Les voyages immobiles…

12 mars 2017

Stupeur!

Filed under: au Jardin: fleurs, arbres... — Étiquettes : , , , , — Martine @ 9 h 04 min

Hier matin,  tandis que je travaillais à une nouvelle œuvre,  je réalisai soudain qu’il y avait un drôle de bruit.  Mis à part un colloque de pies un peu remuant, rien ne semblait anormal depuis la fenêtre. Je retournai donc à mes couleurs. Mais le bruit persistait et finissait par me gêner. Plus moyen de me concentrer. Je décidai donc d’aller voir dans le jardin. Rien. Puis, de nouveau ce son bizarre. Il me faisait penser au cri d’un paon. Enfin, très très vaguement. Cela venait de l’extérieur, au delà de ma haie. En m’avançant entre les iris et autres vivaces, par une trouée entre deux lauriers tin, j’aperçus l’auteur de ces cris. Un gros oiseau ressemblant à une oie. Stupeur!  D’habitude, elles volent tout là-haut, à peine reconnaissables par la forme de leur vol. Mais là, presque au seuil de la maison, je pouvais admirer sa beauté  à loisir. En fait, cela ne dura pas longtemps car l’arrivée d’un promeneur et de son chien en laisse l’ont effrayée. Dans un grand vacarme de cris et de froissement d’ailes elle a filé…

Pascale m’a gentiment renseignée hier soir . Il s’agit d’une oie cygnoïde, une jeune femelle. Sur le net j’ai trouvé quelques informations.  C’est un oiseau d’extrême orient, à l’origine de notre oie domestique  ou oie de Guinée.  Une espèce assez peu connue gravement menacée. C’était mon cadeau du jour.

.

Comme il faisait bon, j’ai profité de cette pause récréative pour prendre des nouvelles de mon petit monde. Les floraisons se multiplient. Les insectes sont à leur affaire.

.

Chaleur solaire

Chaleur dorée du forsythia

Chaleur d’amours lilliputiennes au cœur des fleurs…

.

MMR ( tous droits réservés)

Attention!  j’ai précisé que cette oie était à l’extérieur de mon jardin,    au delà de la haie. Et c’est par un  trou dans celle-ci que j’ai pu photographier sans être vue.

19 février 2017

Printemps ou pas printemps?

L’hiver en gants blancs

Crocs bien affûtés

Semble lever le pied

Face à joli Printemps

.

Criquet , qui nous a tenu compagnie   depuis début décembre ( ou peut-être plus tôt, caché dans les plantations du carré n°1) semble avoir mis les voiles depuis trois jours. Dans l’herbe, le dernier cliché pris vendredi matin. Peut-être avec le retour d’un temps très printanier, se sent-il d’humeur amoureuse?

.

Au soleil

Qu’il est bon de s’ouvrir

Comme une fleur

.

Frissons-

Une abeille se réchauffe au soleil

De mon mimosa

.

 

Mouches,  abeilles domestiques, bourdons, guêpes, abeilles sauvages, tout un petit monde se presse sur le romarin plus qu’accueillant!

.

MMR ( tous droits réservés)

de gauche à droite:

anthorophora plumipe, bourdon, xylocope

Merci pour vos commentaires et vos ricochets sur mes mots. Ce que ça fait plaisir tous ces échanges.

😉

11 décembre 2016

Un p’tit chapeau

Filed under: Poèmes — Étiquettes : , , , , , , , , , , — Martine @ 6 h 47 min

img_3994_v1

img_5503_v1

Printemps, été

Automne, hiver

Un p’tit chapeau

Tout rigolo

Comme un halo

Allegretto

.img_5853_v1

Printemps, été

Automne, hiverimg_6283_v1img_3740_v1img_3746_v1

Un p’tit bibi

Voile d’organdi

Sourire chipie

Et chatteries

.

.img_4985_v1

Printemps, étéimg_5299_v1img_8397_v1

Automne, hiver

Un p’tit bonnet

Pour abriter

Tout l’alphabet

Des mots sucrés

.

MMR ( tous droits réservés)

avec par ordre d’entrée en scène:

Pavot, ail d’ornement,  poireau, champignons 1 et 2 ( non identifiés), rosé des près, coquelicot 1 et 2,  gros pavot rose

Merci à toutes et à tous pour vos commentaires que je lis avec grand plaisir.

20 mars 2016

Fuite

Filed under: Poèmes — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 6 h 26 min

Pensées sombres et bleuâtresIMG_7838_v1

Pour un printemps de pluie.

*

Tourbillon d’eau saumâtre

De sentiments diffus,

Que fait naître le gris

Sur un cœur mis à nu.

Déchirure dans le ciel.

Soleil chasse les nuées.

Mille verts étincellentIMG_6168_v1

De diamants, de rosée.

Le cri d’une hirondelle,

Éclair noir, vif et gai,

Chante les déserts cannelle,

Les voyages sur le Nil,

La chaleur éternelle d’horizons infinis.

*

Pensées roses et bleutées

Pour un printemps doré.

.

MMR ( tous droits réservés)

Il s’agit d’un très vieux poème dormant dans un cahier

IMG_0218_v1

15 mars 2016

Toc! Toc!

Filed under: au Jardin: fleurs, arbres... — Étiquettes : , , , — Martine @ 18 h 34 min

IMG_2032_v1IMG_2023_v1IMG_2037_v1IMG_2011_v1

Toc! Toc!IMG_2048_v1

Oui, c’est moi Printemps!

Cela fait un temps

Que je soliloque

Mon discours loufoque

Sous tes contrevents.

Toc! Toc!

Regard flamboyant

Pollen tournoyant

Fini l’équivoque

De la froide époque

De l’hiver mordant.

Toc!Toc!

Entends ton Adam

Ses soupirs brûlants

Son cœur bat la breloque

Ça le rend sinoque IMG_1840_v2IMG_4130_v1

Tes atermoiements.

Toc!Toc!

Bois le gouleyant

Le miel des amants

Puis, un rien provoc

Jette ta défroque

Danse l’incandescent.

.

MMR ( tous droits réservés)

Fleurs photographiées ce matin, 15 /03/2016

Les mâles anthophores sont excités comme des puces!

1- Sur giroflée: anthophora  albigena

2- Sur sa tige sèche d’iris; anthophora plumipes épuisé par ses incessantes allées venues

Si je fais erreur, n’hésitez pas à me le signaler svp, merci.

29 mars 2015

C’est le printemps!

Filed under: au Jardin: fleurs, arbres... — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 6 h 33 min

IMG_3865_v1Cliquez sur les photos pour agrandir svp, merci.

Printemps

A pas chassés

S’en vient

Émaille à petits coups de pinceau la pelouse ensauvagée.

Pâquerettes à la douceur neigeuse. Celle des bouquets enfantins que Maman remerciait d’un tendre baiser.

IMG_5621_v1Ipheions dont les étoiles cérulées colonisent subrepticement gazons et massifs.

Comme au théâtre, les orchidées indigènes attendent les trois coups soleil et giboulées pour épanouir leur beauté sophistiquée. L’ophrys araignée est la toute première à dresser sa tête si particulière.

Année après année, le muscari s’installe discrètement. Plus timide que l’iphéion, sa joliesse s’accommode d’un coin pelé, piétiné. Tendres clochettes festonnées ciel et nuages, reflet de l’humeur changeante mars- avril.

 Renaissance du jardin

Naissances lilliputiennes sous l’ombrelle d’une fleur, le parapluie d’une feuille….

La jeune sauterelle se régale de pucerons. Vert contre vert, la guerre est ouverte au cœur des splendeurs végétales…IMG_2890_v1

Phébus joue à cache-cache entre ses moutons gris de pluie. Cela ne décourage pas abeilles, mouches et bourdons. D’autres soleils les attendent…. Flotte un parfum de miel les guidant au secret de leur cœur. Ces butineurs vont d’un pompon à l’autre, furtivement maquillés de pollen à chaque passage.

C’est le printemps!

MMR ( tous droits réservés)

23 mars 2014

Premier jour printanier

« Équinoxe de printemps »: Thème pour le « coucou du haïku », géré par Marie-Alice

.IMG_3744_v1Cliquez sur les photos pour agrandir svp, merci

Sacré printemps! A force d’être en avance, le voici enfin , officiellement!  Certains coins du jardin se croient encore en hiver. Et d’autre presque en été.   Le Temps emmêle ses aiguilles.

.

21 mars –

Carnet rose débridé

Jacinthe … Anémone…

.IMG_2158_v1

Tout resplendit,  bourgeonne, se hisse à la conquête du soleil! Difficile de rester studieuse  au bureau, au chevalet, à la cuisine ou derrière mon clavier…

.

Soleil à gogo-

Le vent printanier balaie

mon envie d’agir…

.IMG_3637_v1

La mésange lance  à  tous les vents son joli « chant du nid ».  Du cyprès au lampadaire, du toit à la haie voisine, Monsieur Tourterelle fait une cour effrénée à sa dulcinée.  Coucouuu…roucou!.Coucouuu…roucou! Infatigable!

Ambiance à la noce-

Diptères sur laurier tin

Film classé XIMG_3482_v1

.

Est-il jaloux?  Agacé par ce chaud discours, un rien  monotone , sa majesté Merle, roi de mon Eden,  lance trilles sur trilles. Indifférent aux  jacinthes, intarissable , sa voix couvre presque celle de l’amoureux transi d’à côté…

.

Fragrances entêtantes-

Narcisses et lauriers  nous saoulentIMG_3736_v1

tourterelle idem

.

MMR ( tous droits réservés)

15 décembre 2013

Sourire

Filed under: Poèmes — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 5 h 09 min

.

.

Un jour

O jeunesse!

O Printemps!

Ton regard, Ton sourire

Éclipsent le ciel.

Chaleur de ton bleu

Lumière de ton rire

La météo cabriole

Les saisons s’amalgament…

L’amour

Bulle de temps parfait

Me passe la bague au cœur…

.

MMR ( tous droits réservés)

Cliquez sur les photos pour agrandir svp, merci

 

 

14 avril 2013

Bleu et or

Filed under: au Jardin: fleurs, arbres... — Étiquettes : , , , , , , , , , , , — Martine @ 6 h 44 min

Cliquez  svp sur les photos pour agrandir, merci.

Le soleil nous fait risette deux ou trois heures. Puis nous boude pendant deux,trois jours. Ma collection de nuages, d’effets orageux, grossit presque chaque jour. Mais, justement, vous ne verrez ces clichés que si la canicule nous guette, histoire de vous rafraîchir! :).

Alors, régalez-vous IMG_5574_v1(comme promis Mansfield) voici un peu de lumière.

Tout l’or du soleil

Réfugié,

Capturé,

Absorbé

Au cœur de mille étoiles;

Celles du forsythia,

Celles aussi qu’il fait naître dans les regards avidesIMG_5578_v1, affamés de chaleur.

On se réjouit,

On applaudit,

On salue bien bas Phébus si miséricordieux.

Jacinthe en frémit des clochettes,

Fredonnant  l’hymne azuré du papillon fantasqueIMG_5529_v1.

Le petit monde du jardin  renaît,

Pointe les antennes,

Agite mandibules,

Déploie ailes et élytres

Le Sieur escargot rentre dans sa coquille. Mais qu’à cela ne tienne, cette nuit il se rattrapera. Car la manne céleste a été prodigue. Les iris vont hausser le col pour tenter de placer hors de portée leurs gros boutons corsetés velours amande. IMG_6022_v1

L’iris nain, délicate porcelaine bleu glacier tente bien de se camoufler sous la renaissance hésitante du mimosa.

Chair appétissante, avenante, que lorgne une armada de minuscules colimaçons.

L’invasion baveuse, figée net dans son élan, est là sous les feuilles, au revers d’un pétale, à l’ombre d’une pierre… Ma traque commence…

Ces indésirables iront promener leur voracité sur l’espace communal…

IMG_5939_v1

Un ou deux papillons blancs quittent leur lit douillet et partent découvrir le monde…

Abeilles et bourdons s’affairent indifférents aux autres habitants du jardin.

Les  grosses mouches se gobergent du nectar des euphorbes.

Parfois une princesse en taffetas noir et satin bleu de Delph s’octroie une sieste sur l’or dune tulipe pivoine.

Au pied de celle-ci, vif éclair surpris, un lézard  laisse sa place à un autre. La vie renaît dans les massifs.

La tramontane  ébouriffe un peu tout le monde.IMG_5873_v1 On ne lui en veut pas . Car ce matin, elle est toute de tiédeur parfumée.

Ce matin,IMG_6148_v1

enfin,

le Printemps sourit…

MMR ( tous droits réservés)

15 avril 2012

Anémone

Filed under: au Jardin: fleurs, arbres...,Poèmes — Étiquettes : , , , , , , , , , , , — Martine @ 19 h 03 min

Avril l’inconstant

Oublie les cerisiers,

Embellit anémone

Pour son bal printanier.

Surbrode, festonne

Larmes de nuages,

Promesses arc en ciel

Au revers de sa guimpe.

.

MMR ( tous droits réservés)

 

Powered by WordPress