Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

16 décembre 2016

La vieille maison

Filed under: l'herbier de poésie,mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 4 h 27 min

Pour l’Herbier de poésie d’Adamante, sur une photo de Susy S, voici ma participation.

.susi-s

Août réchauffe

L’hiver

De la maison abandonnée

.

La vieille maison-

Ses fenêtres ouvertes

A tous les chants d’oiseaux

.

MMR ( tous droits réservés

28 Comments »

  1. C’est court
    Mais tout est dit
    Rien n’est plus GAI
    Que le chant des oiseaux
    Distillant de la douceur
    Sur le temps qui passe…

    Commentaire par Rose63 — 16 décembre 2016 @ 5 h 43 min

  2. Triste. Tu positives. J’aime. Bisous

    Commentaire par Martine85 — 16 décembre 2016 @ 6 h 47 min

  3. Ouverte à tous les chants d’oiseaux voilà qui rend le sourire car la photo de cette demeure éventrée à priori n’était pas gaie…
    Merci Martine

    Bisous

    Commentaire par marine D — 16 décembre 2016 @ 8 h 09 min

  4. Ruine vivante
    coffret des souvenirs
    triste abandon

    Commentaire par abécé — 16 décembre 2016 @ 8 h 35 min

  5. Ouverte à tous les chants d’oiseaux, parfaitement Martine, même des ruines ont de la compagnie, merci, bises

    Commentaire par jill bill — 16 décembre 2016 @ 9 h 00 min

  6. j’aime les haïkus et ceux ci « parlent » si bien de cette maison abandonnée

    Commentaire par Josette — 16 décembre 2016 @ 9 h 08 min

  7. Finalement, tu as transcendé la maison abandonnée, en l’offrant aux chant des oiseaux et au rayon doré du soleil d’août.
    Bises et belle journée

    Commentaire par Livia — 16 décembre 2016 @ 9 h 26 min

  8. Non, ce n’est pas un haïku (5 – 7 – 5 )
    mais un beau mini poème
    Un peu tristoune, une espèce
    de bande dessinée animée par les oiseaux.

    Merci Martine, je t’embrasse

    Commentaire par blineau Sylviane — 16 décembre 2016 @ 9 h 50 min

  9. c’est joli, haïku ou pas haïku, je trouve ces discussions d’un ennui abyssal. je lis « oreiller d’herbes » de soseki ainsi que ses Haïkus et franchement il ne s’embarrasse pas tout cela
    bises

    Commentaire par Azalaïs — 16 décembre 2016 @ 10 h 39 min

  10. Court, mais charmant 😉
    Bise et bonne journée Martine

    Commentaire par Pascale DELALANDRE — 16 décembre 2016 @ 11 h 12 min

  11. La vieille maison
    Ses fenêtres ouvertes
    Au chant des oiseaux ….
    Une visite matinale, bienvenue ! rire !

    Commentaire par Françoise Isabel la Vieille Marmotte — 16 décembre 2016 @ 14 h 08 min

  12. Il y a beaucoup de maisons abandonnées alors qu’il y a pénurie de logements. C’est triste de les voir envahies par les mauvaises herbes, il y en a une ainsi pas loin de chez moi. Heureusement, tu rends cette situation plus gaie grâce aux oiseaux et à leurs chants qui s’y installent.
    Je vais un peu mieux, merci, la gastro semble s’éloigner.
    Bon après-midi et amitié

    Commentaire par Clara65 — 16 décembre 2016 @ 14 h 12 min

  13. Bonjour Martine,

    Cette maison n’inspire pas la gaieté sous tes mots elle est transformée en une maison accueillante ou es fenêtres ouvertes invitent.

    Quand je vois cette maison cela me fait penser aux maisons le long des canaux completement laissés à l’abandon et du coup je rejoins ce que Clara en dit..

    Bisous

    EvaJoe

    Commentaire par EvaJoe — 16 décembre 2016 @ 15 h 17 min

  14. trop triste une maison abandonnée….Bisous

    Commentaire par Renée — 16 décembre 2016 @ 15 h 42 min

  15. Bonjour Martine. Cette maison est en piteux état ! Bravo pour tes haïkus et bisous

    Commentaire par écureuil bleu — 16 décembre 2016 @ 17 h 05 min

  16. Tes mots s’accrochent à ce qu’il reste de vie à cette maison…Bises

    Commentaire par PARADISALIA — 16 décembre 2016 @ 17 h 06 min

  17. Quelle tristesse cette pauvre maison en declin! Voici ce qu’elle m’inspire mais c’est moins joli que tes deux poemes. 😉 Gros bisous 🙂

    Batisse a l’abandon-
    Ombrelles feuillues dissimulent
    Sa detresse

    Commentaire par Anne K — 16 décembre 2016 @ 17 h 15 min

  18. Fednêtre ouverte, mais maison sans toit si j’ai bien vu, donc en ruine hélas… Chris

    Commentaire par Chris Bernard — 16 décembre 2016 @ 17 h 53 min

  19. un « Hôtel des courants d’air » j’aime beaucoup ce genre de « japoniaiseries » 😉

    Commentaire par fmarmotte5 — 16 décembre 2016 @ 18 h 52 min

  20. J’aime l’image des chants d’oiseaux traversant les fenêtres de la maison qui n’a plus ni toit ni vitres.
    Bises, Jean-Claude

    Commentaire par JCP — 16 décembre 2016 @ 19 h 21 min

  21. Cette maison peut aussi être vue comme un image. Août réchauffe l’hiver des coeurs abandonnés.
    Tes mots sont très beaux, comme d’habitude.

    Commentaire par Dalva — 17 décembre 2016 @ 10 h 42 min

  22. très zen, très fluide.

    Commentaire par Rebecca Bourgeois — 17 décembre 2016 @ 16 h 46 min

  23. deux visions positives!
    bonne soirée Martine,
    Muxu

    Commentaire par Eki eder — 17 décembre 2016 @ 18 h 58 min

  24. J’aime cette ouverture sur les chants d’oiseaux. Sourire du soir.

    Commentaire par adamante — 17 décembre 2016 @ 20 h 32 min

  25. Vient l’hiver
    Se réjouit le corbeau !

    Commentaire par ulysse — 17 décembre 2016 @ 22 h 19 min

  26. depuis quelques temps déjà, on n’entend plus les oiseaux, il va falloir attendre le printemps…..passe un bien doux dimanche

    Commentaire par moqueplet — 18 décembre 2016 @ 7 h 20 min

  27. J’aime beaucoup ta vision de cette maison abandonnée.
    Bisous et douce journée.

    Commentaire par Quichottine — 18 décembre 2016 @ 12 h 14 min

  28. Bonjour Martine. J’aime beaucoup cette image de l’été qui réchauffe une maison si froide, abandonnée, engourdie, comme en hiver…
    Les mots sont vraiment tes amis.
    Je profite de mon passage ici pour te souhaiter un très joyeux anniversaire. Belle journée à toi.
    Bisous

    Commentaire par Oxygène — 19 décembre 2016 @ 12 h 00 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Powered by WordPress