Les voyages immobiles…

29 avril 2017

Petite pause blog

Filed under: animaux, insectes...,Méli-Mélo — Étiquettes : , , , , — Martine @ 0 h 33 min

Blog en pause en compagnie du lin et d’un micro-lépidoptère ( papillon) appartenant à la famille des adelidae. Et du muguet bien sûr. Bon premier Mai à toutes et à tous

MMR ( tous droits réservés)

 

 

 

15 avril 2017

Les conspirateurs

–   Vous avez bientôt fini? C’est que je commence à avoir des crampes moi!

–  Encore un moment!

–  ∉∀∝θ   ∉⊆Ō

–  Qu’est-ce qu’il dit le tondu?

–  Il est fatigué lui aussi.

–  €ξ⊕∀

–  Et puis il a faim.

–  Il n’est pas le seul. Alors Boucles d’or, où en es-tu?

–  Encore un peu de patience. J’y suis presque. Il suffit d’écarter encore un peu les pétales…

– Alooors! s’énerve la mouche verte. Tu en mets un temps! Je la sens mal cette affaire!

Ce matin, trois compères se sont retrouvés près du lilas. Celui-ci n’est qu’une boule de neige parfumée.  Avec des mines de conspirateurs chacun a pris position selon le plan prévu. Bourdon  part au casse-pipe avec enthousiasme.  Il compte bien se remplir les poches vite fait bien fait. Cole (coléoptère de son état) frémit des antennes ( qu’il a fort belles d’ailleurs). La patience ne figure pas au nombre de ses vertus.  Bourdon est beaucoup trop lambin à son goût.  Faire le pied de grue, ça va bien pour les oiseaux, mais pas pour un insecte.

–  Dépêche l’ami! Dépêche!  Être vigie, ça donne le torticolis, râle Cole.

–  Je fais ce que je peux. Tu n’avais qu’à t’y coller, hé! minus! se rebiffe Bourdon.

–  Tu sais ce qu’il te dit le minus? Si je suis là, c’est juste pour rendre service. Parce que pour le reste, hein, je m’en bats les antennes.! réplique Cole.

–  Chuuuuuuuut! Ça va pas non? Vous allez réveiller l’ogresse, les gronde la mouche verte.

–  C’est sa faute, se défend à voix plus basse Bourdon.  Faut pas me stresser!

–  ΘŒ ???

–  Non, pas de problème. Ne vous inquiétez pas étranger . Tout se déroule comme prévu.

–  λΨ∅

– Oui, si vous voulez.

–  Tu peux traduire? Il commence à me courir sur les élytres  celui-là, gronde Cole.

–  Sois un peu plus aimable . Il propose de prendre le relais, le réprimande la mouche verte.

–  Ah?  heu… bon, d’accord.

Bourdon s’active, souffle, se démène comme un beau diable. Mais,  que voulez-vous? A l’impossible nul n’est tenu.

–  Je crois que nous arrivons trop tard. Il ne reste presque rien.

–  Oooh! Ne me dis pas ça! s’exclament en même temps Cole et la mouche verte.

Les trois copains sont abattus. Quand au tondu, ils les dévisagent  chacun à leur tour de ses grands yeux pixelisés., complètement perdu.

–  ΘŒ ?

Accablés, les trois  potes ne lui répondent même pas. 

–  Hou!hou! les interpellent une boule dorée volant et tressautant. J’arrive de chez les tulipes. Vous devriez y aller. Les corbeilles sont pleines à ras-bord. Il faut en profiter! les avertit-il joyeusement.

Ragaillardis, les trois compères,  ainsi que l’étranger, à qui l’on vient de traduire le discours enthousiaste du nouvel arrivant, s’empressent de faire quelques mouvements d’assouplissement et hop! Les voici tous partis.

Que cherchaient ces quatre comploteurs? Du pollen? Pas sûr car ici il ne manque pas. Alors quoi? Ça, seul le Dieu des insectes le sait…

.

MMR – tous droits réservés)

Avec de haut en bas:

–  coléoptère non identifié

–  bourdon?  abdomen roux , tête et thorax noirs, d’assez belle taille.

–  mouche verte: peut-être Lucilia caesar. Dite mouche à merde, bien qu’elle n’aille pas sur les fèces ( wikipedia)

–  pisaura mirabilis: grande araignée chassant à vue. Assez commune dans mon jardin.

–  mouche éristale sepulchralis, appartenant à la grande famille des syrphes. On la croirait en platine. C’est la première fois que je la vois.

–  Oxythyrea Funesta. Petit scarabée noir taché de blanc.  surnommé drap mortuaire à cause de sa couleur. Celui-ci était entièrement recouvert de pollen.

Si vous voyez une erreur, n’hésitez pas à me la signaler, merci.

 

19 février 2017

Printemps ou pas printemps?

L’hiver en gants blancs

Crocs bien affûtés

Semble lever le pied

Face à joli Printemps

.

Criquet , qui nous a tenu compagnie   depuis début décembre ( ou peut-être plus tôt, caché dans les plantations du carré n°1) semble avoir mis les voiles depuis trois jours. Dans l’herbe, le dernier cliché pris vendredi matin. Peut-être avec le retour d’un temps très printanier, se sent-il d’humeur amoureuse?

.

Au soleil

Qu’il est bon de s’ouvrir

Comme une fleur

.

Frissons-

Une abeille se réchauffe au soleil

De mon mimosa

.

 

Mouches,  abeilles domestiques, bourdons, guêpes, abeilles sauvages, tout un petit monde se presse sur le romarin plus qu’accueillant!

.

MMR ( tous droits réservés)

de gauche à droite:

anthorophora plumipe, bourdon, xylocope

Merci pour vos commentaires et vos ricochets sur mes mots. Ce que ça fait plaisir tous ces échanges.

😉

27 novembre 2016

Ah! Sacrés escargots

Filed under: animaux, insectes... — Étiquettes : , , — Martine @ 5 h 25 min

Les escargots! img_0081_v1

Quel est le jardinier qui ne râle pas au moins une fois par an après eux?

Mais, les avez-vous regardés de près? De très près?

Moi? Oui!

Et quelle surprise, que de découvrir un jour, un tout petit individu recouvert … d’ Épines!img_4670_v1

helicodonta obvoluta?

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Perles de roséeimg_2337_v1img_4861_v1img_5027_v1

Giboulées rageuses

Le ciel est au beau fixe

Pour les gastéropodes.

D’un train de sénateur

Ils glissent, placides

Bavant  de bonheur

Sur leurs chemins de pluie.

.

img_8761_v1img_0578_v1img_2246_v1

 

 

 

 

 

Arrondies, Pointues, semblables à des cornets glacés, ou des chapeaux chinois, bombées ou aplaties, opaques ou translucides, les maisons de ces bohèmes  présentent tant de formes différentes, de dessins et de couleurs diverses.

On trouve vraiment de tout. img_3571_v1img_5022_v1img_0974_v1

Même des littéraires. Si! Si! Je vous assure!

En voici un,  pris sur le fait, qui a bien voulu me répondre:

« -Comment sont les nouvelles?

 -Bof! indigestes! »

Ah! Sacrés escargots!

.

MMR ( tous droits réservés)

Un site,  ICI , pour en savoir plus sur les escargots européens.

Merci pour toutes vos visites et  commentaires. Quelle richesse que ces échanges. 😉

escargot-sur-lit-bleu

2 octobre 2016

En rouge et noir!

Après vous avoir parlé du jaune associé au noir, voici le rouge .IMG_2441_v1

« En rouge et noir!  » Cela me fait penser à la chanson de Jeanne Mas.

Une livrée qui est portée par beaucoup d’insectes. Ci- contre, la punaise arlequin est bien représentée par cinq ou six individus, certains très occupés à assurer leur descendance.

.

Noir et feu-

Incendie dans le fenouil

Punaises en réunion

.IMG_1913_v1

Je l’ai souvent dit et je le redirai encore. La Nature me fascine et je ne me lasse pas de l’observer chaque fois que possible. L’ hyménoptère ci-dessus, est incroyable avec sa longue tarière. Un gasteruption ( si je ne fais pas erreur). Adulte se gorgeant de nectar mais pondant ses œufs sur des larves vivantes, des chenilles…

IMG_2372_v1

.IMG_1787_v1

Deux inconnus que je soumets à celles ou ceux qui savent. Un hyménoptère, guêpe ou abeille, mais l’autre, à droite ??? C’est la première fois que je le rencontre.

.

Midi au soleil-

Une énigme est posée

sur le fenouil

.

Nouvelle, pour moi en tout cas, cette mouche.IMG_2535_v1

Après recherche, il me semble que ce serait Gymnosoma rotundatum. A vérifier. N’est-elle pas amusante avec son gros popotin tout rond. On croirait qu’elle a abusé de jus d’orange.

Et pour terminer, tout le monde la connaît : la ravissante coccinelle.

Tout feu, tout flamme, pleine d’énergie, elle monte et descend le long des tiges et ombelles à la recherche de minuscules proies.

A l’image de la coccinelle, tous les insectes de cette page ( mis à part peut-être l’inconnu), sont des aides précieux pour le jardinier.

.

Fragrances fenouil-

L’été lumineux caresse

un insecte en chasse

.

MMR ( tous droits réservés)

Blog en roue libre. Merci pour tous vos commentaires que je découvre avec un immense plaisir

😉

IMG_2428_v1

27 mars 2016

L’ÂNE

Filed under: animaux, insectes...,Les Passeurs de mots — Étiquettes : , — Martine @ 1 h 10 min

Pour la communauté des Passeurs de mots d’Evajoe, le thème ce mois-ci est l’âne sur une photo de Clara,IMG_20150517_143405-224x300

Les portraits de l’âne gris sont de moi.

.

L’âne

Oreilles sur roulement à billes

Écoute

Tendant le cou

Vers nos jeux enfantins.

Un peu trop seul

Sur son carré herbeuxIMG_1846_v1

L’âne

Mélancolique

A faim de compagnie.

Un couple de caprins

Campé dans la luzerne

Regard un peu vague

Mâchouille l’indifférence

Comme d’autres la menthe.

L’âneIMG_1845_v1

Lui

N’a d’yeux que pour nous

Aspirant à l’invite

De nos folles poursuites.

Mouches et moucherons

Inlassablement

VrombissentIMG_1843_v2

Harcelant sa frange

De mille chatouillis.

Mais l’âne

Lui

Abstrait à leur manège

S’emplit le regard

De nos courses bronzées.

Au secret du grand chêne

Les trilles d’un oiseau

Jaillissent vers l’azur

Puis, cascatelle cristal

Se joignent à nos rires.

L’âne

Lui

Gagné par le tempo

De ce jour turbulent

Dévale le talus

Brayant haut et fort

Sa joie à danser

Parmi nos fantaisies.

.

MMR ( tous droits réservés)

13 mars 2016

Sauvée!

Filed under: animaux, insectes... — Étiquettes : , , , — Martine @ 6 h 19 min

Cela s’est passé il y a quinze jours. IMG_1676_v1

Mon mari m’appelle depuis la salle de bain. « Dis! Viens voir! Il y a une de tes copines ici! »

Intriguée, je le rejoins et découvre une petite chose noire et rousse recroquevillée, inerte. A l’aide d’un petit carton pub ( je me méfie toujours, on ne sait jamais si ça pique ou pas) je recueille l’insecte. Oh! il s’agit d’une  abeille sauvage: l’osmie bicolore.*

Sous l’effet de la manipulation, elle tend mollement une patte. Bon, elle n’est pas morte mais seulement à demi endormie par le froid.. Je la descends dans la salle de séjour et la dépose dans une flaque de soleil. Pas de réaction. Je me souviens alors d’un conseil lu sur le blog d’un blogueur passionnant, ICI.  Je décide d’offrir à boire un peu de miel dilué d’un soupçon d’eau à ma petite protégée. En fait, renseignement pris, la belle touffe blanche sur sa face indique que c’est un mâle. IMG_1678_v3IMG_1680_v2IMG_1684_v2IMG_1692_v2IMG_1696_v2

.

.

.

.

Mon mari se « pique » au jeu et participe à l’histoire. Il découpe le bord d’un bouchon pour que le bol ne soit pas trop profond.  Je guide mon osmie sur la margelle de son somptueux hanap, mais, pas de réaction. Alors, je caresse de mon doigt à peine humecté le bas de sa face. Par deux fois. Et, enfin, elle comprend. IMG_1697_v2

Elle allonge une langue d’une longueur! Fichtre! Penchée sur ma bestiole, en gros plan, cela m’a surprise. L’abeille a l’air d’apprécier le menu de la maison. Par trois fois elle revient au plat, entrecoupant par des pauses, comme pour laisser le temps à l’estomac de s’adapter à ce festin soudain.

Puis, repue, elle recule et se positionne sur le rebord. J’assiste alors à une grande séance de toilettage.   Une patte, puis l’autre, une aile également… C’est du sérieux. IMG_1710_v2

IMG_1706_v1

IMG_1708_v1.

.

.

.

.

.

.

Au bout d’un long moment,  la voici qui s’envole vers la fenêtre, vers la lumière. L’heure est venue de lui ouvrir en grand la porte-fenêtre vers la liberté, vers ce soleil qui entre-temps a réchauffé l’atmosphère. Monsieur Osmie peut filer retrouver ce drôle d’hiver printanier.

Le lendemain et les jours suivants, j’ai observé deux osmies butinant dans la haie. J’aime imaginer que l’une des deux est mon rescapé. Ma tendre moitié a réalisé un hôtel à osmies pour éviter à l’avenir qu’elles s’installent dans le trou d’évacuation d’eau de la fenêtre.IMG_1854_v1

MMR ( tous droits réservés)

*   l’osmie bicolore est un insecte du genre osmia, appartenant à l’ordre des Hyménoptères, famille des Megachilidae.  Il paraît qu’elle apprécie nicher dans les coquilles vides d’escargot; mais ne dédaigne pas les trous dans le bois si j’en juge par la mésaventure de ce petit mâle.

C’est une abeille de 9 à 10 mm d’un grand intérêt pour la pollinisation.

Plus de renseignements ICI , chez Wikipedia

Si l’Hôtel les attire, je vous en reparlerai.

Désolée: Commentaires fermés , car, le 51 ème effacerait  tous les précédents.

IMG_1817_v1

10 février 2016

Carnaval

Filed under: animaux, insectes...,Poèmes — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 8 h 12 min

MascaradeIMG_1939_v1

Pour quelques heures

Farces

Danses

Grimaces, sourires, rires

Oubli de soi…

Costumée de lumièresIMG_1160_v1

L’apparence est un nouveau langage

Un guide

Une ligne de conduite

Un faux fuyant au gris noir des soucis

Clowns, pierrots, grotesques, dominos, masques africains…

Travestie en princesse, elle joue et minaude entre ses satins printaniers.

Grimé en croquemitaine, il lui tourne autour, agitant les bras,  rugissant des onomatopées d’outre-tombe. IMG_8893_v2

Au rythme des trompettes

Tambours, cymbales et autres fifres

Sous pluie de confettis

Ou de farine*

Vive Carnaval et ses extravagances!

MMR ( tous droits réservés)

*: au carnaval de Limoux.

Avec dans l’ordre d’apparition:

1- tulipe multiflore

2- punaise pyrrochore, nommée également gendarme, masque africain, « cherche-midi »…

3- empuse, surnommée également démon. Cousine de la mante religieuse.

4- chryside dorée ou guêpe coucou.  mi-nus-cu-le! entre 5 et 10 mm

.

Navrée. Pas le temps de composer ma news ce matin. .. peut-être plus tard…

IMG_5556_v1

24 janvier 2016

La feuille

Filed under: animaux, insectes...,Poèmes — Étiquettes : , , , , , , , , , , , — Martine @ 8 h 23 min

Cuir boucané aux brûlures d’août IMG_0693_v1

Son velours passé

Au presse-fruit des jours

La feuille

Nimbée soleil et bruine

Se souvient-elle

De l’été?IMG_1797_v1

Ces matins

La tourterelle

Quémande au jour

Un peu d’amour

En lissant le satin de sa gorgerette?

Caduc émeraude

Bat-elle le rappel

Au décharné de sa pulpeIMG_1116_v1IMG_0891_v1

De ces instants

Blonds et vert pomme

Rampant

Sautant

D’une seconde à l’autreIMG_2045_v1

Indifférents à l’humeur du Monde?

La feuilleIMG_2134_v1IMG_2189_v1

A-t-elle mémorisé

Un à un

L’impromptu Badiane

L’hésitation tilleul

Posées au revers

D’une fuite subite?

Feuillet racorni

Déposé par le ventIMG_5015_v1

Revoit-elle l’araignéeIMG_5647_v1IMG_5232_v1

Son attente goulue

Crochets en guet-apens

Parée comme princesse

Pour une danse

Valse macabre

Au bal des vampires?IMG_8667_v1

Fibre détachéeIMG_8080_v1IMG_7121_v1

De l’arbre amnésique

Évoque-t-elle parfois

A l’engourdi de sa dissertation

La douceur paresseuse

Or et anis

Marient le savoureux

D’une eurythmie

Entre parenthèses?

.

MMR ( tous droits réservés)

Mes héros  photographiées en l’année 2015. Je n’ai pas eu le temps de tous les identifier…

1: Peut-être une chenille géomètre?

2: la chenille cornue du pacha à deux queues- Charax jasius

3-:  crapaud ou grenouille? Il était très petit. C’est la première fois que j’en vois un dans mon jardin. Il s’agit de bufo-bufo, le crapaud commun de nos jardins. excellent ami du jardinier car il le débarrasse des limaces, araignées, fourmis, cloportes, chenilles, altises, escargots… merci à FMarmotte5 pour son aide. : http://le-blog-de-pierre-fassbind.over-blog.com/

4 et 5: des coléoptères je pense. Mais lesquels?

6: araignée, assez commune dans mon jardin.

7 et 8: araignée thomise. Dite crabe à cause de la position de ses pattes en attente.

9: punaises sur tournesol

10: Criquet

11: guêpe

Merci pour tous vos charmants commentaires, vos  poèmes et vos réflexions si intéressantes.  Ce blog vit grâce à eux.

😉

10 janvier 2016

La sieste

Filed under: animaux, insectes...,Poèmes — Étiquettes : , , , , — Martine @ 7 h 58 min

Commençons la nouvelle année par une bonne résolution:  rendons son importance à la sieste ( en tout cas, pour ceux qui le peuvent).IMG_0926_v1

Les animaux l’ont bien compris , eux.

Piquer un bon roupillon

Blotti sous son édredon

Et pousser deux trois ronrons

Comme le chat couché en rond

Ah! s’abandonner

Dans les bras de Morphée

DormirIMG_1142_v1

Sans mentirIMG_1311_v1

Quel plaisir

Un gros dodo

Sur le dos

Ou recto-verso

Piano ou fortissimo

En solo ou en trio IMG_0972_v1

Quelle merveille

Que le sommeil

A l’ombre d’un jour vermeil

.

MMR ( tous droits réservés)

Merci pour tous vos commentaires qui m’enchantent à chacune de vos visites. Depuis la dernière mise à jour du blog, nombre de ceux-ci ont disparu sous la page mais sont toujours là, côté Admin.

.

même à Montmartre où je suis de retour, 
je continue ma sieste du Sud,
Ugo, mon Chat de Pharaon,
dort contre mi, 
accroché à mon bras comme un petit singe, 
mon bras à l'intérieur de lui,
et nous ronronnons ensemble.....
Linda Bastide
*

Older Posts »

Powered by WordPress