Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

26 juin 2012

Occitane

Filed under: mes oeuvres — Martine @ 5 h 01 min

Mille gouttes lumière,

Chaleur engloutissant

Mes épines gris mauve.

Soleil me  redessine,

Martèle de son poinçon

Mes courbes et vallons.

Feu rouge passion

A mes feuilles en couronnes,

A mes sarments ployés

Sous le joug du sucré…

Moiteur à l’horizon,

Vapeur mots libérés,

Mon âme occitane

Épouse l’indicible….

MMR ( tous droits réservés)

Paysage1: 30×30: technique mixte à partir de gravure

 

17 décembre 2011

Exposition à Pennautier 2011

Filed under: Expositions,mes oeuvres — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 7 h 59 min

« Alvéoles »

Huile sur toile en  60X51

.

Avec l’association D’art en arts , lien

Ce tableau sera exposé   du 19 au 23 décembre 2011

Salle de la tour ( face au château )

11610 PENNAUTIER

……….

ALVÉOLES

« Un pas,

Un second,

Commence le voyage au cœur de l’incarnat.

Arches roses,

Orangées,

Vibrantes arabesques,

Me conduisent, captive, à l’orée d’un mystère….. »

.

MMR ( tous droits réservés)

…..

Pas le temps pour écrire un nouvel article pour ce jour 19 décembre si spécial, qui est mon anniversaire.

Mais allez, ici ,où l’on m’a offert une surprise de taille

Très bonne journée à toutes et tous

😉

……..

.

.

.

.

.

.

.

Un petit souvenir de cette exposition à Pennautier. Clichés pris et gracieusement offerts par Marcel Perrin, sculpteur de talent. Voir son site , ici

😉

13 décembre 2011

Les grilles

Filed under: entre ombre et lumière,mes oeuvres — Étiquettes : , , , , — Martine @ 6 h 56 min

Pour le rendez-vous du mardi entre ombre et lumière, communauté de Hauteclaire,  ici , voici quelques grilles glanées lors de mes expositions.

En voici deux photographiées à Limoux ce printemps lors de  Toques et Clochers 2011. Une grille soutenant une énorme glycine. Dommage que l’heure ne se soit pas prêtée à une bonne photo. Et la coiffe d’un lampadaire en sarments. Une grille végétale entre le ciel et mon regard.

.

.

.

.

.

.

Et enfin, je ne pouvais pas passer à côté sans montrer ces grilles: celles où l’on accroche nos tableaux. Nues, ce n’est pas terrible pour la mise en valeur des œuvres. Mais à la guerre comme à la guerre, l’important est de montrer son travail . On compte sur l’imagination des visiteurs .

Série sur la vigne et le raisin que je continue et étoffe tous les ans pour participer à Toques et clochers et à Magrie: deux belles manifestations en Haute vallée audoise ( de Limoux à Quillan)

MMR ( tous droits réservés)

7 décembre 2011

Pivoine

Filed under: mes oeuvres — Étiquettes : , , , , , , , , — Martine @ 6 h 39 min

Huile sur toile en 60X60 Nacre chair affolée,

Tourbillon femme fleur,

Cascade mots sans suite

Sous flammes de baisers.

.

MMR ( tous droits réservés)

30 novembre 2011

Tulipa

Filed under: mes oeuvres — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 8 h 46 min

Voici un exemple qui sera exposé dans 15 jours.

Technique mixte à partir de gravure. format 15X15 qui sera marouflé ( collé) sur toile et vernis.

Pour cette dernière exposition de l’année,  j’ai choisi le thème de la fleur , dont une déclinaison fournie sur la tulipe.

.

MMR ( tous droits réservés)

20 novembre 2011

Amour solaire

Filed under: mes oeuvres — Étiquettes : , , , , , , , , , — Martine @ 19 h 08 min

Soleil entreprenant

Glisse sous les feuilles

De la vigne épanouie

Sa curiosité or.

Chaleur occitane,

Vieux parler troubadour,

Phébus chante l’amour

Aux pampres éblouies.

La belle, feu aux joues,

Secoue sa crinière,

Tortille des vrilles,

Danse,  immobile.

.

Cambrure accueillante,

Ombre désir rouge,

L’amante, grains affolés,

Se sucre de plaisir.

.

.

MMR ( tous droits réservés).

1: La vigne: huile sur toile : 60X60

2: Feuille1: technique mixte à partir de gravure, marouflée sur toile: 30X30

3: Raisins sur fond rouge, technique mixte à partir de gravure, marouflée sur toile: 30X30

31 juillet 2011

Sous juillet

Filed under: mes oeuvres,Poèmes — Martine @ 6 h 29 min

L’ombre se fragmentait ,

Papillons mordorés

Au velours de ma peau,

Sur mes pensées diffuses

Alanguies de chaleur…

.

Rempart à ma pudeur,

A cette liberté

De zéphyr indiscret,

L’iris m’offre sa garde

De lanciers du Bengale.

.

Je roule ma torpeur,

Ma paresse dorée,

Vers l’appel du miroir,

L’eau aux mille caresses

Emprisonnant juillet…

.

MMR ( tous droits réservés)

lanciers

lanciers du Bengale

4 juin 2011

Drapé rose

Filed under: mes oeuvres,Poèmes — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 22 h 13 min

Abstrait ou figuratif?

Certains aiment une œuvre qui « ressemble » à quelque chose : fleur, fruit, portrait, paysage. Ils admirent la prouesse technique à « copier » la réalité. Il est vrai que c’est un sacré challenge pour l’artiste. Pendant des années je me régalais, m’efforçais d’approcher cette réalité dans un style  impressionniste. Et puis, on évolue .

En me rapprochant de mon sujet favori, les fleurs, j’ai découvert un nouveau monde, de nouveaux sujets . C’était motivant et excitant.

Depuis est née une série sur les pétales dont fait parti le tableau à droite:

Pastel sec- environ 20×90

C’est un morceau de pivoine blanche. Mais, chacun peut y trouver quelque chose d’autre qu’une fleur.

Il siffle l’oiseau, il siffle la mélodie  troublante du bois émeraude.

Plumes aurore fragile,

Regard eau dormante,

Le soliste compose

Un hymne à l’amour.

Galopade  étouffée

Sur neige rose thé,

Le renne tend l’oreille,

Renifle le sauvage,

La  hardiesse têtue

De renard en maraude.

Il flaire l’imprévu,

La seconde trahie,

Déchirure lichen

A l’orée du futur.

Fringant, caracolant,

Piétinant sans vergogne

L’anis étoilé,

La piste menthe fraîche

Où se roule lapin,

Où guette belette,

Un cheval insouciant

Domine son présent.

Il exhale l’audace,

Le parfum des batailles,

L’ivresse des tournois

Où son maître triomphe.

Chevalier solitaire,

Cœur pureté diamant,

Va, de lune en soleil,

D’océans en déserts,

De cabanes en châteaux,

Poursuivant sa quête:

Hymen ferveur dorée…

MMR ( tous droits réservés)

Et vous? Qu’y voyez-vous?

17 mai 2011

Champs et coquelicots

Pour le rendez-vous , ce mardi, de la communauté de Hauteclaire « ombre et lumière » ici, le thème est champs et coquelicots

.

Paysages de fine poésie, les coquelicots touchent les âmes de leur chaude délicatesse. Bien des peintres impressionnistes ont laissé courir leurs pinceaux tels que Manet, Monet, Bonnard…

Je n’échappe pas à cet envoûtement….

Voici deux de mes pastels secs sur ce sujet: (collections particulières):

Les coquelicots

Le temps d’un soupir

Offrent au soleil de mai

Leur danse satin froissé…

.

Sous le cers ou la tramontane

Ces souples ballerines ,

Coquettes, fraises et groseilles,

Papillonnent , fausse timidité,

Leurs regards passion gitane…

.

Cœur anis ourlé réglisse

Attire maints petits visiteurs,

Baisers patte de mouche,

Chansons des amours brèves

Sur nuage pollen enfiévré…

.

MMR ( tous droits réservés)

1 avril 2011

Atelier: génèse d’une oeuvre

Filed under: mes oeuvres — Martine @ 8 h 34 min

BLOG EN DEMI PAUSE jusqu’à mi-avril

Et voilà! Depuis deux mois que j’en parle, le jour J est arrivé. Ce soir  ce sera l’heure de vérité: LE VERNISSAGE à TREBES!   En même temps je continue à préparer l’exposition suivante  » Toques et Clochers » qui cette année se tiendra à Limoux.    Jour J -15.

Une question revient souvent après la traditionnelle  » combien de temps vous faut-il pour réaliser ce tableau… ». C’est  »  vous travaillez d’après nature ou d’après photos? ». Je réponds:  » il n’y a pas de règle ». Je peux me servir de MES photos. Il y a  au départ, un travail de composition. Mais cela arrive de moins en moins. Je pique un éclat de lumière, une courbe, un effet d’ombre, l’harmonie de teintes inhabituelles. La nature étant un créateur hors pair, impossible de rivaliser avec elle.

Ça commence par le petit quelque chose en plus d’un paysage, d’un massif, d’une fleur ou d’un bout de bois, d’un reflet dans l’eau, la forme d’un nuage. N’importe quoi stimule l’imagination.

Il était une fois  des tulipes . Maintes beautés s’épanouissent dans mon jardin. Des grosses joufflues, des légères à fleur de lys, des petites botaniques émouvantes d’innocence…

Des couleurs à que veux-tu en voilà. Certaines dégénèrent mais toujours avec grâce.

J’ai une préférence pour les effets de masse, plus spectaculaires. Il faut que ça pétille de joie et de liberté.

Je sors le carnet de croquis et je crayonne un peu dans tous les sens.  Un croquis simple qui se dépouille petit à petit. Recherche de détails particuliers.

Cela va évoluer vers une peinture à l’huile,  un pastel sec, une gravure. L’idée fait son chemin petit à petit, pleine de surprise. C’est l’inattendu qui est motivant.

.

.

.

.

.

Exemple ci-dessus après gravure dans le médium, essai couleur pour juger le dessin.

Vient ensuite la réalisation passionnante. Travail des fonds, expériences diverses et variées. Parfois magnifiques cafouillages. Ce qui est curieux c’est que de ces somptueux  ratages peut naître une œuvre riche  et unique.  C’est ce côté suspense de la xylogravure qui me plaît et excite mon envie de créer.

.

.

.

.

.

Cela peut donner aussi une série au pastel sec tel que ce bouton, à droite. Cette fleur a été merveilleuse. Une tulipe perroquet énorme passant du vert à l’orangé en évoluant par toute une gamme de jaunes pâles, de rosés, d’abricot, de vert olive veiné de beige. Son cœur a révélé certains tons de rouge et de violine.

Dommage qu’elle ait très vite dégénéré. Et je n’en ai pas retrouvé dans les magasins du coin. C’est elle qui m’a inspiré le grand tableau sur lequel j’ai écrit DÉSERT

Quelques petites toiles à l’huile ont été peintes il y a quelques années. Peu. L’envie commence à revenir d’explorer d’autres pistes, sur de plus grands formats.

MMR ( tous droits réservés)

« Newer PostsOlder Posts »

Powered by WordPress