Les voyages immobiles…

27 octobre 2012

Laisse flotter les rubans

Filed under: Poèmes — Étiquettes : , , , , , , , , — Martine @ 6 h 45 min

Laisse flotter les rubans….

Respire l’instant magique,

L’éclaboussure de l’aube,

Liqueur or vieilli,

Améthyste ondoyant au sommeil des bateaux.

Freeeettttt!

Écoute la soie déchirée de la penne voyageuse,

Son rire perçant l’eau

Là où naissent les bulles,

L’errance alevin.

Laisse flotter les rubans…

MMR ( tous droits réservés)

 

 

 

 

26 octobre 2012

Halloween

Nouveau rendez-vous avec le « coucou du haïku », ICI , d’Alice et Mamylilou sur un montage des photos d’Alice

.

 Tout le jour, valse hésitation entre soleil et pluie.Une petite bise , sournoise, picorait les jambes. Chacun, chacune n’avait qu’une hâte: retrouver la sécurité de son nid bien douillet.

.

Agonie du jour-

Au rond point des chrysanthèmes

Pas même un chat noir

.

Au halo chiche de sa lampe l’Émile à grand coup de « slurp » engloutissait  sa soupe. Un toc-toc , suivi d’un fou-rire, le dérangea. « Qui c’est? » aboya-t-il.

.

A l’ombre du porche-

Filles et garçons travestis

« Farce ou friandise? »

.

« Allez au diable sales morveux.  Vous n’avez pas honte de déranger les braves gens? ». Et l’Émile leur claqua la porte au nez. Vampirette, Fantomette et Jack-O’-lanterne, ricanèrent mais filèrent sans demander leur reste.

.

31 octobre-

Citrouilles et chauve-souris

Se gaussent des peurs

.

La citrouille , évidée, abritant la flamme d’une bougie est un code pour ceux qui jouent le jeu.

.

Soirée Halloween-

Entre ses voiles d’araignées

Sorcière accueillante

.

MMR ( tous droits réservés)

 

23 octobre 2012

Silence au goût marin

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , — Martine @ 5 h 53 min

Soupirs translucides,

Chemin bulles argentées,

Divagation saphir

De mes rêves nonchalants.

Silence au goût marin où le Temps s’étrécit.

Mes pensées se prélassent,

Flottent,

S’abandonnent…

Berceau anémone,

Fascination rosé,

Je tangue,

Me balance,

Aux bras de l’exotisme,

A l’eurythmie iodée.

Passé , présent, futur,

S’éclipsent,

S’évanouissent,

Se fondent au bleu marine…

.

MMR ( tous droits réservés)

Cliquez sur les photos pour agrandir, merci

 

 

 

 

19 octobre 2012

L’écureuil de la pinède

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 7 h 35 min

L’écureuil est au rendez-vous pour « Le coucou du haïku » , ICI , d’Alice et  Mamylilou.

Cliquez sur les photos pour agrandir, merci

.

.

Hold-up dans le bois-

Pris la patte dans le sac

Écureuil pillard.

.

Petit animal très sympathique, l’écureuil figure au rang de mes favoris des hôtes de ces bois. Leurs courses animent d’éclairs roux la pinède. Parfois ils m’offrent un véritable festival d’équilibristes…..

.

.

.

.

.

.

.

L’écorce des pins

Crépitant de flammes rousses

Derby écureuil

.

L’APN n’étant jamais bien loin, je suis ce critérium des cimes. Bien souvent, ces petits malins disparaissent au cœur des ombres parfumées.

.

.

A l’ombre complice-

Mime descente de lit

Écureuil roublard

.

.

Le meilleur moment pour tirer le portrait de ce feu follet est le repas.

.

.

.

.

.

Écureuil lassé-

Entracte pignons iodés

Carpe diem sylvestre

.

MMR ( tous droits réservés)

17 octobre 2012

Toiles et filets

Filed under: entre ombre et lumière — Étiquettes : , , , , , , , , — Martine @ 4 h 55 min

Sur une idée de  Christiane, pour la communauté  » Entre ombre et lumière » de Hauteclaire, ICI ,  voici ma participation:

.

Sur la toile de mes souvenirs,

Tissu maille serrée,

Piqué au petits points,

Azur paisible ,

Ciel andalou,

Nuit rêveuse,

Chaussées d’espadrilles

Mes pensées se perdent près des dunes ,

Courent le long du rivage,

Furètent ,

Découvrent l’arrière goût  tempête,

Les débris d’une pêche au filet,

L’écho lointain et mirifique

D’une conque marine

Scandant la course folle ,

Éclaboussures argent,

Mouettes et éperlans…

 

 

12 octobre 2012

Ambiance automnale

Pour ce nouveau rendez-vous avec le « Coucou du haïku », ICI , d’Alice et Mamylilou: ambiance automnale.

L’été range maillots de bain, décolletés coquins, espadrilles et jupons fleuris. La nature change de parure.

Cliquez sur les photos pour agrandir, merci.

.

.

Incendie au bois-

Violence des ors et des rouges

Fauvisme automnal

.

.

Envie de balades en forêts, de glaner quelques merveilles parfumées… Dans le Sud les premières pluies sont une caresse bienfaisante. La terre avide d’eau boit, et boit encore, pas rassasiée. Quelles gouttes échappent à sa voracité, roulent sur des tapis somptueux, bedonnent poires et pommes…

.

.

Alcool cumulus-

Humus, fruits et champignons

Ivresse licite

.

.

Au jardin, il est temps de nettoyer, bêcher, prévoir un printemps rutilant. Pourtant, quelque fois, marquer une pause et observer les hirondelles sur le départ, ou bien  mésange picorant le rubis d’une arbouse. Sur ma pelouse à l’état naturel ,humer une devinette …

.

.

Cache-nez vanille-

A l’occulte des broussailles

Spiranthe d’automne

.

.

MMR ( tous droits réservés)

9 octobre 2012

Sous le signe de l’écureuil

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , — Martine @ 6 h 54 min

Cela fait bientôt deux ans que je discute par blog interposé avec Écureuil bleu: « Une bonne nouvelle par jour »:  ICI , J’aime ses billets qui touchent à tous les sujets avec humour, tendresse, parfois révolte, culture. Et puis… et puis… nous éprouvons le même grand amour pour le Bassin d’Arcachon.

Nous nous étions donné rendez-vous à 9h30, au pied du phare du Cap-Ferret pour la journée du Patrimoine.

ICI , vous pourrez découvrir son regard sur cette rencontre.

Cliquez sur les photos pour agrandir, merci.

C’est toujours un peu intimidant . Allions nous nous plaire? Et bien oui. Le courant est passé sans problème entre nous.

Le soleil jouait à cache-cache avec quelques nuages. L’air embaumait l’humus humide, l’iode, la résine. Par contre, nous découvrîmes que les grilles pour les visites n’ouvraient qu’à 10h00.Nous mîmes à profit cette demi-heure pour nous  balader aux environs.

Brigitte, mon mari et moi, savourâmes la tranquillité de cette matinée. Peu de promeneurs.

Un petit marin nous suivit d’un regard un peu moqueur. Peut-être nous avait-t-il prises pour des touristes japonaises en écoutant les clic! clac! de nos APN. 🙂  A droite, une de ces belles maisons de la presqu’île.Il y en a tant que cela fera le sujet d’un billet particulier.

un jour… prochain…

L’argent du Bassin ,

Le Moulleau en face*,

La Dune du Pyla se pelotonnant sous un gros édredon lumineux. Nous nous régalions à questionner et écouter les explications de notre guide.

Vers 10h00, nous revîmes au phare.  La SNSM ( Les Sauveteurs en Mer) avait annoncé l’ouverture d’un stand à côté du phare. Nous étions curieuses de découvrir leurs produits d’excellente qualité. Comme ils n’étaient pas prêts, nous observâmes la pinède autour de nous. Un blockhaus avait  été mis à jour. Des renseignements ICI .  Soudain un monsieur s’exclama: « Des écureuils! des écureuils! »

. »Où ça? »

« Où ça? »

Nos deux cris,

en écho,

jaillirent,

excités.

Ces lutins farceurs ne tenaient pas en place. Agiles, lestes et déroutants, les petites boules de poils nous offrirent un spectacle merveilleux.  Deux, quatre, six…. Ils filaient à droite, zouuu à gauche, en haut, en bas. Parfois, marquaient une pause. Chic! « Un sourire s’il vous plaît! » Mais pas le temps de zoomer sur leur mignonne t’tite bouille. Ils étaient déjà à l’autre bout sautant sur l’arbre suivant. La chasse à l’image? Su-per! 🙂  Un petit groupe derrière nous s’était formé. Qui était le plus distrayant? Les écureuils? Nous, ne saisissant que des queues ou le vent de leurs courses folles?

Un moment fort en partage. Quel beau souvenir placé sous le signe de l’amitié et… des écureuils! 🙂

* Le Moulleau: un quartier d’Arcachon

5 octobre 2012

La libellule rouge

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , , , — Martine @ 4 h 33 min

Pour ce nouveau rendez-vous du « coucou du haïku » , ICI , communauté d’Alice et Mamylilou, sur une photo de Mamylilou, voici ma participation:

.

Les dernières hirondelles s’enfuient à tire d’ailes. Au bord de l’étang…

.

Un éclat rubis

Se balance mollement

Feuille ou libellule?

.

L’arbre abandonne à regret ses écus or et bronze au miroir de l’eau. L’air zonzonne à peine. Grenouille en reste coite. Les proies se font rares.

.

Rouge de colère

Libellule sur son roseau

Mâchouille sa faim

.

Soudain, remue-ménage. Joueuses, deux loutres déchirent la paix dorée. Virevoltes, éclaboussures, dérangent tout un petit monde assoupi.

.

Sur scène argentée

Valsent moucherons, moustiques …

Et la libellule

.

MMR ( tous droits réservés)

3 octobre 2012

En noir et blanc

Filed under: entre ombre et lumière — Martine @ 5 h 23 min

Nouveau thème pour la communauté entre ombre et lumière de Hauteclaire, ICI , le noir et blanc. Pas évident  de trouver quelques clichés dans mes albums…

.

La nuit frissonne à peine,

Plume de soie,

Duvet caressant les soupirs bleu pervenche…

L’ombre oublie sa couleur,

Se festonne de perles de lune,

Transcende l’âme assoiffée de poèmes .

Sous les pins,

Silence vase clôt,

Nappe immobile aux fragrances fougère,

Aux champignons d’automne que foule lapin.

Hoho-hô…

Hoho-hô…

Chouette, hibou, effraie?

Qu’importe la hulotte,

Le grand duc évadé d’un conte,

Rêve argent vieilli oscillant doucement,

L’oiseau extravague,

Palpe les notes parme de quelques bruyères,

Capte l’écho lointain se roulant sur la plage,

Celui d’océan ébouriffé d’écume.

Là-bas, d’autres plumes picorent la vie iodée,

Jouent à attrape-moi entre deux vaguelettes.

L’oiseau de Minerve ,

Suspendu à la paix,

Goûte l’eau astrale,

Mûrit un mystère…

 .

MMR ( tous droits réservés)

Powered by WordPress