Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

13 juin 2014

A cheval

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : — Martine @ 6 h 38 min

« Fête du cheval »  est le thème pour le « Coucou du haïku » géré par Marie-Alice.

Pas d’idée sur P1050890_v1ce sujet festif. Mais voici un souvenir plein de rires

.

A cheval-

Il trotte, galope

sur les genoux de papi

.

MMR ( tous droits réservés

6 juin 2014

Le temps des cerises

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , , — Martine @ 7 h 19 min

Sujet gourmand pour le  « Coucou du haïku » , géré par Marie-Alice, sur une idée proposée par Jill Bill

Le cerisier n’est qu’une boule rouge,  à peine teintée de vert. Une petite tache noire contraste violemment près du sommet.

.IMG_1779_v1

Au temps des cerises

Le merle moqueur se perche

sur l’épouvantail

.

 

MMR ( tous droits réservés)

16 mai 2014

Bricolage

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , — Martine @ 6 h 44 min

Thème pour le coucou du haïku, géré par Marie-Alice, tout à fait de circonstance. Depuis des mois il occupe nombreux de nos loisirs.

IMG_4405_v1.

Ce printemps

Aux trilles du merle répond

le chant du marteau

.

MMR ( tous droits réservés)

20 avril 2014

Sous le signe du cerisier

Pour le coucou du haïku géré par Marie-Alice, j’ai choisi le thème libre

Dimanche dernier, j’étais à IMG_3910_v1une rencontre poétique. Journée organisée par Marie-Andrée Balbastre, présidente de l’association de poésie Terpsichore  , sur une idée de Martine J ,  membre et poète  . Nous avions tous remarqué les nombreux vergers de cerisiers près, et autour, de son village mais… en novembre. Quelle frustration que d’imaginer leur beauté printanière  à l’approche de l’hiver. Aussi, rendez-vous fut pris pour les admirer en 2014. Pour moi cette journée commence en arrivant chez MA. Qu’il est beau son jardin sous le soleil paresseux.

Tout le bleu du ciel

réfugié au cœurIMG_4050_v1

du céanothe

.

Nous sommes plusieurs dans la voiture de notre présidente. En avant toute. Direction  la Montagne Noire. J’ai hâte de contempler ce joli petit coin au printemps. Plus nous approchons, plus c’est spectaculaire. IMG_3942_v1Marie-Andrée s’arrête plusieurs fois pour me laisser jouer au reporter photographe.

Sous les cerisiers

Clic-clac de mon APN

Écho d’un coucou

.

Un peu en retard, nous voiciIMG_3986_v1 enfin au bout de la route. « Bonjour ! Bonjour! »  Les premiers arrivés s’installent dans une jolie petite chapelle désaffectée. C’est l’heure de l’assemblée générale de Terpsichore. Puis, chacun apporte de quoi garnir la table du pique-nique. Installation des plateaux , chaises, buffet largement garni.  Les poètes, comme les peintres , apprécient le bon vivre.

.A l’apéritif-

Entre les rires se glisse

le chant d’un oiseau

.IMG_3996_v1

Ce week-end des Rameaux, pas un son de cloche.

Le clocher muet

Une guitare en profite

pour emplir son vide

.

Dernière goutte de café avalée, les IMG_4032_v1poètes partent en balade. Il est temps d’aller admirer les cerisiers de plus près.

Sous le soleil

Il n’y a pas que les abeilles

qui bourdonnent

.

IMG_4070_v1Au long du chemin nous apprécions la beauté de la nature, échangeons sur tout ce qui nous entoure: violettes, orchidées, coronilles… le tout entrecoupé de deux haltes poétiques

Douce cerisaie-

Un temple d’oubli

le temps d’une pause

.IMG_4064_v1

Chacun lit ou déclame de bien belles choses. Lorsque vient mon tour,Marie-Andrée me demande de présenter mon nouveau recueil. Ce que j’accepte avec plaisir .Puis je choisis de partager « Soleil » . Mes amis poètes m’applaudissent et me félicitent.

.

Le soleil

vient caresser mes mots-

Un pétale aussi

.IMG_4080_v1

Commencée sous les nuages la journée se termine sous un ciel merveilleux.

Bleu! Blanc! Bleu!Blanc!Bleu!

Au sacre du printemps

Ciel bleu royal

Boules, fusées végétales

Les cerisiers sont en fête

..

MMR ( tous droits réservés)

13 avril 2014

Pas un cerf-volant

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , , , — Martine @ 7 h 49 min

« Le cerf-volant »: nouveau thème pour le Coucou du haïku géré par Marie-Alice

J’ai cherché dans mes albums… pas une photo sur ce sujet.  Va falloir improviser…

.IMG_2558_v1

A l’aurore …  Les mots du Bassin pour seule compagnie…

.

Sur l’émail du ciel

Les vapeurs de l’avion

sans fil à la patte

.

Cet instant si fragile où le Temps semble suspenduIMG_2560_v1…. Sur l’eau dansant au gré de la discrétion du vent

.

Des reflets… des bulles…

Ce matin  les poissons

jouent au cerf-volant

.

C’est trop tôt pour pour s’amuser au jeu du cerf-volant. Pas un amateur.  Ils sont encore dans les bras de Morphée..

.

IMG_2581_v1Là-haut les aigrettes

entraînent le cerf-volant

de mes rêveries

.

MMR ( tous droits réservés)

 

4 avril 2014

Fleurs en fête!

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , , — Martine @ 7 h 35 min

« C’est la fête des fleurs », thème ce jour pour le « Coucou du haïku », géré par Marie-Alice

.IMG_3781_v1

C’est l’ printemps! Tout sourit! Tout chante! Tout s’enflamme!

.

Le coryza s’invite

à la fête des fleurs

Atchoum! atchoum! atch

.

Oublions bien vite cyprès, pins et autres papouilles de nos nez sensibles.

Certaines fragrances… huuummm…IMG_3694_v1

 

Entre deux averses

mes jacinthes en farandole

Salut au printemps

.

MMR ( tous droits réservés)

23 mars 2014

Premier jour printanier

« Équinoxe de printemps »: Thème pour le « coucou du haïku », géré par Marie-Alice

.IMG_3744_v1Cliquez sur les photos pour agrandir svp, merci

Sacré printemps! A force d’être en avance, le voici enfin , officiellement!  Certains coins du jardin se croient encore en hiver. Et d’autre presque en été.   Le Temps emmêle ses aiguilles.

.

21 mars –

Carnet rose débridé

Jacinthe … Anémone…

.IMG_2158_v1

Tout resplendit,  bourgeonne, se hisse à la conquête du soleil! Difficile de rester studieuse  au bureau, au chevalet, à la cuisine ou derrière mon clavier…

.

Soleil à gogo-

Le vent printanier balaie

mon envie d’agir…

.IMG_3637_v1

La mésange lance  à  tous les vents son joli « chant du nid ».  Du cyprès au lampadaire, du toit à la haie voisine, Monsieur Tourterelle fait une cour effrénée à sa dulcinée.  Coucouuu…roucou!.Coucouuu…roucou! Infatigable!

Ambiance à la noce-

Diptères sur laurier tin

Film classé XIMG_3482_v1

.

Est-il jaloux?  Agacé par ce chaud discours, un rien  monotone , sa majesté Merle, roi de mon Eden,  lance trilles sur trilles. Indifférent aux  jacinthes, intarissable , sa voix couvre presque celle de l’amoureux transi d’à côté…

.

Fragrances entêtantes-

Narcisses et lauriers  nous saoulentIMG_3736_v1

tourterelle idem

.

MMR ( tous droits réservés)

14 mars 2014

Nid d’oiseau

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , — Martine @ 6 h 20 min

Pour le coucou du haïku géré par Marie-Alice , sur une proposition de Jill, voici ma participation

.P1040993_v1

Mistral pluvieux-

Au nid de ses mains, blotti,

chante notre amour

.

Route des estives-

Entre les nids de poule

Notre bonne humeur

.

MMR ( tous droits réservés)

23 février 2014

Mes orchidées ( haïbun)

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Martine @ 9 h 56 min

L’orchidée. Quel joli thème pour ce nouveau rendez-vous avec « Le coucou du haïku », géré par Marie-Alice

IMG_3865_v1L’orchidée , mainte fois admirée dans les jardineries, chez les fleuristes , est une reine dans son genre. Que dis-je, une impératrice

.

Aux floralies

elle aimantait les regards

l’orchidée neigeuse

.

Une fleur extraordinaire, captivante, sophistiquée à souhait. Tropicale ou équatoriale, elle a des millions d’admirateurs, de passionnés….IMG_3795_v1

Mais, pour ma part, je préfère nos petites beautés indigènes.

.

Parmi mes pâquerettes

Une invasion travestie-

Ophrys araignée

.

D’année en année, à force d’attention, de protection, elles se multiplient en toute quiétude.

Avril voit crépiter l’or d’une petite ensorceleuse: l’ophrys lutea.IMG_6997_v1

Tout d’abord cantonnée à l’étendoir, son aire de répartition s’étend sous l’olivier ainsi que vers l’arbre de Judée. Mais nulle part ailleurs. Elle semble préférer une zone plutôt sèche, type garrigue.

.

Ophrys lutea-

Son or veut rivaliser

avec le soleil

.IMG_1558_v1

Leurs couronnes vertes se dressent déjà. Pourtant il faudra attendre le mois de mai pour admirer les sérapias sanguins.

.

Au miroir

d’une goutte de rosée

Sérapias pique un fard

.

La suit de très près une colonie IMG_7633_v1qui prend de l’ampleur. C’est la douceur rose bonbon de l’anacamptis pyramidalis.  Elle se plaît partout dans le jardin:  au soleil, à l’ombre, au sec, à l’humide. Rien de la rebute.

.

Mai généreux-

Un troupeau de pucerons

se gave de sève

L’ophrys tout charme dehors

abri de l’araignée-crabeIMG_1540_v1

.

Et puis… et puis, une petite friponne, capricieuse d’un printemps à l’autre : ophrys apifera, nommée également orphrys abeille. Je lui trouve un air de lutin farceur. Elle semble rire à pleine gorge sous son bonnet phrygien.

.

Zéphyr complice

disperse une invitation

Amour garanti

Ophrys abeille se ritIMG_9402_v1

du faux-bourdon mystifié

.

Juin éclaire l’avant dernière orchidée  à s’épanouir: l’orchys-bouc. La plus grande de toutes. Dans de bonnes conditions, elle peut atteindre un mètre de haut. Son nom vient de sa réputation extrêmement nauséabonde. Chez moi, elles ne sentent rien. (ouf! Heureusement:) )

.

Sans un bêlement

Chèvre-feuille et orchys-boucIMG_0409_v1

Entente cordiale

.

Voici enfin la dernière. Fin septembre, début octobre : spiranthe spiralis

.

Un parfum vanillé

s’élève des herbes sèches-

Orchidée d’automne

.

MMR ( tous droits réserves)

Cliquez sur les photos pour agrandir svp, merci

16 février 2014

Souvenir solaire ( haïbun)

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , , , , , , , — Martine @ 8 h 40 min

« Un souvenir » est le thème de février chez la communauté des « Passeurs de mots » d’Evajoe

Allez, suivez -moi ( enfin, c’est si vous voulez bien sûr 🙂 ). Quittons un moment toute cette grisaille hivernale, toute cette eau qui noie nos rêves…

Souvenir, souvenir IMG_8657_v1

C’est l’été dans les Hautes  Alpes . A flanc de montagne , un petit jardin un peu abandonné, un brin ensauvagé

Juin montagnard

Le jardin bourdonne et zonzonne

Pause chaise-longueIMG_8574_v1

Chaleur accablante. Chaleur délicieuse. Le ciel dilue son bleu d’un zeste laiteux.  Sous l’azur engourdi mes gestes ralentissent, mes paupières filtrent la violence lumineuse.

Sans complexe

les lézards  bronzent intégral

mais pas les escargots

Souvenir…souvenir…

Pas un matou. C’est l’heure de la siesteIMG_8668_v1. Bousculant le silence deux geais s’interpellent , s’insultent  d’un pin à l’autre.. Leur remue-ménage laisse indifférente une foule de petites vies. Mais pas l’écureuil roux. De son perchoir, un merisier  aux feuilles pantelantes, celui-ci les invective à son tour. On a pas idée de déranger le monde.  » quek! quek! quek! quek! Glapissements  en rafale.  Une vraie bordée d’insultes.

Théâtre estival-

Deux geais et un écureuil

à couteaux tirés

Puis l’algarade s’épuise,  IMG_8938_v1s’englue à la chaleur sirupeuse.  Assoupissements des minutes. L’heure ronronne comme une chat auprès de l’âtre. Du fond de la vallée un train siffle, épuisé à l’idée de partir…  L’or de Phébus ruisselle, s’insinue sous les feuilles, dans les interstices, chasse l’ombre lavande…

Effleurant ma peau

Qu’ils sont doux ces papillons

d’ombre et lumière

.

MMR ( tous droits réservés)

Cliquez sur les photos pour agrandir svp, merci

« Newer PostsOlder Posts »

Powered by WordPress