13 mars 2016

Sauvée!

Filed under: animaux, insectes... — Étiquettes : , , , — Martine @ 6 h 19 min

Cela s’est passé il y a quinze jours. IMG_1676_v1

Mon mari m’appelle depuis la salle de bain. « Dis! Viens voir! Il y a une de tes copines ici! »

Intriguée, je le rejoins et découvre une petite chose noire et rousse recroquevillée, inerte. A l’aide d’un petit carton pub ( je me méfie toujours, on ne sait jamais si ça pique ou pas) je recueille l’insecte. Oh! il s’agit d’une  abeille sauvage: l’osmie bicolore.*

Sous l’effet de la manipulation, elle tend mollement une patte. Bon, elle n’est pas morte mais seulement à demi endormie par le froid.. Je la descends dans la salle de séjour et la dépose dans une flaque de soleil. Pas de réaction. Je me souviens alors d’un conseil lu sur le blog d’un blogueur passionnant, ICI.  Je décide d’offrir à boire un peu de miel dilué d’un soupçon d’eau à ma petite protégée. En fait, renseignement pris, la belle touffe blanche sur sa face indique que c’est un mâle. IMG_1678_v3IMG_1680_v2IMG_1684_v2IMG_1692_v2IMG_1696_v2

.

.

.

.

Mon mari se « pique » au jeu et participe à l’histoire. Il découpe le bord d’un bouchon pour que le bol ne soit pas trop profond.  Je guide mon osmie sur la margelle de son somptueux hanap, mais, pas de réaction. Alors, je caresse de mon doigt à peine humecté le bas de sa face. Par deux fois. Et, enfin, elle comprend. IMG_1697_v2

Elle allonge une langue d’une longueur! Fichtre! Penchée sur ma bestiole, en gros plan, cela m’a surprise. L’abeille a l’air d’apprécier le menu de la maison. Par trois fois elle revient au plat, entrecoupant par des pauses, comme pour laisser le temps à l’estomac de s’adapter à ce festin soudain.

Puis, repue, elle recule et se positionne sur le rebord. J’assiste alors à une grande séance de toilettage.   Une patte, puis l’autre, une aile également… C’est du sérieux. IMG_1710_v2

IMG_1706_v1

IMG_1708_v1.

.

.

.

.

.

.

Au bout d’un long moment,  la voici qui s’envole vers la fenêtre, vers la lumière. L’heure est venue de lui ouvrir en grand la porte-fenêtre vers la liberté, vers ce soleil qui entre-temps a réchauffé l’atmosphère. Monsieur Osmie peut filer retrouver ce drôle d’hiver printanier.

Le lendemain et les jours suivants, j’ai observé deux osmies butinant dans la haie. J’aime imaginer que l’une des deux est mon rescapé. Ma tendre moitié a réalisé un hôtel à osmies pour éviter à l’avenir qu’elles s’installent dans le trou d’évacuation d’eau de la fenêtre.IMG_1854_v1

MMR ( tous droits réservés)

*   l’osmie bicolore est un insecte du genre osmia, appartenant à l’ordre des Hyménoptères, famille des Megachilidae.  Il paraît qu’elle apprécie nicher dans les coquilles vides d’escargot; mais ne dédaigne pas les trous dans le bois si j’en juge par la mésaventure de ce petit mâle.

C’est une abeille de 9 à 10 mm d’un grand intérêt pour la pollinisation.

Plus de renseignements ICI , chez Wikipedia

Si l’Hôtel les attire, je vous en reparlerai.

Désolée: Commentaires fermés , car, le 51 ème effacerait  tous les précédents.

IMG_1817_v1

50 Comments

  1. Bravo pour ce récit d’une contribution au sauvetage de ce petit mâle qui jouera sans aucun doute un rôle très actif auprès des dames Osmies qui apparaissent toujours plus tard!
    Ces jolies abeilles sauvages, très précoces, assurent un rôle très important alors que d’autres pollinisateurs sont encore peu présents!
    Bon dimanche!

    Merci Lucie,
    J’ai vu des dames Bourdon ainsi qu’une andrène , une magnifique xylocope, une abeille apifera apifera et une petite abeille sauvage minuscule et noire. Un papillon piéride, des syrphes et des araignées.
    Bonne fin de semaine
    ;
    )

    Commentaire par Lucie — 13 mars 2016 @ 7 h 33 min

  2. Bonjour Martine, ah les petites surprises de la vie, joliment mise en scène ce jour… oui tu nous diras pour l’hôtel, merci, bon dimanche, bises

    Coucou Jill,
    Merci. Une jolie expérience que celle avec cette osmie.
    Je raconterai pour l’hôtel, promis
    Bises
    😉

    Commentaire par jill bill — 13 mars 2016 @ 7 h 50 min

  3. j’étais justement en train de faire le tour des blogs restés sans réponse…..alors tu tombes bien…passe un bien agréable dimanche

    Merci pour ta visite Moqueplet
    Bonne fin de semaine
    😉

    Commentaire par moqueplet — 13 mars 2016 @ 7 h 55 min

  4. C’est toujours très réconfortant de participer à un sauvetage, cela laisse au fond du coeur une trace de bien être inoubliable bien plus enracinée que nos élucubrations virtuelles. Je me souviens encore avec bonheur de tous ces sauvetages improbables: oiseaux, chats, chiens de rencontre, coccinelle, lézards, grenouilles, tritons, dytiques, escargots que je récolte dans le jardin avant de les emmener se promener ailleurs ….
    C’est une belle histoire
    chez moi, elle logent avec quelques charpentières dans les trous des briques du garage
    bon dimanche

    C’est vrai. Je suis d’accord avec toi. Nous aussi avons sauvé des tas d’animaux très différents les uns des autres: lézards, abeilles et guêpes, cocci, un pingouin ( mais oui) .
    Nous comptons réaliser également un hôtel à insectes
    Bonne fin de semaine
    😉

    Commentaire par Azalaïs — 13 mars 2016 @ 7 h 59 min

  5. Quel joli récit à découvrir le matin. Et c’est soufflant de voir combien le sauvetage d’un être si petit, inconnu, imprévu, prend cette ampleur, se soumet à cet immense besoin de sauver, d’aider, et pendant un court laps de temps.. voilà qu’il y a un lien entre toi et le beau au bois dormant que le miel réveille en gorges sucrées!

    Merci Edmée
    « le beau au bois dormant »: j’aime ta comparaison.
    A bientôt chère Edmée
    😉

    Commentaire par Edmée De Xhavée — 13 mars 2016 @ 8 h 09 min

  6. Une abeille dans une coquille d’escargot : que le monde est étrange et plein de surprises ! Merci aux bons Samaritains de l’osmie.

    Oui, lorsque l’on se penche sur la mini faune, on observe tant de choses fascinantes, incroyables, surprenantes…
    Merci pour votre visite Catheau
    A bientôt
    😉

    Commentaire par Catheau — 13 mars 2016 @ 8 h 13 min

  7. Merci de nous transmettre ce récit si beau …
    Joie de participer à la Vie ,de ces sauvetages qui nous rendent si vivants et vibrants …..

    L’hotel m’intéresse aussi ……..
    très beau dimanche à toi

    Merci pour ta visite Joli Jardin
    A bientôt chez toi
    😉

    Commentaire par jardin zen — 13 mars 2016 @ 8 h 18 min

  8. Bravo et merci pour elle (lui !).
    Voici un site fort utile pour la protection des abeilles sauvages pollinisatrices au moins aussi importantes et indispensables que les abeilles domestiques qui, paradoxalement, peuvent les menacer : l’Observatoire des abeilles : http://www.oabeilles.net/OA/OA-homeFR.html.
    Bises. A bientôt.

    Merci à vous jean-Marie pour votre visite et pour ce lien que j’ai suivi. C’est très très intéressant. je pense que je vais leur écrire.
    Bises
    A bientôt sur d’autres partages
    😉

    Commentaire par jean-marie — 13 mars 2016 @ 8 h 26 min

  9. Bonjour Martine,
    Oh heureusement que tu étais là, un magnifique sauvetage. Elle va pouvoir butiner grâce à toi. Bon dimanche, bises Véronique

    Bonjour Véronique,
    C’était ma petite contribution à la préservation de la planète.
    Bises
    😉

    Commentaire par Véronique — 13 mars 2016 @ 8 h 36 min

  10. Chère Martine
    L’osmie accueilli par Martine à l’hôtel du bouchon, un geste caressant qui ne manque pas de coeur.
    Merci.
    Jean Claude

    Merci à vous jean-Claude pour votre fidélité à me lire et au partage de vos impressions
    Bien amicalement
    A bientôt
    😉

    Commentaire par HUYGHE — 13 mars 2016 @ 8 h 37 min

  11. Une bien jolie histoire que celle-ci. Il est important d’aider à préserver la nature

    Bien contente que tu aies aimé
    A bientôt Rebecca
    Bises
    😉

    Commentaire par Rebecca B. — 13 mars 2016 @ 8 h 40 min

  12. Bonjour
    Merci pour ce sauvetage tout en douceur
    Je ne connaissais pas ce mot d’Osmie
    Bises

    Bonjour Claudine,
    ravie que tu aies aimé. C’est une joli nom pour une non moins jolie abeille
    Bises
    😉

    Commentaire par Claudine/canelle — 13 mars 2016 @ 8 h 49 min

  13. L’Osmie bicolore, voici ,un joli nom et vous l’avez sauvée, bravo pour cette bonne action, il est bien beau ce mâle…
    Si je le rencontre au jardin je penserai à toi… Je ne savais pas qu’il nichait dans les coquilles d’escargot, lorsqu’elles dégringolent de dessous le jasmin par exemple, je les recueille avec précaution et les remet sous les arbustes, c’est une de mes manies, car j’aime les garder ces coquilles, je pense que c’est bon pour la terre, eh bien je continuerai à le faire avec plaisir !

    Merci Martine, bon dimanche et bisous

    Un nom très poétique. Il y a d’autres insectes qui ont également des noms charmants.
    j’ignorai également que les coquilles leur servaient d’habitation. On en apprend tous les jours.
    Bisous et à bientôt ma chère Marine
    😉

    Commentaire par marine D — 13 mars 2016 @ 9 h 00 min

  14. Quelle belle histoire que celle que tu nous contes ce matin. Heureusement que toi et ton mari aimé ces insectes et que contrairement à d’autres une grosse semelle ne s’est pas abattue sur le petit osmie perdu dans ta demeure.

    Comme c’est beau à lire ce sauvetage! Maintenant tu l’imagineras te rendant visite. Du reste pourquoi pas?

    Heureuse de te voir sur la blogosphère tu nous manquais. Je t’ai attendue pour continuer mon histoire….

    Beau dimanche et gros bisous.

    EvaJoe

    Merci Evajoe. En principe je sauve les insectes perdu dans la maison. Exception faite pour les moustiques et les mites. Là, désolée mais pas de quartier.
    Au jardin, tout le monde vaque tranquille à ses affaires.
    je suis heureuse de te retrouver également. Je n’ai pas encore eu le temps de lire tout le monde.
    gros bisous et à bientôt
    😉

    Commentaire par EvaJoe — 13 mars 2016 @ 9 h 35 min

  15. Bonjour chère Martine,
    Il n’y a que toi pour être aussi attentive au monde du petit peuple ! Ton histoire vraie est ADORABLE. C’est toi que l’on devrait élire pour la protection de la planète plutôt que tous ces guignols !
    Bon dimanche sous le soleil enfin !
    Je t’embrasse.
    Annie

    Bonjour Annie,
    Merci, c’est gentil. Mais je ne crois pas être la seule. 🙂 Je t’accorde que ce n’est pas tous les jours que l’on vit un truc pareil. 🙂
    Quelle responsabilité ce serait! C’est sûr que je ferai du ménage dans tout ce bazar que subit notre environnement et donc notre santé et celle de tant de vies végétales et animales.
    ici après le soleil, deux jours de pluie continue. Nous attendons le retour de Phébus car le sol est saturé d’eau.
    Gros bisous et à bientôt chère Annie
    😉

    Commentaire par annie — 13 mars 2016 @ 9 h 48 min

  16. Un grand bravo pour ce sauvetage, que sans doute je n’aurais pas fait, me contentant de la remettre en liberté.
    Je suis intéressé par la « ruche » de ton mari : quel est le diamètre des trous ? (à l’œil 12 à 15 mm…) Y a t’il des dimensions requises pour la boîte ?

    Bises, Jean-Claude

    Coucou Jean-Claude,
    Il faisait trop froid dehors ce jour là. D’autre part, elle était si faible, si amorphe, qu’elle serait morte je pense.
    Mon mari a pris un bloc dans sa boite à « déchets ». Il a placé une petite plaque de bois au dos et également une avancée de toit après avoir percé des trous de 8mm.Nous avons trouvé les explications sur un blog. des trous de 7 et 8 mm correspondent au diamètre nécessaire à l’osmie.
    Pas de dimensions spéciales. Nous avons vu des hôtels à osmies très importants et d’autres petits.
    Bises

    Commentaire par JCP — 13 mars 2016 @ 9 h 53 min

  17. un sauvetage réussi grâce à ton savoir et à ta patience… j’aime beaucoup cette aventure qui se termine si heureusement …pour la fécondation de tes plantes
    Bon dimanche Martine
    (pour le printemps des poètes j’emporte ton livre Escapades bleues…or…)

    Oui, j’aime à croire que ce petit mêle continue sa petite vie d’abeille afin de perpétuer l’espèce. c’est important pour la planète et pour nous.
    Merci Josette, tu es adorable
    Bises
    😉

    Commentaire par Josette — 13 mars 2016 @ 10 h 05 min

  18. Bonjour ,une bien belle histoire…Il y a quelques années ,il m’était arrivée un histoire un peu particulière, tout un essaim d’abeilles était venu s’installer chez moi….la moquette couverte sur plusieurs mettre et ça voletait partout….Vivre une semaine ainsi….pas si évident ,gestes lents ,éviter de coincer une abeille…en attendant que des services compétents viennent. Aucunement piquée…par chance. J’en avais de posées dans les cheveux…hummm
    Bon dimanche à toi.

    Bonjour Hécate,
    Merci. Je suis ravie que tu aies aimé.
    Merci aussi pour la partage de ton expérience. Quelle histoire pas banale. Oui, tu as eu de la chance. Brrrr!
    Bises
    😉

    Commentaire par Hécate — 13 mars 2016 @ 10 h 40 min

  19. Une jolie butineuse tirée des limbes… Merci pour ces jolies photos Martine.

    Il est vrai qu’elle a bien failli y passer la pauvre abeille.
    Ravie que tu aies aimé Martine
    Bises
    😉

    Commentaire par Aloysia — 13 mars 2016 @ 10 h 54 min

  20. Bravo pour ce sauvetage qui me laisse pantoise…. Cela prouve ta générosité et ton respect total de la nature. Je n’aurais jamais osé sauvé cette abeille de peur de me faire piquer…. De bien jolies photos et ce bel hôtel à osmies. Belle semaine à toi

    J’ai fais attention car je craignais moi aussi une piqûre. j’ignorais que le mâle de l’osmie était dépourvu de dard. Mais bon, vaut mieux se montrer prudent.
    Merci Martine
    Bises
    😉

    Commentaire par Martine 85 — 13 mars 2016 @ 10 h 59 min

  21. Coucou amie Martine !
    Quel plaisir de te revoir à notre rendez-vous dominical !
    Beau sauvetage de Monsieur Osmie ! Vous formez une bonne équipe tous les deux. Ha, les Paul(s), heureusement qu’on les a ! Je savais pour le miel ou de l’eau bien sucrée. Souvent, nous faisons des sauvetages d’insectes. Nous avons beaucoup de ces petites abeilles dans le mur de pierres du fond du jardin, c’est celui le plus chaud. Je ne pense pas qu’elles soient déjà sorties car jusque là il n’a pas fait beau, presque pas de fleurs !
    Merci de nous avoir montré et expliqué votre beau sauvetage !
    Gros bisous endimanchés et plein de soleil et bonne semaine !
    Florence

    Coucou Florence,
    je vais essayer d’être là dimanche prochain mais dur! dur! j’ai du travail qui presse.
    Et oui. On a toujours besoin d’un Paul chez soi. 🙂
    ici les abeilles commencent à vaquer d’une fleur à l’autre. Il fait plus chaud qu’à Nantes.
    Gros bisous et à bientôt chez toi
    😉

    Commentaire par Florence — 13 mars 2016 @ 11 h 03 min

  22. Jeune fille (excusez monsieur le mari ! lol ) , il me semble que c’est une osmie cornuta, mais faudrait un gros plan de la tête, elle devrait alors avoir 2 « cornes » ! Bon, c’est pas grave.
    Bravo pour ton sauvetage, je fais de même avec les bourdons et abeilles qui oublient de rentrer au logis le soir !
    Pour nourrir un hyménoptère butineur, trempe le bout d’une allumette dans du miel ou du sirop de sucre et présente lui sous la trompe, c’est radical !
    Bises
    Pierre-Jean

    Je n’ai pas vue de cornes.
    C’est en te lisant que j’ai pensé comment la nourrir.Merci pour le conseil pour une « prochaine  » fois. 🙂
    Bises
    😉

    Commentaire par BERNARD — 13 mars 2016 @ 12 h 21 min

  23. Merci Martine pour cette belle histoire de sauvetage de cet osmie. Cela me met d’excellente humeur. Belle patience. Je me dis que je devrais mettre un hôtel à insectes comme j’avais quand j’étais en Haute savoie. Bon dimanche et à tout bientôt. Bises audoises
    chatou

    Nous allons en placer un autre, différent ainsi qu’un nichoir pour les mésanges. Il en vient beaucoup sur mes arbres.
    Merci pour ta visite Chatou
    Bises
    😉

    Commentaire par chatou11 — 13 mars 2016 @ 12 h 32 min

  24. Bravo à vous deux ! C’est super ! J’ai lu et contemplé le tout avec grand intérêt ! Bon dimanche tout entier Martine ! Bisous♥

    Merci Colette
    Bises
    😉

    Commentaire par colettedc — 13 mars 2016 @ 13 h 13 min

  25. quelle jolie histoire ! Alors c’est peut-être les mêmes abeilles que j’ai vues butiner sur des muscaris !
    beau dimanche à toi, bises

    Merci Véro
    Peut-être. Avant hier, j’ai vue une osmie butiner les muscaris. Mais c’était une rapide. Mes photos ne sont pas terribles.
    Bises de bonne semaine
    😉

    Commentaire par Véronique BM — 13 mars 2016 @ 13 h 46 min

  26. Beaucoup d’émotion dans ton histoire VRAI. Merci Martine, avec ton mari vous avez fait une action qui mérite d être raconté pour sensibiliser et inviter l être humain à être plus humain dans ce monde DE PESTICIDE… Bonne semaine bizzzzzzzz

    Merci Régine. Ma petite part à l’édifice.
    Bises et à bientôt
    😉

    Commentaire par regine — 13 mars 2016 @ 14 h 27 min

  27. Génial le sauvetage ! 🙂

    Merci Pastelle. J’ai vécu un moment fort.
    😉

    Commentaire par Pastelle — 13 mars 2016 @ 14 h 27 min

  28. Quelle belle histoire pour commencer une journée!!!!
    mon frère a installé des logements à insectes dans son jardin dans la banlieue de Montpellier et cela lui amène plein de découvertes intéressantes!!
    Bravo pour votre BA écologique.

    biz
    bernadette (limoux)

    Merci Bernadette pour le partage de cette expérience familiale. je trouve tout ça passionnant et très divertissant! que de trésors vivants, de beauté autour de nous!
    bises et à mercredi
    😉

    Commentaire par gleizes — 13 mars 2016 @ 14 h 29 min

  29. Belle histoire, bravo martine pour ton attention à la Nature, jusques dans ses aspects les plus infimes – mais importants –

    Merci Sylvie
    Je m’intéresse à tant de choses! Et la nature dans sa grande diversité en fait partie
    😉

    Commentaire par Berman — 13 mars 2016 @ 16 h 30 min

  30. J’adore ton histoire ainsi que l’aide ingenieuse de Monsieur R. 🙂 Elle est vraiment tres jolie cette petite abeille sauvage et si utile a l’equilibre de la nature. Il me tarde de savoir si l’hotel est utilise… 😉 Bravo pour les photos!!! Gros bisous. 🙂

    je garde un œil sur l’hôtel chaque matin.
    Nous allons en faire un autre destiné à plus de diversité. Bloc de bois percé de trous de différentes grosseurs, fagots de tiges creuses, fagots de brindilles, etc… On trouve plein d’exemples et explications sur internet.
    Ravie que tu aies aimé mon compte-rendu
    gros bisous!!!
    😉

    Commentaire par Anne K — 13 mars 2016 @ 16 h 45 min

  31. Souvent je croise des histoires avec un chat ou un chien, histoires émouvantes parfois.

    Mais là une osmie …. Un papa!
    J’ai en mémoire ces bourdons qui squattent les écoulements d’eau dans les fenêtres. Ces bourdons seraient des abeilles?

    Vite vite, raconte nous l’hôtel. Au bar, du bon miel chouchen, mais attention à l’alcool.

    Vos expériences de nourrissage sont très intéressantes. Et toilette ensuite.
    Te souhaite une bonne semaine,
    Yann

    Il y a des chances. Les bourdons sont trop gros pour passer dans ces trous.Et je crois que ces hyménoptères nichent dans la terre.
    je surveille chaque jour l’hôtel. 🙂
    Merci Yann
    A bientôt
    Bonne semaine
    😉

    Commentaire par Yannn — 13 mars 2016 @ 17 h 32 min

  32. bravo pour ce sauvetage qui t’a permis aussi de faire de singulières photos.
    belle semaine

    je suis contente que quelques photos soient réussies. Quel souvenir!
    Merci pour ta visite Jeanne
    bises
    😉

    Commentaire par Jeanne Fadosi — 13 mars 2016 @ 18 h 38 min

  33. Tu ne reviens pas toute seule !!! Un retour d’une tendresse piquante !!! Bises Martine

    J’ignore si c’est la même , mais deux jours après, de nouveau une osmie dans la s de b. Depuis, plus aucune. Il faut dire qu’il fait plutôt doux et qu’il y a de quoi butiner.
    Bises
    😉

    Commentaire par PARADISALIA — 13 mars 2016 @ 18 h 48 min

  34. Cette histoire est magnifique et me rappelle celle que nous avons vécu avec un corbeau qui, depuis, ne quitte plus nos parages et sait bien se faire reconnaître lorsqu’il passe au-dessus de nos têtes !
    « Coco le corbeau » cela avait fait une belle histoire en deux parties sur mon blog !
    Et ma moitié (qui a un véritable don avec les rapaces) allait le border chaque soir dans une grande cage sur pied de sa fabrication (elle était belle au soleil couchant !),
    remplie de paille et d’herbe …..L’oiseau le regardait tendrement dans les yeux comme pour lui dire « bonne nuit » et ils s’échangeaient un bisou : SPLENDIDE !

    J’AIME ton histoire et je suis sûre que dans ta haie c’est bien ton rescapé qui vient butiner (et complètement génial l’idée de « l’hôtel à osmies » !!!)

    BISOU : sabine

    Merci Sabine pour le partage de ce joli souvenir. J’irai découvrir cette histoire sur ton blog.
    Ma mère, elle , avait sauvé un jeune pingouin :l’alca torda.http://www.oiseaux.net/oiseaux/pingouin.torda.html fantastique! Une intelligence que celle de cet oiseau!
    Les femelles osmies n’ont pas encore émergées de leurs cocons.. Nous attendons.
    Bisous
    😉

    Commentaire par sabine la pèlerine — 13 mars 2016 @ 20 h 28 min

  35. super et bravo pour cette très B.A.
    un très beau reportage
    muxu

    Merci Danielle
    Bises
    😉

    Commentaire par Eki eder — 13 mars 2016 @ 20 h 38 min

  36. Magnifique histoire..Et , en plus, on fait de la « science naturelle ». VITA

    Merci Vita. Y a pas plus vécu! 🙂
    J’adorais cette discipline.J’ai d’ailleurs eu un prix de sciences nat’ en 4ème au Lycée. C’était un livre sur le caméléon.
    Bises
    😉

    Commentaire par vita — 13 mars 2016 @ 22 h 00 min

  37. Bonjour Martine. Quel magnifique sauvetage, dont je n’aurais pas été capable, et aussi un superbe reportage. Merci beaucoup pour ce très joli moment. Bises !

    Coucou Lenaïg,
    Une histoire pas banale, je te l’accorde. J’espère que ma petite abeille a pu assurer sa descendance.
    Bises
    😉

    Commentaire par Lenaïg — 14 mars 2016 @ 14 h 37 min

  38. Coucou Martine,
    enfin les jours rallongent, tout reverdit, entourant le jasmin jaune qui est encore tout fleuri, ça butine déjà sur les fleurs des fèves etc…On revit…
    Peu importent les ans, si toujours la tonnelle,
    Prend la couleur jasmin que chante la saison,
    Et s’embaume à jamais de l’odeur éternelle,
    De ce safran poivré qui trouble ta raison.

    Car, Flore peint toujours notre ‘Carte du Tendre’,
    De milliers de parfums abreuvant nos printemps,
    Mon orchidée alors, qui n’aime pas attendre
    S’enivre avant l’été du goût des jasmins blancs…

    bonne semaine
    Bises
    Marie-Paule et Yves

    Coucou Yves,
    Merci pour ce jasmin que je reconnais. Un poème que j’apprécie énormément, comme tant d’autres chez toi..
    Oui, le printemps explose à plein trous, tout comme chez toi certainement.
    Bises
    A bientôt
    😉

    Commentaire par Yves MUR — 14 mars 2016 @ 18 h 46 min

  39. Récit d’un sauvetage intéressant à lire, merci pour ce bon moment.

    Merci à toi pour ta visite chère Solange
    A bientôt
    😉

    Commentaire par Solange — 14 mars 2016 @ 19 h 55 min

  40. bonsoir Martine une histoire tout en tendresse un moment qui fait du bien où l’on doit tout oublier !
    as tu reçu ma carte ? J’ai mis du temps à te répondre mille excuses !
    je n’ai pas encore repris le jardin mais ça ne saurait tarder !
    sinon ça va toujours cette tendinite qui me fait souffrir
    c’est pas croyable je me fais opérer d’un genou et c’est au bras que j’ai mal, faut le faire quand même !
    bonne soirée big bisous Cathline

    Réponse sur ton blog
    Bises
    😉

    Commentaire par Cathline — 14 mars 2016 @ 21 h 07 min

  41. Je n’en reviens pas… je trouve ce sauvetage magnifique !!!
    Bravo à vous deux.

    Et merci à toi pour ces images et le reportage. J’espère qu’il donnera des idées à ceux qui concluent trop vite que tout est perdu.
    Bisous et douce soirée.

    Il m’est arrivé de sauver une guêpe qui se noyait ainsi qu’un lézard, dans une bassine d’eau de pluie. Mais ce genre de sauvetage là, c’est une première pour moi. 🙂
    Mon mari et moi ne risquons pas de l’oublier
    Bises
    😉

    Commentaire par Quichottine — 14 mars 2016 @ 22 h 10 min

  42. Une belle histoire de pitié et de liberté retrouvée. Je n’aurais pas su distinguer cette abeille sauvage de nos abeilles domestiques.

    Merci Carole
    je ferai un billet sur les abeilles. Tu verras la différence tout de suite
    Merci pour ta visite
    A bientôt
    😉

    Commentaire par Carole — 14 mars 2016 @ 23 h 49 min

  43. Bonjour Martine ..
    Merci pour cette belle histoire qui finit bien .
    Un sauvetage imprévu ne réussit pas toujours Bravo pour votre compassion ..
    Bonne semaine Dame lointaine..

    Bonjour Nicole,
    ravie que tu prennes plaisir à lire mes petites histoires.
    Bises et à bientôt
    😉

    Commentaire par Loneci — 15 mars 2016 @ 1 h 45 min

  44. très jolie histoire et merci pour ce renseignement j’ai souvent des ces petites bêtes dans mon jardin, bises

    Merci pour ta visite Caroline qui fait très plaisir.
    L’osmie est une des premières abeilles à sortir à la fin de l’hiver.
    Bises
    😉

    Commentaire par Caroline PC40 — 15 mars 2016 @ 9 h 29 min

  45. elle est belle ton histoire et finit très bien en plus…LOL
    je ne connaissais pas ce nom osmie, merci de la découverte
    bisous
    patricia

    ravie que tu aies aimé. Merci pour ton sourire Patricia
    Bisous
    😉

    Commentaire par chemindetables — 15 mars 2016 @ 10 h 03 min

  46. c’est une belle histoire; et quand tu racontes qu’elle fait sa toilette, c’est gagné, elle est bien et sauvée. Nous avons sauvé un chat errant et nous étions heureux de le voir retrouver sa santé.
    Bises

    Merci Andrée. je viens d’aller découvrir ce sauvetage. quelle histoire dis-donc! Mais tout finit bien et voilà un chat qui trouve la chaleur d’un foyer.
    Bi
    sous
    😉

    Commentaire par durgalola — 15 mars 2016 @ 20 h 30 min

  47. ah oui ça pour une belle rencontre ! super j’aime ton récit et tes photos !! merci pour ce partage insolite
    j’avais zapé ta news !!! hi hi hi bisous bel am A+

    Merci Bébert
    Bises
    😉

    Commentaire par Bébert du 33 — 16 mars 2016 @ 13 h 49 min

  48. super reportage et sauvetage ! BRAVO !
    de très belles photos, merci ! MIAOU !!!!

    Merci Mistigris
    A bientôt

    😉

    Commentaire par Mistigris34 — 16 mars 2016 @ 20 h 47 min

  49. Il n’y a pas de « petites » victoire quand il s’agit de la vie. bravo, le jardin aura une alliée de plus. salutations

    Merci fmarmotte5.
    En ce moment, avec toute cette pluie, mes petits habitants du jardin et de ses alentours ne sont pas à la fête. Vivement le retour du soleil
    Amitié
    😉

    Commentaire par fmarmotte5 — 18 mars 2016 @ 11 h 47 min

  50. Bsr Martine
    Il est beau ton printemps dis donc, bravo pour l’abeille. Les nuits encore fraîches ne les aident pas.
    Bonne soirée

    Bonjour Nath,
    Merci. Oui, c’est un joli souvenir que je vais garder précieusement au coin de ma mémoire
    Douce journée à toi
    😉

    Commentaire par Nath — 21 mars 2016 @ 21 h 06 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Sorry, the comment form is closed at this time.

Powered by WordPress