Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

6 novembre 2016

Étrange

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , , , , — Martine @ 3 h 06 min

C’était un jour où tout souriait. Le ciel et le sable jouaient une douce symphonie  sur l’onde séraphique.img_7754_v1

Océan , charmeur, m’invitait à jouer au dauphin.img_7966_v1

La plage était presque déserte. Presque.  Un petit oiseau promenait sa fringale comme moi mes rêves…img_7990_v1

J’allais où me portait ma fantaisie en suivant le signe de tous les possibles.

Et pourtant

Étrange. Vous avez dit étrange?img_2895_v1

Comme c’est étrange!

Soudain, mes pas butèrent sur le déconcertant, le saugrenu, voire l’inquiétant.

Le rivage portait la cicatrice d’une gigantesque morsure. Quel animal, quel monstre s’était fait ainsi les dents sur ce havre paisible?

Pourtant

J’aurais dû me méfier. Quelques instant plus tôt l’attitude terrifiée d’un chien était éloquente. Il refusait obstinément de se mouiller les pattes.img_2854_v1

Pourquoi? Alors que d’habitude il  sautait dans l’eau avec un empressement qui faisait plaisir à voir. img_7645_v1

Alertée, je remarquais autre chose. Ici, les parasols étaient traités avec beaucoup d’égard.  C’étaient eux qui étaient protégés des coups de soleil. img_9375_v1

Étrange.

Oui, étrange, surnaturel comme ce reflet remarqué la veille dans le joli port d’Audenge, au bord du Bassin d’Arcachon.

Idéogramme marin flottant entre deux bateaux assoupis

Sous son bonnet

L’être semblait converser avec un esprit sautillant.

Ce duo improbable était-il occupé par l’énigme aux dents pointues sévissant sur le rivage du Cap-Ferret?img_7919_v1

Bah! Ces élucubrations ne troublaient nullement les limicoles. Eux, contrairement à mon imagination galopante, sans se poser de questions, picoraient la crevette ou le petit ver .

C’était un jour où tout pouvait prêter à sourire… même l’étrange.

MMR ( tous droits réservés)

Merci pour toutes vos visites et commentaires que je lis avec un immense plaisir

😉

50 Comments

  1. Quelle étrangeté que celle-ci.
    êtres et éléments à la limite du réel…
    Ouf ! tu t’en es tirée !

    Bon dimanche et bises un peu bizarres.

    Commentaire par blineau Sylviane — 6 novembre 2016 @ 5 h 49 min

  2. Au bord de la plage
    se jette à l’eau d’une manière magistrale !
    Le ciel enlace le tableau
    A fleur d’eau
    Chorégraphiquement
    Mon regard se suspend aux couleurs à la dérive
    Réconciliation avec la réalité de la vie
    Quasi déserte
    Telle une soudaine passion
    La plage offre des sensations
    Telle une piste d’atterrissage
    Nos pensées s’incrustent
    Sur ce sable devenu sage
    C’est presque cérémonial
    Ce spectacle force le respect envers cette nature
    Presque étrange
    En fin de saison
    Rose63

    Commentaire par Rose63 — 6 novembre 2016 @ 5 h 53 min

  3. J’aime beaucoup ton texte sur tes jolies photos. Dans le normal pour quelqu’un qui comme moi a l’habitude de se promener sur les grandes plages de l’atlantique tu a su voir l’insolite et nous le raconter de bien belle façon. Bon dimanche. Pour moi aujourd’hui départ du Vendée Globe au programme. Bisous

    Commentaire par Martine 85 — 6 novembre 2016 @ 6 h 07 min

  4. Bizarre autant qu’étrange, tout cela ! encore faut-il y faire attention et ne pas voir avec des yeux ordinaires.
    Bon dimanche.

    Commentaire par Clara65 — 6 novembre 2016 @ 6 h 20 min

  5. Bonjour Martine, la plage en été et son monde insolite d’humains les uns sur les autres qu’en dire, là déserte à la morte saison c’est plein de poésie… 😉 merci à toi bises de jill

    Commentaire par jill bill — 6 novembre 2016 @ 7 h 38 min

  6. Tu as su nous créer une atmosphère d’insolite avec des éléments sans doute bien inoffensifs… mais oui, ils contiennent aussi un zeste d’étrange…

    Merci pour cette promenade que nous ne savons pas trop si elle contenait vraiment un risque ou pas…

    Mais de l’étrange… assurément!

    Commentaire par Edmée De Xhavée — 6 novembre 2016 @ 8 h 24 min

  7. Bravo Martine, pour cette présentation romancée de tes magnifiques photos !

    Commentaire par Aloysia — 6 novembre 2016 @ 8 h 48 min

  8. J’adore ton article du jour …merci pour ce sourire insolite !
    Bonne journée

    Commentaire par Claudine/canelle — 6 novembre 2016 @ 8 h 53 min

  9. comme j’aime l’étrange chez toi….
    une ambiance, une lumière et une sérénité ( enfin sérénité peut être pas tant que ça…LOL..) en cette plage que j’ai adoré ce matin,
    j’ouvre mon ordi, ma boite mail et voyant ton alerte me voici, ma première visite de la journée est pour toi…
    alors qu’il fait sombre dans la maison, dehors il pleuviote, c’est gris je me suis laissée émerveiller par la belle lumière du soleil sur ta plage
    j’aime bien le chien qui refuse d’avancer…LOL
    le parasol mis à l’abri…LOL
    et bien sur les oiseaux
    bon dimanche
    bisous
    patricia

    Commentaire par chemindetables — 6 novembre 2016 @ 8 h 54 min

  10. Au galop de l’imaginaire, la plage est un champ de course, les pensées y caracolent sans barrière…

    Commentaire par abécé — 6 novembre 2016 @ 8 h 59 min

  11. Et comme cela est beau hors saison ! passe un beau dimanche, bises

    Commentaire par Véroniquebm — 6 novembre 2016 @ 9 h 08 min

  12. le conte et l’étrange te vont bien, j’ai beaucoup aimé suivre ces empreintes qui mènent à l’imaginaire et à la création,
    « étrange ou être ange » comme disait Prévert, sans doute est-ce cela qui différencie les poètes des autres
    bises et bonne journée

    Commentaire par Azalaïs — 6 novembre 2016 @ 9 h 30 min

  13. Très joli sujet de pensée d’un dimanche matin!!! L’étrange n’est pas toujours beau mais il mérite toujours qu’on s’y arrête un peu.
    Mais là!!! quel plaisir pour les yeux et l’imagination.
    bisou et bon dimanche!
    bernadette(limoux)

    Commentaire par gleizes bernadette — 6 novembre 2016 @ 9 h 35 min

  14. Sur les pas de l’enquêteur en chef.. quel bon moment cette lecture où l’imaginaire nous emmène loin des réalités.. mais ? sait-on jamais Suspens.. suspens !
    J’aime beaucoup les photos sont superbes !
    Merci Martine.

    Commentaire par M'mamzelle jeanne — 6 novembre 2016 @ 9 h 52 min

  15. ce chien a décidément peur de l’eau ou alors elle est trop froide
    tiens depuis un moment je chercher un des mes parasols jaune et blanc et bien voilà je l’ai retrouvé ! hihihi !
    bon dimanche bises Cathline

    Commentaire par cathline — 6 novembre 2016 @ 9 h 55 min

  16. Une façon bien étrange de voir les choses ! L’imagination se fait la part belle dans un univers aussi joli et quel plaisir de marcher dans tes pas ! Bon dimanche

    Commentaire par PARADISALIA — 6 novembre 2016 @ 9 h 56 min

  17. Quand l’art consiste à voir ce qui échappe au regard Martine ton texte nous plonge dans une dimension imaginaire « illustrant » les images !
    Je te souhaite un très beau dimanche

    Commentaire par Josette — 6 novembre 2016 @ 10 h 11 min

  18. tu ferais un bon détective policier…mais surtout beau poète autant dans le texte que la photo….c’est ainsi que une de mes filles 7 ans voyant en suisses dans les alpes des empreintes de pas de dinosaures sdans du calcaire, mur oblique , me dit oh! maman, les dinosaures ont franchi le pont aussi pour y accéder?
    christine

    Commentaire par sthémer christine — 6 novembre 2016 @ 10 h 15 min

  19. Halloween est passée par là
    Même le rivage en garde les traces
    Un peu de fantaisie ne nuit ni aux oiseaux, ni aux quatre pattes
    Ni aux crevettes et au crabes qui pullulent
    Le sable garde la marque de cette intrusion magique
    La vague s’est enfuie loin
    Attendant que les êtres transparents ou velus
    Repartent vers d’autres cieux !

    Tu as su nous régaler avec tes photos bien accompagnée Martine !
    Bisous +++++++

    Commentaire par marine D — 6 novembre 2016 @ 10 h 16 min

  20. tout est étrangeté mais pour celle qui sait la capter en images et en mots, elle devient une parenthèse souriante
    merci pour cette promenade océanique et beau dimanche

    Commentaire par Jeanne Fadosi — 6 novembre 2016 @ 10 h 34 min

  21. Bonjour chère Martine et merci de nous raconter ainsi « les dents de la mer » ! Le mystère reste entier et c’est mieux ainsi car il permet de rêver ! En ce moment c’est la tempête au lieu du calme dans notre région…( Vendée Globe !)Je n’aime pas la foule même si je suis fille de marin, j’attends que ça se calme…!
    Bon dimanche à toi sous le soleil ici.
    Gros bisous.
    Annie

    Commentaire par annie — 6 novembre 2016 @ 11 h 21 min

  22. Un étrange qui me plaît infiniment.
    Merci pour ce voyage au bord de l’eau.
    Passe une douce journée. Bises.

    Commentaire par Quichottine — 6 novembre 2016 @ 11 h 48 min

  23. Bizarre autant qu’etrange! 😀 Bravo pour cet etrange intriguant, inquietant et interessant. Tu nous tiens en haleine jusqu’au bout. 🙂 Gros bisous de bon Dimanche avec une surprise etrange? 😉

    Commentaire par Anne K — 6 novembre 2016 @ 12 h 49 min

  24. oupsss mon message n’est pas parti… comme tes mots sont beaux Martine,un régal ainsi que tes photos qui apaisent.
    Je te souhaite un bon dimanche et un bon début de semaine
    bisous audois
    chatou

    Commentaire par chatou11 — 6 novembre 2016 @ 13 h 39 min

  25. Etranges en effet, les reflets sur l’eau, le cri déchirant des oiseaux de mer, les danses des algues dans le courant, les baïnes traîtresses cachées sous les flots…
    Un très joli aperçu des charmes du Bassin.

    Commentaire par Rebecca Bourgeois — 6 novembre 2016 @ 13 h 54 min

  26. Oui, rendez-vous dominical bien étrange chère Martine !
    Les légendes bretonnes sont descendues jusqu’au bassin d’Arcachon. Ce sont les Dents du Diable du golfe du Morbihan ! Chez nous aussi, il y a toujours des instants troublants, surtout à l’aube. Mais là, il y avait effectivement un phénomène bizarre à se produire. La plage semblait envoûtée, enchantée… Mais rudement jolie… En plus, comme avec mon gros rhume je dois avoir un peu de fièvre, j’amplifie la fantasmagorie de tes photos.
    Bises bretonnes chère Martine (par le Net tu ne risque pas d’attraper ma crève !
    Florence

    Commentaire par Florence — 6 novembre 2016 @ 15 h 25 min

  27. J’adore…l’étrange m’est si familier que j’entre bien dans cette fantasmagorie …très réussie ! Bravo. Bon dimanche, bises.

    Commentaire par Hécate — 6 novembre 2016 @ 15 h 40 min

  28. Inquiétante étrangeté aux yeux de la femme riveraine. Un regard qui devine derrière le miroir.

    Commentaire par Catheau — 6 novembre 2016 @ 15 h 55 min

  29. encore faut il savoir regarder avec des yeux de poete, ou d’enfant…

    Commentaire par emma — 6 novembre 2016 @ 16 h 09 min

  30. La goutte d’eau à la puissance de s’allier au torrent La goutte d’eau dans la rivière se calme et arrive à la mer La goutte d’eau n’est pas seule dans l’océan source de vie.
    Si tu restes seul, tu es la goutte d’eau Si tu es avec ta famille, sache que le torrent devient rivière Si tu écrits, profite de ce voyage pour regarder et plonger dans l’océan.
    Un ami qui t’écoute
    BIZ JOSE

    Commentaire par sthémer christine — 6 novembre 2016 @ 16 h 51 min

  31. Bonsoir Martine, j’aime les plages tranquilles comme celle-ci.
    Bonne semaine, bises.

    Commentaire par Cephalantera — 6 novembre 2016 @ 17 h 44 min

  32. Étrange en effet ces dents de la mer, le reflet de cette âme à chapeau (qui a dit que les âmes n’en portent pas)…voilà qui sent la fin des mondes – et sans doute la naissance de mondes neufs…

    Bises, Jean-Claude

    Commentaire par JCP — 6 novembre 2016 @ 17 h 53 min

  33. Lorsque le cœur est ouvert l’œil voit les clins d’œils de la nature. Belle soirée, Martine.

    Commentaire par adamante — 6 novembre 2016 @ 19 h 58 min

  34. Etrange! Très étrange en effet, les chiens qui ne veulent pas aller dans l’eau, les parasols protégés du soleil et cette énorme cicatrice balafrant le sable, qui avait en effet blessé si sauvagement le sable ? Mystère !
    Merci pour cette balade au bord de l’eau.
    Bises et belle soirée

    Commentaire par Livia — 6 novembre 2016 @ 22 h 50 min

  35. la mer excite l’imagination . très bel article.

    Commentaire par photodilettante — 7 novembre 2016 @ 6 h 49 min

  36. Même une plage déserte à tant de choses à nous montrer, souvent « Effet-Mer » comme ces tableaux déposés sur le sable,
    et la aussi le saut du lit avant l’heure est parfois nécessaire. Ton imaginaire est parti au grand-galop sur cette plage
    Bonne semaine Martine, bises

    Commentaire par Roger — 7 novembre 2016 @ 10 h 07 min

  37. Coucou, Martine

    J’adore car ton « étrange »car il avive notre curiosité et ressemble à un conte fantastique, tu as l’art de suggérer, si tes belles photos viennent en soutien de ton texte, tes mots pourraient à eux-seuls nous émouvoir et l’imaginaire ferait le reste! Bravo pour ce billet fort original qui sort des sentiers battus! Gros bisous, chère Martine.

    Claudie

    Commentaire par claudie — 7 novembre 2016 @ 10 h 23 min

  38. bien vu tous ces clichés et mots appropriés .
    Muxu Martine

    Commentaire par Eki eder — 7 novembre 2016 @ 17 h 02 min

  39. J’aime beaucoup ton texte
    Et la photo du parasol qui joue à cache à cache 🙂
    Bonne soirée

    Commentaire par Kri — 7 novembre 2016 @ 19 h 03 min

  40. Une histoire très bien racontée. Chris

    Commentaire par Chris — 7 novembre 2016 @ 19 h 03 min

  41. Bonsoir Martine. Que de belles photos et de jolis mots autour de ces endroits qui nous sont chers. Bisous

    Commentaire par écureuil bleu — 7 novembre 2016 @ 20 h 57 min

  42. Un bord de mer vu autrement, très original!

    Commentaire par mansfield — 7 novembre 2016 @ 21 h 57 min

  43. J’aime les photos, vraiment sympa, et bravo, l’histoire était bien sympathique.
    Bonne journée Martine.

    Commentaire par Pascale DELALANDRE — 8 novembre 2016 @ 8 h 59 min

  44. Malgré l’étrange, j’ai aimé la paix de ces instants sur ce rivage presque oublié.
    C’est vrai que le bassin nous réserve parfois de très jolies surprises !
    Belle journée

    Commentaire par Balaline — 8 novembre 2016 @ 10 h 18 min

  45. Un bien joli texte Martine, un peu mélancolique? Les photos sont superbes j’aime particulièrement celle de marques dans le sable que l’on dirait laissée par une feuille de palmier, enfin c’est mon approche. Bisousssss

    Commentaire par Renée — 8 novembre 2016 @ 11 h 17 min

  46. une belle série de photos ; quelles belles teintes et je t’ai accompagné durant ta promenade avec plaisir. Bises

    Commentaire par durgalola — 8 novembre 2016 @ 20 h 33 min

  47. Coucou Martine
    J’ai frémis, non pas à l’étrangeté que tu as su si bien capter…. mais à la beauté de tes mots…
    l’ombre flottante coiffée d’un bonnet, coincée entre 2 bateaux a ma préférence!
    Merci de tous ces partages… Les plumes inspirées des aminautes … Ces photos sublimes choppées au vol … et l’envol de tes mots au gré de ton imagination…

    Bisous

    Commentaire par luciole 83 — 9 novembre 2016 @ 16 h 43 min

  48. Oh! Je me demande bien ce que c’était, mais finalement tu n’as pas eu peur car tu nous as fait de magnifiques photos où l’étrange se mêle au doux clapotis du ressac. Le chien était peureux ce jour-là car les oiseaux sont toujours à l’affût de la moindre crevette.

    Merci de tes commentaires ur mon blog imagine; gros bisous

    EvaJoe

    Commentaire par EvaJoe — 9 novembre 2016 @ 18 h 32 min

  49. J »adore !

    Commentaire par Dalva — 9 novembre 2016 @ 19 h 16 min

  50. J’aurais dû être plus explicite mais je ne sais pas toujours faire. Que dire de plus … que j’ai lu ce billet avec beaucoup d’enthousiasme et avec bonheur. C’est peut-être plus explicite que de dire juste « j' »adore » qui ne veut pas dire grand chose.

    Commentaire par Dalva — 9 novembre 2016 @ 19 h 19 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Sorry, the comment form is closed at this time.

Powered by WordPress