Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

19 novembre 2017

Bohème

Filed under: Poèmes — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 4 h 01 min

 

Humeur bohème

Là haut, tout là-haut

Aux rivages mouvants

Froissés par Tramontane

.

Humeur chagrine

Teintée amertume

Lorsque feule et gronde

L’orage aux mots cinglants

.

Humeur fantasque

Crépitant or et flammes

A l’orée d’une nuit

Castagnettes et tango.

.

MMR ( tous droits réservés)

12 novembre 2017

Sur le sable…

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 3 h 10 min

Évanescence blonde

Juste impression gravée

En quelques traits fragiles

D’un doigt absent

Sur le sable

Sur le sable…

.

.

Jouant à se faire peur

Il courait, il courait

L’enfant au rire clair

Plus fort que la vague

Sur le sable

Sur le sable….

.

 

.

Petit point ténébreux

Une brève virgule

Croquant l’esprit en fuite

D’un crabe négligeant

Sur le sable

Sur le sable

.

MMR ( tous droits réservés)

Merci pour tous vos commentaires très appréciés.  Je cours après le temps.. mais c’est lui qui gagne. Je répondrai… dès que possible.

5 novembre 2017

A Bayonne

Bayonne, au bord de l’océan. Une des perles du Pays Basque.

Cette ville magnifique au  riche passé historique distille surprises et découvertes à chaque pas.

Entre la Nive et l’Adour,  promenons nous dans le quartier Saint André.  Visite guidée dans le petit Bayonne: ICI

Lieu foisonnant de vie, très coloré , aux vitrines séduisantes et tentatrices telles que celle ci-dessus  rappelant que Bayonne est la ville du chocolat.

Voir ICI

La Maison Moulis, classée Maison remarquable ,  présente un décor et des caractéristiques architecturales typiques de la renaissance. Elle allie une façade en pierres avec des fenêtres à croisées de la fin du 16ème et des pans de bois sculptés. Son aspect actuel résulte des profonds remaniements opérés à la fin du 19ème.

 

 

 

 

 

 

 

 

Au hasard de nos pérégrinations, un drôle de son frappe nos oreilles. Tapage, exclamations, applaudissements semblent s’échapper de ce grand bâtiment:

Nous sommes face au Trinquet Saint André où se pratique chaque jeudi à 16h00 une partie à mains nues. Un  sport issu du jeu de paume médiéval. Ce trinquet est le plus vieux de France. Espace couvert, rectangulaire. 1ère mention historique du trinquet au XVIème siècle sous la désignation du « Tripot de Mabec ». Henri IV et Louis XIV y disputèrent des parties de jeu de paume. Depuis un balcon, nous sommes très impressionnés par la vitesse imprimée à la balle,  l’exigence extrêmement physique que réclame ce sport ancêtre de tous les jeux de raquettes: tennis, tennis de table, badminton , jokari, chistera, cesta punta, grosse pala et pala larga…

Waltary, un joueur hors norme: ICI

La longue promenade, l’excitation  de suivre ces prodigieux sportifs, nous donnent soif. Petite pause  à l’une des nombreuses terrasses de café le long de la Nive.

MMR ( tous droits réservés)

Renseignements pris sur les plaques « Découverte du Patrimoine de Bayonne » et chez Wikipedia.

Merci pour toutes vos visites et charmants commentaires extrêmement appréciés.

Powered by WordPress