Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

31 octobre 2021

Le pacha à deux queues

Avez-vous déjà vu  ce grand papillon baptisé Jason ou Charaxe jasius? Appelé également Pacha à deux queues ou encore Nymphale de l’arbousier. Je l’avais déjà aperçu dans mon jardin une année. Farouche, il filait se poser derrière mes arbousiers, côté rue,  à chaque tentative pour le photographier.

Au soleil d’octobre-

Poursuite et cache-cache

Le Charax vainqueur

Ce magnifique lépidoptère, appartenant à la famille des Nymphalidés, peut faire jusqu’à 10cm d’envergure pour les plus grandes femelles.

Cette fois là,  lors de vacances sur la presqu’île de Lège/Cap-Ferret, la chance était au rendez-vous. Le hasard avait fait que notre mobilhome se trouvait au cœur du territoire du Jason. Face à notre entrée poussait un petit arbousier lourdement chargé de fruits. Visité par maints oiseaux ( mésanges bleues,  mésanges charbonnières, mésanges à longue queue, moineaux, merles, pinçons et d’autres non identifiés…), cet arbre était aussi le poste de guet principal  du Charaxe.  Le mâle, en général,  surveille  l’arrivée d’une femelle ainsi que l’approche d’éventuels concurrents pour les chasser énergiquement à coups d’ailes. Celui-ci ne faillit pas à sa réputation. Il vint me tourner autour. Puis, estimant le danger négligeable, il  s’en retourna pomper le bon jus d’arbouse fermentée. C’est que c’était épuisant toutes ces rondes  d’un arbousier à l’autre, du matin au soir. Il faut dire que le territoire de ce Roméo s’étendait sur plusieurs centaines de mètres carrés.

Septembre en maillot-

Il ne craint pas de mouiller le sien

Papillon en chasse

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-dessus, deux ravissantes chenilles de ce splendide migrateur (certains prétendent qu’il serait plutôt un colonisateur)  photographiées il y a plusieurs automnes de cela.

.

MMR ( tous droits réservés)

Pour en savoir plus sur ce lépidoptère, voir ICI et ICI

Merci beaucoup pour tous vos commentaires qui sont  très très appréciés.

3 octobre 2021

Un songe indigo

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon,Poèmes — Étiquettes : , , , , , , , , , , , — Martine @ 4 h 49 min

Un songe indigo

Effleure en douce,

Caresse, subtil,

La dormeuse amollie

.

.

L’aurore dansante

En ses voiles vaporeux

Glisse sous les paupières

Une envie de balade

.

.

Évocation marine

Ensorcelant besoin

L’artiste peint des yeux

Une toile sublime..

.

MMR ( tous droits réservés)

29 août 2021

Griserie iodée

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , — Martine @ 5 h 28 min

.

L’esprit gorgé d’azur et de flemme ensoleillée, je me dirige vers l’eau et sa fraîcheur bienfaisante. L’océan est aussi paresseux que moi. Ou bien est-ce le contraire?

 

Sur le sable

Coquillages et baigneuse

Torpeur estivale

 

Phébus  embrasse l’univers avec sa fougue brûlante. De ses doigts chauds et élastiques il m’a malaxée, assouplie, amollie et merveilleusement décontractée.

 

Clapotis charmeurs

L’appel de l’océan

Son chant de sirène

.

Se lever en luttant contre un relâchement bienheureux. Puis, lentement obéir à la séduction marine. Faire chanter le sable sec en trainant fortement les pieds ( ce jeu si amusant de mon enfance sur les plages landaises). Pour enfin arriver à la frange des vaguelettes de ce charmeur irrésistible.  Chatouillis de l’onde sur ma carnation dorée.  Becquetages, frôlements, attraction irrépressible … ce baratineur sait y faire pour me tenter. J’abdique et plonge au cœur de cet enchanteur aquatique.

 

Griserie iodée

Bulle parmi les bulles

Le Temps aboli

.

 

MMR ( tous droits réservés)

22 août 2021

Mystification et bouffonneries

Filed under: animaux, insectes...,Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , — Martine @ 3 h 33 min

Quel est donc ce bruit au-dessus de nos têtes? Mon mari et moi nous regardons, interloqués, puis levons les yeux vers le plafond de notre mobil home. Boum! Boum! Boum! Intrigués nous nous approchons doucement de la porte d’entrée et cherchons à deviner la source de ce bruit soudain.  Boum! Boum! Boum! Et là, nous découvrons… l’écureuil!

Facéties rousses

Sur les rêves de la sieste

Chocs en cascades

 

P’tit Roux fait encore des siennes. Ce n’est pas la première fois que nous entendons ce boucan. Mais là, nous l’avons enfin identifié et pris le petit farceur  en flagrant délit.

 

Cette petite boule de poils nous enchante et fait fleurir les sourires. Le crissement caractéristique de ses griffes sur l’écorce du pin et du chêne m’attire comme un aimant. Quel plaisir que d’admirer sa virtuosité à jouer les funambules, les équilibristes.

 

 

 

 

 

Leurre et pitreries

Entre les feuilles du chêne

L’écureuil gymnaste

.

MMR ( tous droits réservés)

Je vous remercie pour vos commentaires et partages de souvenirs. Ah cet écureuil! Comme je l’aime! 🙂

13 juin 2021

Cric! Croc! Crac! Et quelques rires…

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , , , , , — Martine @ 3 h 15 min

 

 

Cric! et croc!

Pomm’ de pin

Pour la faim

De p’tit roux

Qui s’fout d’ tout

C’qui n’est pas

Son repas!

 

 

Cris et rires

Enfantins

Jappements

D’un bon chien

Tout au jeu

D’être heureux

Avec eux.

 

.

Crac! Et grince

Le bateau

A l’attache

Rêves à l’eau

Il languit

De voyages

Au long cours

 

.

MMR( tous droits réservés)

6 juin 2021

Doré comme…

Lever doré. Phébus sort nonchalamment de sa couette nuageuse.  Il promène sur le monde un regard incandescent, insoutenable. Mais paradoxalement, ce que ce feu fait du bien.  L’or solaire coule, ruisselle, allume des reflets mordorés sur ma peau, sur l’eau du Bassin. Richesse d’un instant proche de la perfection.

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette couleur si précieuse, d’autres ont décidé de la « chiper » à l’astre du jour.  Je la retrouve aux pétales d’un sedum, d’un pissenlit, d’une giroflée. Mais également sur la somptueuse tenue de gala d’une minusculee araignée saltique; sur le corset d’un syrphe * ou d’une  toute petite abeille sauvage.**

Les jours où le mauvais temps s’éternise, cette teinte fait tant rêver à l’été.  Je lui cherche des synonymes qui roulent sur la langue comme autant de bonbons: ambré, blond, fauve, cuivré, vermeil, safran… Le vent agite les jaunets de mes tomates poires. Or sucré, juteux, si frais: une vraie gourmandise!

.

MMR ( tous droits réservés)

* syrphe: mouche appartenant à l’ordre des diptères

** peut-être une halicte?

10 janvier 2021

L’enfant pain d’épices

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , , , , , , , — Martine @ 5 h 30 min

 

Je pose ma valise

Sous un coin de ciel bleu

Abandonnant au vent

Ma triste pensée grise

 

Reviennent les années

Glissant nues sur la plage

Où un beau coquillage

Recueille  leurs secrets

 

L’enfant pain d’épices

Joue avec les bulles

Évadées de la vague

Engourdie par l’Été

 

Quelle joie de courir

Après un fil de rêve

De graver dans le sable

Le bonheur de l’instant

 

Le rire d’une mouette

Les facéties d’un chien

Comme autant de soleils

Réchauffent la mémoire

.

MMR ( tous droits réservés)

6 décembre 2020

Bulle grenadine

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon,Poèmes — Étiquettes : , , , , , , , — Martine @ 6 h 45 min

Bulle grenadine

Évadée de la nuit

Phébus traîne sa paresse

Engluée de sommeil

 

Sa Rondeur lambine

Flânoche entre deux rêves

Joue un peu à l’étoile

Assidue aux caprices

 

Pourtant sur le Bassin*

Ignorant sa lubie

Un cortège d’aigrettes

Fouille l’ombre aqueuse

.

 Gêné, un peu honteux

Face aux plumes matinales

Soleil transmute l’eau

En cordial mandarine

.

.

MMR ( tous droits réservés)

*Bassin: le Bassin d’Arcachon

1 novembre 2020

La palombe et l’écureuil

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 5 h 11 min

Bille à bille, le sable

Roule, silencieux

Sous les pas mesurés

D’une belle palombe.

Placide, elle va

Le regard affuté

Fouillant  l’ombre bleue

Qu’ensemence écureuil.

.

Là-haut, plus près du ciel

Vide du moindre mouton

Déboule une flèche rousse

Gouvernée par sa faim.

Flamboyant de lumière

Le rongeur  glane le gland

Provoquant une pluie

De feuilles et de débris.

.

Cette averse singulière

Arrose le ramier

Provocant sa fuite

A grand fracas de plumes.

Entre les bras du chêne,

De sa riche provende,

Le pigeon voyageur

Retrouve sérénité

.

MMR ( tous droits réservés)

 

 

 

 

30 août 2020

Bigarade soyeuse

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 0 h 28 min

 

Crépuscule pailleté

De miettes soleil

Sa douceur capucine

Ondulant sur l’eau tiède.

Liqueur vespérale

Enivrant curaçao

Où le nageur d’un soir

Oublie ses nuages sombres.

Bigarade soyeuse

Plénitude aquatique

L’heure passe au tamis

D’une étamine miel.

.

MMR ( tous droits réservés)

« Newer PostsOlder Posts »

Powered by WordPress