Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

18 décembre 2016

Chaud

Filed under: Poèmes — Étiquettes : , , , , , , , , — Martine @ 7 h 04 min

Chaud,

Ce regard

Qui me suit,

Me saisit,

Me capture,

Caresse mordorée d’un automne rutilant.

Chaud,

Ce jour,

Au mois d’août,

Sur le sable,

Phoebus, maître de forge, transmute mon corps en cuivre.

Chaud,

Ce punch,

Cet alcool,

Ce cocktail,

Vibrante gorgée d’or pâle qui embrase mes joues.

Chaud,

Cet amour,

Cette passion,

Pour mon art,

La peinture,

Où mon âme exaltée flotte aux frontières du monde…

.

Voici un très vieux poème

Merci à toutes et tous pour vos visites et commentaires très très appréciés imag0403_v1

37 Comments »

  1. Il est peut-être très vieux, ce poème mais très explicite et très « chaud » effectivement ! (sourire)
    souvent cette sensation est délicieuse mais un peu gênante aussi, cela dépend de la situation.
    Je suis très sensible au chaud et au froid, moi-même.
    Très bon dimanche.

    Commentaire par Clara65 — 18 décembre 2016 @ 8 h 00 min

  2. Bonjour Martine, ah un coup de chaud, ma foi qui n’aime pas… 😉 Ne connaître que le froid, corps et âme, à plaindre… bises

    Commentaire par jill bill — 18 décembre 2016 @ 8 h 09 min

  3. Un peu de chaleur en fin d’année avec une belle photo au reflet d’or, voilà qui fait du bien quans dehors ça pique un peu le froid.
    Bises et bonne journée Martine

    Commentaire par Pascale DELALANDRE — 18 décembre 2016 @ 8 h 22 min

  4. Cet or froissé,
    Ce trésor appelant la caresse
    Et mon attente frileuse.

    Commentaire par blineau Sylviane — 18 décembre 2016 @ 8 h 58 min

  5. Chaud est le feu dans la cheminée
    Chaude est l’atmosphère de l’amitié
    Chaud est le vent du désert
    Chaud est le coeur rempli d’amour.

    Jolis mots Martine.

    Commentaire par S'envolent les mots — 18 décembre 2016 @ 9 h 01 min

  6. Les mots n’ont pas d’âge et les tiens sont très beaux.
    Merci, Martine.
    Superbe page et image splendide !
    Bisous et douce journée.

    Commentaire par Quichottine — 18 décembre 2016 @ 9 h 11 min

  7. de l’or qui coule à flots pour un petit îlot flambant entre les doigts frileux de décembre

    Commentaire par Azalaïs — 18 décembre 2016 @ 9 h 16 min

  8. Chaleur à cœur pour passionnés
    la vie en miroir des âmes
    réchauffe chaque jour
    de son pesant d’amour

    Commentaire par abécé — 18 décembre 2016 @ 9 h 28 min

  9. Bonjour Martine

    Aurais-tu trouvé la pierre philosophale ?
    Transmutation poétique des plus réussie de cette étendue d’eau en un flux d’Or.
    Merci pour cette magnifique photo qui illumine.cette journée grisâtre.
    Bon dimanche et gros bisous
    Chronique.

    Commentaire par Chronique. — 18 décembre 2016 @ 9 h 45 min

  10. Et chaude l’amitié qui nous lie avec toi!
    Bises

    Commentaire par Livia — 18 décembre 2016 @ 9 h 55 min

  11. Que c’est beau comme tes photos et bon comme un cocktail d’été. Bravo. Bisous

    Commentaire par Martine 85 — 18 décembre 2016 @ 9 h 59 min

  12. je ne lis pas toujours mais là joli texte bises

    Commentaire par cathline — 18 décembre 2016 @ 10 h 11 min

  13. ton objectif a saisi la transmutation de l’eau en or

    Commentaire par emma — 18 décembre 2016 @ 10 h 21 min

  14. Un cocktail embrasant !
    Que d’or brûlant dans ton art Martine, la peinture…et aussi l’écriture !
    je te souhaite un bon dimanche et de belles fêtes de Noël

    Commentaire par Josette — 18 décembre 2016 @ 10 h 28 min

  15. De jolis mots qui réchauffent en ce matin froid..Même ancien ta plume est toujours aussi belle.

    Je t’embrasses

    EvaJoe

    Commentaire par EvaJoe — 18 décembre 2016 @ 11 h 58 min

  16. La chaleur prend bien des formes…
    Une fois encore, ton expression sensible et juste du propos illumine mon dimanche.

    Commentaire par Rebecca Bourgeois — 18 décembre 2016 @ 12 h 40 min

  17. La photo est vraiment magnifique, toute ruisselante d’or. L’hiver met sa couronne le 21 Decembre mais nous grelottons depuis quelques temps deja alors ton poeme aux chaudes images est le bienvenu comme un bon feu crepitant dans l’atre. 😉 Bon Dimanche bien au chaud! Gros bisous 🙂

    Commentaire par Anne K — 18 décembre 2016 @ 13 h 46 min

  18. Coucou chère Martine !
    Au chaud chez toi, pour ce rendez-vous dominical ? J’aime !!!
    Tu as toujours écrit de beaux poèmes, et tu as bien fait de nous offrir celui-ci aujourd’hui où il fait gris et froid, il nous réchauffe le cœur et l’âme. Il me plait beaucoup ce poème, très chaud !!!
    Et que dire de la photo qui l’accompagne ? Je crois qu’aujourd’hui tu peux rajouter la photo à la peinture, car elle aussi te permet de flotter aux frontières du monde.
    Gros bisous mon amie et bonne fin de journée dominicale !
    Florence

    Commentaire par Florence — 18 décembre 2016 @ 15 h 04 min

  19. en voyant la photo, les mots soyeux, merveilleux, mordorés, sensualité, douceur, naissent et s’enroulent. Et oui, revoir les mots d’hier … et se reconnaître. Bises et merci ;

    Commentaire par Durgalola — 18 décembre 2016 @ 15 h 13 min

  20. Bonsoir Martine, il faut supporter l’hiver pour mieux apprécier les beaux jours.
    Bonne semaine, bise.

    Commentaire par Cephalantera — 18 décembre 2016 @ 16 h 08 min

  21. Je trouve que l’expression  » caresse mordorée  » convient tout à fait ! Chris

    Commentaire par Chris Bernard — 18 décembre 2016 @ 18 h 22 min

  22. C’est bon de venir se réchauffer chez-toi ce dimanche.

    Commentaire par Solange — 18 décembre 2016 @ 22 h 04 min

  23. Ton poème est ancien peut-être mais l’avantage d’un poème ou de bien des formes d’art, c’est que c’est garanti anti-viellissement 🙂 Et la photo de ce mouvement épais, comme du mercure ensoleillé, lourd… magnifiquement choisie!

    Commentaire par Edmée De Xhavée — 19 décembre 2016 @ 8 h 49 min

  24. ah, tu nous réchauffe bien aujourd’hui et il fait bien froid aujourd’hui !
    belle journée à toi, bises

    Commentaire par Véroniquebm — 19 décembre 2016 @ 11 h 26 min

  25. Je ne l’avais pas commenté mais j’avais déjà lu ce poème. Et je l’apprécie encore plus à la deuxième lecture. Les poèmes sont peut-être comme les musiques. Plus on les écoute, plus on les aime.

    Commentaire par Dalva — 19 décembre 2016 @ 14 h 48 min

  26. De quoi rêvasser dans un cocon douillet en se disant que Noël c’est ça, être au chaud entre soi!

    Commentaire par mansfield — 19 décembre 2016 @ 18 h 35 min

  27. Se réchauffer à l’or du poème et de l’image. Merci, Martine.

    Commentaire par Catheau — 19 décembre 2016 @ 18 h 54 min

  28. une image qui réchauffe en effet ce dimanche nous étions enfermés dans le brouillard

    Commentaire par Jeanne Fadosi — 19 décembre 2016 @ 20 h 06 min

  29. La consommation abusive d’alcools, exotiques ou non, en vue de réchauffer le corps affligé des premiers assauts de l’hiver présente certains dangers…
    Bises, Jean-Claude

    Commentaire par JCP — 20 décembre 2016 @ 8 h 19 min

  30. éternel !! comme la caresse de la vie !!
    merci Martine
    bises

    Commentaire par Martine — 20 décembre 2016 @ 17 h 50 min

  31. une photo et des mots en or!
    bonne soirée Martine
    muxu

    Commentaire par Eki eder — 20 décembre 2016 @ 20 h 38 min

  32. Merci pour tes magnifiques partages Martine et joyeuses fêtes de fin d’année ! Bien à toi et bises

    Commentaire par Delmas — 21 décembre 2016 @ 10 h 03 min

  33. Bonsoir Martine,
    Très joli texte, la photo fait rêver.
    Bises et bonne soirée.

    Commentaire par Nath — 21 décembre 2016 @ 22 h 39 min

  34. Bonjour Martine. J’adore la mer quand elle prend ces teintes cuivrées. Bravo aussi pour tes jolis mots et bisous !

    Commentaire par écureuil bleu — 22 décembre 2016 @ 14 h 20 min

  35. Coucou Martine, tes mots sonnent comme des pépites d’or.. belle chaleur et jolie photo.
    Je te souhaite de bonnes fêtes et t’envoie des bises audoises
    chatou

    Commentaire par chatou11 — 22 décembre 2016 @ 14 h 25 min

  36. Le chaudron de la mer où l’or se fond… j’aime ton image.
    Passe de bonnes fêtes, Martine.
    Bises, Jean-Claude

    Commentaire par JCP — 23 décembre 2016 @ 7 h 09 min

  37. bonjour Martine

    je viens lire quelques vers , j’ adore ce petit poème très imagé , la peinture est une poésie , mes amitiés

    Commentaire par iris-véronique henry — 12 janvier 2017 @ 16 h 38 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Powered by WordPress