Les voyages immobiles…

12 février 2017

Au château

Filed under: Poèmes — Étiquettes : , , , , , , , , , , — Martine @ 7 h 54 min

Au château

Le soir

Dans le noir

Un chat fait le gros dos

Car….

Les souris dansent la carmagnole

En se moquant de sa fiole,

Les araignées tissent filets

Où le roi se prend les pieds

Les fantômes grondent hou!hou!hou!

A la reine trop grippe-sous

Les pages affolés glissent

Sur embûches et maléfices

Au château

Le soir

Dans le noir

Un vampire joue du banjo

En se pourléchant les crocs

Au fond des douves barbote

L’effarant comptant les fautes

Dans les tours est et ouest

Les gardes pestent après le funeste

Au château

Le soir

Dans le noir

Tout le monde rase les couloirs…

.

MMR ( tous droits réservés)

ci-dessous: le château de  la Charce en Drôme provençale.

Pour en savoir plus:   https://www.lamottechalancon.com/decouverte/histoire/histoire-philis-charce.html

Merci à toutes et à tous pour vos commentaires et cadeaux ( qui seront  bientôt mis en lumière).

Et puis, c’est la première fois que cela m’arrive je crois, un merci très particulier à deux enfants.  Voici les réactions

de leur grand-mère: Bonsoir Martine,

Je viens de me régaler à la lecture de ton joli poème, léger et plein d’humour.Je vais le lire à mes.petits enfants avant d’aller au lit…….
Bises du dimanche soir
Puis  celle des petits:
Mission accomplie!!!!!

Vincent 7 ans m’a dit : c rigolo!!!et Denis, 10 ans a remarqué que ça rimait.
Il leur a beaucoup plu !!!
Bonne nuit

13 novembre 2016

Le cirse commun

Filed under: au Jardin: fleurs, arbres... — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 4 h 21 min

Surprise de juilletimg_9757_v1img_9686_v1

Un cirse*

Mal inspiré

Pousse près du trottoir.

Ce choix

Mal avisé

Le destine au tranchoir.

Maisimg_2171_v1img_0806_v1img_0802_v2

Hésitation…

Car

L’abord revêche

Cache un cœur généreux.

Intriguée par ce nouveau venu, je suis, jour après jour, sa lente évolution. Agressif , le cirse hisse maintes épines  vers un ciel de faïence.  Puis, les premiers boutons apparaissent, protégés d’un réseau barbelé. L’humeur acerbe de cette plante est un vrai repoussoir. Et pourtant… Un matin, un soupçon rose tendre entrouvre  l’huis de la boule piquante. Il grandit, s’épanouit, étale sa dentelle légère, son plumetis soyeux. Puis, miracle, il attire, séduit, captive la vie autour de lui.  Les abeilles sauvages fouillent sans vergogne son tapis d’étamines.  C’est un défilé continu extrêmement varié. Mégachiles, anthidiums …  Mais pas seulement. Punaises, petits escargots, araignées crabes, araignées saltiques se pressent au rendez-vous de l’invite sucrée. Les unes font moisson de pollen et nectar, de jeunes feuilles encore molles. Les autres piègent les étourdies , les maladroites.  Je vois se dérouler sous mes yeux la chaîne alimentaire.  Une riche bio diversité. Je n’ai pas regretté d’avoir épargné ce pauvre cirse , dont le choix malheureux le destinait plutôt à la cisaille assassine.

.img_9754_v1img_9816_v2img_9834_v1

img_8847_v1

img_0953_v1

MMR ( tous droits réservés)

*le cirse: pour en savoir plus sur cette plante remarquable:

ICI

et

Merci pour les visites et vos commentaires qui font tant plaisir.

img_0247_v1

img_0875_v1

 

 

24 janvier 2016

La feuille

Filed under: animaux, insectes...,Poèmes — Étiquettes : , , , , , , , , , , , — Martine @ 8 h 23 min

Cuir boucané aux brûlures d’août IMG_0693_v1

Son velours passé

Au presse-fruit des jours

La feuille

Nimbée soleil et bruine

Se souvient-elle

De l’été?IMG_1797_v1

Ces matins

La tourterelle

Quémande au jour

Un peu d’amour

En lissant le satin de sa gorgerette?

Caduc émeraude

Bat-elle le rappel

Au décharné de sa pulpeIMG_1116_v1IMG_0891_v1

De ces instants

Blonds et vert pomme

Rampant

Sautant

D’une seconde à l’autreIMG_2045_v1

Indifférents à l’humeur du Monde?

La feuilleIMG_2134_v1IMG_2189_v1

A-t-elle mémorisé

Un à un

L’impromptu Badiane

L’hésitation tilleul

Posées au revers

D’une fuite subite?

Feuillet racorni

Déposé par le ventIMG_5015_v1

Revoit-elle l’araignéeIMG_5647_v1IMG_5232_v1

Son attente goulue

Crochets en guet-apens

Parée comme princesse

Pour une danse

Valse macabre

Au bal des vampires?IMG_8667_v1

Fibre détachéeIMG_8080_v1IMG_7121_v1

De l’arbre amnésique

Évoque-t-elle parfois

A l’engourdi de sa dissertation

La douceur paresseuse

Or et anis

Marient le savoureux

D’une eurythmie

Entre parenthèses?

.

MMR ( tous droits réservés)

Mes héros  photographiées en l’année 2015. Je n’ai pas eu le temps de tous les identifier…

1: Peut-être une chenille géomètre?

2: la chenille cornue du pacha à deux queues- Charax jasius

3-:  crapaud ou grenouille? Il était très petit. C’est la première fois que j’en vois un dans mon jardin. Il s’agit de bufo-bufo, le crapaud commun de nos jardins. excellent ami du jardinier car il le débarrasse des limaces, araignées, fourmis, cloportes, chenilles, altises, escargots… merci à FMarmotte5 pour son aide. : http://le-blog-de-pierre-fassbind.over-blog.com/

4 et 5: des coléoptères je pense. Mais lesquels?

6: araignée, assez commune dans mon jardin.

7 et 8: araignée thomise. Dite crabe à cause de la position de ses pattes en attente.

9: punaises sur tournesol

10: Criquet

11: guêpe

Merci pour tous vos charmants commentaires, vos  poèmes et vos réflexions si intéressantes.  Ce blog vit grâce à eux.

😉

25 mai 2012

En mai, fais ce qu’il te plaît ( bis de bis)

« En mai, fais ce qu’il te plaît » pour le rendez-vous du « Coucou du haïku », ICI , de Alice et Mamylilou.

Après la pluie vient le soleil et… la grosse chaleur .

.

.

Parasol diaphane-

Cacher sa peau délicate

Averse hélianthe

.

.

Sous les rayons dorés le jardin s’épanouit, resplendit. Un autre monde. Enfin, mai nous sourit!

.

Lumière dansante-

Petits cœurs d’œillets à prendre

Aïe! Une araignée!

.

.

 

Pour une fois, j’ai photographié le jardin depuis la rue. En mai, je fais ce qu’il me plaît, pas vrai? 🙂

.

Dix heures au clocher-

Coquelicots farandole

Zéphyr s’abstenir

.

MMR ( tous droits réservés)

 

 

 

Powered by WordPress