Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

3 février 2012

La solitude

Pour ce vendredi, le thème du  » coucou du haïku », ICI, d’Alice et  Mamylilou, est la solitude.

.

La solitude a plusieurs visages. On est seul, même entouré des siens, face à la maladie ou  lors d’un accouchement. Cela se vit de l’intérieur, au plus profond de son intime. Les sourires, les paroles tentent de réconforter mais au final: on est seul à ne pouvoir partager ce qui se passe au fond de soi. Je me souviens de la chanteuse Dalida, adulée, inondée de témoignages d’amitié, d’amour et qui pourtant disait ressentir une immense solitude.

.

Soirée nouvel an-

Chants, rires, bulles de champagne

Le monde fait la fête

Le vieux dans son pavillon

Une TV pour compagnie

……….

Il est des solitudes désirées, recherchées. Celle d’une course en montagne ou  d’une simple promenade en respirant à pleins poumons, en se lavant de l’agitation  urbaine.

.

Entre soi et soi-

Le crissement de la neige

Dialogue engourdi

.

Solitude encore à laquelle je tiens: celle au fond de mon atelier. C’est mon jardin secret parmi les tubes, les toiles et papiers, la magie colorée de centaines de pastels, l’odeur de la térébenthine, les pochades d’aquarelle où s’impatientent les idées  » du siècle »…

.

Gîte créatif-

Voyager en solitaire

Sur toile arc en ciel

.

Et enfin, car il faut bien une fin :), pour clore ce thème, un instant que j’affectionne particulièrement: assister au lever du soleil mais seule. Que ce soit ici, près de ma maison, ou bien lors de mes vacances au bord du Bassin d’Arcachon. La solitude est riche de parfums, de lumières extraordinaires, d’une vie volant, nageant, trottinant…

.

Vivre le Lever

Comme un premier rendez-vous

Bonheur clandestin

.

MMR ( tous droits réservés)

27 janvier 2012

Une fleur hivernale

« A chacun sa fleur ». Comme chaque vendredi, un nouveau thème pour « le coucou du haïku » , ICI , communauté d’Alice et Mamylilou.

Puisque nous avons le choix et que… j’ai toujours du mal à choisir, alors, voici ce que le jardin m’offre en hiver

Chaque année, sous la protection bienveillante de la haie de cyprès, il revient…

.

Sol craquant de gel-

Un tout petit perce-neige

éclaire un jour gris

.

Le sud, parfois très rude, est en général bienveillant , surtout à l’abri d’un mur.. Cet automne, trop occupée, je n’ai pas eu le temps de courir les jardineries pour renouveler les bulbes. Je regrette surtout d’avoir oublié une beauté largement représentée dans les massifs de la commune.

.

Pensées à foison-

Danse au soleil hivernal

Drôles de papillons!

.

Dans mon brise-vent végétal, fleurit le laurier tin, l’arbousier mais aussi…

.

Romarin lavande-

Violence de la tramontane*

Riposte parfumée

.

Cet univers clos de murs bas, d’arbustes très aérés et de cyprès un peu indisciplinés, abrite quelques îlots joyeux tels que..  les violettes nichées entre de grosses pierres , leur fragrance comme un pied de nez à l’hiver… ou encore…

.

Entre deux blizzards-

Ribambelle de crocus

O bonheur du jour

.

Ramenés de mes vacances au Cap-Ferret, deux mimosas minuscules se sont bien accoutumé à leur nouveau gîte.  Depuis, le mois de février n’a plus le même visage. Pas besoin d’aller à Mandelieu-La Napoule pour « s’éclater » en jaune! 🙂

.

Au cœur de l’hiver-

Véhémence parfumée

Mimosas en fête

Promesses miel sur ciel bleu

L’abeille se croit au printemps

.

MMR ( tous droits réservés)

20 janvier 2012

Et s’il neigeait?

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , , , , , , — Martine @ 9 h 05 min

Pour ce rendez-vous du « coucou du haïku » , ICI , de Alice et Mamylilou, sur une photo de Mamylilou…

.

En fin de journée-

Les merles dans l’arbre à pompons

Bataille de neige

.

Et s’il neigeait… là-

Œillets, roses et lavandes…

Explosion colorée

Tramontane sur la viorne*

Massif blanchi sous le joug .

.

MMR ( tous droits réservés)

* viorne: viorne obier ou boule de neige

16 décembre 2011

Balade dans les rues de décembre

Thème de la communauté « Le coucou du haïku » de Alice et Mamylilou, ici

Voici un tanka sur le thème de vendredi dernier:

D’année en année, toujours plus de beauté sur les arbres, les façades, les vitrines…

.

Scintillement bleu-

Les arbres en habit grand soir

Vive la fée lumière!

Plus un chat sur la chaussée

Maisons en repli sur soi

.

Ma participation pour ce vendredi:

Depuis chez moi, j’aperçois quelques décorations….

haïku:

.

Au faible du jour-

Lampadaire endimanché

Éclaire un chômeur

.

.

Noël  ne brille plus beaucoup dans les yeux des grands. Trop de soucis, de catastrophes,de chômage,de souffrances individuelles ou collectives… Mais, heureusement, le tout petit enfant rêve encore, loin de la triste réalité…

.

Vitrines festives-

Croire encore au Père Noël

Enfants excités.

.

Sur la place Carnot-

Une grande patinoire

Joie des écoliers

.

MMr ( tous droits réservés)

18 novembre 2011

A l’écoute des sons

Suite du thème de vendredi dernier pour  » le coucou du haïku », ici, de Alice et mamylilou.

D’un sentier à l’autre ou à l’écoute des sons…

.

Lenteur lumineuse-

Moelleux tapis feuilles mortes

Deux pigeons roucoulent

Sur le calme de l’automne

Remous et froissements d’ailes

.

D’un sentier à l’autre, souvenez-vous,  j’étais en haut de la dune, après une belle grimpette, à admirer l’océan…

.

.

Sentier dans les dunes-

Le vent froisse les oyats

Bruissement soyeux

.

.

La montée avait été plus longue que prévue. Craignant que mon cher et tendre ne s’inquiète, je décide de rebrousser chemin après un petit coucou à l’océan.

.

.

.

.

.

.

.

Piste sable blond-

Les grains roulent sous mes pas

Froissis* satinés

La mouette ignore l’automne

Son rire emplit le ciel

.

Le retour est d’une facilité qui m’encourage aux pauses: pour écouter, deviner où se cache le mystérieux, le facétieux  qui me nargue depuis quelques mètres. Cri-cri-cri lorsque je marche , cessant à mon approche… Soudain je l’aperçois petite chose bruyante. Longues antennes? Ce doit être une sauterelle se croyant encore en été! A-t-il attiré l’oiseau?

.

Au soleil dunaire-

Boule de plumes sur son perchoir

Trille perce-lumière

.

Me voici de nouveau sous le couvert des frondaisons bleu-nuit des pins maritimes. Leurs aiguilles se mêlent au sable, leurs graines aussi.  Manne tombée du ciel grâce à l’étourderie ou la maladresse d’un éclair roux.

.

Roi en son royaume-

L’écureuil couleur d’automne

Griffe le silence

.

MMR ( tous droits réservés)

* Froissis: bruits de choses froissées

21 octobre 2011

Ciel d’octobre

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , , — Martine @ 8 h 06 min

Pour ce nouveau défi du « Coucou du haïku », ici, communauté de Alice et Mamylilou, sur une photo de Mamylilou,voici ma participation:

Haïkus:

.

Tourbillon d’octobre-

Une valse à mille temps

Forêt mise à nue

.

.

Été en déroute-

Moutons célestes affamés

Pas une feuille n’échappe

……….

Octobre en douceur-

Se promener en tee-shirt

Rhume au coin du bois

.Tanka:

.

Ciel tout feu tout flamme-

De la pluie pour les forêts?

Prière aux oracles

Cueillettes fruits et  champignons

Paniers débordant de vide

.

Caprice météo-

Dahlias, cosmos, gueule de loup….

Bouquet estival

Apéritif en terrasse

Au loin, un vol de palombes

MMR ( tous droits réservés)

9 septembre 2011

Dans les traces de nos pères: la Cité

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , , , — Martine @ 6 h 13 min

Le thème du coucou du haïku de mamylilou et Alice, lien, : dans les traces de nos pères. Je l’ai pris au sens très large.

Une fin août ensoleillée. Un dimanche où l’on a envie de se promener… comme ça… à l’intérieur, puis au pied de la vieille Cité de Carcassonne.

Au pied des remparts-

Chevaliers et belles  dames…

En costards touriste

.

Visiter en été? Une folie. Beaucoup trop de monde. J’ai plutôt l’habitude du hors saison. Mais, ma foi, on ne m’a pas trop écrasée. 🙂 Et Dame Carcas nous accueillait d’un si charmant sourire à l’entrée de la porte Narbonnaise…

Passage du pont levis où nos pas , dans ceux du Passé, résonnent, écho à tant de foulées excitées et curieuses…  Certains préfèrent la calme promenade le long des remparts.

.

.

Au soleil des pierres-

Chacun écoute le Temps

Clichés Moyen-Age

Un tracker *troue l’empyrée

Autres chevaliers du ciel.

.

Les visiteurs se promènent à pas lents. Ils n’ont pas assez d’yeux pour tout voir. Les échoppes, les multiples points de restauration ( un peu trop à mon goût) font tout pour capter, retenir l’attention du chaland. Ont-ils remarqué ces jolies fenêtres?

Secret du vitrail-

Soupirs d’une damoiselle

Galant aux croisades

.

Le château comtal est un lieu très prisé. Les Trencavel le firent édifier vers 1150. Après la conquête, les Français entreprirent de l’agrandir. Modifications qui impressionnent et séduisent le monde entier. Les dentelles de l’église St Nazaire, ancienne cathédrale, reposent sur des fondations romanes. J’ai assisté un jour à un mariage dans ses murs. La lumière des vitraux semblait danser sur la musique du grand orgue. Extraordinaire moment d’émotion.

.

Cité au soleil-

Remparts et mâchicoulis

Assauts du progrès

.

La flânerie se poursuit, passée la porte d’Aude, vers le quartier de la Barbacane avec un dernier regard pour le massif château comtal.

.

Traces de nos pères-

Châteaux,  guerres et conquêtes

Le poids de l’Histoire

.

* tracker: bombardier d’eau: lien

MMR( tous droits réservés)

2 septembre 2011

Bleu…bleu… bleu

Fin de vacances pour « le coucou du haïku », ici,  de Alice et Mamylilou. Le thème aujourd’hui est un sacré défi:  » Du bleu sans le nommer ». Sur la première image: le bleu monochrome d’Yves Klein.

Haïku:

.

Voûte insondable-

Les nuages ont fui l’été

Soleil règne en maître

………..

Doux slow cœur à cœur-

Regard océan changeant

Plongeon dans ses vagues

……….

Apéro raseur-

Un cocktail au curaçao

Fugue vers les îles

……….

Monde du silence-

Retour au sein de la mère

Cocon indigo

……….

tanka:

.

Contusions à l’âme-

Or, feu, vert et outremer…

Palette du peintre

Liberté et évasion

Au bout du pinceau, l’oubli

.

MMR ( tous droits réservés

26 août 2011

Le liseron

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 19 h 28 min

Pour le coucou du haïku en vacances, ici , sur une photo de Mamylilou, voici ma participation:

……….

Tanka:

Cassette pénombre-

Élégance virginale

Liseron à l’aube

Il s’élance vers le ciel

En étouffant son tuteur

……….

Haïku:

Midi éclatant-

Liseron taché de sang

Sieste araignée rouge

……….

.Tanka:

Surprise au levant-

Laisser-aller liseron

Tutu perforé

Admiration escargot

« Belle à croquer cette fleur! »

.………

Lianes en tapinois-

Liserons, volubilis

Trompettes à l’assaut.

Sur les fleurs, haies ou clôtures

Hanaps de luxe pour élytres

.

MMR( tous droits réservés)

23 août 2011

Les arbres en couleur

Filed under: entre ombre et lumière — Étiquettes : , , , , , , , , — Martine @ 7 h 26 min

Ce mardi, nouveau thème pour la communauté « entre ombre et lumière »  de Hauteclaire, ici,: la couleur des arbres.

Vaste sujet, magnifique, pris au petit bonheur la chance…

haïku

.

Couleurs de printemps-

Soies légères et agressives

Arbres séducteurs

.

Certains ont une floraison discrète comme le saule pleureur

.Tanka

.

Au soleil alpin-

Nonchalance languissante

Les voiles du saule

Toge rouge imperator

Érable dominateur

.

La beauté d’une floraison est émouvante au possible, ainsi que les feuillages d’automne. Mais il ne faut pas oublier les troncs.

Tanka

A l’heure de la sieste-

Berceuse du peuplier

Contes argentés

Les pins au pied de la dune

Las! Grandeur et décadence.

.

MMR ( tous droits réservés)

« Newer PostsOlder Posts »

Powered by WordPress