Les voyages immobiles…

26 juin 2016

C’est l’été ma belle!

Filed under: Méli-Mélo — Étiquettes : , , , — Martine @ 7 h 12 min

–  Debout!syrphe

-… zzzzzzz

–  DE-BOUT!

–  …..

–  Allons paresseuse, ouvre les yeux. je sais que tu fais semblant!

–  ∇∉φΨ   Ë  ≥∑∀Ψ◊

–  Non, il fait un beau soleil. Terminé l’hibernation! Debout j’ai dit!

–  æ∑℘Ψ ?

–  De l’or et encore l’or. C’est l’été ma belle! Tu n’entends pas l’appel du bourdon, de l’abeille ou du  syrphe ?

–  ¥ΩŠ∑ ?

–  Oh et puis cesse de parler en ∑µ∀∑  C’est agaçant à la fin!

–  Quelle rabat-joie! Si on  ne peut plus plaisanter maintenant, je retourne à ma sieste annuelle.

–  Non, non, ça va. Assez perdu de temps.  La faim me tiraille trop.

–  Une seconde. Laisse-moi le temps de défroisser mes ailes.   Voilàààà. Je te suis!

Eméraldine et Azurine, deux fées maquillées à l’indécelable, volent d’une fleur à l’autre, petites, si petites. Attention, lorsque vous désherbez, cueillez un bouquet de campanules agrémenté de plumes de fenouils ou d’asparagus, vous pourriez les emporter par inadvertance.  Ce qui leur serait fatal car elles ne supportent pas l’intérieur de nos maisons.

MMR ( tous droits réservés)

Merci pour tous vos commentaires qui font énormément plaisir. j’irai vous lire dès que possible

chèvre_feuille

 

19 juin 2016

Bulle diaphane

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , — Martine @ 4 h 56 min

IMG_1429_v1Le rêve flotte encore

Au coin de ma mémoire

Bulle diaphane

J’oscille

Me balance

Au vent léger du souvenir…

.

MMR ( tous droits réservés)

12 juin 2016

Iris par tous les temps ( haïbun)

Pr-178_v1Ah! Mes chers iris!

En Avril, le premier à sourire est ce blanc blotti contre la douce écorce de l’arbre de Judée.

.

Iris dans le vent-

Captif de leurs falbalas

Reste de névé

.IMG_6027_v1

Vers la mi-avril, à deux sauts de puce, s’épanouit, timide, un lilliputien. Il n’a rien à envier à ses frères germanica .  Portant en lui la fraîcheur des glaciers ce Tom-pouce apprécie la chaleur du soleil.

.

Météo grognon-

Le bleu du ciel resplendit

Au cœur de l’iris

.

F3-2_v1Rose nonchalance pour cette superbe association. Profitant de la protection dorée du genêt, voici une fleur qui prend son temps.  Elle attend fin mai pour nous offrir son teint abricoté, ses reflets prune d’ Ente. L’éclat minium de la barbe séduit papillons et abeilles… Comment lui résister?

Ivresse –

Papillon immobile

L’iris s’offre au soleil

.

Mai

O joli Mai

IMG_7903_v1Selon les années, sourit ou pleure.

Un mois où Phébus joue à cloche-pied dans les nuages nacre et onyx.

.

Pluie en guet-apens-

Sa robe constellée d’eau

L’iris , tête basse

.

Juin voit le rideau retomber et mes iris s’endorment jusqu’au printemps prochain.

IMG_6211_v1.

MMR ( tous droits réservés)

Un billet, d’avant novembre, qui patientait dans mes brouillons. On peut cliquer sur les images pour les agrandir.

5 juin 2016

Douce soierie

Filed under: Poèmes — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 1 h 45 min

Un marron austèreIMG_6455_v1

Exalte tous les tons

D’une douce soierie.

*

Aile de papillon

Légèreté écume

Parfums cassis

Framboises

Fraises vermeillesIMG_6680_v1

Éclats or bruni

Vacances au soleil

Étincelles

Thé agrumes

Fragrances d’une soirée occitane

*

Souvenirs que je hume IMG_6753_v1

Déguste

Savoure

Chaudes évocations

Où mon âme se baigne…

.

MMR ( tous droits réservés)

Autre poème ancien. Il est né en contemplant un carré de soie.

Powered by WordPress