Les voyages immobiles…

30 septembre 2011

L’art s’invite à Magrie 2010

Filed under: Expositions — Martine @ 10 h 20 min

La belle fête!

Le vendredi: Découverte de nos lieux d’exposition. A l’arrivée, tout le monde converge vers le Foyer. Là, bat le cœur attentif de la manifestation. Responsables, organisateurs, bénévoles, sont prêts à nous accueillir. L’ami Claude s’y colle cette année pour rechercher les noms des inscrits. Ce qui n’est pas une mince affaire car nous sommes au moins 200!  Puis, nous avons droit à un petit catalogue très esthétique. Y est joint un plan pour nous repérer.  Claude me tend des étiquettes à coller sur les œuvres, en plaisantant gentiment comme à son habitude. Ma sœur et moi sommes à  » l’Espace Terroir ».  Il faut traverser tout Magrie , toujours en descendant l’axe principal. On abandonne celui-ci pour emprunter un immense escalier, au pied duquel passe une route. Sur la gauche, de splendides tonneaux montent la garde. Décoratifs certes, mais placés là, je pense,  pour interdire aux voitures de se garer en plein devant,. Il ne faut pas gêner les visiteurs… La salle est un lieu magnifique où vit le vin. Je suis enchantée….

Des exposants offrant une palette très diversifiée de talents se partagent cette cave appartenant à Monsieur Jean Fau, Président du syndicat des A.O.C de Limoux.

Un hôte charmant qui apprécie les artistes. Deux jours, d’échanges très intéressants sur nos arts respectifs

Le samedi soir, découverte et dégustation de sa blanquette.  Sa générosité nous régalera également le dimanche en clôture de ce weekend festif.

.

Jean- Louis Coste, responsable de l’Espace Terroir, aide à servir ce vin qui représente tant pour lui. Allez à la découverte de cet ardent défenseur de nos racines, du Chardonnay,  du terroir:  ici. Pour les repas il y a un point chaud près du Foyer  communal. Mais nous préférons partager  » la saquette ». Dans sa robe en papier aluminium, admirez mon cake aux noisettes et olives si apprécié de mes copains poètes.  A présent, les peintres,  sculpteurs, céramistes… rejoignent ce club très fermé. 🙂

.

.

.

.

.

Ma sœur calcule, dépose, pose et repose, cherchant la meilleure manière de bien présenter ses céramiques.  De son côté Claude,  tout sourire, explique ses créations à partir d’outils mis au rebut, récupérés à droite, à gauche.

Mes œuvres , sur trois grilles, sont sur le thème de la fleur en  gros plan: pastels secs et huiles.

Beaucoup d’amateurs dehors, dedans, avides de beauté, d’échanges, d’explications. Après sa conférence sur le thème  » Vignerons d’Hier et d’Aujourd’hui, Henri Laleman, écrivain de grand talent, raconte, en feuilletant ses livres, ses racines vigneronnes, ses réflexions philosophiques et poétiques nées lors de ses balades dans ses  chers Pyrénées. D’ailleurs, le recueil qu’il tient , est posé sur ma table de nuit. Ses mots merveilleux fleurent bon l’accent occitan, m’enchantent et me font rêver à cette magnifique nature.

Mais il n’y pas que l’Espace Terroir à Magrie. Petits et grands rient avec les clowns, écoutent  toutes sortes de musiques ; bandas des Kopin’s, lyre municipale, musiciens  solitaires ou en groupes, danses folkloriques, démonstrations  artistiques un peu partout. L’Art s’invite à Magrie est une grande fête!

.

.

.

.

.

.

Christian Bigot, le clown, dans une émouvante vidéo, ici

Magrie 2010 était très bien..

.

.

.

.

.

.

Mais Magrie 2011 sera encore mieux! Anniversaire de ses dix ans les 1 et 2 octobre 2011.

Pour plus d’informations voir son site, ici.

Si je vous ai donné des envies de voyage en pays Cathare, venez  nous retrouver à  MAGRIE 2011 ( près de Limoux dans l’Aude)

MMR ( tous droits réservés)

9 septembre 2011

Dans les traces de nos pères: la Cité

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , , , — Martine @ 6 h 13 min

Le thème du coucou du haïku de mamylilou et Alice, lien, : dans les traces de nos pères. Je l’ai pris au sens très large.

Une fin août ensoleillée. Un dimanche où l’on a envie de se promener… comme ça… à l’intérieur, puis au pied de la vieille Cité de Carcassonne.

Au pied des remparts-

Chevaliers et belles  dames…

En costards touriste

.

Visiter en été? Une folie. Beaucoup trop de monde. J’ai plutôt l’habitude du hors saison. Mais, ma foi, on ne m’a pas trop écrasée. 🙂 Et Dame Carcas nous accueillait d’un si charmant sourire à l’entrée de la porte Narbonnaise…

Passage du pont levis où nos pas , dans ceux du Passé, résonnent, écho à tant de foulées excitées et curieuses…  Certains préfèrent la calme promenade le long des remparts.

.

.

Au soleil des pierres-

Chacun écoute le Temps

Clichés Moyen-Age

Un tracker *troue l’empyrée

Autres chevaliers du ciel.

.

Les visiteurs se promènent à pas lents. Ils n’ont pas assez d’yeux pour tout voir. Les échoppes, les multiples points de restauration ( un peu trop à mon goût) font tout pour capter, retenir l’attention du chaland. Ont-ils remarqué ces jolies fenêtres?

Secret du vitrail-

Soupirs d’une damoiselle

Galant aux croisades

.

Le château comtal est un lieu très prisé. Les Trencavel le firent édifier vers 1150. Après la conquête, les Français entreprirent de l’agrandir. Modifications qui impressionnent et séduisent le monde entier. Les dentelles de l’église St Nazaire, ancienne cathédrale, reposent sur des fondations romanes. J’ai assisté un jour à un mariage dans ses murs. La lumière des vitraux semblait danser sur la musique du grand orgue. Extraordinaire moment d’émotion.

.

Cité au soleil-

Remparts et mâchicoulis

Assauts du progrès

.

La flânerie se poursuit, passée la porte d’Aude, vers le quartier de la Barbacane avec un dernier regard pour le massif château comtal.

.

Traces de nos pères-

Châteaux,  guerres et conquêtes

Le poids de l’Histoire

.

* tracker: bombardier d’eau: lien

MMR( tous droits réservés)

6 septembre 2011

L’aube ou le crépuscule?

Filed under: entre ombre et lumière,Poèmes — Étiquettes : , , , — Martine @ 4 h 42 min

Nouveau thème ce mardi,  pour la communauté « entre ombre et lumière » de Hauteclaire, ici , aube ou crépuscule.

Je n’ai jamais su faire la différence. C’est plutôt affaire de sensation. Pour le lever, comment choisir parmi mes milliers de photos?

Voici quelques levers derrière le grand Yucca de mes voisins:

.

Début de mon poème « Prémices »:

A pas de loup

Au petit jour

Lorsque la nuit traine dans les coins

Quel délice ce petit tour dans la fraîcheur de mon jardin…

D’autres levers:

ici,

et encore

ici,

Après l’aube aussi légère qu’une plume sur le parfum des lauriers blancs , passons maintenant au coucher.

.

Début de mon poème « Au coucher »:

Chaque soir différent,

Romantique ou tragique,

Parfois inexistant,

Il nous snobe lunatique.

.

.

.

.

.

.


Le soleil nous accorde,

De ses longs doigts de feu,

Une danse espagnole

Ou un slow langoureux. »

.

MMR ( tous droits réservés)

4 septembre 2011

Machaon surprise

Hier, j’ai remarqué un squatteur: Une chenille machaon a choisi le ras du vantail  de la porte-fenêtre pour sa métamorphose. C’est d’un pratique! .

Et ce matin, en ouvrant les volets, voici ce que le jour éclaire.Une chrysalide gris beige.

.

Nymphe machaon-

Sarcophage chitineux

Belle au bois dormant

.

Combien de temps va durer sa métamorphose. J’ai lu que cela allait de 2 à 3 semaines.  Parfois bien plus. ( tout l’hiver)

La vie de cette chenille est un vrai roman! J’y reviendrai dans un autre article. 🙂

Pour ceux qui ne savent pas, voici ce qui devrait sortir , si tout va bien, de ce  » sarcophage »

Un de nos plus beaux et plus grands papillons diurnes .

.

Table valériane-

Oublié l’art de séduire

Machaon avide

.

MMr ( tous droits réservés)

2 septembre 2011

Bleu…bleu… bleu

Fin de vacances pour « le coucou du haïku », ici,  de Alice et Mamylilou. Le thème aujourd’hui est un sacré défi:  » Du bleu sans le nommer ». Sur la première image: le bleu monochrome d’Yves Klein.

Haïku:

.

Voûte insondable-

Les nuages ont fui l’été

Soleil règne en maître

………..

Doux slow cœur à cœur-

Regard océan changeant

Plongeon dans ses vagues

……….

Apéro raseur-

Un cocktail au curaçao

Fugue vers les îles

……….

Monde du silence-

Retour au sein de la mère

Cocon indigo

……….

tanka:

.

Contusions à l’âme-

Or, feu, vert et outremer…

Palette du peintre

Liberté et évasion

Au bout du pinceau, l’oubli

.

MMR ( tous droits réservés

Powered by WordPress