Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

2 juin 2019

Saisir le fugitif instant…

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 1 h 57 min

Que faire lorsque vous devez attendre que l’on répare votre roue transpercée par un gros clou? La question s’est posée lorsque nous étions partis pour nous promener au bord du Bassin, dans sa partie nord.

Première chose: avoir toujours son APN sur soi ou dans le sac. Ce qui est mon cas chaque fois que je mets le nez dehors. Enfin, presque toujours.  Près du garage, où avait lieu cette réparation, s’étalait une immense pelouse assez négligée. Et c’était une chance pour observer la vie courant, sautant ou volant. Comme ce joli papillon : le cuivré commun .

 

Sur le tapis vert

Il se pose, en surprise

Le papillon

 

Puis un  bourdonnement  assez puissant attira mon attention. Un gros bourdon allait tranquille de pissenlit en pissenlit. Énorme, noir et rouge feu.  Jamais vu dans mon jardin, ni au cours de mes nombreuses pérégrinations.

 

Neuf heures au soleil

Un bourdon de fleur en fleur

Bain de pollen

 

A deux pas de là, autre plaisir, connu celui-ci. Un beau papillon Citron se délectait de nectar.

 

L’or du pissenlit

Celui d’un Citron pressé

Garçon? Un pastis!

 

Et enfin, une dernière surprise, de taille également. Une fourmi, d’un gabarit fort impressionnant. Comparez avec la taille de cette fleur . Elle semblait s’intéresser à son nectar . S’agit-il de Camponotus ligniperda ( ou fourmi gâte-bois) ?

 

Une fleur suave

Fric-frac bourdons, papillons…

La fourmi bredouille

 

Réparation terminée relativement vite. Et nous reprîmes la route vers  Arès pour respirer l’air du Bassin.

 

A marée basse

Un chemin d’eau entre les herbes

Mes pensées l’emprunte

.

MMR ( tous droits réservés)

Powered by WordPress