Les voyages immobiles…

31 juillet 2011

Sous juillet

Filed under: mes oeuvres,Poèmes — Martine @ 6 h 29 min

L’ombre se fragmentait ,

Papillons mordorés

Au velours de ma peau,

Sur mes pensées diffuses

Alanguies de chaleur…

.

Rempart à ma pudeur,

A cette liberté

De zéphyr indiscret,

L’iris m’offre sa garde

De lanciers du Bengale.

.

Je roule ma torpeur,

Ma paresse dorée,

Vers l’appel du miroir,

L’eau aux mille caresses

Emprisonnant juillet…

.

MMR ( tous droits réservés)

lanciers

lanciers du Bengale

29 juillet 2011

L’été à la montagne

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , , , , , , , — Martine @ 1 h 34 min

Nouveau rendez-vous du  » coucou du haïku », ici, communauté de Alice et Mamylilou. Sur une photo de Mamylilou

.

Sous le toit du ciel-

Une touffe d’edelweiss

Beauté hors d’atteinte

……….

Charme bucolique-

Vaches autour de l’abreuvoir

Taons sus aux touristes

……….

Là-haut, en montagne-

Prodigalité florale

Été raccourci

……….

Au soleil ardent-

Vagues blondes des blés durs

Les têtes saluent.

Le paysan les caresse

Au loin, cœurs des moissonneuses

……….

Il fait trente à l’ombre-

Cascade au pied du barrage

Baignade interdite

……….

MMR ( tous droits réservés)

25 juillet 2011

Sauterelle ou criquet?

Filed under: au Jardin: fleurs, arbres... — Martine @ 9 h 30 min

Ce matin, il pleut. ENFIN! J’espère que cela va durer toute la journée. Mon pauvre jardin meurt de soif. Et donc, je ne vois presque plus d’insectes.  Alors, j’ai cherché dans mes albums. Voici deux individus qui m’ont intriguée.

Le premier: C’est un criquet. Je crois qu’il se nomme anacridium aegyptium ou criquet égyptien. Photographié  le 24 mai 2011 à 10h et le 17 mai 2011 à 17h 23, dans l’Aude.  Plutôt arboricole  ( vu sur mon lilas ou encore sur le mimosa), en nuées, c’est un redoutable ravageur.  Certains peuples le consomment: grillés, séchés, frits, crus, réduits en pâtes ou en farine. On compare sa richesse nutritionnelle à celle du bœuf ou du mouton. Il faudrait vraiment que ce soit la famine pour me faire avaler ça. 🙁  . Et pourtant, j’aime les huîtres, les escargots dont certains ont horreur. Affaire de culture.

Le second: La grande sauterelle verte ou porte-sabre. Il me semble qu’elle se nomme tettigonia viridissima. Photographiée le 7 juin 2011 à 6h 27 et le 24 mai 2011 à 11h , toujours au même endroit: sur une euphorbe. Parfois je l’ai vue sur les fleurs d’œillets mignardise entourant l’euphorbe. Pourchassée à tort , cet insecte est l’ami du jardinier. Prédateur de mouches, chenilles, larves de doryphores… parfois pour varier le menu, un peu de végétal.

Le mâle a deux cerques au bout de l’abdomen, sortes d’appendices assez courts, légèrement courbés.

La femelle, à la place, a un sabre, tarière lui servant à enfouir ses œufs dans la terre. Nous avons ici une demoiselle dont les ailes courtes indiquent qu’elle n’a pas atteint l’âge adulte.

Sauterelle ou criquet?

La sauterelle a de longues antennes . Chez le criquet, elles sont très courtes. Les deux appartiennent à l’ordre des ORTHOPTÈRES

S’il y a des erreurs, veuillez me le signaler, merci.

MMR ( tous droits réservés)

24 juillet 2011

Ballet neige printemps

Filed under: au Jardin: fleurs, arbres...,Poèmes — Étiquettes : , , — Martine @ 5 h 44 min

Danseuses fragiles

Aux bras nacrés air pur,

Fines ballerines,

Estampes cygnes blancs,

Vous dansez, légères,

Pointes et entrechats,

Sur la note mésange,

Celle du merle moqueur….

.

MMR ( tous droits réservés)

22 juillet 2011

Cap sur la campagne-bis

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 6 h 57 min

Même thème que vendredi dernier pour le rendez-vous du « coucou du haïku » de la communauté d’Alice et Mamylilou, ici , sur une photo d’Alice:

.

Contes et légendes-

Les baudets sont toute oreille

Hein? Que? Quoi? Comment?

Peau d’âne et l’âne culotte…

Martin et consort rient jaune.

.

Un dimanche matin où les cloches carillonnaient joyeusement, il y avait remue-ménage à la ferme…

.

Un… deux… trois… partez!-

Le premier arrivé gagne…

Un tour en cuisine

.

Parfois, il est bon d’être en retard…

.

Gazon au soleil-

Le coq fait son paresseux

No stress et fitness

Qu’il est doux de ne rien faire

Grève de cocorico

.

Caché sous les feuilles-

Campagnol en embuscade

A lui le bon grain

.

MMR ( tous droits réservés)

19 juillet 2011

Sculptures en métal

Filed under: entre ombre et lumière — Étiquettes : , , , , — Martine @ 8 h 02 min

Nouveau thème pour la communauté de Hauteclaire  » entre ombre et lumière »,  ici : quelque chose de petit reproduit en très grand. J’ai fouillé dans mes albums mais la récolte est maigre.  Quelques sculptures qui m’ont marquées

Voici deux œuvres d’un artiste que j’admire beaucoup, David Vanorbeek, ici , photographiées pendant la manifestation  » L’Art s’invite à Magrie », ici, en 2010 et 2007.

Une autre « petite »   » grosse » bébête,  dans un rond point, qui m’impressionne  depuis des années lorsque nous passons à Sérignan du Comtat dans le  Vaucluse.

La mante religieuse .

Et pour terminer avec une photo qui plaira davantage à Titite Parisienne qui a horreur des bébêtes qui montent.. qui montent… qui montent… :), voici une photo prise l’an dernier  pendant la manifestation de Toques et clochers, qui avait lieu à Couiza ( 11).  Une partie d’une scène très ludique devant l’école. Ça, c’est de la grappe! Les lutins avaient fort à faire.

MMR ( tous droits réservés)

17 juillet 2011

Cap sur la campagne

Filed under: animaux, insectes...,mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 9 h 45 min

Nouveau défi pour le « coucou du haïku » , ici , sur une photo d’Alice:

.

Deux têtes attentives-

Ailleurs, l’herbe est-elle plus verte?

Les mémoires d’une âne

………..

A l’ombre du frêne-

Cadichon et compagnie

Hi-han au sommet

……….

Au son du clairon-

Le coq réveille son monde

Trois heures du matin

……….

Fier comme Artaban-

Le coq dresse sa superbe

Sur tas de fumier

……….

Poules à la campagne-

Il faut chercher sa pitance

Été comme hiver

……….

Dans la cour d’école-

Une poule sur un mur…

Comptine enfantine

……….

La suite? vendredi prochain…. 🙂

MMR ( tous droits réservés)

14 juillet 2011

Les aigrettes garzettes

haïku

cliquer sur la photo pour agrandir, merci

😉

12 juillet 2011

Le Bassin au lever

Filed under: Poèmes — Étiquettes : , — Martine @ 7 h 05 min

Carré de soie changeante ,

Harmonie matinale

Où mon ombre accueille

La promesse du jour…

MMR ( tous droits réservés)

10 juillet 2011

Stylish Blogger Award

Filed under: Méli-Mélo — Étiquettes : , , , , — Martine @ 9 h 00 min

Lorsque j’ai commencé à parcourir les blogs, parfois je voyais écrit : « Pas de tags, merci ». ???? C’était quoi ce tag? Et puis voilà que ça m’arrive aussi.:) Merci pour ce titre honorifique chère Koka , ici , je vais donc jouer le jeu à mon tour et livrer 7 secrets.  Mais tu as raison Koka.  Bien que très flattée, je suis comme une poule qui aurait trouvé un couteau. 🙂

Secret 1:

Tout comme cette splendide sauterelle, j’aime les tomates. Mais surtout, lorsqu’elles sont farcies. La recette de ma mère, qui la tient de ma  grand-mère maternelle, est succulente. Je ne peux me raisonner.Tant qu’il y en a , j’en mange. Quitte à me passer de dessert, je reviens au plat. Une gourmandise qui m’a souvent valu des moqueries du reste de ma fratrie. L’age m’a calmée. Mais… quoique, si je reste trop longtemps sans en cuisiner…. qui sait? 🙂

Secret 2:

J’ai toujours été un peu casse-cou, un vrai garçon manqué. Mon sport préféré? Grimper dans les arbres. J’adorais me cacher dans leurs branches, comme dans une grotte au vert changeant, y construire des cabanes et rêver d’aventures extraordinaires… Un jour cela m’a valu une punition. Un figuier n’a pas apprécié le poids léger de mes 14 ans et patatras! J’ai cassé son bois. Mes fesses ont chauffé jusqu’au soir… mais pas de la chute!

Secret 3:

Lorsque nous étions mômes, comme bien des enfants, à moment donné, nous avons demandé à notre mère quel était son âge. Elle nous répondit:

 » J’ai entre 29 et 30! » avec un grand sourire.

Et nous l’avons cru pendant des années!

Secret 4:

J’aime par dessus tout, lire! Impossible d’imaginer la vie sans un bouquin à portée de main et d’envie. Et cela depuis toute petite. La nuit, sous mes draps, je dévorais jusqu’à pas d’heure ma collection bibliothèque rose éclairée grâce à la lampe de poche chipée à la cuisine. Si mon père l’avait su…. privée de lecture Martine. Terrible punition!

Secret 5:

A cours de nos pérégrinations, nous avons vécu dans une maison avec un grand jardin. Au fond, celui-ci était protégé par une haie. Mais nos yeux curieux avaient repéré un petit trou. Passage vers l’aventure, le mystère , les herbes folles d’un terrain abandonné. En courant après les papillons, les grillons et sauterelles, nous découvrîmes un vieux carré de fraises. Un peu attaquées par les escargots et autres limaces, qu’importe, nous nous régalâmes avec des mines de conspirateur. Ces fraises là étaient bien meilleures que celles  que notre  mère  sarclait, désherbait, bichonnait avec amour…

Secret 6:

J’ai passé deux ans en pension. Cela fait le plus grand bien de quitter le cocon familial. On l’apprécie davantage ensuite. Avec le dortoir des troisième, nous dormions bien paisiblement lorsqu’un bruit suspect nous réveilla. Frottements contre le mur du couloir, grincements de porte… brrrrr. Une camarade, à ma droite, murmura, chevrotante:  » il y a des voleurs ». Ni une, ni deux, je sautai du lit et fonçai vers la porte. Puis je retins de toutes mes forces la poignée. « ils n’entreront pas ! » soufflai-je , très sûre de moi. Je sentis quelqu’un forcer un peu de l’autre côté, puis des pas précautionneux s’éloignèrent. Au bout d’un très long moment, je retournai me coucher. La nuit s’acheva tranquille. Plus tard, nous apprîmes qu’une élève de dernière année, avait invité son petit copain. Une porte restée ouverte? Une clef volée? Nous n’avons rien su . Mais quelle trouille, que nous avons gardée pour nous .

Secret 7:

Une soirée de Juillet, au Festival de la vieille Cité , à Carcassonne, je contemple, éblouie,  Patrick Dupond. Être danseuse, une passion étouffée dans l’œuf. Il m’en reste le plaisir sans borne à admirer un danseur étoile tel que lui. La soirée est chaude. Le Grand Théâtre de la Cité est fabuleux. La lune nous sourit… gommée, un peu avant la fin du spectacle par une courte averse. Arrêt, séchage de la scène, reprise   . Patrick virevolte, mime inspiré, saute à des hauteurs, si léger, comme en apesanteur, pour terminer sous un tonnerre d’applaudissements! J’étais au quatrième rang, pile face à lui. Quel bonheur! Vlam! Soudain le ciel  laisse dégringoler une vraie cataracte. En deux secondes, ma petite robe blanche, si fine , me colle sa transparence à la peau.  Patrick me regarde en souriant . Mes dessous cachent le minimum!:)  La bousculade m’a sauvée d’un embarras rougissant…

MMR ( tous droits réservés)

Comme le veut la tradition je passe le relais à … choix très difficile…libre à eux de refuser ou continuer :

Flower , Denise ,Véronique , Caroline , Marine D Tony-Yves , Ulysse

Older Posts »

Powered by WordPress