Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

3 mars 2010

Bienvenue

Filed under: Actualités,Méli-Mélo — Martine @ 18 h 01 min

Bienvenue sur mon blog.

Un petit univers où vous découvrirez mes souvenirs, des expériences techniques, un événement marquant, des peintures, poèmes et autres photos… Vous pourrez suivre mon actualité picturale ou littéraire. Je vous souhaite une bonne visite.

Cordialement Martine MADELAINE-RICHARD

RECUEIL de POÉSIE n°1:  TARENTELLE: ICI

RECUEIL De POÉSIE n° 2: ESCAPADES BLEUES… OR  escapades bleues_v1pour tout renseignement:  voir ICI

Recueil n° 3 composé de nouvelles: PAROLES DE JARDIN

voir ICI

………………………………………………………..

* La communauté d’ABC: Le nid des mots: ICI

 

* La communauté d’Adamante : L’herbier de poésie:  ICI

………………………………………………………..

Les commentaires sont fermés seulement dans Bienvenue, suite à beaucoup d’erreurs de mes visiteurs.

Pour commenter mes pages, descendez au bas de chaque article et cliquez sur « commentaire » svp, merci

…………….

21 janvier 2018

Histoire de moineaux

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , — Martine @ 2 h 24 min

Bayonne

A l’automne.

Grondant son insatiable

Océan

Inlassable

Semble vouloir

Dévorer la plage.

.

Moineau

Contemple

Pantois

Cette véhémence des vagues

A rouler

Encore et encore

Leur boulimie sans limite.

.

Bassin d’Arcachon

Été de la St Martin.

Deux moineaux promènent

Leur disette quotidienne

Entre l’avancée chafouine

De l’ombre serpentine.

Madrés, futés

Sans cesse à l’affût

Complices

Deux sacs à malices

Quettent la bonne aubaine

Quelques miettes évadées

Du goûter de bébé.

 

.

 

MMR ( tous droits réservés)

 

14 janvier 2018

Féerie aquatique

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , — Martine @ 5 h 57 min

Aube magicienne

Tes mille mains lumière

Caressent le murmure

De contes inachevés.

.

Troublante harmonie

Écho soierie pourprée

Ton sourire rose tendre

Affleure l’eau songeuse.

.

Souffle poésie fluide

Auréolée énigme

Lance tes dès pipés *

Sur le miroir mouvant.

.

Ici, là, maintenant

Féerie aquatique

Tu transcendes l’instant

Ourlé d’espérances.

.

MMR ( tous droits réservés)

  • pipé: pourquoi des dès pipés? Mais tout simplement pour que le résultat tombe toujours sur la chance, la beauté, l’espérance… tout ce qui fait que la vie est bonne. 🙂

Merci à toutes et tous pour vos visites et vos commentaires qui me réjouissent très fort.

7 janvier 2018

Juillet en ses atours

Là-haut

Phébus rit de tout son or.

La vie bruisse

La vie bourdonne

La vie vocalise.

Collerettes pétales

Offertes à tous les vents

Tiges à l’assaut du ciel

Vrilles virevoltantes

Juillet  en ses atours

Tangue et se trémousse.

La vie bruisse

La vie bourdonne

La vie vocalise

Lyrique

Peintre fou de couleurs

Nature s’emballe

Compose et recompose

Mille tableaux vivants

La vie bruisse

La vie bourdonne

La vie vocalise

L’amour

De cœur à cœur

Entrecroise ses feux

Danse une pavane

Roucoule ou rivalise

La vie bruisse

la vie bourdonne

La vie vocalise

.

MMR ( tous droits réservés

1- blackstonia perfoliata – chlore perfoliée ( petite gentiane jaune)

2- centaurium erythraea ( petite centaurée)

3- bellis perennis ( pâquerette vivace)

4- huppe fasciée

5- allium polyanthum ( poireau sauvage)

 

1 janvier 2018

Vœux 2018

Filed under: Méli-Mélo — Étiquettes : — Martine @ 2 h 05 min

 

Pour 2018?

Que vous souhaiter?

Juste d’être heureux et de vous réchauffer auprès de ceux qui vous sont chers

Une bonne santé ,  ou une meilleure si elle vous a fait défaut en 2017

De vous émerveiller en écoutant chanter l’oiseau

De vous draper dans les fragrances florales

De vous évader  en forêt, à la campagne ou au bord de l’eau…

De  garder un peu d’enfance au cœur

Bon 2018 à toutes et à tous

MMR ( tous droits réservés)

9 décembre 2017

Pause

Filed under: Méli-Mélo — Martine @ 21 h 01 min

Première expo 2018 à l’horizon. Encore beaucoup de travail pour finaliser ce projet.

Donc

Blog en pause. Merci pour votre compréhension

26 novembre 2017

Allez! Ne prenez la mouche avec les mouches!

De janvier à décembre

Soleil ou pas soleil, elles sont là

LES MOUCHES! ( à droite : Lucilla caesar peut-être? )

.

Sur la piste d’envol

De mon gigot au miel

Aspirant goulûment

Confiture et sirop

Elle agace, exaspère

S’invitant sans vergogne

A chaque pique-nique.

Pourtant

Toutes les mouches ne sont pas à jeter dans le même panier. En réalité, aucune mouche d’ailleurs. Car toutes ont un rôle essentiel à jouer dans la nature. La mouche domestique, les mouches vertes et bleues qui lorgnent sur notre nourriture: je suis la première à m’énerver et à les chasser. Allez! Ouste! Du balai! Mais, au jardin, alors là, quel enchantement que de les observer,  d’apprendre à les connaître.

.

 

 

 

.

Étrange et amusante avec ces brosses aux pattes: « La mouche à pattes emplumées »  Trichopoda pennipes appartient à la grande famille des tachinaires.  Aide précieuse pour le jardinier. En effet, elles parasitent des punaises du genre coréidae et pentatomidae . Dont la punaise verte qui pue si fort pour nous ( seulement si on la menace et la touche) ; mais irrésistibles fragrances pour ces diptères. Il me semble avoir lu quelque part qu’elles seraient utilisées en lutte biologique.

.

 

« Volucella zonaria » , volucelle zonée.  Cette grosse mère est très souvent confondue avec un frelon. Miel et chocolat,  livrée velours, cette belle n’a été aperçue qu’une fois  à l’enclos de mes murs, le 14 août 2010, vers 13h. Un diptère de la famille des syrphes, grand butineur.

.

 

Au soleil d’avril, robe bleue à pois  noirs, étanchant sa soif aux lèvres d’une euphorbe, voici  « la mouche des pluies » Anthomya pluvialis. Ce diptère participe à la décomposition des matières animales. Elle n’a pas dû danser beaucoup cette année vu la sécheresse .

.

Ceriana vespiformis,  autre membre de la famille des syrphes . Mimétisme presque parfait avec une guêpe. Mais regardez ses antennes, sa trompe et ses gros yeux. Si l’oiseau se laisse abuser, l’amateur entomologique saura faire la différence.

.

Voici  une minuscule mouche bleu tendre. Si intéressante qu’elle est utilisée en lutte biologique. Leucopis bellula.  les jardiniers peuvent lui dirent merci! Des explications passionnantes sur cette mouche incroyable ICI 

.

Encore un syrphe: Merodon equestris ou mouche des narcisses. Dodu, et quelle fourrure! Un vrai nounours.  Roux, ou encore gris et brun, ces zonzonneurs sont très souvent observés en avril et mai sur le thym, la sarriette, le géranium vivace, ou encore euphorbes et œillets de mon petit jardin. De grands butineurs mais dont les larves se régalent des bulbes de narcisses.  Nul n’est parfait. Pourtant, en dépit de leur présence,  mes narcisses renaissent chaque printemps.

.

« T’as d’beaux yeux tu sais! » Voilà une réplique de Jean Gabin que l’on pourrait servir à cet éristale. Eristalinus taeniops, lui aussi est un syrphe mimant un peu l’abeille, mis à part ses yeux rayés assez fascinants. Seul syrphe européen aux yeux rayés.  Photographié en août 2016 et décembre 2015.

.

Pour clore cette série ( mais il y aura d’autres billets car le sujet est vaste) voici la plus corpulente tachinaire d’Europe: Tachina grossa.  ( comparez avec la guêpe!) Les larves de cette mouche parasitent de nombreuses  chenilles limitant ainsi leur prolifération. Ce précieux auxiliaire du jardinier est également une grande butineuse. Corps et yeux noirs, très poilu, tête jaune d’or, vol très bruyant.

.

MMR ( tous droits réservés)

Bien que j’ai pris mes renseignements sur divers  sites tels que:

Galerie insecte-insecte.org ICI

insectes: ICI

 

Il m’arrive également de lire et consulter le merveilleux blog de Lucie ICI  

Également celui de Pierre-Jean BERNARD ICI

Des erreurs sont toujours possibles.  Si vous en voyez, merci de me le signaler pour correction.

19 novembre 2017

Bohème

Filed under: Poèmes — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 4 h 01 min

 

Humeur bohème

Là haut, tout là-haut

Aux rivages mouvants

Froissés par Tramontane

.

Humeur chagrine

Teintée amertume

Lorsque feule et gronde

L’orage aux mots cinglants

.

Humeur fantasque

Crépitant or et flammes

A l’orée d’une nuit

Castagnettes et tango.

.

MMR ( tous droits réservés)

12 novembre 2017

Sur le sable…

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 3 h 10 min

Évanescence blonde

Juste impression gravée

En quelques traits fragiles

D’un doigt absent

Sur le sable

Sur le sable…

.

.

Jouant à se faire peur

Il courait, il courait

L’enfant au rire clair

Plus fort que la vague

Sur le sable

Sur le sable….

.

 

.

Petit point ténébreux

Une brève virgule

Croquant l’esprit en fuite

D’un crabe négligeant

Sur le sable

Sur le sable

.

MMR ( tous droits réservés)

Merci pour tous vos commentaires très appréciés.  Je cours après le temps.. mais c’est lui qui gagne. Je répondrai… dès que possible.

5 novembre 2017

A Bayonne

Bayonne, au bord de l’océan. Une des perles du Pays Basque.

Cette ville magnifique au  riche passé historique distille surprises et découvertes à chaque pas.

Entre la Nive et l’Adour,  promenons nous dans le quartier Saint André.  Visite guidée dans le petit Bayonne: ICI

Lieu foisonnant de vie, très coloré , aux vitrines séduisantes et tentatrices telles que celle ci-dessus  rappelant que Bayonne est la ville du chocolat.

Voir ICI

La Maison Moulis, classée Maison remarquable ,  présente un décor et des caractéristiques architecturales typiques de la renaissance. Elle allie une façade en pierres avec des fenêtres à croisées de la fin du 16ème et des pans de bois sculptés. Son aspect actuel résulte des profonds remaniements opérés à la fin du 19ème.

 

 

 

 

 

 

 

 

Au hasard de nos pérégrinations, un drôle de son frappe nos oreilles. Tapage, exclamations, applaudissements semblent s’échapper de ce grand bâtiment:

Nous sommes face au Trinquet Saint André où se pratique chaque jeudi à 16h00 une partie à mains nues. Un  sport issu du jeu de paume médiéval. Ce trinquet est le plus vieux de France. Espace couvert, rectangulaire. 1ère mention historique du trinquet au XVIème siècle sous la désignation du « Tripot de Mabec ». Henri IV et Louis XIV y disputèrent des parties de jeu de paume. Depuis un balcon, nous sommes très impressionnés par la vitesse imprimée à la balle,  l’exigence extrêmement physique que réclame ce sport ancêtre de tous les jeux de raquettes: tennis, tennis de table, badminton , jokari, chistera, cesta punta, grosse pala et pala larga…

Waltary, un joueur hors norme: ICI

La longue promenade, l’excitation  de suivre ces prodigieux sportifs, nous donnent soif. Petite pause  à l’une des nombreuses terrasses de café le long de la Nive.

MMR ( tous droits réservés)

Renseignements pris sur les plaques « Découverte du Patrimoine de Bayonne » et chez Wikipedia.

Merci pour toutes vos visites et charmants commentaires extrêmement appréciés.

22 octobre 2017

A l’obscur irisé…

Filed under: Poèmes — Martine @ 2 h 20 min

En écoutant, le cœur gonflé de joie, cette femme chamane, ces mots me sont venus. C’est ma participation tardive au thème proposé par Adamante : ICI

S’y glisse aussi le thème noir, proposé par la présidente de l’association Terpsichore pour notre rendez-vous poétique à Narbonne-plage de mardi dernier.

Clic sur ce lien pour découvrir cette fabuleuse vidéo, hommage à mère Nature:  ICI

.

A l’obscur irisé

Où chante le grillon

A l’orée nébuleux

Satiné noir secret

Haleine mousse humide

Embrumant l’inaudible

La nuit retient son souffle.

.

A l’obscur irisé

Ourlé mots fugitifs

Au champ clos de Hulotte

Lapins et campagnols

Piétinent leurs envies

Dansant l’hymne sans fin

Tout en sauts et esquives.

.

A l’obscur irisé

Dérobé au profane

Pulsation primitive

Voix basse envoûtante

Un chaman tambourine

Hennit, siffle et hurle

Ses mots de vie sauvage

Nimbés blond platine.

.

MMR ( tous droits réservés)

Merci pour tous vos commentaires très très appréciés.

Older Posts »

Powered by WordPress