Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

3 février 2012

La solitude

Pour ce vendredi, le thème du  » coucou du haïku », ICI, d’Alice et  Mamylilou, est la solitude.

.

La solitude a plusieurs visages. On est seul, même entouré des siens, face à la maladie ou  lors d’un accouchement. Cela se vit de l’intérieur, au plus profond de son intime. Les sourires, les paroles tentent de réconforter mais au final: on est seul à ne pouvoir partager ce qui se passe au fond de soi. Je me souviens de la chanteuse Dalida, adulée, inondée de témoignages d’amitié, d’amour et qui pourtant disait ressentir une immense solitude.

.

Soirée nouvel an-

Chants, rires, bulles de champagne

Le monde fait la fête

Le vieux dans son pavillon

Une TV pour compagnie

……….

Il est des solitudes désirées, recherchées. Celle d’une course en montagne ou  d’une simple promenade en respirant à pleins poumons, en se lavant de l’agitation  urbaine.

.

Entre soi et soi-

Le crissement de la neige

Dialogue engourdi

.

Solitude encore à laquelle je tiens: celle au fond de mon atelier. C’est mon jardin secret parmi les tubes, les toiles et papiers, la magie colorée de centaines de pastels, l’odeur de la térébenthine, les pochades d’aquarelle où s’impatientent les idées  » du siècle »…

.

Gîte créatif-

Voyager en solitaire

Sur toile arc en ciel

.

Et enfin, car il faut bien une fin :), pour clore ce thème, un instant que j’affectionne particulièrement: assister au lever du soleil mais seule. Que ce soit ici, près de ma maison, ou bien lors de mes vacances au bord du Bassin d’Arcachon. La solitude est riche de parfums, de lumières extraordinaires, d’une vie volant, nageant, trottinant…

.

Vivre le Lever

Comme un premier rendez-vous

Bonheur clandestin

.

MMR ( tous droits réservés)

78 Comments »

  1. Bonsoir Edmée,

    Tout à fait d’accord avec toi . Merci pour ton long ressenti Edmée. J’apprécie beaucoup

    Douce soirée à toi
    A bientôt
    😉

    Commentaire par Martine — 5 février 2012 @ 19 h 13 min

  2. Bonsoir Caroline,

    Il m’est arrivé de ressentir cette solitude au milieu d’un groupe très joyeux. Au début, j’étais de très bonne humeur et puis… je me suis retrouvée déphasée. Pas moyen d’entrer dans leurs sujets de conversation car ils parlaient uniquement de gens que je ne connaissais pas, de mots techniques de leur travail dont j’ignorais tout… Difficile. Mais il y a des solitudes plus pénibles à vivre que celle -là bien sûr.
    Pour peindre ou écrire, il me faut la paix, le calme, le silence dans la maison… c’est comme ça sinon j’ai énormément de mal à me concentrer.
    Beaucoup d’écrivains ont un chat auprès d’eux. Merveilleux ton Bouboule qui me fait penser à mon cher Styx.
    Bises de bo
    nne soirée Caroline
    😉

    Commentaire par Martine — 5 février 2012 @ 19 h 22 min

  3. Bonsoir Dominique,

    Oui, lpus d’une solitude. Merci pour tes mots très appréciés
    Bises de bonne soirée
    A bientôt
    😉

    Commentaire par Martine — 5 février 2012 @ 19 h 24 min

  4. Bonsoir Cocci,

    D’accord avec toi.
    Bonne soirée au chaud
    A bientôt
    😉

    Commentaire par Martine — 5 février 2012 @ 19 h 26 min

  5. Bonsoir Titite,

    Je suis très contente pour toi de ne pas connaitre la triste solitude. Par contre, dommage que tu ne puisses pas apprécier l’autre, celle au visage paisible, celle de la méditation.
    Bisous de bonne soirée Véronique
    😉

    Commentaire par Martine — 5 février 2012 @ 19 h 28 min

  6. Bonsoir Mamylilou,

    Je m’applique, je m’applique. 🙂 Merci pour ton sourire encourageant.
    Gros bisous contents
    😉

    Commentaire par Martine — 5 février 2012 @ 19 h 30 min

  7. Bonsoir Chantal N,

    Merci.
    Tu me vois ravie que nous soyons sur la même longueur d’ondes. Car j’apprécie aussi mes sorties entre peintres ou poètes , les rencontres au marché, etc..
    J’espère que tu vas mieux?
    Bisous de bonne soirée au chaud chère Chantal.
    😉

    Commentaire par Martine — 5 février 2012 @ 19 h 33 min

  8. Merci Vénusia,

    C’est très gentil. C’est toi qui m’a fait découvrir cet art du Haïbun. Comme tu vois, je l’ai adopté avec grand plaisir.
    Bises sagittaire du soir
    😉

    Commentaire par Martine — 5 février 2012 @ 19 h 35 min

  9. Bonsoir Oxygène,

    Contente que tu apprécies ma perception de la solitude aux maints visages.
    Je comprends ton passage à vide sur ce thème. j’ai eu du mal à démarrer car je voulais montrer plusieurs facettes. et puis… j’ai cherché au fond de moi ce que j’éprouvais….
    Peut-être que ce sera moi la prochaine fois qui sècherai sur le sujet. 🙂
    Bisous de bonne soirée Oxy
    A bientôt
    😉

    Commentaire par Martine — 5 février 2012 @ 19 h 45 min

  10. Bonsoir Josette,

    oui, c »est une solitude très agréable et nécessaire je crois. Merci pour ton ressenti très apprécié.
    Bonne soirée à toi Josette
    A bientôt
    😉

    Commentaire par Martine — 5 février 2012 @ 19 h 48 min

  11. Merci ABC,

    Pour ton ressenti que j’apprécie beaucoup.
    Très bonne soirée à toi Annick
    Bises
    😉

    Commentaire par Martine — 5 février 2012 @ 19 h 50 min

  12. Bonsoir Plume,

    Ravie que tu partages mon point de vue. Merci pour ton ressenti
    Bises de bonne soirée
    🙂

    Commentaire par Martine — 5 février 2012 @ 19 h 51 min

  13. Bonsoir Alice,

    Ton appréciation me fait très plaisir. J’ai repris le Ploc et vu qu’ils parlaient du Haïbun. J’ai encore des progrès à faire pour bien comprendre cet art. Mais je m’applique. 🙂
    Le dernier haïku de la série est, à mon avis, le meilleur.
    Bises de bonne soirée Alice
    😉

    Commentaire par Martine — 5 février 2012 @ 19 h 54 min

  14. Bonsoir Lenaïg,

    Merci. très touchée par ton compliment.
    Bonne soirée à toi
    A bientôt
    😉

    Commentaire par Martine — 5 février 2012 @ 19 h 56 min

  15. Bonsoir Claudie,

    On pouvait choisir de s’exprimer par le haïku , le tanka mais aussi le haïbun. Dans ce dernier cas, moins de contrainte . Quant aux photos, ma foi, j’ai pris l’habitude d’ajouter les miennes à celles fort jolies d’Alice ou Mamylilou.
    Très contente que tu aies aimé ma participation. Merci Claudie

    Bises
    A bientôt
    😉

    Commentaire par Martine — 5 février 2012 @ 20 h 00 min

  16. Bonsoir Annie,

    Je deviens bavarde avec l’age. :). Au début, ce sujet ne m’emballait pas et puis… c’est venu petit à petit. L’émulation avec vous tous. J’aime ce rendez-vous du vendredi.
    Bises de bonne soirée Annie
    A bientôt
    😉

    Commentaire par Martine — 5 février 2012 @ 20 h 04 min

  17. Bonsoir Dani-elle,

    Ce sujet sur la solitude aura été l’occasion de beaucoup échanger. Un vrai plaisir. Merci pour tes mots.
    Basque? Il flotte encore quelques globules rouges de basque dans mes veines. 🙂
    Muxu Dani-elle
    A bientôt le plaisir de te lire
    😉

    Commentaire par Martine — 5 février 2012 @ 20 h 07 min

  18. Oui m’annette,

    Merci pour tes mots sur mes lignes
    Bises de bonne soirée au chaud
    A bientôt
    😉

    Commentaire par Martine — 5 février 2012 @ 20 h 08 min

  19. Bonsoir Jill,

    La solitude et moi, on se connait bien. Je connais ces masques! 🙂
    Oui, retour à l’atelier. Les expositions 2012 à préparer. Merci pour tes mots très appréciés Jill
    Bises de bonne soirée
    😉

    Commentaire par Martine — 5 février 2012 @ 20 h 10 min

  20. Bonsoir Marine,

    Je vois que nous partageons la même vision des choses sur ce sujet. Comme sur bien d’autres d’ailleurs.
    J’espère que ton fils trouve un bel épanouissement dans l’art. La création exige beaucoup et demande un certain retrait par rapport aux autres. Enfin, moi, je le vis comme ça.
    Je te souhaite de vite retrouver la forme Marine. Prends soin de toi
    Gros bisous
    😉

    Commentaire par Martine — 5 février 2012 @ 20 h 27 min

  21. Bonsoir Martine du V,

    Effectivement. C’est aussi un des visages de la solitude.
    Merci pour tes mots sur mes lignes
    Bonne soirée à toi Martine
    A bientôt
    😉

    Commentaire par Martine — 5 février 2012 @ 20 h 29 min

  22. Bonsoir Anjeljanvier,

    Merci pour ce beau ressenti . Très touchée.
    Très bonne soirée à toi Anjel

    Abientôt
    😉

    Commentaire par Martine — 5 février 2012 @ 20 h 32 min

  23. Coucou Martine ,
    Entrer dans ton antre ce n’est pas si facile
    on ouvre pas sa porte comme ça sur ses idées
    secrètes son moi profond ,son pêle-mêle de
    souvenirs ,de pages cochées ,de senteurs enfouies .
    Tes chemins serpentent dans la montagne ,ou s’enfoncent
    dans le sable ,mais à chaque pas ils nous parlent de toi !
    Et comme Prévert tu signes bien tes illustrations .
    Je t’embrasse

    Commentaire par françoisedu80 — 6 février 2012 @ 11 h 01 min

  24. Bonsoir Martine,
    solitude voulue, subie … Je suis très sensible à ces personnes avec la télé pour seule compagnie …
    Mais j’aime beaucoup cet aperçu de ton atelier, et les mots qui l’accompagne. Un haïbun pour nous emmener dans tes pas pour un lever de soleil.
    Bisous tout plein

    Commentaire par Hauteclaire — 7 février 2012 @ 0 h 37 min

  25. Bonjour Hauteclaire,

    Beaucoup de gens sont seuls. Pas seulement les personnes âgées d’ailleurs. C’est triste à dire mais la TV meuble un peu ce vide. Car ce silence est insupportable sinon.
    J’ai préféré développer les autres solitudes.
    Ravie que tu aies aimé.
    Gros bisous de bonne journée
    😉

    Commentaire par Martine — 7 février 2012 @ 7 h 16 min

  26. Coucou Françoise,

    Suffit de prendre rendez-vous pour entrer dans mon atelier. Surtout qu’en ce moment il y règne un sacré bazar. C’est ainsi à chaque fois que je travaille de façon intensive. De part sa petitesse, il est vite encombré.
    Mes chemins de nature serpentent un peu partout…
    Merci pour tes mots qui me réjouissent le moral, l’envie de continuer ce blog.
    Gros bisous chère Françoise
    😉

    Commentaire par Martine — 7 février 2012 @ 7 h 40 min

  27. Ta solitude si habitée est belle
    et toute création se fait dans la solitude
    Merci Martine pour tes beaux écrits et photos
    Bisou

    Merci pour ton charmant ressenti Ondine
    Bisou
    A bientôt
    😉

    Commentaire par Ondine — 11 février 2012 @ 0 h 31 min

  28. Bonjour Martine..
    La solitude me parle !
    j’ai trouvé intéressant que tu abordes le sujet, et que tes contacts en donnent leur définition. Plusieurs mots me viennent à l’esprit, (ce sera un peu spontané…Dans le désordre) des réflexions.. mais surtout j’ai été surprise de cette solitude de l’accouchement dont tu parles. S’il est vrai que l’on « vit » extremement intensement ce moment-là.. je n’avais jamais pensé qu’on pouvait se sentir seule, quand notre enfant vient au monde..

    La solitude ? oui je connais ! Je dis souvent que quand je suis triste, je suis seule .. (pas l’inverse) .. mais quand je suis gaie, je ne parle pas de solitude… je dis « je suis libre » .. Je suis pointilleuse avec les mots. Seule ou solitaire ! Choisie ou pas ? Acceptée ? supportée ?
    j’ai une petite anecdote ! l’autre jour, je discutais avec une jeune femme que je connais. Machinalement nous avons abordé le sujet de la fin de vie, dans les maisons de retraite (tu sais que de par mon (ex) métier, je connais bien le sujet !) et je lui disais que j’avais décidé de ne surtout pas (« Jamais ! ») finir ma vie dans un tel endroit ! « J’aurais une petite maison à la montagne.. avec un chat et la nature ! …  » ai-je dit !
    Elle a écarquillé les yeux, effrayée. « Mais comment feras-tu ? me dit-elle, quand tu seras malade …. »
    « je ne serais jamais malade ! » dis-je fermement..
    « Mais si ! un jour « forcement » (avec force ??) .. un jour tu seras malade.. et tu ne pourras plus .. »
    « Non !  »
    « Mais mais …  » elle ricanait presque mais sans méchanceté… (je précise que cette femme très bien mariée, « gentiment et financièrement » vit dans une belle maison, bon mari, bons enfants etc.. )
    « Tu vois dis-je tu programmes déja d’être vieille et malade… Moi non !  »
    Elle continuait : « mais c’est pas possible ! .. tu sais bien qu’un jour, tu seras vieille … et comment tu feras
    toute seule pour t’occuper de toi, si tu ne peux plus bouger..etc..-là elles s’était mise à rire, en disant : pour aller chercher du bois.. si tu ne peux plus marcher..  »

    Et là je me suis dit : « Mais je suis déja seule ! C’est elle .. qui se pose la question à son sujet ! Si demain ça lui arrive ! Elle s’inquiète pour moi ? .. non non, ..pour elle !! Car moi je connais le sujet et je sais comment faire .. justement parce que la solitude m’apprend à me débrouiller…
    La solitude dans laquelle on se trouve interpelle les gens.. Je vis seule depuis des années … et je confirme, que cet état, peut même à l’occasion être vu, comme une « maladie » que l’on ne veut surtout pas « attraper » !Et pourtant, elle apporte (quand on la vit dans la joie) … l’indépendance, cette liberté qui est tellement prisée de nos jours !! …
    Je dis « Je suis libre ! c’est merveilleux !… »

    La fin de l’anecdote :
    Tout d’un coup la jeune femme me dit : » En fait.. c’est vrai ce que tu dis .. je connais une dame qui vivait seule dans la montagne,.. elle avait plus de 85 ans.. elle se débrouillait toute seule, elle faisait tout .. dans sa petite maison.. et puis un jour, elle est partie vivre à Paris, car sa fille était veuve.. La vieille dame s’est retrouvée en appartement toute seule (sa fille voyageait beaucoup) .. et bien elle est morte quelques temps après …  »

    Morale de l’histoire : Parfois les gens « pas seuls » s’inquiètent de leur fin de vie ! Les autres .. ont passé des années à apprendre à se débrouiller .. c’est un travail.. c’est une « école ».. Ce que je veux dire c’est que cette « solitude » qui a des petits airs de « tristesse » ou de « mélancolie » (j’adore ce mot) .. n’est rien d’autre qu’une formidable école de vie .. et si cela pouvait aider, je dirais .. de remplacer le mot par « LIBERTE » !!

    (evidemment, les êtres ont tous des vies,et des forces/faiblesses..ce que je veux dire, tout simplement, c’est que
    « C’est possible !! Vraiment ! » ..j’ai appris une chose -et je continue – c’est que l’être humain, ne sait pas à quel point il est CAPABLE !

    ps : j’espère que je n’ai pas trop « cassé » l’ambiance de ton si doux blog en parlant de ces maisons de retraite !j’avoue que le sujet me tient à coeur, car j’y ai vu tellement de choses….J’ai tellement envie de voir les êtres s’offrir, des « temps qui restent ».. chez eux.. que ce soit, seul ou à deux.. dans un appartement, ici, ou une vieille grange retapée,là !!
    voila .. (sourire)j’arrête mes élucubrations ! C’était un coup de coeur !!!!
    Bon week-end à toutes et tous ..

    Bisous Martine !!
    (au fait j’espère que l’on se croisera un jour, sur une expo ! Je fais ma prochaine -deux jours- à Pin-Balma les
    12 et 13 mai!) …et je te raconterais le reste sur un mail.. bisous !
    Marie-Béatrice

    Bonjour Marie-Béatrice,
    Je vais tenter de te répondre point par point:

    L’idée de ce sujet ne vient pas de moi. C’était le thème choisi par Alice et Mamylilou. J’ai tenté d’y répondre en élargissant .
    Si l’on partage le plaisir de « faire » un enfant à deux, par contre, on ne peut en faire de même avec la souffrance de le mettre au monde. J’y ai pensé à cet instant vouant mon mari adoré,et la terre entière, à tous les diables! 😉 Et pourtant, tout s’est passé parfaitement.Et, une précision qui a son importance: mon enfant était voulue, désirée: l’enfant de l’amour. 😉

    « Je dis souvent que quand je suis triste, je suis seule .. (pas l’inverse) »: il m’arrive de ressentir cela. La tristesse habille et isole de la famille, d’un groupe…
    Une solitude désirée, recherchée est bien synonyme de liberté, je comprends tout à fait.

     » « je ne serais jamais malade ! » dis-je fermement. » Ça ma belle, tu t’avances beaucoup. Je te le souhaite de tout cœur mais… qui peut savoir ce que l’avenir réserve? Nous subissons tellement de pollutions de toutes sortes. On fait ce que l’on peut pour se préserver mais après….
    Je connais autant de femmes qui se débrouillent très bien que d’autres pas du tout. En vieillissant, les être humains tentent de se rassurer en se regroupant…J’avoue que l’idée de finir en maison de retraite me hérisse le poil. Je crois que je ne pourrais pas supporter toute cette promiscuité, cette perte de liberté justement. Je te rejoins sur ce coup là. brrr.

    Bien que ce soit un blog vitaminé, il a vocation d’échanges. Merci pour ceux que tu m’offres Marie-Béatrice. Cette conversation était passionnante et enrichissante.

    Je ne connais pas Pin Balma. Une recherche sur le net m’a indiqué le lieu. Je pense que tu exposeras dans la maison de retraite? Ça a l’air sympa, bien éclairé. A partir d’avril mes expositions sont se succéder, voire se superposer… Calendrier 2012 encore plus chargé qu’en 2011.
    Bisous Béa
    A bientôt
    😉

    Commentaire par Marie-Béatrice Tanguy — 11 février 2012 @ 9 h 27 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Powered by WordPress