Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

15 novembre 2019

La fille du grand Butull

Filed under: l'herbier de poésie,Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , , , , — Martine @ 4 h 51 min

Pour l’Herbier de poésies d’ Adamante, ICI, Jeanne Fadosi,  ICI ,   a proposé d’écrire en nous inspirant d’une photo de Didier Larive,  ICI

 

Du fond des abysses, là où l’étrange est chose courante, est remontée la fille du grand Butull.  La fille de qui me direz-vous? Butull, le seigneur de l’obscur butyreux.  Celui épais, crémeux, où l’on s’enfonce jusqu’aux mollets. Enfin, mollets,  façon de parler. Là en bas, règnent plutôt les nageoires, épines et autres tentacules.

Nuit bitumée-

Quelques étoiles brillent

Aux crocs d’un prédateur

Univers mystérieux, glauque à souhait,  qui ignore le romantisme, les amourettes roses et les sérénades au clair de lune.  La fille du grand Butull,  prénommée tout simplement Butullette, a vaguement écouté le chant d’une sirène. Acte caractérisé de désobéissance. Car, c’est bien connu, ces êtres enjolivent et trahissent la réalité. D’où le danger à boire leurs paroles.

Ténèbres déchirées

Au bal des poissons ogres

Valse des écailles

La curiosité étant la plus forte, Butulette décide d’abandonner son corail favori et de se laisser flotter au gré des courants froids ou chauds. L’esprit d’aventure lui tient lieu de bouée et le rêve de gouvernail.

Petite fleur de l’abime

Vêtue d’algues et de sable

La princesse divague

Sur l’humeur océane

Peu à peu, au fil des heures ou des jours, Butulette s’approche de la lumière,  affleure à la surface de la mer, jouet involontaire du jeu des vagues.  C’est amusant et magnifique! Le soleil, les oiseaux, les petits poissons qui bécotent et chatouillent, que de découvertes enthousiasmantes! La fille du grand Butull , épuisée de bonheur, finit par s’échouer sur une plage inconnue.

Betty Boop marine

Sur la laisse de mer

S’abandonne, ravie

Aux caprices de l’eau

Sa beauté insolite est remarquée par un photographe de passage. Le temps d’un clic , et hop! Insaisissable, la voici repartie pour un nouveau voyage ….

********************

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Butullette a laissé un souvenir sur cette plage:

 

Là où se meurt la vague

Entre galets et coquillages

Git un bijou abandonné

 

Là où Océan clapote

Ses mots salés d’argonaute

Gît un collier égaré

 

Là où mes pas méditent

Sur le zénith azurite

Gît un torque d’algue bronzée

 

MMR ( tous droits réservés)

3 mars 2017

L’enfant des profondeurs

Filed under: l'herbier de poésie — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 6 h 16 min

Pour l’Herbier de poésie d’Adamante, ICI,  sur une œuvre deOrlandobofil Arte,   ICI  ,  voici ma participation:

.

Au plus fort de l’été 

Courtisée par Zéphyr

La houle, indolente

Balance l’énigmatique.

.

Poupard, poudré ébène

Curiosité corail

De son regard tout rond

L’étrange naît à la vie.

.

Salé aux tempêtes

Sucré aux oursins

L’enfant des profondeurs

Joue avec les poissons.

.

MMR ( tous droits réservés)

Un grand merci pour vos commentaires qui font tant plaisir

25 novembre 2016

Silence eau dormante

Filed under: l'herbier de poésie — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 6 h 12 min

Pour l’Herbier de poésie d’Adamante, ICI , sur une image d’ ABC , voici ma participation:

.

A l’aigu de l’ajonc

Où vient vibrer le jour,

Quelques écailles rouges

Bullent leur barcarolle.

.

Silence eau dormante

A l’étang aux grenouilles

Quand le Temps oublié

Fige les mots d’absence…

.

MMR ( tous droits réservés)

Merci de tout cœur pour vos  visites et charmants commentaires. 😉

http://jardin-des-mots.eklablog.com/

 

 

23 octobre 2016

Poisson et poissons

Le poisson, qui pourrait être d’avril, vu l’originalité de ses écailles. Et pourtant, c’est un, ou plutôt, ce sont des poissons rencontrés lors de mes balades océaniques….

.

img_9894_v1Bleu océan

Petit poisson badant

Nage  à contre temps

Sur un  paravent

D’algues et de sarments

.

img_2733_v1

En pleine caniculeimg_9881_v1

Bien loin de la houle

Sous mon œil incrédule,

Tout rond, il déboule

Étrange poisson bulle

.

Sur l’étrange gréve

Seule, un peu perdueimg_9500_v1

Je suis un bout de rêve

Qui sautille sans trêve

De cohue en chahut

.

Mais quel est ce délire

Qui rit et qui danse

Sur l’air des apparences

D’un temps à ré-écrire…

.

MMR ( tous droits réservés)

 

img_2794_v1

 

 

 

 

 

17 janvier 2016

« Le poisson nébuleux » …. suivi de « Euphorie rose et or »

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon,Poèmes — Étiquettes : , , , , , , , — Martine @ 6 h 58 min

IMG_9366_v1

 

 

Enfant des profondeurs,

L’incertain translucide,

Aime l’apesanteur

De l’invention graphique.IMG_4559_v1

.

Ce poisson nébuleux,

Affamé de couleurs,

Gobe tout songe-creux

Évadé des plages…

******IMG_0677_v1

Paupières occultant

L’indiscrétion solaire

Elle

Sa chair pain d’épice

Ses lèvres cerise

Bercée par les mots bleus

D’ Océan caressant

Elle

AbandonneIMG_7754_v1

Béate

Son euphorie rose et or

A l’ondulation vague

Du Temps séraphique…

.

MMR ( tous droits réservés)

Le premier poème fait partie des 40 écrits cet été pour une exposition de photos. J’ai recherché dans mes albums un cliché pouvant l’illustrer.

Ce « Poisson nébuleux » a donné naissance au second poème.

Suite à une mise à jour sauvage, beaucoup de commentaires ont disparu . Merci pour toutes vos réactions que j’apprécie fort à chacune de vos visites. Elles sont toutes là, mais côté Admin.

Voici trois poèmes/cadeaux nés de ce de poisson nébuleux. 😉

Que j'aime que j'aime que J'AIME ...cet "incertain translucide" .....................
et ELLE, sa chair pain d'épice et cette bouche que colore à sa guise le soleil ....
ELLE et LUI, la plus belle histoire d'amour graphique !

Je fais voler vers toi quelques étoiles cueillies de ses paupières
 et un baiser-coquillage au poisson nébuleux....
A l'intérieur, aucun songe creux, 
que des mots bleus qui chanteront l'infini à son oreille ...............
Sabine.
*
Création sous-marine
entre algues et ineffable
rêve doux d'opaline
de menthe et de sable
Aquarelle vert d'eau
safran et séraphique
Ouvre donc ton cerceau
de fils énigmatiques!
Claudie
*
La "chair pain d'épice"
en édredon de coton
dans la brume grise
d'un hiver qui s'amorce
glisse sur l'océan
des vagues du temps
ABC
*

19 octobre 2014

Hors du Temps- 2

Filed under: Promenades ici et ailleurs... — Étiquettes : , , , , — Martine @ 5 h 35 min

IMG_7713_v1Luxuriance

Démesure

Outrance

Je marche sans bruit, en me faisant toute petite. Bourdonnements, froissements, frôlements…

Un craquement, aussi soudain qu’énigmatique, m’arrête, le pied en l’air. Que cache cet imbroglio  végétal?

Un sanglier?

Un peu partout la vase trahit leur passage. D’autre part, j’ai pu observer de nombreux boutis* aux abords de la forêt.

Un ragondin?IMG_7525_v1

Une loutre?  Telle que celle ci-contre? Une belle photo pour que les visiteurs puissent la reconnaître.

Curieux cette impression que mes oreilles grandissent, s’allongent afin de mieux capter et déterminer un hypothétique danger. Après quelques secondes d’une immobilité absolue, plus rien. La « chose » a disparu…

IMG_7719_v1.

Emmêlé vert et argent

Arceau aux mille bras

Sous ton clair-obscur

Quelques poussières dansent

« Le clandestin des bois »

.

IMG_8006_v1IMG_8016_v1IMG_8012_v1Des brèches, plus ou moins généreuses, ont été aménagées pour que les randonneurs puissent observer la vie aquatique sans la troubler. Cela me permet  d’admirer le manège inlassable du martin pêcheur. Il arrive de loin, de ma droite, se perche sur une branche morte et attend, regardant de tous côtés. Puis repart vers son juchoir initial. Parfois ce va et vient est interrompu par un plongeon fulgurant.IMG_8043_v1

Quelqu’un d’autre est à l’affût.

Ventre creux

Bec avide

Un héron* haut perché

Regard pique écaillesIMG_8039_v2

Se vante d’être expert

A pêcher les ablettes.

Mimant le bois mort

Il guigne l’eau placide

Où nage sa friture.IMG_8033_v1

Plus malin, le poisson

Saute, cabriole

Narguant, hors de portée

Maître Héron, piteux.IMG_7568_v1

.

A mes pieds, surgit, sans crier gare, l’étrange en sa maison.  Une tortue  hisse son envie de sieste sur un tronc vermoulu. Cette belle est une cistude d’Europe.

Ma bulle « Hors du Temps » éclate en gouttelettes mordorées … ces petites lumières s’envolent  loin… très loin… vers l’océan de mes vacances…

.

MMR ( tous droits réservés

Cliquez sur les photos pour agrandir svp, merci

boutis: creusements à grand coups de boutoir ( groin) et de défenses pour chercher des larves, des champignons… . La terre est littéralement retournée.

Héron: difficile de voir , vu la grande distance, si c’est un héron pourpré ou un héron cendré…

11 décembre 2013

Poissons

Filed under: entre ombre et lumière — Étiquettes : , , , , — Martine @ 8 h 10 min

Pour la communauté Entre Ombre et lumière de Hauteclaire, un thème aux couleurs frétillantes.

.IMG_3177_v1

La lumière chante

Bulles tropicales

Composées par Sirène

La lumière danse

Ballet ondes jaspées

Pastichant l’arc en cielIMG_2842_v1

Tandis que

En bas

Tout en bas

Poisson bouche cousue

Mime l’ombre bleu nuit

D’un rêve à inventer…

.

MMR ( tous droits réservés)

 

 

17 janvier 2012

Au miroir hésitant

Filed under: entre ombre et lumière — Étiquettes : , , , , , , , , , , , , — Martine @ 5 h 07 min

Pour ce nouveau rendez-vous avec la communauté « entre ombre et lumière » de Hauteclaire,  ICI , le thème est: reflets de bateaux sur l’eau.

.

Au miroir hésitant,

Couleur lente croisière,

De tremblantes pensées

Étirent leur complainte…

Écho bleu horizon,

Où chantent les voiles,

L’eau du port calamistre

Ces vies en esquisse.

Yoles ou coursiers fringants,

Asservis à leur rive,

Tendent,inutiles filets,

Leurs reflets aux poissons.

….

MMR ( tous droits réservés)

Powered by WordPress