Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

16 janvier 2013

La mouche

Filed under: animaux, insectes... — Étiquettes : , , , — Martine @ 5 h 13 min

C’était le 26 décembre dernier. La lumière semblait écraser le monde. Un petit monde clos…

IMG_3819_v1

 

 

 

Bien à l’abri des caprices de la Tramontane, reposait une mouche. Elle était là, imperturbable, insensible à cette ardeur solaire. Transpercée, fouillée, sondée, rien ne semblait la détourner de…

De quoi d’ailleurs?

Trompe inerte, la belle se dorait-elle une dernière fois , jouissant du retard de l’hiver?

J’admirais le translucide qu’un rien effarouche,

Le fragile prêt à se perdre

Et puis…

J’ai compris que…

La diptère lisait les pages encornées d’un livre de contes. Les histoires du loup-garou des mouches. Énorme, vorace, impitoyable, jamais rassasié, l’œil radar cherchant, débusquant, et crac! Croquant, sans état d’âme la distraction syrphe , la gourmandise bombyle, la gloutonnerie lucilia…

Attention à l’oiseau qui passe petit chaperon doré…

MMR ( tous droits réservés)

 

 

39 Comments »

  1. bzzzz, elle est bien grosse ta mouche Martine, j’aime pas trop ces bêtes là moi…bise et bonne journée…

    Celle-là, elle toute gentille Pierrot. Rien à craindre 🙂
    Bises de bonne journée


    😉

    Commentaire par le Pierrot — 16 janvier 2013 @ 6 h 10 min

  2. Bonjour Martine, Ta mouche semble biens installée et avec toute la lecture qu’elle a l’intention de faire ….elle doit y être toujours …Que demander de plus : soleil d’hiver tout doux ; livre plus qu’intéressant (tu penses des contes ….) ; calme et sérénité de l’endroit … Tu dois t’attendre à la retrouver à cet endroit magique ; à moins que l’oiseau …..
    Il est bon de prendre cette tranche de vie où elle coule lentement au soleil ….Le rêve est un doux moment !!
    Je te souhaite une bonne journée et je t’embrasse Martine.

    Bonjour Channing,
    On dirait bien. Elle est comme moi. Lorsqu’elle tient un bon livre, elle ne le lâche plus.
    Depuis, le soleil a joué à cache-cache. un jour presque trop chaud, un jour gel et frissons. Hier matin, tout était glacé au possible, l’après-midi, il pleuvait. Les habitants du jardin sont bien secoués. La mouche a dû se planquer dans les pages du livre. 🙂
    j’ai détourné l’attention de l’oiseau en… lui offrant des graines! hé!hé!
    Le rêve aide à s’évader quelques instants d’une trop grosse pression .
    Merci Channing
    Je t’embrasse bien fort

    😉

    Commentaire par channig — 16 janvier 2013 @ 7 h 34 min

  3. J’ai cru qu’elle était figée dans le temps pour l’éternité ! transformée en statue pour avoir osé lire des pages qui ne lui étaient pas destinées….
    😉 bonne journée !

    Aaaah! Pas mal ton idée Nicole. Qui sait? Pour une autre occasion…. 🙂
    Bonne journée à toi
    A bientôt


    😉

    Commentaire par Nicole T — 16 janvier 2013 @ 8 h 09 min

  4. Cette syrphe (mouche des fleurs) s’attarde sur le grand livre de la nature. Trop captivée par la lecture du chapitre « Automne », elle ne prends pas garde … Trop jeune, trop rêveuse elle oublie que, durant l’hiver, dame Nature va fermer ce bel ouvrage pour ne l’ouvrir qu’au printemps prochain…

    Tu as sans doute raison. C’est très intéressant toutes ces interprétations du comportement de la mouche.
    Merci Monique
    A bientôt sur tes pages colorées


    😉

    Commentaire par Monique V — 16 janvier 2013 @ 10 h 01 min

  5. une mouche rat de bibliothèque qui lit les pattes de mouche d’un grimoire…une fine mouche ma foi !
    bonne journée et je t’embrasse Martine

    Hi!hi!hi! Merci Josette pour le sourire
    Bises de bonne journée


    😉

    Commentaire par Josette — 16 janvier 2013 @ 10 h 01 min

  6. Coucou.
    Elle profite gentiment d’un dernier rayon de soleil….
    Calme et sereine sans faire Bzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz…. :))
    ***
    Neige toute fine ici qui tombe …
    j’espère qu’elle ne va pas rester collée au sol …
    Bon mercredi. bizzz.

    Coucou Bri,
    Pas de bzzzzzzz pour le syrphe. Une mouche au vol stationnaire, une silencieuse. C’est quelqu’un qui connaît les bonnes manières. Pas de bruit dans la bibliothèque. 🙂
    Pas encore de manteau blanc chez moi. Juste pluie et neige, c’est à dire rien que le froid humide. très désagréable
    Bises de bonne journée


    😉

    Commentaire par bricabrocamoi — 16 janvier 2013 @ 10 h 11 min

  7. Comme sous une lune dans le froid, on peut imaginer nous aussi un monde parallèle, dans la nuit voir tout ce qui nous fait peur et même pire, nos tourments se réincarner…ou bien un monde plus riant, plus doux, plus fraternel… Tu m’as emportée dans ton délire Martine !
    Plein de bisous, amie, tu vas bien ?

    La nuit calque son humeur sur nos pensées les plus secrètes, nos tourments mais aussi nos espoirs…
    Oui chère Marine, ça va. Juste plein de choses à faire à la maison… Rien que du normal. Ne t’inquiète pas.
    Gros bisous de bonne journée
    A bientôt


    😉

    Commentaire par marine D — 16 janvier 2013 @ 11 h 53 min

  8. bonjour, elle se dore au soleil, elle a bien raison! bonne journée bisous

    Bonjour Francine,
    Il faut savoir profiter des bons moments. celui-ci en est un et le syrphe, fine mouche, le sait.
    Bises de bonne journée


    😉

    Commentaire par francine — 16 janvier 2013 @ 13 h 15 min

  9. Bonjour Martine,
    Comme tu racontes bien !
    Cette mouche est comme moi, elle aime se chauffer au soleil !
    Bonne journée, amitiés, Véronique.

    Bonjour Véronique,
    Merci. 🙂
    Comme moi également. Comme elle, sachons profiter des bons moments.
    Bonne journée à toi
    Amitiés


    😉

    Commentaire par TititeParisienne — 16 janvier 2013 @ 14 h 43 min

  10. Coucou Martine !! Un rat de bibliothèque cette mouche !!! Oui t’ention au piaf belle Edith clin d’oeil de jill… Merciiiiiiiiiii ! Bonne soirée, jill, bizzzzzzzz

    Coucou Jill,
    Ah!ah! La fine mouche , c’est toi qui a l’œil aux aguets, la rime à propos, le jeu de mot bien dispos.
    Merci à toi pour ton sourire, ta bonne humeur contagieuse qui fait tant de bien
    Bises de bonne journée


    😉

    Commentaire par jill bill — 16 janvier 2013 @ 18 h 43 min

  11. Bonsoir Martine

    Elle a pris une bonne assise et semble absorbée par la lecture de ce livre de contes…Aurait-il fait mouche ;))…. Bisous et bonne soirée à toi…Chronique

    Bonjour Chronique,
    Ah ça, va savoir? 🙂 Je ne maîtrise pas bien le langage syrphe. Comment savoir?
    Bisous de bonne journée


    😉

    Commentaire par Chronique — 16 janvier 2013 @ 19 h 11 min

  12. Une mouche qui aime les histoires de peur, je crois plutôt qu’elle aime le soleil.

    Solange, tu as les pieds bien posés sur terre on dirait bien. :)Tu es sûrement dans le vrai.

    🙂

    Commentaire par Solange — 16 janvier 2013 @ 20 h 13 min

  13. Bonsoir Martine, tu vois la petite mouche lire… J’ai honte…. je la voyais succomber à une gigantesque mille feuilles sucré…. 😉
    Gros bisous à toi Martine

    Bonjour Oxy,
    Oooooh, la belle idée gourmande. J’aime bien aussi ( une éternité que je n’ai pas savouré ce dessert) . Une idée que j’ai déjà explorée avec une autre mouche. Souviens-toi, dans mon recueil: la  » faiblesse anis ». 🙂
    Gros bisous chère Oxy


    😉

    Commentaire par Oxygène — 16 janvier 2013 @ 20 h 13 min

  14. formidable ton texte et superbe la photo
    j’ai adoré l’idée du livre
    bises
    patricia

    Merci Patricia. En gros plan, on dirait de belles pages anciennes, n’est-ce-pas?
    Bises


    😉

    Commentaire par chemindetables — 16 janvier 2013 @ 21 h 24 min

  15. Bonjour Martine,
    cette mouche au soleil fait une très belle photo et ton texte est bon.bravo.
    J’espère Martine que tu ne sauras pas toutes les anecdotes sur Paris?

    Bonne soirée et àè bientôt.

    Bonjour nadia,
    Elle a été de bonne composition cette petite mouche pour se faire tirer le portrait. Ou alors, trop absorbée par sa lecture.
    Nooooon, sois rassurée. Le hasard seul a fait que je connaissais ces deux faits divers.
    Bonne journée
    A plus


    😉

    Commentaire par nadia-vraie — 16 janvier 2013 @ 22 h 51 min

  16. C’est très imaginatif ! Superbe !
    Amitiés,
    Jasmina.
    http://foto2001.canalblog.com

    Merci Jasmina
    Bonne journée
    A bientôt


    😉

    Commentaire par Jasmina S. — 17 janvier 2013 @ 4 h 55 min

  17. bonjour Martine elle est étonnante cette photo et le support c’est quoi des pages d’un livre ou …..
    tu es d’où dans le sud ? SUD EST ou SUD OUEST ? bonne journée bises cathline

    Bonjour Cathline,
    ces pages sont celles d’un… agaric d’automne. Deux énormes ont poussé dans mes fleurs fin novembre.
    Sud milieu! 🙂
    Bises de bonne journée Cathline


    😉

    Commentaire par cathine — 17 janvier 2013 @ 5 h 51 min

  18. Superbe la photo, est ce un champignon mais je préfère, bercée par tes mots, m’imaginer que c’est un livre des fables de la fontaine et qu’elle lit le coche et la mouche ce qui la rend toute sage. Bises

    Oui, c’est un très gros champignon.
    J’aime beaucoup ton idée car j’ai lu toutes les fables de Monsieur Jean de La Fontaine. Honte à moi de ne pas y avoir pensé. Pourtant, en te lisant, maintenant, cela semble tellement couler de source.
    Bises


    😉

    Commentaire par Martine Eglantine — 17 janvier 2013 @ 6 h 59 min

  19. Je sens que la mouche aime ton texte. Elle ne va pas le « dévorer », préférant s’en servir comme miroir. Bises VITA

    Une nouvelle idée suggérée. Merci Vita. C’est un régal que de lire vos différentes réactions.
    Passe une bonne journée
    Bises


    😉

    Commentaire par vita — 17 janvier 2013 @ 8 h 58 min

  20. Superbe texte ! que Monsieur de la Fontaine aurait aimé et aurait pu mettre dans son fablier.. Elle est fine la mouche qui ressemble à une fausse guêpe, mais au fait c’est peut-être « le coche et la mouche » dont elle s’instruit ?

    Merci Jeanne,
    Certains syrphes miment parfaitement la guêpe. Cette petite mouche me plaît. Elle est tranquille, ne fait jamais de remous et se contentent de butiner les fleurs… Rien à voir avec les mouches à viandes
    Peut-être bien qu’elle est passionnée par cette fable de La Fontaine?
    Bises


    😉

    Commentaire par M'mamzelle Jeanne — 17 janvier 2013 @ 9 h 50 min

  21. Bonjour ma très chère Martine
    Je me suis laissée avoir par ton poême si bien pensé et si bien écrit, je suis rentrée dedans et j’ai dit à la mouche attention, l’hiver aura ta peau, l’oiseau cherche le chaud, mais la mouche n’écoutera surement pas et suivra son destin et goûtera des derniers rayons de soleil
    J’ai adoré c’est sublime
    Bonne journée ma douce amie
    Gros bisous
    Méline

    Commentaire par mel-and-tof — 17 janvier 2013 @ 12 h 33 min

  22. Un texte superbe comme d’hab!! j’adore++++

    Merci Gootchaï
    Bises


    😉

    Commentaire par gootchai — 17 janvier 2013 @ 14 h 23 min

  23. Cette page est magnifique!
    Merci, Martine.

    … J’ai adoré le tout, texte et image.

    Merci pour ce moment ensoleillé.

    (l’image, en grand m’a surprise, d’habitude il fallait cliquer… mais c’est chouette !)

    Bisous et douce journée Martine.

    Merci Quichottine,
    L’histoire est un peu courte mais le Temps, comme bien souvent, me fait défaut.
    Le format du cliché est un peu trop grand à mon goût et me gêne pour la composition. Pas de solution pour l’instant.
    Bisous de bonne journée Quichottine


    😉

    Commentaire par Quichottine — 17 janvier 2013 @ 15 h 43 min

  24. Un conte charmant. Ce grimoire, ce millefeuille, il m’intrigue. J’avais imaginé un gâteau de crêpes. Mais à présent, il m’est évident que cette mouche instruite lit, comme si elle était au pays des merveilles d’Alice.

    Merci Nounedeb,
    Un mille feuilles! Jolie idée ! L’imagination est reine, alors profitons-en. Le pays d’Alice me convient très bien également.


    😉

    Commentaire par Nounedeb — 17 janvier 2013 @ 16 h 25 min

  25. Un joli conte , la mouche profitait un peu du soleil, on en manque en ce moment! bises

    La météo continue à jouer les fantasques. Les plantes sont perturbées.
    Merci Caroline
    Bises


    😉

    Commentaire par Caroline PC — 17 janvier 2013 @ 18 h 27 min

  26. Ravie de decouvrir votre blog chère Martine

    je vais y venir régulièrement afin de vous lire

    merci
    Danielle

    Ce n’est pourtant pas la première fois que tu viens chez moi Danielle. Il est vrai, que mes visites chez toi sont bien trop rares. Manque de temps pour allez lire tout le monde. Que de talents partout
    Merci à toi pour tes mots sur mes lignes
    A bientôt Danielle


    😉

    Commentaire par Risse Danielle — 17 janvier 2013 @ 19 h 10 min

  27. Très mignonne cette petite histoire . Quelle mouche t’a piquée pour avoir écrit ce conte ? Tu es toujours très observatrice et tu ne regardes pas les mouches voler toi , bien au contraire! Je crois bien que cet insecte c’est la mouche du coche qui se repose après avoir beaucoup piqué les chevaux pour les faire avancer  » dans un chemin montant, sablonneux , malaisé , et de tous les côtés au soleil exposé … »

    Merci Jacques,
    Ben, sais pas . Fantaisie de ma muse . En tout cas, je la salue bien bas vu toutes les jolies réactions en commentaires.

    « Dans un chemin montant, sablonneux, malaisé,
    Et de tous les côtés au Soleil exposé,

    Six forts chevaux tiraient un Coche.
    Femmes, Moine, vieillards, tout était descendu.
    L’attelage suait, soufflait, était rendu.
    Une Mouche survient, et des chevaux s’approche ;
    Prétend les animer par son bourdonnement ;
    Pique l’un, pique l’autre, et pense à tout moment
    Qu’elle fait aller la machine,
    S’assied sur le timon, sur le nez du Cocher ;
    Aussitôt que le char chemine,
    Et qu’elle voit les gens marcher,
    Elle s’en attribue uniquement la gloire ;
    Va, vient, fait l’empressée ; il semble que ce soit
    Un Sergent de bataille allant en chaque endroit
    Faire avancer ses gens, et hâter la victoire.
    La Mouche en ce commun besoin
    Se plaint qu’elle agit seule, et qu’elle a tout le soin ;
    Qu’aucun n’aide aux chevaux à se tirer d’affaire.
    Le Moine disait son Bréviaire ;
    Il prenait bien son temps ! une femme chantait ;
    C’était bien de chansons qu’alors il s’agissait !
    Dame Mouche s’en va chanter à leurs oreilles,
    Et fait cent sottises pareilles.
    Après bien du travail le Coche arrive au haut.
    Respirons maintenant, dit la Mouche aussitôt :
    J’ai tant fait que nos gens sont enfin dans la plaine.
    Ça, Messieurs les Chevaux, payez-moi de ma peine.

    Ainsi certaines gens, faisant les empressés,
    S’introduisent dans les affaires :
    Ils font partout les nécessaires,
    Et, partout importuns, devraient être chassés. »

    Jean de la Fontaine

    Commentaire par jacques — 17 janvier 2013 @ 19 h 18 min

  28. Gracieuse mouche lectrice, découvreuse des mots enfouis, oublieuse du danger d’un bec inattendu…

    Tout beau billet comme toujours!

    La mouche est très absorbée par sa lecture, entrée dans un monde oublieux de l’instant. Attention à l’ogre du jardin
    Merci Edmée


    😉

    Commentaire par Edmée — 17 janvier 2013 @ 19 h 35 min

  29. Bonsoir Martine ,
    J’ai plongé avec délice dans ton monde fantastisque
    un ruché de rose fanée suffit à une belle curieuse
    pour se faufiler entre le velin soyeux et craquelé
    d’un soleil tardif et trompeur au jardin d’hiver .
    Besoin de rimailler ,de singer le troubadour ?
    le sait-elle si ce n’est battre des ailes , faire un tour ?
    Mais cette agaçante à capter ton regard , te saissant vite
    de son butinage en une fresque épique , nous livrant le récit .

    Merci pour ton oeil vagabond et ta verve  » à la Fontaine »
    Je t’embrasse

    Bonjour Françoise,
    Un incursion au pays des fantaisies de temps en temps, ça change un peu.
    Merci pour tes jolis mots poétiques . Ton retour fait plaisir ce retour
    Bisous de bonne journée


    😉

    Commentaire par françoisedu80 — 17 janvier 2013 @ 21 h 50 min

  30. l’étonnante mouche sait bien se mettre à l’abri. Très jolis texte et photo. Merci du partage. Bisous

    Merci Cath,
    Bisous


    😉

    Commentaire par Mascrès — 17 janvier 2013 @ 22 h 03 min

  31. Bonjour ma très chère Martine
    J’ai relu avec un plasir non dissimulé cette merveilleu fable!
    Merci ma douce amie pour tes bons mots qui me ravissent
    Bonne journée mon amie
    Gros bisous
    Méline

    Bonjour ma chère Méline,
    Tout le blog est là, attendant ton bon plaisir. Beaucoup d’articles que tu ne connais pas
    Bisous de bonne journée Méline
    A bientôt


    😉

    Commentaire par mel-and-tof — 18 janvier 2013 @ 1 h 33 min

  32. Tu as su nous transporter dans une merveilleuse fable chère Martine, quelle mouche t’as donc piqué? (rire)

    Je t’embrasse et te souhaite une douce nuit
    Le Noctamplume

    Quelle mouche m’a piquée? Aucune. Mais celle-ci a caressé mon imagination. Ravie que tu aies aimé ma mini histoire.
    Bises de bonne journée Alain


    😉

    Commentaire par Le Noctamplume — 18 janvier 2013 @ 2 h 43 min

  33. Bon vendredi. Bises Martine

    Merci Martine,
    Il fût agréable et bien rempli
    Bises


    😉

    Commentaire par Martine Eglantine — 18 janvier 2013 @ 7 h 21 min

  34. Joliment traité, le sujet de la mouche centenaire qui, elle seule, passe l’hiver…
    Bises, JC

    Merci Jean-Claude
    Bises

    😉

    Commentaire par JCP — 18 janvier 2013 @ 10 h 27 min

  35. Coucou Martine,

    Quelle charmante fable et si joliment tournée !
    Cette mouche, toute blonde de soleil, se plait beaucoup manifestement à dévorer ces pages, en prenant son bain de lumière…
    Elle incarne à merveille le plaisir des sens. Par les frimas actuels, l’on se prend soudain à envier cet instant fragile, insolite et gourmand.
    Bisous,

    Marie-Luce.

    Coucou Marie-Luce,
    Comme je suis contente de te lire ici. 🙂
    En m’approchant du champignon ( en fait il y en avait deux), j’ai découvert ce minuscule syrphe, immobile. Il n’a pas bronché face au gros œil indiscret de l’APN. Tout doré, baigné de lumière, le veinard. Il m’a fait penser à la nonchalance délicieuse des lectures estivales.
    Merci pour ce ressenti si généreux
    Bisous

    😉

    Commentaire par Soubabère Marie-Luce — 18 janvier 2013 @ 14 h 42 min

  36. C’est vrai qu’on la croirait posée sur un volume très ancien, aux pages irrégulières et jaunies. Fine mouche, sage mouche…

    C’est l’idée qui s’est vite imposée en la contemplant.
    Merci pour tes mots Carole
    A bientôt


    😉

    Commentaire par Carole — 19 janvier 2013 @ 0 h 20 min

  37. Tu as bien déliré autour de cette photo et j’adore… Belle transparence des ailes… Bisous Martine

    Merci Brigitte. C’est très amusant de laisser vagabonder son imagination. Ravie que tu aies apprécié
    Bisous


    😉

    Commentaire par écureuil bleu — 19 janvier 2013 @ 9 h 57 min

  38. Magnifiquement illustrée ta mouche!
    Pourtant, d’habitude je leur fais la chasse, mais celle-ci m’a plue!
    Bises
    Chantal

    Merci Chantal.
    Celle-ci est une « gentille ». Elle préfère butiner les fleurs!
    Bises


    😉

    Commentaire par Chantal Defraisne — 27 janvier 2013 @ 20 h 10 min

  39. Une mouche dans la bibliothèque d’Alexandrie ! Des siècles de lecture… Géniale, cette photo !

    Merci Catheau

    🙂

    Commentaire par Catheau — 27 février 2013 @ 9 h 32 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Powered by WordPress