Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

17 mars 2017

Un long moment de solitude…

Filed under: l'herbier de poésie — Étiquettes : , , , — Martine @ 4 h 35 min

Pour l’Herbier de poésie, Adamante,  ICI , nous propose comme thème ce tableau de Berthe Morisot intitulé « Au bal »

Oh la!la! Ce qu’il fait chaud!  Où est-il passé? Je meurs de soif!   Il en avait soit disant pour une grosse minute.  …gros soupir… Tiens, elle est là celle-là? Vraiment, on accepte n’importe qui dans ce bal.

« Oh, bonjour Mlle Germaine, je ne vous avez pas vue. ( tu parles!)  Il faut dire qu’avec tout ce monde n’est-ce-pas…  Vous êtes très en beauté ce soir ( on dirait un gros sac rose et vert. Beurk!). Vous êtes venue avec votre frère? ( qui est bête à manger du foin soit dit en passant) très bien, très bien. Moi? Oh,non, je ne suis pas seule. Jean-Charles de Méricourt est mon cavalier. Il est allé chercher de quoi nous rafraîchir. Oui, merci. Très aimable. Bonne soirée à vous également…  »

Ouf! Bon débarras. Quel pot de colle! … gros soupir exaspéré… Cette  chaleur va me liquéfier.  Je n’en peux plus. Mais où est-il donc passé? Et ces gants qui n’arrangent rien. C’est peut-être le signe que l’on est une  dame de qualité mais question confort, tu repasseras. Voilà l’orchestre qui joue notre valse à présent.  C’est insupportable à la fin!  Ai-je une tête à tenir la chandelle? Ah il va m’entendre!  Doux Jésus, le vicomte de Trinqueville. Pourvu qu’il ne me voit pas… Aïe! aïe,  il va se retourner…

« Chérie, navrée pour le retard mais il y avait foule au buffet. Voici votre limonade bien fraîche. Vous ne m’en voulez pas trop? »

 » Mais pas du tout Jean-Charles.  On ne s’ennuie pas une seconde.  ( grrrrr)  Ce bal est fort divertissant. ( mis à part les parvenus et autres vieux fossiles)  »

 » Vous êtes un amour ma très tendre. Venez, je crois que c’est notre valse… »

Trali la la la …la la …..

MMR ( tous droits réservés)

18 décembre 2016

Chaud

Filed under: Poèmes — Étiquettes : , , , , , , , , — Martine @ 7 h 04 min

Chaud,

Ce regard

Qui me suit,

Me saisit,

Me capture,

Caresse mordorée d’un automne rutilant.

Chaud,

Ce jour,

Au mois d’août,

Sur le sable,

Phoebus, maître de forge, transmute mon corps en cuivre.

Chaud,

Ce punch,

Cet alcool,

Ce cocktail,

Vibrante gorgée d’or pâle qui embrase mes joues.

Chaud,

Cet amour,

Cette passion,

Pour mon art,

La peinture,

Où mon âme exaltée flotte aux frontières du monde…

.

Voici un très vieux poème

Merci à toutes et tous pour vos visites et commentaires très très appréciés imag0403_v1

16 novembre 2014

Exposition sur le thème de la vigne et du vin…

Filed under: Expositions — Étiquettes : , , , , — Martine @ 6 h 36 min

Cette dernière exposition de l’année 2014 fût très agréable. Cliquez sur les photos pour agrandir svp, merci.

IMG_0632_v1IMG_0631_v2

 

 

 

 

 

 

Il n’était pas facile de bien occuper ce vaste espace.  A droite , les œuvres de  Jean-Louis Coste.  A gauche, les miennes. Le milieu étant réservé aux tables   pour le cocktail du vernissage; et également  pour le vin d’honneur offert à la suite de la cérémonie  du 11 novembre.

IMG_0635_v1

IMG_0639_v1IMG_0636_v1Démarrons la visite avec mes tableaux si vous le voulez bien. Pour celles de l’ami Jean-Louis, cliquez sur son nom , lien menant à son blog.! 🙂

Tout commence avec quatre pastels secs. Une nature morte intitulée « La frottée à l’ail ». ( Tradition bien girondine consistant à frotter une tartine grillée à l’aide d’une gousse d’ail, la saupoudrer d’une pincée de sel, quelques gouttes d’huile d’olive et… la déguster avec une belle grappe de raisin chasselas. Nous adorions cela lorsque nous étions mômes ). Au dessous: une scène du marché de  la place Carnot à Carcassonne. Puis à côté. En haut, le moulin de La Cassagne, près de Villalier. Il m’a inspiré un poème lu lors de ma dernière interview. Au dessous, une pièce de vigne enneigée  située à la sortie du village.

La troisième grille: deux encres de Chine et  deux poèmes : scène du même marché mais sous un angle différent. Ainsi qu’un cep de vigne ayant servi à illustrer mon premier recueil Tarentelle.

Grille n° 4 , 5 , 6 , 7 , 8 , et 9 : techniques mixtes à partir de gravures.

IMG_0640_v1IMG_0641_v1

 

 

 

 

 

 

.Paysages audois, feuilles, raisins et un sujet cher aux habitants de la région: la vieille  cité de Carcassonne. Divers formats :15×15 , 20×20 , 30×30 , un 20×50 et un petit diptyque .

Grilles 10 et 11: six huiles en 30×30. Une série où la grappe de raisin est presque abstraite. Où certaines feuilles  sont pleines et d’autres ne présentent plus que leurs nervures.

IMG_0642_v2Et pour terminer, les grilles 12 , 13 et 14 où brillaient mes plus grands formats :

Deux 50×70:  « Les raisins bleus » et  « La vigne ».  « Pourquoi est-elle nue? » , m’a demandé une dame. Cette idée s’est imposée en relisant un poème un peu ancien (  affiché entre les deux )  se terminant pas ce vers

« Entre océan et mer

La vigne du Grand Sud

Se mire, toute nue,

A l’éclat de nos verres. »

 et enfin  un 60×60.  » Conte des mille et une vignes ». Pour celui-ci ( une œuvre commencée  l’hiver dernier et seulement terminée  début novembre) je me suis prise au jeu de jouer entre les ombres et les lumières. Ces dernières ,  accentuées, étirées, transformées, offrent une ribambelle de personnages et animaux  étranges. Les enfants des écoles ont beaucoup apprécié chercher qui était quoi. 🙂 Certains adultes ont joué le jeu. IMG_0651_v2

Beaucoup de monde  le vendredi soir au vernissage. Des gens du village, de quelques uns des alentours. . D’autres amateurs m’ont fait l’amitié de venir de loin, de la haute vallée de l’Aude.  Quelques peintres et  poètes  furent au rendez-vous ce soir là ,où pendant les quatre jours d’exposition.  Monsieur le Maire nous fit un joli discours. Puis me céda la place . Après avoir remercié la municipalité je lus un poème nommé « Occitane ». IMG_0658_v1Après de chauds applaudissements ( plus de 150 personnes, ça fait fait du bruit ;))  Jean-Louis nous raconta une très jolie histoire à la profondeur humaine. A la suite de quoi nous fûmes invités à partager le verre de l’amitié. Cette amitié qui nous enveloppa de sa flamme ( heureusement car le chauffage de la salle a fait des siennes tout ce long week-end. Il fût rétabli le mardi matin )

Des échanges riches, chaleureux, et bien souventIMG_0654_v1 passionnants.

je tiens à remercier ici mon mari mais également la femme de Jean-Louis, ainsi que sa  maman, qui nous ont filé un bon coup de main. Nous leur devons une bonne part de la réussite de cette exposition.

De tels moments partagés sont aussi précieux que des pépites d’or.

MMR ( tous droits réservés)

2 novembre 2014

Exposition (et interview radiophonique )

Filed under: Expositions,littérature — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 5 h 59 min

affiche a4 expo Avec regret, pas de billet dominical ce jour . Je me dois de me consacrer exclusivement à mon travail de peintre. En effet j’aborde la dernière ligne droite avant l’exposition. Plusieurs œuvres sont à finaliser.

Jeudi, habillage des grilles et vendredi matin installation des tableaux.

Mercredi 5 novembre : INTERVIEW sur une radio locale

à 18h30 sur RCF Pays d’Aude ICI

(Il faut cliquer sur le bouton « écouter en direct » , en haut, sous la bannière)

Dans son émission Rue des Arts, Marie-Andrée Balbastre, présidente de l’association de poésie Terpsichore, nous interviewe Jean-Louis Coste et moi sur notre exposition  Terre de vin. Vous pourrez m’entendre lire deux poèmes .

Cette interview de 26 mn, sera rediffusée samedi prochain le 8 novembre  à 9h30

Pour les audois vous pouvez également écouter sur la fréquence : 103 FM

Cliquez sur la photo pour agrandir svp, merci.

11 juillet 2012

Croquer!

Filed under: mes oeuvres — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 6 h 50 min

Aux heures chaudes,

Sous la mantille parme,

L’écran pin parasol,

Mordre,

Croquer,

Boire le sang vermeil,

Agacer son palais

De quelques rondeurs bleues

Volées à la vigne,

Lambrusque* libre et folle

Où cymbalise* cigale…

.

MMR ( tous droits réservés)

*Lambrusque: vigne grimpante poussant naturellement dans les bois des régions méditerranéennes. Fruits un peu acides.

*Cymbaliser: la cigale mâle cymbalise ( chante) pour attirer les femelles.

Les raisins: format 30X30. technique mixte à partir de xylogravure, marouflée ( collée) sur toile

.

Blog en demi-pause pour cause de préparation d’exposition

 

 

 

1 mai 2012

Couleurs en forme!

Filed under: entre ombre et lumière — Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , — Martine @ 8 h 03 min

Thème pour la communauté   » Entre ombre et lumière » ICI  de Hauteclaire: formes et couleurs.

Joli sujet pour une amoureuse des fleurs et de la peinture.

Entre les deux mon cœur hésite

Entre

Les gouttes aurore sur le luisant tulipe d’or

Mais

Un doigt lumière fait le curieux sous les dentelles perlées cristal de ma jacinthe.

Indolence,

Réveil fragile, la belle rêve  à la pavane, à la chaleur entre les feuilles  iris safran .

.

Mon cœur balance,

Tic-tac pivoine,

Mystère rubis,

Pinceau bohème* posant, rêveur, ses signes feu , l’énigme jade chantant sans fin l’ombre et lumière de ses chimères…

MMR ( tous droits réservés)

.

* Sous mon pinceau bohème est née cette huile sur toile (61X50 cm)

 

4 avril 2012

Toques et Clochers 2012

Filed under: Expositions — Étiquettes : , , , , , , , , , — Martine @ 7 h 30 min

Cette année l’immense manifestation de Toques et Clochers avait lieu à Antugnac. Ce joli petit village avait choisi pour thème le cinéma.Cliquez sur les photos pour agrandir, merci.

Dispersés un peu partout des mannequins étaient disposés  transformant les ruelles, fenêtres, placettes, champs de vignes en gigantesque plateau de tournage.

Vous reconnaitrez  « La femme du boulanger », la belle Marilyn, « Ben Hur »

Roméo n’en finissait pas de courtiser sa douce Juliette. Pendant que dans les vignes du seigneur Henri (Fernandel) soupirait après Gisèle ( Simone Valère). Ah L’amour! La grande affaire de notre vie! 🙂

Le vendredi matin, vers 9h30, nous aménageâmes nos caveaux. Le mien était en face de celui d’un potier, une artiste de grand talent.   Nous profitâmes des superbes couleurs printanières du jardin de la propriétaire . Que d’oiseaux et de papillons! Un havre serein avant et après le remue-ménage festif  de la fête du Chardonnay.

.

.

Grâce à l’aide précieuse de mon Cher et Tendre, ma salle fût prête vers midi.  Un bel espace où trônait un vieux piano.

.

.

.

.

.

.

En entrant, le mur à droite, plein de caractère, servit d’écrin à ma série sur les marchés d’Aix en Provence. Le piano accueillit deux œuvres dont le sujet était la Cité de Carcassonne. Une longue toile  ( 20×50 cm) au vernis  tout juste sec. Et un petit diptyque au style dépouillé.  Pour les amateurs de mots,  je posais un poème contant les Marchés du sud.  Le grand panneau au fond de la salle était idéal pour mes petits formats marouflés sur toile. D’un côté les tulipes stylisées et de l’autre la vigne et le raisin. Et enfin, à gauche, sur une petite table, les amateurs pouvaient fouiller dans les formats cartes postales et découvrir également mon recueil de poésies. Ce qu’ils firent avant et après le vernissage, convivial et sympathique.

Samedi, sous un ciel de vacances, grâce au ballet incessant des navettes  ( grands bus blancs) déboulèrent les premiers chalands. Les gens s’intéressaient, admiraient,questionnaient. Quelquefois, pour leur plaisir, et le mien :),  certains allaient jusqu’à acheter une carte ou le livre. Les temps sont difficiles et chacun doit faire attention. Mais parfois, un ras le bol de se priver balayait la raison. Et je voyais la personne repartir le sourire aux lèvres serrant contre son cœur un petit trésor.

Vers 14h00, ma sœur la céramiste et moi, rejoignîmes  les artistes inscrits au défilé. Longue attente avant le démarrage de celui-ci vers 15h 15.

.

.

.

.

Nous eûmes tout le temps d’observer les capes,un groupe d’écoliers, les cuisiniers…

.

.

 

.

.

.

.

.

.

Enfin le cortège s’ébranla.  Nous avancions entre deux haies de visages joyeux, riants et applaudissant à tout rompre. Par-ci, par-là jaillissaient des « Allez les artistes! » « Bravo les artistes! ». Quelques amis nous interpellaient , vite engloutis dans l’ anonymat bruyant.

 .

.

.

 Nous progressions au rythme cadencé de ceux qui nous précédaient.  Boum! Boum! des tambours; objets indéterminés cliquetant avec force. A moment donné nous traversâmes le pont, surprenant les tournages de « Et au milieu coulait une rivière » et de « Ben Hur. » De grandes décorations affichaient clairement le menu du jour.

.

.

.

.

Cheminant sous le soleil , acclamé comme une star , le long serpent chamarré déroulait ses anneaux entre les pierres aussi chaudes que les visages exubérants.

.

.

.

.

.

Le désormais célèbre Pech ( pic) du Bugarach ne devait pas en croire ses pierres face à cette débauche de vie bariolée et musicale. Nous terminâmes assoiffés, les pieds en compote pour écouter le discours.  Puis, nous regagnâmes nos caveaux après avoir accepté un petit verre de Chardonnay bien frais .

Pour avoir une idée de l’ambiance voici un lien vers le Toques 2007

Un lien pour Toques 2012  ici et encore ICI  et puis

Une pub pour Toques que je trouve super ICI

Le dimanche , lui, était plus que tranquille.

à gauche, ça bouchonnait de partout en début de soirée le samedi.

et à droite, dimanche , vers 14h, le château d’Antugnac digne de celui de la Belle au Bois dormant ou des maquettes entrant en hibernation jusqu’à l’an prochain. Des instants zen pour récupérer de la fatigue de la veille, visiter les copains qui n’ont pas encore plié boutique.

MMR ( tous droits réservés)

d’autres liens ICI  ;ICI et encore ICI ; et encore et enfin  ICI

 

 

 

 

 

3 février 2012

La solitude

Pour ce vendredi, le thème du  » coucou du haïku », ICI, d’Alice et  Mamylilou, est la solitude.

.

La solitude a plusieurs visages. On est seul, même entouré des siens, face à la maladie ou  lors d’un accouchement. Cela se vit de l’intérieur, au plus profond de son intime. Les sourires, les paroles tentent de réconforter mais au final: on est seul à ne pouvoir partager ce qui se passe au fond de soi. Je me souviens de la chanteuse Dalida, adulée, inondée de témoignages d’amitié, d’amour et qui pourtant disait ressentir une immense solitude.

.

Soirée nouvel an-

Chants, rires, bulles de champagne

Le monde fait la fête

Le vieux dans son pavillon

Une TV pour compagnie

……….

Il est des solitudes désirées, recherchées. Celle d’une course en montagne ou  d’une simple promenade en respirant à pleins poumons, en se lavant de l’agitation  urbaine.

.

Entre soi et soi-

Le crissement de la neige

Dialogue engourdi

.

Solitude encore à laquelle je tiens: celle au fond de mon atelier. C’est mon jardin secret parmi les tubes, les toiles et papiers, la magie colorée de centaines de pastels, l’odeur de la térébenthine, les pochades d’aquarelle où s’impatientent les idées  » du siècle »…

.

Gîte créatif-

Voyager en solitaire

Sur toile arc en ciel

.

Et enfin, car il faut bien une fin :), pour clore ce thème, un instant que j’affectionne particulièrement: assister au lever du soleil mais seule. Que ce soit ici, près de ma maison, ou bien lors de mes vacances au bord du Bassin d’Arcachon. La solitude est riche de parfums, de lumières extraordinaires, d’une vie volant, nageant, trottinant…

.

Vivre le Lever

Comme un premier rendez-vous

Bonheur clandestin

.

MMR ( tous droits réservés)

17 décembre 2011

Exposition à Pennautier 2011

Filed under: Expositions,mes oeuvres — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 7 h 59 min

« Alvéoles »

Huile sur toile en  60X51

.

Avec l’association D’art en arts , lien

Ce tableau sera exposé   du 19 au 23 décembre 2011

Salle de la tour ( face au château )

11610 PENNAUTIER

……….

ALVÉOLES

« Un pas,

Un second,

Commence le voyage au cœur de l’incarnat.

Arches roses,

Orangées,

Vibrantes arabesques,

Me conduisent, captive, à l’orée d’un mystère….. »

.

MMR ( tous droits réservés)

…..

Pas le temps pour écrire un nouvel article pour ce jour 19 décembre si spécial, qui est mon anniversaire.

Mais allez, ici ,où l’on m’a offert une surprise de taille

Très bonne journée à toutes et tous

😉

……..

.

.

.

.

.

.

.

Un petit souvenir de cette exposition à Pennautier. Clichés pris et gracieusement offerts par Marcel Perrin, sculpteur de talent. Voir son site , ici

😉

13 décembre 2011

Les grilles

Filed under: entre ombre et lumière,mes oeuvres — Étiquettes : , , , , — Martine @ 6 h 56 min

Pour le rendez-vous du mardi entre ombre et lumière, communauté de Hauteclaire,  ici , voici quelques grilles glanées lors de mes expositions.

En voici deux photographiées à Limoux ce printemps lors de  Toques et Clochers 2011. Une grille soutenant une énorme glycine. Dommage que l’heure ne se soit pas prêtée à une bonne photo. Et la coiffe d’un lampadaire en sarments. Une grille végétale entre le ciel et mon regard.

.

.

.

.

.

.

Et enfin, je ne pouvais pas passer à côté sans montrer ces grilles: celles où l’on accroche nos tableaux. Nues, ce n’est pas terrible pour la mise en valeur des œuvres. Mais à la guerre comme à la guerre, l’important est de montrer son travail . On compte sur l’imagination des visiteurs .

Série sur la vigne et le raisin que je continue et étoffe tous les ans pour participer à Toques et clochers et à Magrie: deux belles manifestations en Haute vallée audoise ( de Limoux à Quillan)

MMR ( tous droits réservés)

Older Posts »

Powered by WordPress