Les voyages immobiles…

23 décembre 2012

Valse hésitation

Filed under: Poèmes — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 9 h 20 min

Valse hésitation

Entre larmes et sourires,

Soleil lambine un peu

A  émerger des draps.

L’oiseau monte à l’assaut

Des cieux léthargiques,

Secouant d’une trille

Leur couette brumeuse.

Issant son dépourvu

Hors du bleu frissonnant,

Spirée parée automne

Quémande un peu de fièvre.

Courtisé, imploré,

L’astre, enfin décidé,

Laisse couler à flot

Sa manne or vivant.

Oublié par l’hiver,

Chrysanthème, hésitant,

Déploie rubans soyeux

Dans le torrent lumière.

.

MMR ( tous droits réservés)

Cliquez sur les photos pour agrandir, merci)

 

 

21 décembre 2012

Jisei

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Martine @ 6 h 34 min

Pour ce nouveau rendez-vous du Coucou du haïku, ICI , de Marie-Alice et Mamylilou, le thème est inspiré par la fin du monde. Il faut écrire son jisei : haïku d’adieu ou poème de mort.  Un sujet bien difficile pour moi qui d’habitude recherche le positif. Je vais essayer de jouer le jeu avant 21h 12mn 12s. Voici ma participation:

Cliquez sur la photo pour agrandir, merci

.

Soixante deux ans-

Goûter la mort du soleil

Traîner pour … la mienne

.

Vingt et un /douze/douze

Cassoulet hors Bugarach*

Fin des haricots

.

MMR ( tous droits réservés)

*Bugarach: Petit village de l’Aude ( pays du cassoulet). Soit disant , seuls échapperont à la fin du monde, ceux qui se réfugieront sur le Pech ( pic) du Bugarach 🙂

17 décembre 2012

Le rouge-gorge familier

Filed under: animaux, insectes... — Étiquettes : , — Martine @ 8 h 50 min

.

.

.

.

.

.

.

Il est mignon.

Il nous fait tous craquer!

Mais c’est un petit redoutable qui défend âprement son territoire!

Il s’agit du Sieur rouge-gorge. Un colérique de première dès qu’un congénère  vient sur ses terres. J’ai assisté un jour à un pugilat mémorable. Vu la saison, j’ose dire qu’il a offert à l’intrus une belle volée de « châtaignes ».

Ce passereau se nourrit d’insectes, de vermisseaux, de baies, de petites graines.

Son chant merveilleux balaie un peu la grisaille hivernale.

El petirojo a pris ses quartiers d’hiver en mon modeste royaume….

.

Une flamme vive

Saute d’une branche à l’autre

Chic! un rouge-gorge!

.

Et chez vous?

MMR ( tous droits réservés)

Cliquez sur la photo pour agrandir, merci

14 décembre 2012

Boules de Noël

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Martine @ 4 h 24 min

Pour ce nouveau rendez-vous avec le « Coucou du haïku », ICI , de Marie-Alice et Mamylilou, voici ma participation.

.

Boules de Noël-

Enfants et chien turbulents

Plus brillants leurs yeux

Le sapin vacillant… craaac!

Médor est enguirlandé

.

Préparer Noël

près de son fauteuil désert

Boule dans la gorge

.

MMR ( tous droits réservés)

 

13 décembre 2012

Humer la bonne humeur du temps

Filed under: au Jardin: fleurs, arbres... — Étiquettes : , , , , , , , — Martine @ 5 h 51 min

Un jour,

Un matin,

Sous un bleu dévorant,

Un ciel aspirant le regard pour des voyages au long cours,

Un azur des îles Cyclades où ma raison se projette avec délice…

Errance crème et cobalt,

Chaleur au goût d’ouzo,

Au cœur de la spirée,

Humer la bonne humeur du Temps.

.

MMR ( tous droits réservés)

11 décembre 2012

A la manière de

Filed under: entre ombre et lumière — Étiquettes : , , , , , , , — Martine @ 7 h 50 min

Nouveau rendez-vous « entre ombre et lumière » de Hauteclaire , ICI , sur le thème : à la manière de. J’ai cherché et trouvé ce lever de soleil sur le village. En contemplant ce ballon orange dans ses draps gris mauve, j’ai pensé à « Impression soleil levant » de Monet.

.

Au lever de Phébus,

La Sorgue* ,

Défaite,

Se retire,

Confuse,

Sous trilles et sifflets

Des plumes vivifiées…

.

MMR (tous droits réservés)

* la Sorgue: la nuit

 

9 décembre 2012

Inconstance féline

Filed under: Poèmes — Étiquettes : , , , , , , , — Martine @ 7 h 40 min

Être chatte ( ou chat),

Se lover dans l’instant

Au goût de souris grise,

Chasser la mouche bleue

Impatientant nez  rose,

Explorer l’inconnu

Pavé de tuiles rouges.

Être chat ( ou chatte),

Soucieux de sa toilette

Velours et angora,

Taillant l’aigu des griffes

Sur la course d’un rêve…

Être chatte ( ou chat),

Miron, minet, matou,

Je réponds si je veux

A la main généreuse,

Ronronne quémandeur

A l’heure de mon choix.

Inconstance féline

Sur soie oisiveté,

Être chat,

Non d’un chien,

Égoïste et placide,

Oublieux de demain

En prisant l’heure soleil…

.

MMR ( tous droits réservés)

 

 

 

7 décembre 2012

Le tronc d’arbre

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , — Martine @ 7 h 01 min

Rendez-vous du « Coucou du haïku » , ICI , de Marie-Alice et Mamylilou, sur une proposition de thème d’Éliane.

.

Quelques feuilles d’or

Tout au fond de l’arbre creux

Magot d’une pie?

.

Vindicte des ans-

L’arbre moussu, perforé,

mais pépiant de vie

.

MMR ( tous droits réservés)

 

4 décembre 2012

Théâtre

Filed under: entre ombre et lumière — Étiquettes : , , , , , , , , — Martine @ 20 h 39 min

Pour la communauté « entre ombre et lumière » de Hauteclaire, ICI , sur une idée d’Ellerium

Cliquez sur les photos pour agrandir, merci.

.

.

.

.

.

.

.

Le grand Théâtre à Bordeaux. Commandé par le Maréchal de Richelieu. Il fût inaugurer le 7 avril 1780.  En le contemplant, j’ai eu l’impression de remonter le Temps. Direction l’antiquité avec son péristyle néo-classique : 88 sur 47 mètres. Au dessus des colonnes corinthiennes, des Muses, des Déesses semblent s’amuser de nous, pauvres mortels.

.

.

Passé le seuil, nous découvrons le vestibule et, l’impressionnant grand escalier.. Admirez les colonnes soutenant la voûte à caissons., véritable puits de lumière. La  rampe finement travaillée. Les deux statues symbolisant la comédie et la tragédie.

.

.

Partout une prodigalité de dorures, de merveilleuse peintures, de sculptures, de glaces…

.

.

La salle de spectacle est un petit bijou. Sa petitesse au cœur de ce gigantesque bâtiment m’a surprise. Bleu, blanc, or: retour de ces couleurs d’origine lors de la restauration en 1990/1991.   Remarquez le rideau d’avant scène en trompe l’œil. capacité: 1114 places. Elle m’a fait penser à une bonbonnière. C’est si intime.

.

.

superbe escalier intérieur.

Remarquables sculptures de ce plafond du vestibule.

.

.

.

.

.

Pour terminer, un peu de féerie: celle des chaussons, des costumes, des masques…

Merci à la journée du patrimoine qui nous a permis de visiter certains  lieux d’habitude interdits au public.

MMR ( tous droits réservés)

Powered by WordPress