Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

6 novembre 2016

Étrange

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , , , , — Martine @ 3 h 06 min

C’était un jour où tout souriait. Le ciel et le sable jouaient une douce symphonie  sur l’onde séraphique.img_7754_v1

Océan , charmeur, m’invitait à jouer au dauphin.img_7966_v1

La plage était presque déserte. Presque.  Un petit oiseau promenait sa fringale comme moi mes rêves…img_7990_v1

J’allais où me portait ma fantaisie en suivant le signe de tous les possibles.

Et pourtant

Étrange. Vous avez dit étrange?img_2895_v1

Comme c’est étrange!

Soudain, mes pas butèrent sur le déconcertant, le saugrenu, voire l’inquiétant.

Le rivage portait la cicatrice d’une gigantesque morsure. Quel animal, quel monstre s’était fait ainsi les dents sur ce havre paisible?

Pourtant

J’aurais dû me méfier. Quelques instant plus tôt l’attitude terrifiée d’un chien était éloquente. Il refusait obstinément de se mouiller les pattes.img_2854_v1

Pourquoi? Alors que d’habitude il  sautait dans l’eau avec un empressement qui faisait plaisir à voir. img_7645_v1

Alertée, je remarquais autre chose. Ici, les parasols étaient traités avec beaucoup d’égard.  C’étaient eux qui étaient protégés des coups de soleil. img_9375_v1

Étrange.

Oui, étrange, surnaturel comme ce reflet remarqué la veille dans le joli port d’Audenge, au bord du Bassin d’Arcachon.

Idéogramme marin flottant entre deux bateaux assoupis

Sous son bonnet

L’être semblait converser avec un esprit sautillant.

Ce duo improbable était-il occupé par l’énigme aux dents pointues sévissant sur le rivage du Cap-Ferret?img_7919_v1

Bah! Ces élucubrations ne troublaient nullement les limicoles. Eux, contrairement à mon imagination galopante, sans se poser de questions, picoraient la crevette ou le petit ver .

C’était un jour où tout pouvait prêter à sourire… même l’étrange.

MMR ( tous droits réservés)

Merci pour toutes vos visites et commentaires que je lis avec un immense plaisir

😉

21 décembre 2014

Sous un ciel d’émail

C’est un jour ordinaire de vacances. IMG_8461_v1Une après déjeuner ,où, sourire au coin des yeux, , se pose la « grave » question. « Que fait-on après la sieste? ».

Où aller? Cette presqu’île du Cap-Ferret, depuis le temps, nous commençons à la connaître par cœur. Qu’importe. Le bonheur est toujours là. Chaque jour comme un nouveau monde à découvrir. Car il s’y passe toujours quelque chose d’intéressant, de curieux ou de drôle.

« Allons au débarcadère » ( pour ceux qui aiment le bateau. clic  ICI .IMG_8401_v1 Balade depuis le port de La Vigne jusqu’au débarcadère)

Que de monde, comme toujours . C’est un lieu très fréquenté. Non seulement par les touristes mais surtout par les bordelais et autres girondins.

On aime à se montrer, à rouler des mécaniques, à craner pour les yeux d’une belle.IMG_8410_v1

Pas vrai le chien?

Ouvrir des yeux ronds face à cette faune bigarrée, c’est bien beau. Mais ça ne remplit pas l’estomac . L’aigrette garzette, impassible sous les clic et les clac des objectifs, guette les écailles suicidaires.

Au pied des restaurants,IMG_8403_v1 se déroule une partie de volley-ball endiablée. Et ça court, saute, rate son but, s’étale dans la vase, rit à se tordre.

Les joueurs s’en payent une bonne tranche. Font le spectacle.

Pour la plus grande joie des spectateurs.

IMG_8450_v1Sous ce ciel d’émail le ballet des pinasses, des petits bateaux taxis ou des gros de croisière , joue sa chorégraphie bruyante et bariolée.

On ne sait où donner de la tête tant ça s’agite un peu partout.

Que de vie sur ce coin de jetée.

Zim boom!boom! IMG_8456_v1Zim boom!boom!

Tout à coup résonne une musique au rythme endiablé! Mais d’où cela vient-il? Écoutez  ICI

Et puis , tout au fond, de la droite surgit un bateau chargé de garçons hilares.

Pendant que certains s’amusentIMG_8467_v1

d’autres travaillent.

Pan!Pan!Pan! Et que je frappe! Et que je cloue! Et que j’interpelle!

Sous un chapeau tout neuf, bien abritée des caprices de la météo, cette superbe maison pourra jouir en toute quiétude de sa vue imprenable sur le Bassin.

Ce remue-ménage n’est pas du goût IMG_8419_v1du bel oiseau nacré. « Non mais quel raffut! Pas moyen de pêcher tranquille! Vivement l’automne que l’on soit un peu entre nous! »

D’un long vol gracieux, le voici rasant les flots, passant sous nos pieds et se perchant un peu plus loin.

 Tout ce temps, IMG_8426_v1

le courant s’inverse et la marée remonte.Vaguelettes après vaguelettes les parcs à huîtres retrouvent la compagnie des poissons. Les crabes , coquillages,  quelques hippocampes peut-être,  reconquièrent leurs prairies d’algues vertes et brunes….

A l’horizon, la dune du Pyla vire du platine au rosé.

IMG_8468_v1Nos amis les sportifs commencent à barboter.

 Les glissades se changent en éclaboussures, en trempettes.

Il est temps d’aller boire un thé ou un café pour se remettre de toute cette gymnastique..

. La pièce est jouée. Le public s’égaille.

L’aigrette IMG_8470_v1se retrouve maître des lieux

.

MMR ( tous droits réservés)

Cliquez sur les photos pour agrandir SVP, merci.

JOYEUX NOËL  😉

et BONNES FÊTES DE FIN D’ANNÉE

Blog en pause

1 novembre 2011

Un chien

Filed under: entre ombre et lumière — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 8 h 25 min

Aujourd’hui, le thème pour la communauté de Hauteclaire, « entre ombre et lumière », ici, est : les chiens.  J’ai eu un elkhound  pendant presque 15 ans. Je ne retrouve pas mes belles photos. En attendant de parler de lui, voici deux chiens saisis sur les plages.

Le premier au bord du Bassin d’Arcachon. Il ressemble à un border colie.

.

Plage à marée basse-

Parmi algues et coquillages

Enquête canine

.

Au bord de l’océan, à la pointe du Cap-Ferret:

.

Vagues en septembre-

Dédaignant foule et rouleaux

Chien dans pataugeoire.

Parmi poissons et crevettes

Fraîcheur et ingénuité

.

MMR ( tous droits réservés)

Powered by WordPress