Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

27 novembre 2022

Le port de Biganos

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 5 h 47 min

Biganos se situe en Gironde, au sud du Bassin d’Arcachon, près du parc ornithologique du Teich.  A chacune de nos visites, c’est toujours la même  émotion. Nous ressentons le charme bucolique d’une nature calme et sereine.

Les cabanons de pêcheurs sont d’un pittoresque!  Cela me donne envie de me poser là, quelque part et de  peindre  avec mes pastels soyeux si colorés. Une ou deux fois dans un restaurant sur la presqu’île du Cap-Ferret, j’ai pu admirer des peintures acryliques dont le sujet exclusif était ces cabanes.

Ce port, composé de plusieurs bras, est  dans le delta de l’Eyre ( petite rivière qui vient se fondre dans les eaux du Bassin d’Arcachon). Ici, pas de restaurants, de pizzérias et autres discothèques. Cela ne rebute pourtant pas le tourisme et la navigation de plaisance.

.

.

.

.

.

.

.

L’originalité de ce havre marin est sa situation en forêt. C’est ainsi que l’on peut voir le rouge-gorge, le rouge-queue et la mésange à deux pas de cette eau où évoluent canards et mouettes. J’ai même vu un écureuil  sauter de branches en branches au cœur d’un chêne plus que vénérable.

Un saule pleureur gigantesque abandonne mollement à zéphyr ses multiples bras  vert gazon. La finesse délicate de ceux-ci dentellent nonchalamment la lumière. Qu’il est facile de se laisser séduire et emporter sur les chemins de la rêverie…

.

 

MMR ( tous droits réservés)

 

Pour en savoir plus sur les origines du port de Biganos, cliquez  svp ICI

28 août 2022

Être ou ne pas être…

Filed under: animaux, insectes... — Étiquettes : , , , , , , , — Martine @ 7 h 27 min

IMG_0005_v1Être ou ne pas être… beau : telle est la question.

En contemplant quelques représentants du monde animal, c’est une réflexion qui me trotte dans un coin de la tête. Pardon à Mr. William  Shakespeare d’avoir détourné son vers si célèbre.

Cliquez sur les photos pour agrandir svp, merci.

IMG_0006_v1.

-Ma chère, que penses-tu de « Col étriqué »?

– Il fait le malin, se donne en spectacle. C’est qu’il est amoureux!

– A ton avis, qui est l’heureuse élue?

–  Tu me poses une colle. Car toutes ces dames font toilette.

–  Moi, je parie sur la  rousse aux yeux surlignés. Elle a du chien cette petite.

–  Huummm….Elle cancane trop, à mon goût.

.IMG_0027_v1IMG_0022_v1

– Et les cygnes?

– Et bien quoi les cygnes?

– Vois comme ils se font beaux. Et que je  te lisse les plumes. Et que je t’ébouriffe le jabot. Y aurait-il de l’amour dans l’air là aussi?

–  Pas sûr. On peut se parer juste pour le plaisir de se sentir bien, d’être agréable à voir. D’autre part, les oiseaux doivent prendre soin de leur vêture.  Ils aèrent, graissent pour se préserver du froid humide.

– Quel travail!

– Bah, question d’habitude.

– Moi, j’aimerais être chat-huant.

– Tiens donc! Que reproches-tu à ta condition de canard?

– Je n’aime pas l’eau. Elle m’oblige à passer un temps fou sur chaque plume pour les imperméabiliser. Et puis,  la séduction de la nuit riche de mystère frissonnant; ce troublant domaine de la hulotte. .. Son cri si intrigant, autrement plus distingué que notre coin-coin nasillard .

–  Notre « coin-coin » comme tu dis, est riche de personnalité.

– Quel clairon!

– Hé! hé! Un instrument très apprécié du voisinage lorsqu’on aperçoit les moustaches affamées de Renard.

– Il est vrai que pour ça, nous sommes pourvus d’un bel organe.

– Ah, je suis heureux que tu le reconnaisses. Tiens, tu as une plume rebelle là, près du cou.

– Où?

-Attends, laisse-moi faire. Voiiiilà! C’est réparé.  Tu es éblouissant, à tomber. Elle est pas belle la vie?

.

MMR ( tous droits réservés)

  • « être ou ne pas être: telle est la question » vers que déclame  Hamlet

Les oiseaux passent une grande partie de leur temps à se faire beau. IMG_0042_v1En passant et repassant inlassablement leur bec dans leur plumage.

à droite: le héron cendré saisi en pleine opération lustrage.

 

Une petite fantaisie écrite en novembre 2014 .

A cette époque j’avais encore l’option d’agrandir les photos sur le blog. Alors, n’hésitez pas à cliquer sur chacune.

Merci pour tous vos commentaires que je découvre semaine après semaine avec curiosité et joie.

Powered by WordPress