Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

17 janvier 2020

Le petit veau

Pour l’Herbier, Adamante, ICI, nous propose d’écrire sur cette peinture, de préférence en haïbun:

Francis Bacon, Étude de taureau, 1991, huile, peinture en aérosol et poussière sur toile, 198 x 147 cm, collection particulière © The Estate of Francis Bacon / All rights reserved / ADAGP, Paris and DACS, London 2019

 

L’air immobile et poisseux pèse de tout son poids sur la prairie somnolente. Au loin, un tracteur poussif halète de fatigue.  Sous l’ombre chiche du grand pin quelques vaches ruminent paisiblement.

 

Soleil crépitant-

A l’heure de la sieste

Fourmis au travail

 

Son museau tendu vers le ciel, un petit veau suit des yeux avec envie le ballet joyeux des martinets.  Il s’ennuie et rêve de courses , de bruit, de vie trépidante.

 

Feu solaire-

Rodéo des mouches

Celui d’un petit veau

 

Il a laissé trainer ses oreilles et surpris les confidences de sa grand-mère un soir où elle le croyait endormi. Elle racontait les exploits d’un sien cousin, taureau de combat. Une vedette en son temps triomphant dans les grandes arènes d’Espagne. Ah comme ce devait être excitant toute cette gloire! Dommage qu’il se soit endormi avant la fin de l’histoire.

 

L’enfance naïve

Joue aux papillons

O temps suspend ton vol

.

Le petit veau s’amuse à courir parmi les herbes folles dérangeant avec joie de jolis papillons. J’ai fait de même lorsque j’étais petite.  Ces insectes, que l’on pourrait comparer à des fleurs volantes,  m’émerveillent à chaque retour du printemps.

 

Joli mois de mai-

Sur le sucre des Lychnis

Un citron acide

Ce jour là, le temps était menaçant.  Tandis que j’observais un grand silène se gorgeant du nectar des lavandes, une abeille sauvage se mit à lui tourner autour. Il s’agissait d’un anthidium mâle jaloux, très possessif. Pas question de s’approcher de ses femelles. Il le harcela puis finalement renonça. Ce papillon était décidément trop calme et indifférent..

 

 

 

 

 

 

 

 

Scabieuses, lavandes…

Parmi toutes les fleurs

Celles des papillons

 

La valériane, accueillante , offrait la quiétude de son ombre à un satyre affamé.  Cette plante très mellifère a beaucoup de succès auprès des insectes.

Midi –

Au banquet du jour

Ma faim et celle  des papillons

.

MMR ( tous droits réservés)

Mes petits héros dans  l’ordre d’apparition  de haut en bas, et de gauche à droite:

1- le citron: Gonepteryx rhamni

2- le silène: Brintesia circe en compagnie de l’abeille sauvage: anthidium

3- Le Demi-deuil: Melanargia galathea

4- La Belle dame: Cynthia cardui

5- Le brun des pélargoniums:  Cacyreus marshalli

6-  L’azuré commun ou de la bugrane: Polyommatus icarus ( si je ne fais pas erreur, sinon détrompez-moi svp)

7- Le satyre ( Lasiommata megera)  le mâle se nomme Satyre et la femelle Mégère.

20 décembre 2015

Soleil Coréopsis

Filed under: animaux, insectes... — Étiquettes : , , , , , , , — Martine @ 7 h 03 min

IMG_3839_v1

Sur les ailes du vent

Ils viennent tous vers toi!IMG_3765_v1

Soleil Coréopsis,

Coupe miel enivrant

Offerte  à tous les vents ,

Ta lumière

Brûle le Temps

Son ombre  lavande

A la langueur suave,

IMG_3757_v1IMG_3759_v1IMG_3758_v1

Exotisme lascifIMG_3731_v1

Où se cache

Sournoise

Imprévue

Une faim déguisée en or incandescent.

Mais

Grâce dorée

Instant safrané

L’heure

Est un cadeau sucré pour l’abeille vagabonde.

Thomise à l’affût

Contemple

Fort marri

La fuite insouciante

De  son déjeuner.

Coréopsis

Pépite mexicaine

Parmi tes dentelles

Se croisent

S’entremêlent

Cent destins voraces

De ton trésor pollen.

.

MMR ( tous droits réservés)

avec

1- Papillon argus  Brun  ( merci à Pierre-Jean BERNARD ,   ICI ,pour l’identification)

2- mouche- volucelle zonée- famille des syrphidés

3- abeille sauvage et Thomise ( appelée aussi araignée- crabe, mimétisme absolu jaune sur jaune)

4-  abeille sauvage et cétoine doré

 

BLOG EN PAUSE

A bientôt

😉

10 mai 2015

Au jardin alpin

Filed under: Promenades ici et ailleurs... — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 8 h 09 min

IMG_3105_v1

Cliquez sur les photos pour agrandir svp, merci

Une envie de bouger

De respirer l’ailleurs au goût de montagne

Promenade bucolique

Regard fureteur au cœur d’un lieu préservé.

Ici

Calme lumière épurée par la pluie nocturne.IMG_2743_v1

Douceur virginale des fleurs du pommier

Ému,  peut-être, d’être surpris en ce matin de mai.

Indiscrétion de mon visage tendu vers son nacré bourdonnant d’abeilles, bourdons…

Que de vie autour de moi

 

IMG_3036_v1IMG_2748_v1IMG_3043_v1IMG_2749_v1

Joyaux à l’élégante finesse de petits papillons posant sans complexe.

Argus bleu et argus vert.

Liberté sereine.

 

IMG_2959_v1IMG_2948_v1IMG_2981_v1

 

 

Entre deux orchidées*, campées au sommet pivoine, un duo charbonneux échange les potins du jour.

IMG_2721_v1Tout là-haut

Cétoine doré

Fracassant l’harmonie industrieuse apifère

Pose sa lourdeur maladroite   à l’ourlet pétale sauvage.

Après une gymnastique  plutôt ridicule

Il piétine, mâchonne , puis, rassasié, se dore les élytres.

IMG_3125_v1Tout ce remue-ménage

Au ciel

Ou dans les herbes

Ne trouble pas un poil de l’amour aux yeux d’or.

Le Temps

Aiguilles engluées de sève

Semble ralentir sa course effrénée…

MMR ( tous droits réservés)

.

Pas le temps de réaliser une newsletter ce matin. Ça rame, ça rame…

Je réessayerai plus tard dans la journée

Bon dimanche à toutes et à tous

😉

 

 

 

 

 

 

 

 

Powered by WordPress