Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

17 janvier 2016

« Le poisson nébuleux » …. suivi de « Euphorie rose et or »

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon,Poèmes — Étiquettes : , , , , , , , — Martine @ 6 h 58 min

IMG_9366_v1

 

 

Enfant des profondeurs,

L’incertain translucide,

Aime l’apesanteur

De l’invention graphique.IMG_4559_v1

.

Ce poisson nébuleux,

Affamé de couleurs,

Gobe tout songe-creux

Évadé des plages…

******IMG_0677_v1

Paupières occultant

L’indiscrétion solaire

Elle

Sa chair pain d’épice

Ses lèvres cerise

Bercée par les mots bleus

D’ Océan caressant

Elle

AbandonneIMG_7754_v1

Béate

Son euphorie rose et or

A l’ondulation vague

Du Temps séraphique…

.

MMR ( tous droits réservés)

Le premier poème fait partie des 40 écrits cet été pour une exposition de photos. J’ai recherché dans mes albums un cliché pouvant l’illustrer.

Ce « Poisson nébuleux » a donné naissance au second poème.

Suite à une mise à jour sauvage, beaucoup de commentaires ont disparu . Merci pour toutes vos réactions que j’apprécie fort à chacune de vos visites. Elles sont toutes là, mais côté Admin.

Voici trois poèmes/cadeaux nés de ce de poisson nébuleux. 😉

Que j'aime que j'aime que J'AIME ...cet "incertain translucide" .....................
et ELLE, sa chair pain d'épice et cette bouche que colore à sa guise le soleil ....
ELLE et LUI, la plus belle histoire d'amour graphique !

Je fais voler vers toi quelques étoiles cueillies de ses paupières
 et un baiser-coquillage au poisson nébuleux....
A l'intérieur, aucun songe creux, 
que des mots bleus qui chanteront l'infini à son oreille ...............
Sabine.
*
Création sous-marine
entre algues et ineffable
rêve doux d'opaline
de menthe et de sable
Aquarelle vert d'eau
safran et séraphique
Ouvre donc ton cerceau
de fils énigmatiques!
Claudie
*
La "chair pain d'épice"
en édredon de coton
dans la brume grise
d'un hiver qui s'amorce
glisse sur l'océan
des vagues du temps
ABC
*

27 octobre 2015

Hantise

Filed under: l'herbier de poésie — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 5 h 03 min

D’après  une récréanote de l’Herbier de poésie d’Adamante  ICI

.ob_f7aeed_2015-10-23-12-05-46.png

A la nuit, à la nuit
Lorsque tout dort dans les chaumières
Que les chats grimpent aux gouttières
Poil hirsute, œil de chasseur.

A la nuit, à la nuit
Lorsque nos rêves se déguisent
Que les heures coulent sans courage
Masques blafards, hantises amères.

A la nuit, à la nuit
Spectre éploré cherche Dame Blanche
Lumière confuse à sa lanterne
Phantasme bleu, sourire granit.

A la nuit, à la nuit
Les mots se désagrègent
Sur les chemins abandonnés
Confettis hâves, fumet terreux…

.

MMR ( tous droits réservés)

25 octobre 2015

Un été… un jour…

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 6 h 36 min

Un été… un jourIMG_9517_v1

Abandonner ses pas au gré des heures mignotées par trois moutons célestes…

Être surpris

Par la violence  sucrée du chèvre-feuille

Qui caresse et captive

Sur un chemin d’huîtres brisées…

Un été… un jourIMG_9089_v1

Glisser son indiscrétion

Le long d’un couloir clair obscur

Où s’entrelacent en liberté

Lierres et passiflores,

Tandis que, cœur au secret,

Dorment les belles de nuit …

Un été… un jour

Nez en l’airIMG_9086_v1

Sourire aux lèvres

Suivre le remue-ménage

De deux hirondeaux

Harcelant de leur voracité

La patience de leurs parents.

Un été… un jour…IMG_9080_v1

Guigner , un rien rieur,

L’insouciance décontractée

Du chien, indifférent au vacarme,

Livré sans retenue au rêve s’enfuyant…

Un été… un jour

Extravaguer

IMG_9065_v1Fileter d’or les images

Les souvenirs bronzés

Mâchouiller l’air salé

Ce bleu du Bassin

Où baillent les huîtres.

Un été… un jour

Blotti dans ma mémoire

Ce nacré ineffable

Attend l’heure du retour…

.

MMR ( tous droits réservés)

Cliquez sur les photos pour agrandir svp, merci.

.

Un immense Merci pour tous vos commentaires qui donnent vie à ce blog

😉

15 mars 2015

Instant grenadine

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , , , , , , , — Martine @ 7 h 04 min

IMG_1334_v1Ballon flotte à l’horizon

Orange douce amère teintée  nuit trop brève

Entrebâillant mes cils

Un  rêve s’effiloche

Se suspend aux dérives grenat et or flammé

Instant andrinople

J’hume ton merveilleuxIMG_1381_v1

.

Soleil printanier-

Celui de mon mimosa

Plus grisant encore

.

MMR ( tous droits réservés)

Cliquez sur les photos pour agrandir svp, merci

Je viens de m’apercevoir que ce billet est le 500 ème. posté depuis le 24 mars 2010

Merci à toutes et à tous pour tous vos commentaires qui me poussent à continuer ce blog. L’échange: une motivation essentielle

 

😉

23 novembre 2014

A rebrousse Temps

Filed under: au Jardin: fleurs, arbres... — Étiquettes : , , , , , , , , — Martine @ 8 h 03 min

Avec cette exposition à préparer,IMG_5386_v1 je n’ai pas beaucoup profité de l’été ;  ainsi que de ce bel automne, si estival. Aussi, histoire de libérer ma frustration, je vais remonter le Temps . Le jardin était si beau!

Cliquez sur les photos pour agrandir svp, merci.

.

Un peu de poudre perlimpinpin

Plus de minutesIMG_5574_v1

Plus de secondes

Chutttt…

L’horloge ralentit

Aiguilles croisées sur son cœur assoupi, son tic-tac n’est plus qu’un murmure…

Le Passé, au présent, est une bulle  rêve doré

Sur un air de jasmin, la mouche bomIMG_6420_v1bille l’avide de sa faim

Soleil, ivre de lui-même, ouvre grand son intime

Or

Feu

Bronze

Éloquence incendiaire séduisant l’ouvrière  ou l’abeille sauvage.IMG_5186_v1

Indifférent aux mots de ce Phébus minus, Amour chorégraphie un pas de deux austère.  Oxythyrea funesta* s’aiment à la cosaque sous l’ombre impudique de l’arum virginal.

L’été en pente douce fredonne et bourdonne

Au pied du lilas, fané de trop me plaire

IMG_6765_v1Mille et un papillons ombre et lumière  caressent l’orbe soyeux de mes capucines

A rebrousse-Temps

Captant l’irréel pour en draper mon âme, je flemmarde et souris au songe vagabond…

MMR ( tous droits réservés)

* Oxythyrea funesta: coléoptère , cousin du cétoine doré.

19 décembre 2013

Plume folâtre

Filed under: Les Passeurs de mots — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 5 h 00 min

Ce mois-ci,  pour la communauté  d’Evajoe, Les « Passeurs de mots »

le thème proposé est: Le rêve et la plume. Voici ce que ma muse m’a soufflé.

Cliquez sur les photos pour agrandir svp, merci.

.IMG_0605_v1

Aube rêve fluide

Celle de l’oiseau neige planant sur mon silence

Liturgie océane murmurant sa prière corail et rose thé

Piane-piane

L’eau pose,

Reprend,

Puis abandonne au sable la course céleste imprégnée d’odyssées

Plume folâtre

Frémissante d’ailleurs

Tu  appelles ma main

Caresses ma joueIMG_4595_v1

Libères les fragrances mangues et papayes

Distilles  perles fines sur fond de lagon bleu

Inventes, redessines une carte au trésor

Le mirage s’invite

M’emporte sur ses ailes albâtre et or bruni…

.

MMR ( tous droits réservés)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 juillet 2013

Escaliers

Filed under: entre ombre et lumière — Étiquettes : , , , , , , , — Martine @ 6 h 25 min

Pour la communauté de Hauteclaire, sur ma proposition de thème

Cliquez sur les photos pour agrandir svp, merciP1050135_v1

Les escaliers montent… descendent…. montent….

Mais pour aller où?  Sous le ciel de mon cher Cap Ferret, j’avais remarqué celui-ci, un peu caché, avec sa rampe souple couleur de beau temps.

Degrés en bois qu’épousaient les lichens P1050129_v1

Où allait-il?

Mes pas n’osaient l’emprunter.

Lâchant la bride à mon imagination celle-ci s’envola, avalant, intrépide, les marches patinées par les ans, la pluie, le vent iodé des tempêtes et des été brûlants…

Montée rude, abrupte, mais…

sans hâte, jouir des fragrances enivrantes des pins, surprendre le vol languissant de Vulcain*, assommé de chaleur P1050137_v1, se désaltérant indolent aux clochettes des arbousiers… Fouiller l’ombre du lierre  agitée par les infatigables fourmis, puis… décoller,  m’élancer vers les cimes frémissantes,  voltiger duvet fragile en compagnie des mouettes, me laisser dériver au pic de la dune scintillante et…pianissimo, me poser sur un autre pallier. Alors, laissant exploser ma joie, dévaler ces gradins ensablés et patauger, hilare, dans mon océan retrouvé.

.

MMR ( tous droits réservés)

* vulcain: papillon migrateur au nord de son aire mais qui peut survivre dans le sud lorsque l’hiver n’est pas trop méchant.

24 février 2013

Mystère liquide

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 7 h 41 min

IMG_2347_v1Nomadisme rêveur de mes pas sur la plage. Errements délicieux de mes pensées jouant sur les vagues comme dauphins rieurs. Le Temps, pour un instant ,enroué des minutes, lâchait prise, vaincu par la force du songe.   J’abandonnais mes pieds à leurs jeux sur le sable. A eux de gouverner, de diriger la barque de mon Moi en vacances….

L’océan fredonnait sa mélodie saphir. Ses mots salés d’ailleurs me berçaient d’évasions, de fantasmes corail, de ballets aquatiques chamarrés d’inventions…

Le charme m’emportait sur ses chemins argent….

Écoute…

Écoute…

Ouvre grand tes arcanes…

J’écoutais, me laissais envahir par une joie sauvage à hurler en silence….et soudain je la vis. Cheveux flottant au vent poème, joues satin nuages au miroir de septembre, esquissant un demi sourire , elle m’accompagna en roulant sa chimère.

Sirène, Armide*, esprit… je ne sais… l’eau emporta si vite son mystère liquide….

MMR ( tous droits réservés)

* Armide: femme d’une grande beauté connaissant l’art de séduire, enchanteresse: définition CNRTL)

Clic sur la photo pour agrandir. Puis, revenir en arrière pour ne quitter la page, merci)

5 juin 2012

Voile, voilage, toile…

Filed under: entre ombre et lumière — Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , — Martine @ 10 h 40 min

Pour ce rendez-vous entre ombre et lumière de la communauté de Hauteclaire, ICI ,  j’ai peu de photos sur ce sujet. Mais en cherchant bien, voici mes trouvailles…

.

Léger voile de brume,

Temps suspendu aux doigts de l’aube,

Une interrogation entre deux plumes transies,

Attente…

Pas un merle?

Pas une pie?

Pas un piaf pour briser ce silence?

Les minutes s’égouttent sur mon visage

A contempler ce village

Ouaté de rêves flous…

.

Un autre matin,

Près d’un certain rivage

Baigné d’un bleu évasion,

Une main  nacre nuage

Repousse les secrets de la nuit.

Voici le jour,

Un nouveau jour.

.

Paresse au goût de thé,

Parfum tartine framboisée

Sur l’appel chant lointain

Des voiles claquant sur l’océan…

Derrière la lourde tenture des pins

Le Bassin tend ses rets impalpables,

Mailles iodées algues et coquillages,

Nous incitant au voyage;

Vers cet ailleurs ostréicole

Où les huîtres battent des cils,

Se ferment au remue-ménage

Du  ballet plates et pinasses

Moissonnant leur sucré -salé

Pour becfins sous les toiles…

.

MMR ( tous droits réservés)

 

 

 

 

 

 

25 août 2011

La passerelle des rêves ( acrostiche)

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon,Poèmes — Étiquettes : , , , , , , , — Martine @ 8 h 25 min

L‘eau, fines arabesques,

Aux reflets nacre ciel,

.

Passerelle rêve fluide,

Amour ombre et soleil,

Se love au creux du cœur.

Silence vie marine

En distendant le Temps,

Ressasse et ondule,

Écho bleu féérique,

Langage alevin,

Les bulles désincarnées

En croche hippocampe.

.

Descente au paradis

En rappel ineffable

Sans chaîne ni boulet.

.

Rêvasser, plume floue,

Être absout de son corps,

Vaguelettes mirages,

Endormir ses alarmes

Se fondre à la chimère…

.

MMR ( tous droits réservés)

« Newer PostsOlder Posts »

Powered by WordPress