Les voyages immobiles…

3 mars 2010

Bienvenue

Filed under: Actualités,Méli-Mélo — Martine @ 18 h 01 min

Bienvenue sur mon blog.

Un petit univers où vous découvrirez mes souvenirs, des expériences techniques, un événement marquant, des peintures, poèmes et autres photos… Vous pourrez suivre mon actualité picturale ou littéraire. Je vous souhaite une bonne visite.

Cordialement Martine MADELAINE-RICHARD

RECUEIL De POÉSIE n° 2: escapades bleues_v1pour tout renseignement ou achat, ou bien donner votre ressenti après sa lecture…  voir ICI

………………………………………………………..

* La communauté d’EVAJOE : cliquer sur l’image

 

logo communauté

 

* La communauté d’ABC: Le nid des mots: ICI

 

* La communauté d’Adamante : L’herbier de poésie:  ICI

………………………………………………………..

Les commentaires sont fermés seulement dans Bienvenue, suite à beaucoup d’erreurs de mes visiteurs.

Pour commenter mes pages, descendez au bas de chaque article et cliquez sur « commentaire » svp, merci

…………….

4 décembre 2016

Lumière dorée

Filed under: au Jardin: fleurs, arbres...,Poèmes — Étiquettes : , , , , , , , , — Martine @ 7 h 01 min

Lumière doréeimg_5584_v1img_5587_v1

Automne insouciant de Hiver en approche.

Fébrilité feu et cendre

Œil de jais crépitant

Nerveux, sautillant sur l’instant volatil

Un rouge-gorge se pose à l’ombre cosmos.

Au jardin des délices

La Belle* aux bas soyeux

Chemine à pas comptésimg_5511_v1img_5547_v1

Oublieuse du danger qui rode

Du bec à l’affût de ses courbes girondes.

Abusée par les chaudes caresses solaires

Passiflore, infatigable séductrice

N’en finit pas de battre des cils.

Cotinus pourpre, dénudé

Dernière coquetterie

Enflamme la terre de ses oripeaux.

Incognito sous ce tapis rougeoyant

Quelques chapeaux charnus

Mêlent leurs feux au sien.img_5561_v1

A l’automne

Lumière dorée

D’un temps à prendre le Temps.

.

MMR ( tous droits réservés)

*la belle: il s’agit d’une larve de tenthrède. Une fausse chenille d’un hyménoptère dont la famille est extrêmement vaste. Cet insecte est surnommé mouche à scie. tenthrédo marginella. Ou bien abia serica?

Merci à Yoann et Jean-Louis pour leur aide. Leur site:  ICI

Quant au champignon, j’ignore ce que c’est.  Le dessous a des lamelles blanches.

27 novembre 2016

Ah! Sacrés escargots

Filed under: animaux, insectes... — Étiquettes : , , — Martine @ 5 h 25 min

Les escargots! img_0081_v1

Quel est le jardinier qui ne râle pas au moins une fois par an après eux?

Mais, les avez-vous regardés de près? De très près?

Moi? Oui!

Et quelle surprise, que de découvrir un jour, un tout petit individu recouvert … d’ Épines!img_4670_v1

helicodonta obvoluta?

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Perles de roséeimg_2337_v1img_4861_v1img_5027_v1

Giboulées rageuses

Le ciel est au beau fixe

Pour les gastéropodes.

D’un train de sénateur

Ils glissent, placides

Bavant  de bonheur

Sur leurs chemins de pluie.

.

img_8761_v1img_0578_v1img_2246_v1

 

 

 

 

 

Arrondies, Pointues, semblables à des cornets glacés, ou des chapeaux chinois, bombées ou aplaties, opaques ou translucides, les maisons de ces bohèmes  présentent tant de formes différentes, de dessins et de couleurs diverses.

On trouve vraiment de tout. img_3571_v1img_5022_v1img_0974_v1

Même des littéraires. Si! Si! Je vous assure!

En voici un,  pris sur le fait, qui a bien voulu me répondre:

« -Comment sont les nouvelles?

 -Bof! indigestes! »

Ah! Sacrés escargots!

.

MMR ( tous droits réservés)

Un site,  ICI , pour en savoir plus sur les escargots européens.

Merci pour toutes vos visites et  commentaires. Quelle richesse que ces échanges. 😉

escargot-sur-lit-bleu

25 novembre 2016

Silence eau dormante

Filed under: l'herbier de poésie — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 6 h 12 min

Pour l’Herbier de poésie d’Adamante, ICI , sur une image d’ ABC , voici ma participation:

.

A l’aigu de l’ajonc

Où vient vibrer le jour,

Quelques écailles rouges

Bullent leur barcarolle.

.

Silence eau dormante

A l’étang aux grenouilles

Quand le Temps oublié

Fige les mots d’absence…

.

MMR ( tous droits réservés)

Merci de tout cœur pour vos  visites et charmants commentaires. 😉

http://jardin-des-mots.eklablog.com/

 

 

20 novembre 2016

L’automne

Filed under: au Jardin: fleurs, arbres... — Étiquettes : , , , , — Martine @ 6 h 26 min

L’automne, maquillé estivalimg_5501_v1img_5451_v1img_5507_v1

Ouvre grand sa corbeille

De sucre et de pollens.

.

 

Confit de bien-être

Un jeune gecko*

S’abandonne au soleil.

.

img_5529_v1

 

 

Après plusieurs jours de pluie, le jardin reprend de la vigueur. Tout pousse avec exubérance. Quelques fleurs sauvages refleurissent. Mais c’est surtout dans mes carrés potagers que vibrent de véritables bouquets naturels. Cosmos, zinnias, roses d’Inde, ainsi que les dernières tomates , attirent papillons, abeilles et syrphes*

.

Couleur feuille morteimg_5393_v1img_5438_v1img_5513_v1

Incognito tranquille

Criquet croque plantain

.

Vertige tournesol

Deux plumes  jouent du bec

Pour l’or de quelques graines.

.

Sur son chemin migratoire, un vulcain fait la pause près des arbousiers.  Discret, aussi léger que l’air, il ne trouble nullement l’activité industrieuse d’un gros bourdon.img_5516_v1

L’automne a un parfum de confiture sous ses  jupons tzigane.

MMR ( tous droits réservés)

*gecko: c’est un reptile se nourrissant d’araignées, moustiques, mouches, blattes, perce-oreilles, mille-pattes, papillons…. Il en existe trois sortes en France. C’est un animal protégé. Celui-ci se dorait le cuir collé à la façade, près de la porte-fenêtre, hier après-midi, le 19/11/2016 à 16h22.

*syrphe: il en existe beaucoup de différents. Une mouche très utile au jardinier.img_5497_v1

 

 

img_5462_v1

18 novembre 2016

Lavande

Filed under: l'herbier de poésie — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 1 h 34 min

Pour l’Herbier de poésie, ICI,  Adamante nous propose d’écrire en nous inspirant d’une œuvre de Françoise Isabel. N’ayant pu récupérer cette image dans mon  Téléchargement,  voici une de mes photos avec du mauve, couleur très présente dans sa peinture. img_1306_v1

.

Au vent des rêves flous,

Essence au goût lavande,

Tu berces mon âme

Entre tes bras lumière.

Je flotte , brume parme,

Sous un ciel de cigales,

Humant la joie dansante

Aux notes estivales…

.

MMR ( tous droits réservés)

Merci pour les visites et vos commentaires que je découvre avec un immense plaisir.

13 novembre 2016

Le cirse commun

Filed under: au Jardin: fleurs, arbres... — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 4 h 21 min

Surprise de juilletimg_9757_v1img_9686_v1

Un cirse*

Mal inspiré

Pousse près du trottoir.

Ce choix

Mal avisé

Le destine au tranchoir.

Maisimg_2171_v1img_0806_v1img_0802_v2

Hésitation…

Car

L’abord revêche

Cache un cœur généreux.

Intriguée par ce nouveau venu, je suis, jour après jour, sa lente évolution. Agressif , le cirse hisse maintes épines  vers un ciel de faïence.  Puis, les premiers boutons apparaissent, protégés d’un réseau barbelé. L’humeur acerbe de cette plante est un vrai repoussoir. Et pourtant… Un matin, un soupçon rose tendre entrouvre  l’huis de la boule piquante. Il grandit, s’épanouit, étale sa dentelle légère, son plumetis soyeux. Puis, miracle, il attire, séduit, captive la vie autour de lui.  Les abeilles sauvages fouillent sans vergogne son tapis d’étamines.  C’est un défilé continu extrêmement varié. Mégachiles, anthidiums …  Mais pas seulement. Punaises, petits escargots, araignées crabes, araignées saltiques se pressent au rendez-vous de l’invite sucrée. Les unes font moisson de pollen et nectar, de jeunes feuilles encore molles. Les autres piègent les étourdies , les maladroites.  Je vois se dérouler sous mes yeux la chaîne alimentaire.  Une riche bio diversité. Je n’ai pas regretté d’avoir épargné ce pauvre cirse , dont le choix malheureux le destinait plutôt à la cisaille assassine.

.img_9754_v1img_9816_v2img_9834_v1

img_8847_v1

img_0953_v1

MMR ( tous droits réservés)

*le cirse: pour en savoir plus sur cette plante remarquable:

ICI

et

Merci pour les visites et vos commentaires qui font tant plaisir.

img_0247_v1

img_0875_v1

 

 

10 novembre 2016

Minet et le Lapin d’Alice

Filed under: l'herbier de poésie — Étiquettes : , — Martine @ 23 h 53 min

Pour l’Herbier de poésie ,  ICI ,  sur une récréanote d’Adamante, voici ma participation:

Tourneboule

Boule de flipper

Dans les tunnels du Sombre.

Minet a couru derrière le lapin d’Alice.  Mais, peu habitué aux effets d’apesanteur des tunnels, le voici qui tourne sur lui-même, sens dessous dessous, et que je tourbillonne…. Là-bas, le lapin file vite , un œil sur le chemin, l’autre sur la montre.

Tourneboule

Boule de flipper

Minet le curieux se jure, mais un peu tard, qu’on ne l’y reprendra plus.

MMR ( tous droits réservés)

Merci pour vos visites et vos commentaires que je découvre avec un plaisir jamais lassé.

 

9 novembre 2016

Vos cadeaux au fil des commentaires

Claudie ( sans blog)img_4145_v1

Mandarine et citron
en tranches napolitaines-
le levant se savoure

Toile d’automne-
tressage citron cuivré
pour un lever solaire

.

Ulysse

Dans l’œil du chat
la souris se mirait
Et elle n’aimait pas chat !

.

ABCimg_4151_v1

au soleil couchant
envol vers sa lune de miel
le ciel s’enflamme

.

MarineD

Trotte-menu rase-motte
La petite chatte grise
Pattes pompons blancs
Est passée dans la loggia
La nuit s’enfuit
Que vive l’aube…

.

Azalaïsimg_4145_v1

de parallèles en parallèles,

tous les mots se rencontrent

à l’horizon des lignes de fuite

.

Sylviane Blineau ( sans blog)

Mandarine et citron
Martine et papillons
Bel automne
Senteur de pomme
Un dimanche !

.

M’amzelle Jeanneimg_1089_v1

Instants de douceur
réalités souvenirs
se confondent
regardant les envols
dans le ciel embrasé

.

Evajoe

Cadeau Dominical

Du soleil matinal

ton regard Martine

goûte aux couleurs mandarines!img_8838_v1

léger comme un papillon

de ci de là un soupçon

de citron!

.

Rebecca Bourgeois

Partition du chant du soir
Zèbre le ciel fauve
Avant la nuit silencieuse

.

Yves ( sans blog)img_3877_v1

Dès les premiers beaux jours, chaque battement d’aile,
Peut-être en remontant d’Ariane le fil,
Ramène enfin chez nous, l’héroïque Hirondelle,
Dans un azur repeint aux couleurs de l’avril.

.

Rose 63

Les mots rebondissent sur chacune de tes photos
Tes photos pour nous le dire
Que c’est bon et beau
De flâner le nez au vent
Humant l’air ambiant
Et pour finir
@ moi de te dire
Merci pour ce p’tit moment douceur de vivre au fil de l’eau …

.img_3924_v1

JC Huyghe

Du grand canal
Au bleu des cieux
Garni de fleurs blanches
Plus bas, au cœur d’une fleur
Le coléoptère déguste
Pollen et sucre de la terre.

.

Josette

En rouge et noir
des gendarmes bien alignésIMG_2428_v1
sur le sentier

.

Claudie ( sans blog)

demoiselle fluette
cherche puceron
pour « déjeuner sur l’herbe »

en tutu rouge et noir
elle en pince pour une puce
– oh! la coccinelle!IMG_2404_v1

.

ABC

Fenouil à volonté
pour ailées gourmandes
self-service jaune

.

Claudie ( sans blog)

Pas folles les guêpes

le vert anis les subjugue

– parfum de fenouil

.

Claudie ( sans blog)imag0184 creat _v1

Saveur de l’aube-
une orange sanguine
me donne la pêche

.

ABC

Rouge-sang
pour ciel nocturne
orange pressée

.

AlcinaIMG_8209_v1

Échappée de ses voiles transparents
la nuit s’évade et se délite
en mousseline délicate
peut-être en gardant les secrets…étoilés

.

M’mamzelle Jeanne

Légère comme..

l’écume des jours –

sautant sur un pied

de vague en vagues..!

.

Yves ( sans blog)img_7926_v1

Comme un vieux loup de mer à la vague se livre,
De mes ‘blues’ passagers l’océan me délivre
Et mon âme s’enfuit par-delà l’horizon,
Dans l’écume brisant les murs de ma prison…

.

Marine D

Je n’oublie pas ton océan turquoise
Que tous les matins tu vois danser
Je l’admire de tout mon être
Il écrit ses vagues, ses remous, ses humeurs
Sur le sable qui l’accueille
Il y brode ses aventures, ses errances
Nous donnant envie d’en savoir davantage
Nous laissant rêver face à l’horizon
Proposant seulement son murmureimg_8223_v1
Dans la syncope de la vague

.

Alcina

Fugitivement , presque craintivement
dans le petit matin , elle s’est aventurée
sur la grève , les sandales à la main
elle s’enlise dans le sable , se laissant
vaguement engloutir dans les algues et
le friselis dévorant des rouleaux incessants .
Elle marque l’estran !

.

ABC

Priorité au pinceau, inspirant la plumeIMG_0531_v1
l’été sonne coloré au vent de l’occitan
regardant s’épanouir les beautés de l’été
l’artiste au chevalet tisse sa toile

.

Rose 63

Tout le monde en rêve
Toute l’année
Enfin il est arrivé
L’été
Ses doux messages fleuris
Ornent nos jardins
La douce fraîcheurIMG_6939_v1
Le matin
Caresse nos joues
Enfin l’été
Les petits mots s’envolent
Hélas, nombreux
Sont à sens unique
Mais l’été
c’est la frivolité
le papillon frétille

.

Claudie ( sans blog)IMG_7004_v2

Lavandin courtisan
le flambé enflammé
– l’été est roi

Les pinceaux s’échauffent
dans la torpeur de l’été-
Martine s’embrase

.

Alcina

Ciel bleu , les rideaux s’envolent dans les courants d’airIMG_9339_v1
comme les papillons tu as déployé tes ailes
et riche de couleurs , de nectar à butiner çà& là
tu vas engranger des trésors pour ta palette
des lignes,des courbes dans les petits riens de la vie
qui vont rejaillir sous ton pinceau , sous tes doigts experts !
Rêve , sieste avec les cigales sous le ☼ .

.

Ulysse

Oh ! cigale
Va donc chanter à coté
Chez la fourmi par exemple
Peut être te donnera-t-elle un souIMG_9354_v1
Pour te faire décamper !

.

Alcina

Si j’étais un bijou volant
j’irai me poser sur ton coeur

.

Rose 63

Doré le sable-là
Le chant de la mer
Mer mi sol ré
La sur le dos
Les yeux rivés
sur le toit du monde
Je médite sur
TA PHOTO MAGNIFIQUEIMG_7754_v1
La magie de la nature

.

ABC

Tapis de tendresse
lit de paresse
une tendre caresse
un rien de douceur
sans langueur

sable et eau
soleil chaud
sieste océane

.

JosetteIMG_4559_v1

là là dorer…

adorer l’ado,

l’ami Rémi,

Sido facile…

à chanter

.

Jeanne fadosiIMG_0677_v1

fa si la la
fa do la la
c’est le temps d’été
voir la mer danser

.

Claudie (sans blog)

« Do rée, là là et là »
Petite musique saline
Aux rimes si câlines
« En », « ule », « à »,  » i » , qui clapotent
Sont notes fa si la chanter
Sur le sable où l’on s’abandonne
Aux caresses de l’océanIMG_0460_v1
Tapis ou lavis des amants

.

Ulysse

Chez toi je suis venu
Et reparti
pensées noires évanouies !

.

Josette

lentement l’été se réveille

et le jardin se languit des abeilles… IMG_3851_v1

Debout les filles !

.

Azalaïs

Cœur des fleurs,

Sang doré de l’été,

Breuvage toujours renouvelé

Pour le chant des abeilles

.

Marine D

Le langage des fées est un bonheur chez toiIMG_3765_v1
On peut ainsi imaginer tant de mots
Susurrés au couvert des ombelles
Que le syrphe et l’abeille reprennent en choeur
Et jusqu’au coeur des fleurs
La chorale des cigales a enfin compris
Qu’il est temps de mettre dehors
Le bout de leurs antennes
Et de se joindre au chant
Que l’été réserve aux amoureux de la nature !!!

.

FlorenceIMG_0639_v1

Tes souvenirs sont aussi doux que les miens et m’enchantent autant !

Calme, paix et sérénité …

Le clapotis de l’onde, qui caresse la barque où je m’étais blottie,

Me berce ainsi que ta voix qui chante à mon oreille.

Mais je ne veux pas fermer les yeux,

Ton texte et ta photo sont bien trop agréables pour s’endormir !

.

Marine D

Au vent du soir
Le souvenir est comme la plume
Il flotte entre deux rayons
Entre deux eaux
Que le couchant doreIMG_1429_v1
Pour un regard caramel…

.

ABC

Juste une brise
un clin de soleil
une lueur de nuit
demain déjà
m’attend

.

 

6 novembre 2016

Étrange

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , , , , — Martine @ 3 h 06 min

C’était un jour où tout souriait. Le ciel et le sable jouaient une douce symphonie  sur l’onde séraphique.img_7754_v1

Océan , charmeur, m’invitait à jouer au dauphin.img_7966_v1

La plage était presque déserte. Presque.  Un petit oiseau promenait sa fringale comme moi mes rêves…img_7990_v1

J’allais où me portait ma fantaisie en suivant le signe de tous les possibles.

Et pourtant

Étrange. Vous avez dit étrange?img_2895_v1

Comme c’est étrange!

Soudain, mes pas butèrent sur le déconcertant, le saugrenu, voire l’inquiétant.

Le rivage portait la cicatrice d’une gigantesque morsure. Quel animal, quel monstre s’était fait ainsi les dents sur ce havre paisible?

Pourtant

J’aurais dû me méfier. Quelques instant plus tôt l’attitude terrifiée d’un chien était éloquente. Il refusait obstinément de se mouiller les pattes.img_2854_v1

Pourquoi? Alors que d’habitude il  sautait dans l’eau avec un empressement qui faisait plaisir à voir. img_7645_v1

Alertée, je remarquais autre chose. Ici, les parasols étaient traités avec beaucoup d’égard.  C’étaient eux qui étaient protégés des coups de soleil. img_9375_v1

Étrange.

Oui, étrange, surnaturel comme ce reflet remarqué la veille dans le joli port d’Audenge, au bord du Bassin d’Arcachon.

Idéogramme marin flottant entre deux bateaux assoupis

Sous son bonnet

L’être semblait converser avec un esprit sautillant.

Ce duo improbable était-il occupé par l’énigme aux dents pointues sévissant sur le rivage du Cap-Ferret?img_7919_v1

Bah! Ces élucubrations ne troublaient nullement les limicoles. Eux, contrairement à mon imagination galopante, sans se poser de questions, picoraient la crevette ou le petit ver .

C’était un jour où tout pouvait prêter à sourire… même l’étrange.

MMR ( tous droits réservés)

Merci pour toutes vos visites et commentaires que je lis avec un immense plaisir

😉

30 octobre 2016

L’arbre

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , — Martine @ 11 h 00 min

L’arbre

Au miroir dormantimg_2611_v1

 

Géant au pied nuimg_2604_v1

Dentelle argent vieilli

Perchoir silencieux

Pour preste martin- pêcheur

.

L’arbre

Droit dans ses racines

Asile frissonnant

Au moindre zéphyr

Dortoir pour cent et une vies

.

MMR ( tous droits réservés)

Ci- dessous, trois héronneaux .

Pas le temps de rédiger ma news ce jour.

img_2586_v1

 

 

Older Posts »

Powered by WordPress