Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

10 février 2019

La pergola

Filed under: Poèmes — Étiquettes : , , , , , , , , , , , — Martine @ 1 h 08 min

Le sujet écrit vendredi pour l’Herbier  de poésie a fait remonter le souvenir  d’un instant très agréable:

Sous le rideau mouvant de la pergola, tête à l’ombre et jambes abandonnées au soleil, il fait bon se laisser aller…

L’émail du ciel

Gravé

Par le vol des hirondelles

L’instant se délite en minutes paresseuses et voluptueuses. Mon bâton de pastel glisse de mes doigts absents  sur ma feuille abandonnée.

Parenthèse blonde

Va et vient des abeilles

Refrain lénifiant

Le monde se concentre dans le rien magnifié.   Les secondes pailletées bleu et or deviennent éternelles.   Une mouche improvise un solo syncopé sur le bruissement amolli des feuilles.  Tout autour, le jardin regorge de parterres multicolores.  Fleurs parmi les fleurs, les papillons promènent de-ci de-là leur poésie aérienne. Soupir bienheureux.  Juste jouir jusqu’à plus soif de cette nature si sereine.

Chaud après-midi-

Le parfum des roses

Enlace ma flemme

Dans ma grotte végétale , bercée par le bourdonnement industrieux des insectes, la soie de ma rêverie s’effiloche. Ses brins lumineux se diffusent jusqu’à ma main et la réveille. Le pastel interrompu reprend en traits vifs et éclatants.  Le delphinium à la silhouette vaporeuse cristallise ce moment où mon Temps s’est vaporisé en volutes enchantées…

MMR( tous droits réservés)

Merci pour tous vos commentaires très très appréciées

6 janvier 2019

Blanc… blanc… blanc

Filed under: Poèmes — Étiquettes : , , , , — Martine @ 1 h 43 min

Immaculé

L’intervalle limpide

Où les mots inutiles

Se fondent aux vagues

.

.

Virginale

Cette douceur candide

De la liane fleurie

Épousant l’été

.

.

Ivoire

Le baiser hivernal

Figeant en son givre

Le velours des prairies

.

.

 

.MMR ( tous droits réservés)

25 novembre 2018

La goutte d’eau

Filed under: au Jardin: fleurs, arbres...,Poèmes — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 1 h 58 min

Trésor perdu d’un nuage rêveur

Imperceptible joyau

Une goutte

Glisse

Et se niche

Solitaire

Sur le cuir  velours

D’une porcelaine*

.

Globule déposé

Par le chant inconnu

Du peuple des nuées

La goutte

Cristal éphémère

Océan infime

Confine sous son derme

Un va et vient liquide

Celui

Microcosme hyalin

Nageant à contre-courant

De l’humain mystifié

.

Charade?

Devinette?

Conte aqueux?

Sur ses notes limpides

Flotte le rire céleste

Insaisissable et frais

Qu’abandonne , mutin

Un être translucide

.

Diamant tremblant

Accroché à l’instable

La goutte

Sphère étincelante

Roule sur elle-même

Impose sa chanson

Son rythme iridescent

Aux ondins et ondines

Invisible féérie

Virevoltant en son sein…

.

MMR ( tous droits réservés)

*Porcelaine: graptopetalum paraguayense . Plante dite succulente aux feuilles épaisses, aqueuses, se brisant d’un rien.

26 août 2018

Joue joli musicien

Filed under: animaux, insectes...,Poèmes — Martine @ 7 h 23 min

Éloquence fiévreuse

De la nuit bleu-marine

Sur mes paupières lassées

 

Violon ou violoncelle

Joue joli musicien

 

Mes pensées effeuillées

Jonchent de leurs ombres

Mon oreiller griffé

 

Violon, violoncelle 

Joue joli musicien

 

Soudain une antienne

S’accroche au fil tendu

De mon somme en exil

 

Violon, violoncelle

Joue joli musicien

 

Lénifiante berceuse

L’ardeur des élytres

Séduit l’heure nocturne

 

Violon, violoncelle

Joue joli musicien

 

Romance stridulée

L’amour de Sauterelle

Gomme mon insomnie…

.

MMR ( tous droits réservés)

4 août 2018

L’étang oublié

Filed under: mes oeuvres,Poèmes — Martine @ 23 h 13 min

L’ondulation du jour

Paresseuse et dorée

Caresse les roseaux,

S’infiltre, nonchalante

Entre menthes et iris.

.

Suspendue à l’arcade

Oscillante et plumeuse

Du saule centenaire

Une mouche dodue

Doucement s’amollit.

.

Sérénité saphir

Clair miroir inconstant

De l’étang oublié

Renvoie la vanité

Du neigeux nymphéa.

.

 

 

.

MMR( tous droits réservés)

Pastel sec  ( environ le format raisin: 50×65) . C’est pour réaliser cette œuvre que je vous ai abandonnés tout le mois de décembre 2017

28 juillet 2018

La lune et l’arbousier

Filed under: Poèmes — Martine @ 23 h 12 min

Inflexions rêveuses

Du graphe végétal

Malléable et soumis

Aux caprices du vent.

 

Coulures argent tremblant

Fantaisies lunaires

Caressant le rugueux

Des branches serpentines.

 

La lune et l’arbousier

Essences entremêlées

Inspirent au Rossignol

Son chant cristal liquide

.

MMR ( tous droits réservés)

25 mars 2018

Le printemps

Filed under: Poèmes — Étiquettes : , , , , , , , , — Martine @ 1 h 35 min

D’or est le printemps

Ici

Sous la tulipe beurre

Sa fine transparence

Capturant le soleil.

.

D’argent est le vent

Là-bas

Sous l’ombrelle des pins

Leur demi-jour marine

Poinçonné de lumière

.

D’émail est le ciel

Là-haut

Sous Phébus fastueux

Sa corne d’abondance

Libérant ses écus.

.

D’opale est le Temps

En bas

Sous les trilles des merles

Leur discours amoureux

Chahutant le jardin.

.

MMR ( tous droits réservés)

 

25 février 2018

L’iris hollandais

Filed under: mes oeuvres,Poèmes — Étiquettes : , — Martine @ 7 h 26 min

L’iris

Empesé de langueur

D’envie de feu solaire

Il tend vers le ciel volage

Sa guimpe accueillante.

L’iris

A l’amer des nuages

Roulant bord sur bord

Leurs ventres lourds de pluies

Admirez sa vaillance.

L’iris

Sous l’ombre du jour fuyant

Claironne à tous les vents

Abeilles et papillons

« Mon cœur est à aimer »

L’iris

Safrané en ses courbes

Pigmentées de passion

L’essence de sa vie

S’enflamme au soleil

L’iris

Anis-menthe ou olive

Ses verts appétissants

Accueillent en leurs ombres

Flirts élytres et antennes.

.

MMR( tous droits réservés)

Ce pastel est actuellement exposé à l’Ehpad A. Chénier à Limoux, et ce, jusqu’au 30 mars 2018

Merci pour tous vos commentaires qui sont très appréciés.

4 février 2018

La Cité au soleil hivernal

Filed under: Poèmes — Étiquettes : , , , — Martine @ 4 h 01 min

Tramontane rugit

Tout au long des pavés

De la vieille Cité.

.

L’hiver sur les remparts

Cinglant et goguenard

Est un vrai père fouettard

.

A l’abri, assoupi *

Pigeon ailes gonflées

Rêve au feu de l’été.

.

.

* ce pigeon est malin, fort dégourdi et opportuniste. Il profite de la chaleur d’un de ces gros spots qui servent à mettre en valeur les remparts..

MMR ( tous droits réservés)

Merci beaucoup pour vos commentaires que je découvre avec délice semaine après semaine.

28 janvier 2018

Gruissan

Filed under: Poèmes — Étiquettes : , , , , — Martine @ 2 h 16 min

Le soir

Déploie son étole

Tissée ouate pluvieuse

Sur Gruissan* engourdi.

.

A la tour Barberousse,

Vigie pierres ternies,

Trois mouettes se disputent

Un buffet dégarni.

.

Le soir

A grands coups d’encensoir

Badigeonne de brume

Le village endormi.

.

MMR (tous droits réservés)

* Gruissan: plus de renseignements  ICI

Merci beaucoup pour tous vos commentaires très appréciés. Ils sont très motivants. 🙂

Older Posts »

Powered by WordPress